Quand lire l'oeuvre intégrale?

 Par kasbaoui abdelaziz  (Autre)  [msg envoyés : 140le 19-02-12 à 14:45  Lu :1951 fois
     
  
 accueil


La majorité des enseignants déplorent le fait que leurs élèves ne lisent pas les œuvres au programme dans leur intégralité. ce qui est vrai malheureusement, mais quand est-ce qu'on demande aux élèves de lire l’œuvre?
1.avant d'entamer le module?
2. durant la gestion du module?
3. à la fin du module?
La réponse, qui est une prise de position pédagogique, définit globalement la nature du projet pédagogique en matière d'activités à proposer, de démarches, de contenus linguistiques et textuels, d'activités parascolaires, etc.
les expériences des uns et des autres pourraient apporter des éléments de réponse à la situation actuelle.
Merci

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 17508

Avant
  Par   Warda Zhor  (CSle 19-02-12 à 15:20



Il faut le lire avant et le relire pendant son étude.Deux lectures permettraient à l 'élève de maitriser la compréhension de l 'oeuvre.C' est ce que je demande à mes élèves meme si je sais que je demande l'impossible.





 Réponse N°2 17516

au début du module!!!
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 19-02-12 à 19:01

Certains peuvent adopter ce choix, ce qui est tout à fait légitime, mais...

Admettons qu'on a exhorté les élèves à lire l’œuvre au préalable, DEUX cas de figures pourraient en découler:

1. l'élève a lu l’œuvre à la maison, mais il n'a rien compris, n'a rien retenu, n'a rien saisi... c'est le retour à la case de départ.

2. l'élève a lu l’œuvre à la maison, et il a globalement compris, seul ou aidé, plusieurs aspects de l’œuvre: personnage, intrigue, ancrage spatiotemporel, ... il pourrait ou bien dire "j'ai déjà lu l’œuvre, je n'ai pas besoin d'assister aux cours du français, puisque j'ai la capacité de comprendre tout seul" ou bien il pourra trouver que le cous ne lui apporte rien de nouveau.. et c'est toujours le retour à la case de départ.

On pourrait bien trouver d'autres cas différents; mais il y a toujours ce risque.

Cordialement





 Réponse N°3 17518

Avant
  Par   Benaddy Med  (Profle 19-02-12 à 20:08



A mon sens il faut le lire au début et j'apprécie la proposition faite par M Esdiri qu' on annonce le programme de l'an suivant.





 Réponse N°4 17524

avant, oui...mais
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 19-02-12 à 21:46



Si les élèves ont déjà découvert l’œuvre avant le début de la mise en œuvre du module, comment gérer certaines démarches qui s'appuient sur des activités d'émission d'hypothèses?.

L'éducation à l'anticipation et la formation de représentations (subjectives, il faut bien le dire puisque chaque "projet de lecteur autonome" est appelé à le faire individuellement) serait alors sans intérêt. A défaut, on risque d'imposer aux élèves une seule façon de LIRE, qui ne serait pas motivante.

Cordialement





 Réponse N°5 17527

a M. Esdiri
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 19-02-12 à 22:21

Monsieur, il ne faut pas oublier que nous sommes dans un cadre formel d'apprentissage (la classe) et que ces élèves sont en phase d'apprentissage (des projets de lecteurs). Le rôle de l'enseignent c'est justement aider les élèves à construire des stratégies INDIVIDUELLES de compréhension. L’apprentissage de l'anticipation est une habilité importante pour former un lecteur qui aborde l'univers imaginaire, littéraire, fictif, etc.d'une œuvre. Si l'élève lit (sans qu'il comprenne, ce qui conduit inévitablement à la démotivation) avant, le professeur ne peut l'aider à construire des stratégies lectorales d'anticipation, d'émission d'hypothèses. On pourrait comprendre pour des étudiants avancés: agrégatifs, normaliens ou cépériens, ...

Pour la préparation,je suis d'accord qu'on fasse des recherches sur l'auteur, l'époque, ... bien que j' émise quelques réserves sur la nature de ces préparations (pas d'histoire des idées, pas de littérature, pas de recherche "googlisante", ...). Cela pourrait être déjà une propédeutique pour mettre l'élève dans l'univers de l’œuvre.

Merci M. Esdiri.





 Réponse N°6 17532

Théorie pratique!!!
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 19-02-12 à 23:08

M. Esdiri, vous m'avez mis une étiquette; ça fait partie de ce que nous disions tout à l'heure: hypothèses, anticipation, mais tout cela reste à confirmer ou à infirmer...

Peut-on réfléchir sur un thème, aussi noble, aussi profond, sans faire appel à la réflexion théorique dont l'objet est, paradoxalement, trouver des solutions pratiques. D'ailleurs, y a t-il pratique sans théorie? je ne saurais le dire...Enfin bon, J'aurais aimé que nos inspecteurs PRODUISENT de la théorie à partir des pratiques qui sont les NÔTRES; ce qui permettrait de trouver des solutions locales et répondant à de vrais problèmes; mais ce n'est pas notre débat.

Je partage votre idée sur la vie de l'auteur, l'esthétique romanesque, etc bref tous les périphériques paratextuels et contextuels qui peuvent en tout cas favoriser la curiosité et l’interrogation lectorales ; mais dévoiler un aspect de l’œuvre dans le cadre scolaire qui est le notre, c'est tuer tout plaisir de lecture. c'est en tout cas ma conviction qui n'engage que le praticien que je suis.

Cordialement




 Réponse N°7 17534

Inverser la tendance
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 19-02-12 à 23:44



Ce que j'essaie de comprendre M. Esdiri à partir de mon expérience, c'est que nous avons déjà tenté la démarche selon laquelle on demande aux élèves de faire une pré-lecture avant le début de l'opérationnalisation des modules, et cela depuis l'instauration des œuvres dans notre système éducatif, et ça n'a jamais marché, à ma connaissance au moins. Je me dis toujours pourquoi ne pas sonder d'autres pistes, chercher d'autres alternatives. On tentera, par exemple, tout en inversant la logique, le fait que c'est l'étude du module qui doit en principe susciter l'élève à lire l’œuvre dans son intégralité. Je ne suis pas sûr de la réussite totale de cette pratique, mais ça constitue une piste tout à fait valable. Mais ce qui est sûr, c'est que ça va influencer les choix didactiques et l'attitude des élèves. je l'avais déjà dit au début, tout choix est une prise de position pédagogique.

Merci M. Esdiri, j'ai beaucoup apprécié vos interventions. Cordialement





 Réponse N°8 17596

avant
  Par   zine hicham  (CSle 21-02-12 à 21:12



Il est préférable de demander aux élèves de lire l'oeuvre avant d'entamer le module. Ce premier contact avec l'oeuvre sera consolidé au cours de l'analyse et d'ailleurs, cette consigne devrait être réitérée tout au long du module car peu d'élèves ont la passion de la lecture.





 Réponse N°9 21785

avant, oui...mais
  Par   kasbaoui abdelaziz  (Autrele 23-05-12 à 21:52



M. Zine

si on charge les élèves de lire les œuvres au préalable, quelle serait l'utilité de cette phase d'émission des hypothèses qui est justement prévue pour susciter les curiosités et canaliser les horizons d'attente? si les élèves ont déjà découvert le "contenu" de l’œuvre, seront-ils intéressés pour autant par la suite des activités de lecture?

Cordialement





 Réponse N°10 21796

re
  Par   amina ossoule  (CSle 23-05-12 à 22:37



je ne peux pas parler de la lecture avant le module , car le problème dont je souffre n'est pas là.Les élèves du lycée où j'exerce n'achètent pas l'oeuvre . rare sont ceux qu ils l'ont. les autres ne font qu emprunter avant de rentrer en classe pour les remettre juste aprés la séance.

Rien à faire. Ils ont pris l'habitude .

ce que je compte faire l'année prochaine inchallah, c'est que dés le premier jour je ramasserai les oeuvres.je les garderai chez moi le mois de septembre pour les distribuer aprés les évaluations diagnostiques. J'espère que cette tactique réssisse.

en ce qui concerne la lecture de l'oeuvre , j'avoue que la plupart de mes élèves ne lisent pas.ceci je le sens.

alors là encore je compte modifer mon projet de cette année pour introduire au cours des séances augurales des moments de lecture de façon à répartir les élèves par groupes et charger chaque groupe de lire ,résumer et exposer le contenu d'un chapitre puis aprés d'échanger les travaux entre eux. Mais , je ne sais pas ce que ca va donner!





 Réponse N°11 21798

Orientations pédagogiques...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 23-05-12 à 22:51



Dans les orientations pédagogiques marocaines, l'élève est déjà capable de s'exprimer dans des situations complexes... " En effet, si l'élève qui accède au cycle secondaire qualifiant est déjà capable de s'exprimer de manière correcte et efficace, dans des situations de communication complexes, il est appelé, durant ce cycle, à consolider ses acquis, à se perfectionner en vue d'une appropriation élargie et progressive des dimensions culturelles, discursives et linguistiques de la langue français." OP.

C'est à partir de ce postulat que l'enseignement des oeuvres intégrales est programmé... D'ailleurs, à chaque fois qu'on débute l'étude d'un texte, on rappelle les évènements passés, (qui ont un rapport avec le texte à analyser...) qui sont censés avoir été lus/connus par l'élève. Or, voilà une réalité de la classe qui n'indique pas que c'est toujours la majorité des élèves qui répondent à cette question...

Maintenant, les élèves doivent étudier les oeuvres en période d'été, ou après avoir entamé les oeuvres en question, ou pendant leur mise en oeuvre, cela reste un ou des choix à faire...

Mais, la vraie question à mon sens est la suivante: est-ce qu'on peut inoculer l'amour de la lecture chez nos élèves! Combien de livres l'élève auquel on enseigne à étudier les oeuvres au programme va-t-il lire durant toute son existence en tant que lecteur "averti"...

La question de la lecture est épineuse, et plus épineuse celle de l'écriture!

Maintenant comment on pourrait faire si nous nous retrouvons devant un public souffrant de carence lexical chronique, incapable d'écrire une petite phrase simple, un message reste inaccessible pour sa compréhension aussi bien que pour sa lecture! Cela pousse donc la réflexion vers la question même du profile d'entrée: les élèves possèdent-ils tous le même profil requis pour aborder la même oeuvre, avec toutes les "compétences" que requiert son étude?





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +