Programmes de la 3e année moyenne (collège)

 Par massoudy ahmed  (?)  [msg envoyés : 1le 27-09-12 à 20:33  Lu :5318 fois
     
  
 accueil


programmes de la 3ème année moyenne


sommaire

  1. rappel des finalités et des objectifs de l'enseignement de la discipline au collège.

  2. objectifs de l'enseignement du français en 3èmeam

    1. profil d'entrée.

    2. profil de sortie.

  1. choix méthodologiques

3.1- démarche pédagogique

3.2- implications didactiques

3.3- évaluation

  1. compétences et objectifs d'apprentissage

    1. a l'oral.

    2. a l'écrit.

    3. évaluation des compétences

  2. contenus.

5.1- expliquer dans le texte narratif

5.2- expliquer dans le texte descriptif

5.3- expliquer

6- projets et activités possibles.

6.1- projets possibles.

6.2- activités possibles.

6.2.1- a l'oral

6.2.2- a l'écrit.


1- rappel des finalités et des objectifs de l'enseignement du français au collège

l'apprentissage du français langue étrangère contribue à développer chez l'élève tant à l'oral qu'à l'écrit, la pratique des quatre domaines d'apprentissage: écouter/parler et lire/écrire. ceci permet à l'élève de construire progressivement la langue française et de l'utiliser à des fins de communication et de documentation.

il s'agira pour l'élève de collège, à partir de textes variés oraux ou écrits de se forger des outils d'analyse méthodologique efficaces pour aborder ces textes ou en produire lui-même. il affinera ses compétences méthodologiques et linguistiques tout au long du cycle.

2- objectifs de l'enseignement du franÇais en 3eme am

raconter était l'objectif de la 1èream. décrire, celui de la 2èmeam. expliquer sera celui de la 3èmeam.

qu'est ce que l'explication?

l'explication est un développement destiné à faire comprendre quelque chose à quelqu'un. dès lors, on est amené à produire un énoncé explicatif.

expliquer suppose une situation d'énonciation particulière: le locuteur en sait plus que son destinataire, il est objectif ou tente de l'être. il répond en racontant, en décrivant, en explicitant les causes d'un fait établi, à la question que pose ou se pose son interlocuteur.

le texte explicatif met en oeuvre l'interaction (il agit sur les représentations de l'autre dont il entend ou suppose les questions) et la cognition (il enseigne). l'interaction est d'autant plus forte à l'oral que l'interlocuteur est présent et influe sur le contenu.

2.1- le profil d'entrée:

a l'oral: l'élève est capable de:

  • écouter et comprendre une séquence narrative.

  • identifier l'objet de la description dans un texte écouté.

  • reconnaître le (s) passage (s) descriptifs dans des séquences narratives.

  • nommer les éléments constitutifs d'un objet.

  • reformuler un énoncé descriptif.

  • décrire un itinéraire.

  • décrire une personne, un objet, un lieu à partir d'un support iconique (affiche, image …).

  • insérer une description dans différents types de discours en fonction de la situation de communication.

  • lire à haute voix des textes variés.

  • reformuler une histoire.

  • raconter une histoire.



      1. a l'écrit:

2.1.2.1- en lecture: l'élève est capable de:

- questionner un texte pour:

  • identifier les personnages.

  • repérer les lieux, les actions.

  • retrouver la structure narrative.

    • distinguer le discours direct du discours indirect.

    • établir le lien texte/image.

    • reconnaître des passages descriptifs dans différents types de textes (narratif, explicatif, argumentatif).

    • retrouver la structure d'un texte descriptif.

    • repérer la visée d'une description et les outils linguistiques mis en oeuvre pour sa réalisation.

    • lire une oeuvre complète.

2.1.2.2- en écriture: l'élève est capable de:

  • rédiger un récit dans lequel il se présente et/ou présente quelqu'un.

  • présenter un lieu, un objet, un personnage (qu'il aime, qu'il n'aime pas, auquel il veut intéresser le lecteur, etc.).

  • décrire un itinéraire.

  • traduire une image ou un schéma en texte.

  • rédiger un récit.

  • lire une consigne et entreprendre une tâche en fonction de celle-ci.

  • améliorer sa production ou celle de son camarade en fonction de grilles préétablies ou construites en classe.

2.2- le profil de sortie:

      1. a l'oral: l'élève sera capable de:

  • identifier le thème et le propos d'une explication.

  • identifier les différentes étapes dans une explication.

  • formuler une question précise.

  • reformuler une explication écoutée.

  • produire une explication à partir d'un schéma.

  • produire un énoncé explicatif cohérent.

      1. a l'écrit:

2.2.2.1- en lecture: l'élève sera capable de:

  • retrouver la question qui appelle l'explication.

  • retrouver la structure d'un énoncé explicatif (question/explication).

  • retrouver un passage explicatif dans différents types de textes (narratif, descriptif).

  • établir le lien texte/image.

  • lire une suite d'images explicatives en établissant les liens de cause à effet .

  • lire une oeuvre complète .

2.2.2.2- en écriture: l'élève sera capable de:

  • reformuler une explication, un processus.

  • expliquer un itinéraire.

  • traduire un schéma en énoncé explicatif.

  • répondre à une question pour apporter une explication.

  • expliquer un phénomène, un processus.

  • insérer le(s) passage(s) explicatif(s) dans un texte à dominante narrative.

3- choix methodologiques

3.1- démarche pédagogique

3.1.1- le projet:

le projet permet la maîtrise de compétences définies dans le programme. la compétence est l'aspect invariant du programme, c'est-à-dire ce que l'enseignant doit faire acquérir à l'élève. le projet reste lié au choix de l'enseignant qui a la charge d'amener les élèves à sa réalisation en tenant compte des moyens dont il dispose et des besoins de la classe. la pédagogie du projet s'inscrit dans une logique socialisante et par conséquent favorise les apprentissages en groupes.

en premier lieu, une nécessaire interaction concerne les enseignants qui doivent se concerter pour la mise en place du dispositif pré- pédagogique. celui-ci permet de s'interroger sur le choix des supports, des situations d'apprentissage, des activités et des procédés d'évaluation.

en second lieu, cette interaction concerne l'enseignant et les élèves en situation de classe. la nouvelle organisation de la classe en binômes ou en groupes est très pertinente parce qu'elle permet une plus grande communication: entre enseignant/ élèves, et élèves/élèves. cette interaction permet un meilleur suivi des élèves en difficulté.

3.1.2- implications didactiques:

les apprentissages seront centrés sur l'élève qui en devient le principal acteur.

l'approche pédagogique retenue se fonde sur un principe fondamental: la construction consciente des savoirs et savoir-faire dans la discipline par l'élève lui-même dans une relation de concertation et une démarche de recherche.

cette démarche s'appuie sur l'observation, l'analyse, l'interaction et l'évaluation.

prenant conscience par le biais de moments de verbalisation, de ses stratégies d'acquisition, l'élève fera ainsi l'expérience de l'autonomie intellectuelle et de la métacognition (réflexion sur ses propres pratiques d'apprentissage).

le cheminement d'apprentissage comprend:

un moment de découverte, un moment d'observation méthodique (analyse instrumentée), un moment de reformulation personnelle et un ou des moments d'évaluation.

pour atteindre la compétence visée, on propose une typologie d'activités qui couvre tous les niveaux taxonomiques et les trois domaines (cognitif, affectif et psycho-moteur).

le projet formalise ces processus d'acquisition. l'élève est amené à réaliser une production, en trois séquences et plus qui finaliseront les apprentissages.

on fera appel avec profit à une pédagogie différenciée qui reconnaît le droit à des rythmes de travail, des façons d'apprendre, des modalités de mémorisation, différents suivant les élèves. par ailleurs, il est reconnu que le travail en groupe en favorisant les échanges et la confrontation, permet une meilleure construction des savoirs.

      1. evaluation

evaluer n'est pas noter comme on le croit trop souvent. l'enseignant n'évalue pas l'apprenant pour le sanctionner, le classer dans un niveau définitif par l'attribution d'une note ou d'une appréciation. evaluer c'est identifier, déterminer et définir les lacunes de l'élève pour y remédier éventuellement. c'est aussi déceler ses capacités pour les améliorer et les développer. on n'évaluera que ce qu'on a enseigné. par exemple, on n'évaluera pas l'orthographe si on a seulement travaillé la structure d'un texte ou les connecteurs logiques.

l'évaluation sera régulière. elle accompagne l'apprenant dans tout son cursus d'apprentissage: diagnostique au début, formative en cours de séquence et sommative à la fin.

  • l'évaluation diagnostique permet de préciser un état initial, un profil d'entrée dans les apprentissages.

  • l'évaluation formative est intégrée aux apprentissages et permet de réguler un enseignement et de remédier aux difficultés en cours d'apprentissage.elle comprend trois (03)moments:

- avant l'apprentissage: vérification des acquis préalables, portrait socio-affectif de l'élève, validation de la planification.

- pendant le déroulement de l'apprentissage: observation de l'élève en train d'apprendre, évaluation de sa performance et réajustement au fur à mesure.

- après l'apprentissage: vérification de l'atteinte des objectifs avec l'intention de corriger les lacunes s'il y a lieu.

  • l'évaluation sommative permet de faire le point à la fin d'un projet pour mesurer la maîtrise des compétences attendues et de prendre une décision pédagogique: régulation, remédiation ou poursuite de l'apprentissage.

l'évaluation peut être faite par l'enseignant, par l'élève lui-même, ou par les autres élèves de la classe. on aboutit ainsi à 3 catégories possibles:

  • l'évaluation magistrale: le maître évalue une tâche effective;

  • l'auto-évaluation: l'élève évalue sa propre tâche;

  • la co-évaluation: la tâche est évaluée par la classe ou un groupe d'élèves, en dehors du maître et de l'élève qui l'a effectuée.

l'enseignant doit parfois évaluer toute sa classe pour mesurer le degré d'acquisition des apprentissages. par ailleurs, on doit, à intervalle régulier, offrir aux élèves la possibilité de s'auto-évaluer et d'être évalués par leurs pairs afin de favoriser chez eux la prise de conscience de leur propre cheminement.

si un type d'évaluation est employé de façon continue, il devient monotone et lassant. l'idéal est donc de varier les types d'évaluation et de les faire alterner dans la classe. il est nécessaire de construire des grilles d'évaluation dont chaque item constitue à lui seul un critère.

en évaluation formative, des listes de vérification permettront à l'élève de revoir sa production (orale ou écrite) afin de l'améliorer.

la différence entre une grille d'évaluation formative et une grille d'évaluation sommative est que dans cette dernière, on attribue à chaque critère une note chiffrée.

4- competences et objectifs d'apprentissage

les compétences sélectionnées couvrent les quatre domaines:

  • oral/réception. oral/production.

  • écrit/réception. écrit/production.

    1. - a l'oral:

compétences

objectifs d'apprentissage

  • ecouter pour réagir dans une situation de communication.

  • identifier les paramètres d'une situation de communication.

  • ecouter en fonction d'une consigne donnée.

  • réagir à une sollicitation.

  • construire du sens à partir d'un message écouté.

  • identifier le thème général.

  • identifier l'essentiel d'un message.

  • repérer les passages explicatifs.

  • extraire les différentes informations qui constituent l'explication.

  • repérer la structure de la partie explicative.

  • prendre sa place dans un échange (à deux ou à plusieurs interlocuteurs).

  • arrimer son propos aux propos précédents.

  • questionner de façon pertinente.

  • reformuler pour assurer la qualité de la communication.

  • produire un énoncé cohérent pour expliquer.

  • restituer une explication écoutée.

  • traduire en mots un schéma expliquant un processus.

  • reformuler une explication écoutée.


    1. - a l'écrit:

compétences

objectifs d'apprentissage

  • construire du sens à partir d'un texte explicatif lu.

  • lire en fonction d'une consigne.

  • bâtir des hypothèses de lecture en s'appuyant sur les éléments périphériques (image du texte).

  • repérer dans un texte des éléments pour confirmer ou infirmer des hypothèses (titre, sous-titre, amorce de paragraphe, articulateur …).

  • repérer les passages explicatifs dans des textes qui racontent ou décrivent.

  • dégager le thème de l'explication

  • inférer la question qui est à la base de l'explication.

  • dégager l'organisation de l'explication.

  • produire des textes explicatifs variés.

  • reformuler une explication.

  • expliquer pour répondre à une question donnée.

  • expliquer pour rendre compte du comportement d'un personnage.

  • expliquer un fait, un itinéraire, un processus.

  • traduire un schéma en texte.

  • maîtriser les niveaux de réécriture et les procédés linguistiques pour améliorer un écrit.

  • améliorer son texte à partir d'une grille d'évaluation et de co-évaluation.

  • améliorer la clarté d'un texte en tenant compte des explications de l'enseignant.

  • exercer sa vigilance orthographique (orthographe d'usage et/ou grammaticale).

    1. - evaluation des compétences

on mesure la maîtrise d'une compétence à travers un «produit», un résultat. pour cela, il est important de dégager des critères d'évaluation. en d'autres termes, il s'agit de nommer tous les paramètres qui permettent de vérifier si une compétence est maîtrisée.

enoncés de façon claire et précise, ces critères aideront les enseignants à sélectionner, avant chaque projet ou production à réaliser par l'élève, les éléments les plus importants en fonction des apprentissages visés. ces critères permettent également d'évaluer, en fin d'apprentissage, le niveau de réussite d'une compétence.


4.3.1- critères d'évaluation de compétences

  1. compétence à évaluer (oral/production):

«produire un énoncé cohérent pour expliquer un processus»

cette compétence est maîtrisée si l'élève sait:

- répondre à la question qui appelle l'explication.

- présenter l'objet de l'explication.

- présenter les informations essentielles inhérentes au processus en question.

- présenter les étapes exactes de ce processus.

- assurer l'enchaînement des étapes à l'aide d'articulateurs logiques et/ou chronologiques.

  1. compétence à évaluer (écrit/production):

«produire un texte cohérent pour expliquer un itinéraire»

cette compétence est maîtrisée si l'élève sait:

- situer le point de départ et le point d'arrivée de l'itinéraire en question

- expliquer l'itinéraire à partir d'un plan

- employer correctement les indicateurs de lieu

- employer correctement les verbes de mouvement

- employer correctement les verbes de localisation

- respecter le temps des verbes

5- les contenus

le texte explicatif a pour objectif de faire comprendre un fait, un événement, un phénomène … hormis le texte explicatif pur, l'explication est souvent présente dans différents types de textes. dans tout discours explicatif, il est important de définir la situation d'énonciation: qui explique? quoi? à qui? comment?celui qui explique est en position de supériorité,il sait quelque chose que l'autre ne sait pas .

le discours explicatif se développe en trois phases:

1° phase de questionnement (quoi? pourquoi? comment? de quelle manière?)

2° phase d'explication

3° phase de conclusion

les outils linguistiques mis en oeuvre diffèrent selon qu'il s'agit d'un texte purement explicatif ou d'un passage explicatif inséré dans un récit ou une description. les tableaux qui suivront montrent comment s'organise l'insertion de ces outils en fonction de l'explication et de sa visée.


il faudra aussi revenir sur les notions constitutives de la narration et de la description pour une meilleure maîtrise. les points de langue écrits en caractères gras doivent être approfondis.

5.1- expliquer dans le texte narratif

niveau discursif

niveau textuel

niveau phrastique

- énonciation:

  • qui parle ?

  • à qui?

  • de quoi?

  • comment?

  • quand?

  • où?

- en quoi l'explication participe-t-elle à la visée?

  • structure de l'explication

- progression thématique:

  • linéaire

  • à thème constant

  • à thème éclaté

- le champ lexical de l'explication

- les indicateurs de temps

- les indicateurs de lieu

- les anaphores

- les connecteurs logiques et chronologiques

- les temps des verbes.

- les constituants du gn:

- les déterminants.

- le nom

- les pronoms personnels sujets/compléments.

  • les constituants du gv:

- les verbes transitifs/intransitifs.

- les compléments du verbe (cod/coi).

- l'expression du lieu

- l'expression du temps

- la coordination et la juxtaposition.

- la synonymie

- l'antonymie

- le temps des verbes:

  • le présent de l'indicatif

  • le futur simple

  • l'imparfait de l'indicatif.

  • le passé simple


5.2- expliquer dans le texte descriptif

niveau discursif

niveau textuel

niveau phrastique

- enonciation

  • qui décrit?

  • quoi?

  • à qui?

  • quand?

  • où?

- visée: pour quoi faire?

  • structure de l'explication

- progression thématique:

  • à thème constant.

  • linéaire

  • à thème éclaté

- le champ lexical de la description

- les connecteurs logiques

- les anaphores

-le temps des verbes

- le g.n et ses expansions:

  • l'adjectif qualificatif et ses fonctions.

  • la proposition subordonnée relative (qui, que, où).

  • le groupe prépositionnel complément du nom.

- les verbes d'état.

- l'antonymie par préfixation (in/im, ir, il, dé/dés)

-l'homonymie

- la comparaison

- les degrés de comparaison

- la coordination et la juxtaposition

- les substituts grammaticaux et lexicaux

- l'expression de la cause

- l'expression de la conséquence

5.3- expliquer

niveau discursif

niveau textuel

niveau phrastique

- enonciation

  • qui explique?

  • à qui?

  • quoi?

  • comment?

  • quand?

  • où?

- structure de l'explication

- progression thématique:

  • à thème constant.

  • linéaire

  • à thème éclaté

- mise en page (disposition, espacement, tableau, numérotation).

- titres et sous-titres.

- procédés de:

  • définition

  • explication

  • caractérisation

  • énumération

  • reformulation

  • illustration

  • conclusion

- le champ lexical de l'explication.

- les articulateurs logiques

- les anaphores

- le temps des verbes

- la phrase interrogative

- la phrase déclarative.

  • la ponctuation (les deux points, les parenthèses, les tirets …).

- les présentatifs

- la tournure impersonnelle.

- la forme passive.

- les temps du passif.

- l'accord du participe passé avec être

- la nominalisation par suffixation

- la proposition subordonnée complétive

- la relation cause/conséquence

- le présent de l'indicatif

- le présent du subjonctif

- le présent du conditionnel

- l'expression du but.

- l'expression de la condition

6- projets et activites possibles

6.1- projets possibles

voici une série indicative de projets. l'enseignant pourra y choisir ceux qui répondront au mieux à ses moyens ainsi qu'aux besoins de sa classe. cette liste

n'étant pas limitative, l'enseignant a toute la latitude de prendre d'autres projets en rapport avec le texte explicatif.


1/- elaborer une brochure expliquant le processus de fabrication d'un objet (du produit brut au produit fini pour un concours interclasses en artisanat.

2/- réaliser pour la bibliothèque de l'école un petit dictionnaire de la classe expliquant tous les mots difficiles rencontrés durant l'année.

3/- organiser une journée «porte ouverte» consacrée à l'explication et à la prévention des dangers de la toxicomanie (tabac, drogue …) en milieu scolaire.

4/- confectionner une affiche pour expliquer les règles de jeux de société.

5/- réaliser un sketch pour expliquer les dangers de la violence à l'école, dans les stades …

6/- elaborer un recueil de contes expliquant les mystères de l'univers pour la bibliothèque de l'école.

7/- confectionner une brochure expliquant les bienfaits du sport (arts martiaux, aérobic, gymnastique, natation …) afin d'inciter les élèves à les pratiquer.

8/- confectionner une affiche expliquant les règles d'un sport collectif dans le cadre d'une compétition amicale interclasse ou inter-collège.

9/- rédiger un compte rendu d'enquête expliquant le procédé de fabrication de différents produits (chocolat, produits laitiers, jus de fruits …) afin de le présenter aux élèves d'autres classes.

10/- réaliser un catalogue expliquant le fonctionnement d'un ordinateur afin d'initier les élèves à son utilisation.

11/- a l'occasion de la journée de l'environnement (11 juin), réaliser une petite brochure expliquant la nécessité de préserver la faune et la flore pour l'équilibre de la nature.

12/- rédiger une brochure expliquant le phénomène du tremblement de terre et préciser la conduite à tenir lors des premières secousses.

13/- rédiger un panneau mural expliquant les premiers secours à apporter à un noyé.

14/- rédiger une brochure (texte et image) expliquant les conséquences d'un geste imprudent (feu de forêt, électrocution, noyade, hydrocution …) à exposer lors d'une journée consacrée à la prévention contre tout risque.

15/- a l'occasion de la journée de l'arbre (21 juin), réaliser une notice expliquant comment planter un arbre.

16/- réaliser une petite brochure expliquant le fonctionnement d'un caméscope ou d'un appareil photo afin de filmer une excursion ou d'un événement particulier pour l'exposer aux autres camarades.

17/- elaborer une petite brochure pour décrire la forêt et expliquer ce qui la menace.

18/- réaliser un dépliant pour décrire les espèces animales en voie de disparition et expliquer les raisons de leur extinction.



6.2- activités possibles

les activités proposées sont distribuées en réception et en production, à l'oral et à l'écrit, permettant ainsi la mise en place progressive des apprentissages.

découlant des objectifs définis dans les programmes, ces activités organisent le déroulement d'un projet en réception et en production.

6.2.1- a l'oral:

a)- en réception:

  • ecouter un énoncé explicatif pour identifier le thème de l'explication.

  • ecouter un énoncé explicatif pour en extraire des informations essentielles.

  • ecouter un dialogue pour distinguer le locuteur (auteur de l'explication) de l'interlocuteur (auditeur auquel s'adresse l'explication).

  • repérer un passage explicatif dans un récit

  • ecouter attentivement une explication en vue de la résumer.

b)- en production:

  • nommer les différentes parties de l'objet dont on explique le fonctionnement.

  • expliquer un itinéraire.

  • expliquer un fait, un phénomène naturel, un processus.

  • expliquer un processus d'utilisation d'un appareil.

  • expliquer les circonstances d'un événement.

  • expliquer un phénomène naturel en s'appuyant sur un schéma.

  • reformuler une explication.

  • expliquer les raisons d'un comportement (attitude).

  • ecouter attentivement une explication en vue de la résumer.


6.2.2- a l'écrit:

a)- en réception:

  • repérer dans un texte narratif, descriptif les passages explicatifs.

  • repérer les moyens linguistiques qui marquent: l'introduction, le développement, la conclusion de l'explication.

  • lire un énoncé explicatif pour retrouver les différentes étapes.

  • lire un texte pour retrouver la question qui appelle l'explication.

b)- en production:

  • reconstituer une explication donnée dans le désordre.

  • annoter un schéma en s'appuyant sur les articulateurs de l'explication .

  • compléter un texte en s'appuyant sur un schéma qui l'accompagne.

  • compléter un énoncé explicatif à l'aide d'articulateurs logiques et/ou chronologiques donnés ou à trouver.

  • expliquer un mot (donner sa définition, son origine , un exemple en contexte).

  • expliquer le processus de fabrication d'un produit (du produit brut au produit fini).

  • traduire un schéma explicatif en texte.

  • traduire un texte en schéma.

  • insérer un court passage explicatif dans un texte narratif.

  • expliquer les causes d'un incident.

  • réécrire un court énoncé explicatif en y insérant une description des circonstances.

  • répondre à une question .

  • reformuler un court énoncé explicatif.

les explications nécessaires à la mise en place du programme de 3ème am figurent dans le document d'accompagnement.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +