Qu'est-ce que...enseigner/apprendre...en 40 questions...

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1316le 16-06-10 à 14:00  Lu :3121 fois
     
  
 accueil


Salut,
Mettre la pensée dans le concept n’est pas chose aisée ! C’est pourquoi, il est tout à fait logique que deux personnes parlent la même langue, sans qu’ils utilisent nécessairement le même langage !
Ceci dit, voilà un ensemble de notions (40) à discuter pour « échanger » nos expériences et/en les mettant à plat.
Opérationnalisation du projet :
- Chaque enseignant(te) donne une seule définition à une notion. Mais doit la concrétiser par des exemples concrets.
- Si l’on veut donner une autre définition, l’enseignant(te) doit impérativement utiliser une nouvelle page pour donner à chaque définition son autonomie : cela n’empêche pas de mettre des ponts entre les définitions.
1- Qu’est-ce que l’intégration ?
2- Qu’est-ce que les ressources ?
3- Qu’est-ce que la mobilisation des ressources ?
4- Qu’est-ce que les ressources internes ?
5- Qu’est-ce que les ressources externes ?
6- Qu’est-ce que la pédagogie de l’intégration ?
7- Qu’est-ce que la maitrise des compétences ?
8- Qu’est-ce que la maitrise l’accumulation de savoirs ?
9- Qu’est-ce que la résolution de situations problèmes ?
10- Qu’est-ce que donner du SENS aux apprentissages ?
11- Qu’est-ce que différencier l’essentiel du superflu au niveau des
apprentissages?
12- Qu’est-ce qu’apprendre à utiliser ses connaissances ?
13- Qu’est-ce apprendre à mobiliser ses connaissances ?
14- Qu’est-ce qu’apprendre à intégrer ses connaissances ?
15- Qu’est-ce que l’élève est acteur de son apprentissage ?
16- Qu’est-ce que l’apprentissage coopératif ?
17- Qu’est-ce que développer les acquis de base au niveau des apprentissages ?
18- Qu’est-ce que les méthodes actives ?
19- Qu’est-ce que pratiquer l’évaluation formative ?
20- Qu’est-ce que modification des pratiques de classes ?
21- Qu’est-ce que repenser les programmes et les manuels scolaires ?
22- Qu’est-ce qu’effectuer une production complexe ?
23- Qu’est-ce que mettre ses acquis scolaires au service de son propre développement ?
24- Qu’est-ce que travailler dans l’interdisciplinarité ?
25- Qu’est-ce que les conditions favorables pour les apprentissages ?
26- Qu’est-ce qu’un enseignant qualifié ?
27- Qu’est-ce qu’évaluer les compétences transversales ?
28- Qu’est-ce qu’un apprentissage de qualité ?
29- Qu’est-ce qu’un enseignement de qualité ?
30- Qu’est-ce qu’une situation complexe d’intégration ?
31- Qu’est-ce qu’enseigner de façon magistrale ?
32- Qu’est-ce qu’apprendre de façon active ?
33- Qu’est-ce que changer ses pratiques de classe pour un enseignant ?
34- Qu’est-ce que changer sa façon d’apprendre pour un élève ?
35- Qu’est-ce que devenir apprenant ?
36- Qu’est-ce que devenir animateur de groupe, accompagnateur, facilitateur ?
37- Qu’est-ce qu’un enseignement différencié des apprentissages ?
38- Qu’est-ce qu’un enseignement qui s’appuie sur la notion de contrat ?
39- Qu’est-ce qu’un enseignement qui considère les différences d’intelligence des élèves ?
40- Qu’est-ce qu’un système d’enseignement qui travaille avec les contenus au lieu de les accumuler ?
NB- Que pensez-vous de tout cela madame Kerzazi Fatiha ?
µ Pourrions-nous apprendre les uns les autres de cette manière ?
Cordialement.

  




 Réponse N°1 4917

Surement oui M Idoubiya!
  Par   Samira Yassine  (CSle 16-06-10 à 18:43

Salut M Idoubiya,

Et on revient à cette sacrée pédagogie de l'intégration!

Pourrions-nous apprendre les uns les autres de cette manière ? Bien sûr que oui! Mais il faudrait une large participation afin que l'objectif soit atteint, afin que d'ici la rentrée scolaire prochaine certaines notions soient absolument claires chez chacun de nous.

Néanmoins il subsiste un problème, il est certains enseignants qui ignorent complètement ces connaissances d'ordre pédagogique ou didactique, qui les pratiquent, peut être, sans en connaitre les sources. Je ne fais pas l'exception c'est pour cela que j'invite les chers collègues à enrichir le débat par leurs nombreuses participations et de cette façon, on rendra service à un grand nombre d'enseignants qui pourraient être confrontés à certaines situations réelles ou à certaines questions auxquelles ils devraient trouver la réponse.

J'aimerais sincèrement que tout le monde participe et donne sa façon de concevoir ces différentes notions.

Alors qu'en pensez-vous M Lagare, M Adib, M Karfi , M Elkahlaoui, M Masmoudi, .....la liste est longue, nos chers adhérents fidèles au site pourraient se joindre à nous pour rendre ce débat plus fructueux surtout qu'on est presque en vacances et de tels sujets seraient les bien venus.

Cordialement/





 Réponse N°2 4950

trés intéréssant à moins que.......
  Par   daki mohamed  (CSle 17-06-10 à 10:56

oui je trouve trés intéréssant ce que vous faites ici à moins que ce soit une vraie formation avec des objectifs ciblés et en procédant meme à des evaluations formatives à ce sens parce que je crois que vous venez de mettre la main sur la plaie le problème ,est-il necssaire de le rappeler,le problème des réformes(et d'ailleurs dans ce qu'on appelle formation continue et de quelle formation il s'agit?ou on se disputequelqes indemnités et c'est tout .la formation doit se faire dans un centre auprès d'un personnel competents )est toujours ou presque d'odre terminologique:par exemple moi qui ai travaillé depuis une vingtaine d'années d'abord avec l'exercicestructural ensuite laPPO puis la pedagogie par compétences et enfinlpedagogie de l'integration .avec une formation au CPA bien que que je ne sois qu'un simple agrégatif recallé à l'oral à deux reprises sans savoir encore pourquoi une formation bien organisée via l'inernet serait plus profitable aux enseignants que les déplacements combien couteux pour le ministère pour cequ'on appelle communément la formation continue et l'argent gaspillé pourrait colmater d'autres vides ,aider à construire des écoles dans le monde rural et y faciliter la vie et pour les écoliers et pour les enseignants




 Réponse N°3 4963

En effet!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 17-06-10 à 15:52

Salut M. daki mohamed,

En effet, le but vous l'avez compris: une formation de base pour les uns - les nouveaux dans le métier-, une formation continue pour les autres- les anciens-

L'objectif: coopérer ensemble pour maîtriser les différentes pédagogies entrant dans le cadre des méthodes actives - APC.

- L'évaluation est bien sûr formative et formatrice: les enseignants enverront pour chaque fois une définition, qui sera discutée par les collèges: le but ce n'est pas d'apprécier la définition proposée pour porter un jugement de valeur, mais pour confronter sa propre représentation de la chose, par rapport à celle des autres. Les discussions dans ce sens permettent de bien voir - de voir claire pour continuer d'apprendre.

- Voilà Monsieur daki le but de cette formation mutuelle et collective, que j'espère qu'elle soit bénéfique pour et les enseignants et les apprenants.

Bonne chance donc pour tout le monde.




 Réponse N°4 6350

1- Qu’est-ce que l’intégration ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 19-09-10 à 19:07



1- Qu’est-ce que l’intégration ?

Intégrer, c'est savoir établir des liens entres les connaissances acquises auparavant. C'est une possibilité qui nous permet de les mobiliser pour résoudre des situations complexes. Celles demandent de nous non seulement de réciter des savoirs mais de l'utiliser efficacement.

L' Intégration s'apprend. Cela à partir de situations complexes données aux élèves à cet effet. Cet apprentissage stimule le travail des apprenants qui deviennent acteurs de leurs apprentissages.

La théorie de base sur laquelle s'appuie la pédagogie de l'intégration est l'approche par compétence.

L'apprentissage de l'intégration vise quatre choses:

- Donner du sens aux apprentissages.

- Privilégier les apprentissages de base.

- Apprendre à utiliser ses connaissances en situation réelle: l'apprentissage est contextualisé.

- Établir des liens entre différentes notions apprises et les mobiliser afin de résoudre des situations complexes.





 Réponse N°5 6352

2- Qu’est-ce que les ressources ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 19-09-10 à 19:43



2- Qu’est-ce que les ressources ?

Les ressources sont les différents (savoirs, savoir-faire, savoir-être, savoir-agir, savoir-se situer, savoir-coopérer, etc) que l’apprenant mobilise pour résoudre une situation complexe.

Les ressources ne sont pas cumulables. Leur utilisation/ mobilisation diffère d'un apprenant à un autre en fonction des capacités de tout un chacun. C'est pourquoi, la nouveauté de la pédagogie de l'intégration se résume, entre autre, dans le savoir utiliser des ressources pour la résolution de situations-problèmes complexes.

Le ressources sont là pour chaque individu. Ce sont ses compétences. Le savoir utiliser de ces ressources s'appelle performance.





 Réponse N°6 6353

3- Qu’est-ce que la mobilisation des ressources ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 19-09-10 à 20:42



3- Qu’est-ce que la mobilisation des ressources ?

La mobilisation est une faculté individuelle qui lui permet d'utiliser un ensemble de ressources intégrées afin de résoudre une situation-problème complexe.

La mobilisation des ressources requiert de l'individu des capacités: mettre en relation des savoirs, les analyser pour les synthétiser...

C'est cette capacité qui fait la différence entre un élève qui sait apprendre et un élève qui se contente de restituer ce qu'il mémorise.

La mobilisation des ressources s'apprend par la résolution de situations-problèmes complexes...




 Réponse N°7 6359

4- Qu’est-ce que les ressources internes ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 19-09-10 à 22:38



4- Qu’est-ce que les ressources internes ?

Ce sont les différents acquis dont l'apprenant dispose. Ces prérequis et pré-acquis! Les ressources internes sont déjà là et ne demandent qu'à être mobiliser pour résoudre des situations complexes. Les ressources internes sont les schèmes que porte en lui chaque apprenant.




 Réponse N°8 6360

5- Qu’est-ce que les ressources externes ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 19-09-10 à 22:51

5- Qu’est-ce que les ressources externes ?

Les ressources externes sont celles que l'apprenant a besoin pour faire des recherches et pour apprendre: les lives, les CD-ROM, Internet, les personnes ressources comme les enseignants, les documentalistes, les bouquinistes, les bibliothécaires, etc.

Les ressources externes sont donc là pour compléter ce que l'apprenant sait déjà!




 Réponse N°9 6363

6- Qu’est-ce que la pédagogie de l’intégration ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 19-09-10 à 23:04



6- Qu’est-ce que la pédagogie de l’intégration ?

C'est une méthode d'enseignement! A l'instar de la pédagogie par objectif qui utilise la classification des objectifs: globale; spécifique; opérationnel, communicatifs,etc. A l'instar de la pédagogie de projet, qui utilise la technique du projet pour rendre l'apprentissage comme source de construction des compétences et fait de l'apprenant la source du processus enseignement-apprentissage. A l'instar de la pédagogie de contrat, de maîtrise, coopérative, etc.

La pédagogie de l'intégration est une méthode d'enseignement/apprentissage qui permet à l'apprenant de s'exercer à l'intégration de ses connaissances: en les mobilisant et en les transférant afin de résoudre des situations complexes. La pédagogie de l'intégration n'est pas une méthode que l'on doit utiliser en dehors des autres méthodes/pédagogies. L'enseignant doit utiliser toutes les méthodes en fonction de ses objectifs d'enseignement et les besoins de ses apprenants.




 Réponse N°10 6381

7- Qu’est-ce que la maitrise des compétences ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 20-09-10 à 19:35

7- Qu’est-ce que la maîtrise des compétences ?

Maîtriser des compétences, c'est savoir mobiliser avec efficacité les acquis déjà là dans des situations nouvelles et complexes. Les compétences dépassent les habilités et les capacités! Si la première intéresse la maîtrise de certaines aptitudes psychomotrices, si la deuxième intéresse la maîtrise de certaines aptitude d'analyse et de synthèse, la troisième intéresse l'aptitude à résoudre des problèmes.

La maîtrise des compétences passe par plusieurs étapes: il s'agit d'un aboutissement et d'une formation de longue halène. L'individu compétent est celui qui maîtrise les acquis dont il dispose et sait les utiliser à bon escient.

Les compétences ne peuvent être vues qu'à partir de l'action et des résultats de cette action.




 Réponse N°11 6386

8- Qu’est-ce que l’accumulation et la maîtrise de savoirs ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 21-09-10 à 22:29

8- Qu’est-ce que l’accumulation et la maîtrise de savoirs ?

Accumuler un savoir n'est pas seulement avoir la capacité à restituer un ensemble de données autour du programme. L'accumulation n'est pas cette aptitude à mémoriser des données et pouvoir les restituer à temps voulu...

L'accumulation et la maîtrise de savoirs suppose que l'élève ait cette capacité à les mobiliser et à s'en servir pour résoudre des situations complexes. Situation qui demandent de lui non seulement d'utiliser sa mémoire, mais de traiter ce savoir afin de l'employer dans de nouvelles situations qui demandent de lui un effort d'adaptation.

L'élève de ce fait ne doit pas seulement se contenter d'accumuler des données, mais aussi, il doit être capable de s'en servir et de les utiliser dans sa vie réelle. Sa vie de tous les jours...





 Réponse N°12 6469

9- Qu’est-ce que la résolution de situations problèmes ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 25-09-10 à 21:52

9- Qu’est-ce que la résolution de situations problèmes ?

La résolution de situations problèmes est un entraînement à l'intégration des connaissances. C'est la situation dans laquelle l'élève est amené à exercer sa compétence: un ensemble de ressources qu'il a acquises pendant un moment d'apprentissage: six semaines par exemple...

La résolution de situations problèmes permet de mobiliser un ensemble d'acquis: savoirs, savoir-faire, savoir-être. Ces acquis sont intégrés et non additionnés.

La résolution de situations problèmes permet à l'apprenant de travailler par tâches complexes et significatives.

La résolution de situations problèmes permet à l'apprenant de donner du SENS aux apprentissages qui possèdent une dimension sociale. Il ne s'agit donc pas d'un apprentissage traditionnel et "scolaire", mais social!

La résolution de situations problèmes permet à l'apprenant de résoudre des problèmes relatifs à une ou plusieurs disciplines. Cela dans le cadre de compétences transversales...

La résolution de situations problèmes permet à l'apprenant de s'affronter à des questions originelles pour lui: ce n'est pas un exercice de restitution de connaissances mais de leur intégration!





 Réponse N°13 6476

10- Qu’est-ce que donner du SENS aux apprentissages ?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 26-09-10 à 12:19



10- Qu’est-ce que donner du SENS aux apprentissages ? Ou donner ce désir de d'apprendre...

Pour commencer:

« Comment enseigner à des gens qui n’ont pas spontanément le désir d’apprendre, qui ne sont pas destinés socialement ou pas disponibles psychologiquement à l’apprentissage ? C’est bien parce que nous avons le projet de démocratiser l’accès aux savoirs que la question du sens des apprentissages se pose. » Philippe Meirieu.

Pour aller plus loin:

Donner du sens aux apprentissages, c'est amener les élèves à faire des liens entre ce qu'ils apprennent et à utiliser ce qu'ils apprennent dans la vie réelle de tous les jours. Donner du sens aux activités, c'est les finaliser. Le sens de ce fait se construit dans l'action consciente du sujet qui s'y implique: le sens est investissement!

Le sens, c' est dans le lien que le sujet établit entre l'implication et l'explication qu'il construit de ses actions;

Donner du sens aux apprentissages, c'est rendre l’élève acteur de ses apprentissages: l'élève devient apprenant...- Le sens est donc au cœur de la construction de la personne-citoyenne!

Donner du sens aux apprentissages, c'est permettre aux apprenants d'exprimer leurs besoins en savoirs, afin qu'ils se les approprient: les utiliser en citoyens compétents! Ceux-ci sont donc construits en lien avec une situation concrète bien identifiée: ayant un rapport direct avec la vie de l'apprenant...

Donner du sens aux apprentissages, c'est repenser le savoir scolaire...C'est dissocier les savoirs utilitaristes ( pour passer les examens), des savoirs humains ( pour résoudre des problèmes)...Donner du sens aux savoirs, cet donc ne pas réduire le sens à l’utile et au fonctionnel.

Donner du sens aux apprentissages, c'est priviligier l'apprentissage à l'enseignement.

car « l’apprentissage ne se décrète pas » et seul l’apprenant peut décider d’apprendre quand il le veut et ce dont il a besoin!

L’enseignement est obligatoire, mais l’apprentissage ne l'a jamais été! On apprend pas à la place de ses apprenants.

Donner du sens aux apprentissages, c'est organiser des situations dans lesquelles cet apprentissage devient possible. Des situations dans lesquelles le désir doit être présent car il y' a un obstacle qui permet à l’enseignant d’introduire un savoir porteur de sens. En effet, rien n'a de sens en soi. On met ou on ne met pas de sens dans une situation . Le sens se construit!

Donner du sens aux apprentissages, c'est ne pas réduire le sens à l’utile: apprendre à l’ordre du strictement utile est une réduction!

Pour conclure:

Il faut faire attention à l’excès de sens qui peut empêcher d’apprendre! Car si le sens est tout, il n’y a plus de sens. C'est pourquoi, il est nécessaire de donner des situation pour acquérir des savoirs « objectifs »!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +