Que faites vous ?

 Par jamila azhari  (?)  [msg envoyés : 90le 17-02-12 à 20:31  Lu :1278 fois
     
  
 accueil


Que faites vous avec les élèves qui n'emportent pas les oeuvres ?

  




 Réponse N°1 17442

salam
  Par   saddik dadi  (CSle 17-02-12 à 21:33



ce soir je viens de mettre la moitié de la classe à la porte, je pense qu il faut être ferme dans ce cas, sinon les élèves vont trouver en la séance de français un passe temps.bonne chance





 Réponse N°2 17452

re
  Par   marocagreg  (Adminle 18-02-12 à 09:17



s'ils emportent les oeuvres ce qu'ils doivent faire en partant, dites-leur de les apporter la prochaine fois, sinon qu'ils ne viennent pas ! un cours sur les oeuvres sans les oeuvres ça n'a aucun sens !





 Réponse N°3 17456

re
  Par   Nadia Mimouni  (CSle 18-02-12 à 12:14

L'erreur est humaine et je crois que vous l'avez tous commise .Mlle Azhari est étudiante et non professeur de langue française.

La proposition de M. Esdiri est fort intéressante ,cependant les choses sont un peu différentes pour nous au Maroc . Le programme tourne autour d'oeuvres littéraires intégrales . Il ne s'agit pas de manuel scolaire. Donc l'élève doit apporter son livre en classe et l'emporter en partant.sinon quand va-t-il lire son oeuvre?





 Réponse N°4 17463

re
  Par   amina ossoule  (CSle 18-02-12 à 16:06



j'ai averti mes élèves dés le début de l'année que quelqu un qui n'a pas l'oeuvre n'a pas de place dans ma classe.

j'ai exigé un livre par élève mais rares ceux qui ont respecté cette décison. or, à la fin de semestre, ils étaient invités à calculer eux meme leur moyenne de français:

les notes de controle la note de la participation en classe plus la note de la ponctualité la note de l'oeuvre.cette dernière est répartie comme suit:

si l'éléve a son propre oeuvre il a deux points.

s'il ya une seule oeuvre par table , les deux points sont à partager.





 Réponse N°5 17465

Ne soyons pas
  Par   LAKHDER Kenza  (Profle 18-02-12 à 16:57



intransigeant ,si l'élève n'apporte pas son œuvre acceptons un livre par table si non on peut faire la photocopie du passage comme c'est le cas dans notre lycée où on dispose d'un kiosque à l'intérieur de l'établissement . Quand l'élève dépense de l'argent ,il s'en souvient et ne risque plus d'oublier son œuvre .Personnellement je n'aime pas faire sortir les élèves pour cette raison.





 Réponse N°6 17484

re
  Par   elaouadi med  (Profle 18-02-12 à 22:09



je pense mettre les élevés dehors est une bonne chose , ça les pousse la prochaine fois à s’intéresser d’avantage et à ramener les œuvres , car si on accepte, ils vont prendre le prof comme étant tolérant. .et cela se répétera à chaque séance .





 Réponse N°7 17489

oeuvre
  Par   elansari marwa  (CSle 18-02-12 à 22:52



je les demande de faire photocopie ou bien je les dis que je vais supprimer des notes





 Réponse N°8 17505

re
  Par   marocagreg  (Adminle 19-02-12 à 13:03

1- excusez-moi madame elansari marwa, vous êtes prof de français ?

2- gardons le respect mutuel. quand quelqu'un signale des erreurs, il ne le fait pas forcément par méchanceté, mais plutôt par amitié. On ne doit pas s'offusquer de ce genre de remarques. ce n'est pas celui qui ne vous dit rien qui vous veut du bien. gare à l'amour-propre !

3- ayez l'obligeance de corriger vos textes après chaque envoi (en utilisant la fonction [corriger mon texte] ). personnellement, il m'arrive de corriger mon texte plusieurs fois après envoi pour corriger des maladresses, des oublis, etc.

Quand la faute se répète, il est dur de croire qu'il s'agit d'une coquille. Il est nécessaire de reconnaître ses lacunes pour avancer.

4- si vous êtes incertain de la correction de votre texte, utilisez des correcteurs orthographiques ( celui de word, ou celui d'Openoffice, ou antidote, etc.)





 Réponse N°9 17510

antidote
  Par   marocagreg  (Adminle 19-02-12 à 16:11



je vous recommande antidote hd, il corrige tout





 Réponse N°10 17523

les vieux démons...
  Par   Adi Lachgar  (CSle 19-02-12 à 21:38

Cette discussion à la fois passionnante et assez désolante est l’une des premières qu’il y a eu sur ce forum, comme doit s’en souvenir M. Marocagreg. Je dis qu’elle est assez désolante parce qu’il y manque l’élégance et, surtout, parce que les personnes qui relèvent les erreurs des autres ne prennent pas la peine de corriger les leurs en se servant de cette fonctionnalités magique « corriger mon texte.» Il m’arrive, comme à M. Marocagreg, de corriger mon texte plus de trois fois dans les minutes qui suivent son envoi.

Il est vrai qu’il y a erreur et erreur et la pire est de ne pas avoir la modestie de reconnaître les siennes et d’y apporter les remèdes qui s’imposent, notamment en lisant abondamment. Une erreur très commune sur ce forum est le nom respect de « la géopolitique de la phrase » en commençant par une majuscule et en finissant par une ponctuation forte. J’invite mes collègues enseignants du français à saisir leurs textes sur Word avant de les copier et de les coller dans le cadre réservé à cet effet.

Un autre petit rappel : il est strictement interdit de chasser l’élève de la classe, quelle qu’en soit la raison. Si vous deviez le faire, que ce soit dans les règles : vous rédigez un rapport spécifiant les raisons du renvoi et vous faites en sorte que l’administration récupèrent l'élève ou les élèves concernés dans votre classe. Si jamais un accident arrivait à l’un des élèves que vous renvoyez, vous risqueriez d’avoir plein d’em… avec la justice. Par ailleurs, en tant qu’éducateurs, vous pouvez certainement trouver d’autres solutions, différentes du simple renvoi, qui, au reste, n'est qu'un aveu d'échec et d'impuissance.

PS

Suggestion :

Pour tous nos collègues qui ont des difficultés en français (il y en a beaucoup), faisons un effort de pédagogie. Au lieu de les enguirlander méchamment, faisons de leurs erreurs (et des nôtres) l’occasion de rappels et d’échanges. Pourquoi pas un "coin langue" dans ce forum?





 Réponse N°11 17526

Re
  Par   Nadia Mimouni  (CSle 19-02-12 à 22:20



Merci bien Monsieur adi lagare! J'ai beaucoup apprécié votre réponse et votre façon d'envisager les choses .

Personnellement je trouve que signaler des erreurs sur le forum d'une manière désobligeante est un acte peu amical .Au lieu d'humilier un collègue en public , il est préférable de l'avertir en privé . Moi, je n'aimerais jamais être dans une telle situation .





 Réponse N°12 17546

re
  Par   marocagreg  (Adminle 20-02-12 à 08:28



La question lancinante est ailleurs ! tout autour... la poser ferait peut-être mal; donc autant ne pas la poser, n'est-ce pas ?





 Réponse N°13 17549

A M. elomari elalaoui abderahman
  Par   Adi Lachgar  (CSle 20-02-12 à 10:30



-Peut-on accepter de se faire opérer par un chirurgien incompétent?

-Non, sauf que, au moment où on est sur le billard, on n’a pas le luxe de choisir son chirurgien. Vous êtes là, vous l'appelez avec un mélange de respect et de crainte "Docteur"(bien prononcé) et vous lui confiez votre vie. Compétent ou pas, c'est lui qui travaille ce jour-là. C'est donc de la roulette russe.

-Peut-on monter dans un taxi tout en sachant que son conducteur n'a pas le permis de conduire?

-Encore faut-il le savoir ! Vous êtes déjà monté dans un taxi dont le conducteur ignore l’adresse d’un établissement public? Moi, cela m’est arrivé à Rabat .Il a fallu que j’aide mon taxidriver à trouver le MEN !

-Peut-on demander à une enseignante qui commet deux fautes de pronominalisation dans une seule phrase de dispenser un cours sur la pronominalisation?

-Oui, et ce serait même une bonne chose. Ainsi, elle aura l’occasion, peut-être, de réaliser son erreur et, peut-être, de la corriger.

En fait, cher collègue, il y a juste un hic dans votre argumentaire : vous parlez d’un « chirurgien », « d’un conducteur de taxi », « d’une enseignante », des personnes qui sont DEJA en fonction. Si on n’arrive pas à empêcher un individu d’ouvrir des personnes, de conduire des engins de morts, ou d’enseigner ,s’il n’en n’a pas la compétence, avant de devenir chirurgien, conducteur ou professeur, alors « Allah Irhmna ! » Après, c’est trop tard.





 Réponse N°14 17578

Le système éducatif marocain est en déclin
  Par   Adi Lachgar  (CSle 21-02-12 à 12:29

C'est pire que cela, M. Elomari: il n'y a jamais eu de SYSTÈME éducatif au Maroc. Mon approche du problème n'est ni sentimentale ni gentille: elle est politiquement lucide. Vous et moi qui mettons le devoir au-dessus de toute considération (surtout matérialiste) et qui pensons d'abord à nos élèves, nous sommes désormais une minorité en voie de disparition. Cette semaine, avec l'inspecteur, nous n'avons pas accordé la note de titularisation à deux enseignants dont un qui a fini une activité d'étude de texte en 12minutes et une qui, lors d'une séance d'activités orales, n'a pas regardé une seule fois du côté des élèves!

Oui,il faut tout mettre à plat, dire ce qui ne va pas, à tout les niveaux et arrêter de de se renvoyer la responsabilité. Le premier devoir d'un professionnel est de protéger sa profession des charlatans.Nous ne l'avons pas fait. personne, aucune profession ne l'a fait. Des enseignants qui n'ont rien à faire dans l'enseignement, il y en a des milliers comme il y a des milliers de faux carreleurs, de faux mécaniciens, de faux médecins...Ce que je dis est ceci: si parmi les enseignants qui sont venu au métier non par vocation mais par nécessité, il y en a qui veulent apprendre sur le tas, en ayant la modestie qu'il faut pour ce faire, il faut les y encourager.Quant aux autres...

J'ai fait, pour m'amuser, le compte des enseignants auxquels je me sens redevable depuis le primaire jusqu'à l'université: 8! Faites le compte, vous serez surpris du nombre d'intrus dans notre métier, depuis toujours.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +