Productions des élèves

 Par jamal adib  (?)  [msg envoyés : 206le 27-05-10 à 12:34  Lu :11335 fois
     
  
 accueil

Le compte à rebours à déjà commencé. Profitez de ce canal pour composer vos propres productions. Les profs se chargeront de les corriger.
Tenez en compte les consignes et les directives de notre cher Idoubia, vous y trouverez sur le lien suivant:
http://www.marocagreg.com/forum/sujet-l-idee-d-un-jpepr-4355.html
Bonne chance.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Production écrite 1er bac
  Bribes de souvenirs 2
  Tous les messages de jamal adib


 Réponse N°1 4404

je suis avec vous
  Par   Chouaf Mourad  (CSle 27-05-10 à 13:00

je suis pret monsieur , je vais rediger 2 sujets ce soir et je vais les taper incha2alah




 Réponse N°2 4412

Sujet
  Par   anass katib  (CSle 27-05-10 à 21:35

Bonsoir;

*****Je vous remercie infiniment Mr Adib, d'avoir pris initiative pour ouvrir cette nouvelle fenêtre qui s'intéresse aux élèves qu'aux professeurs entre eux!

Effectivement, le compte à rebours est déjà entamé!

*** Cher Collègue Mourad, je te souhaite une bonne rédation et une très bonne révision à l'examen!

* Quant à moi, je vais essayer de produire le deuxième sujet que propose Mr Idoubiya ( Merci Mr!)

Sujet2:

Autour d’Antigone.

Antigone est un personnage révolté, mais dévoué au devoir familial. Créon est un personnage qui raisonne en homme d'État. Êtes-vous pour Antigone ou pour Créon? Ou pour autre chose?

- Répondez à cette question en présentant et confrontant les deux points de vue.

Consigne d'écriture.

- Utilisez trois paragraphes distincts:

A- Le premier où vous exposez le point de vue d'Antigone;

B- Le deuxième où vous avancez celui de Créon;

C- Le troisième où vous donnez votre propre point de vue sur les réactions des deux personnages.

- Votre écrit sera ponctué par des liens logiques et par des connecteurs d'organisation;

- Votre rédaction ne doit pas dépasser 25 lignes et se fera en 55 minutes.

==> je vais essayer de respecter tous vos consignes et je ferai de mon mieux pour respecter le temps et ses contraintes!

Salut!




 Réponse N°3 4440

la gestion!
  Par   anass katib  (CSle 28-05-10 à 22:56

Bonsoir,

Je voulais écrire cette production, mais je me suis rendu compte que j'ai encore trop de temps pour réviser les autres matières qui demandent de la réflexion que d'écrire cette rédaction! et j'ai perdu une heure dans la réponse sur les questions du lien si dessous :

http://www.marocagreg.com/forum/sujet-evaluation-la-boite-a-merveilles-4409.html

Je vous promis que je vais consacrer un peu de temps la nuit pour l'écrire sur le brouillon et demain inchalah je la taperai!

Salut!




 Réponse N°4 4474

Production écrite d'un élève ( 3 )
  Par   anass katib  (CSle 29-05-10 à 22:17

bonsoir,

Voilà une production rapidement faite:

Bien qu’Antigone reste un personnage «révolté », elle est dévouée par le devoir familial. À cet égard, elle avance plusieurs arguments afin de convaincre son auditoire de son point de vue. Elle avance, tout d’abord, que le devoir familial est le premier devoir que rencontre les gens : Dès que nous soyons dans le berceau, jusqu’au tombeau et ce devoir nous hante.

Elle allègue, ensuite, que la loi naturelle et la loi divine sont les extrêmes lois qu’on peut rencontrer, autrement dit, la famille et les liens qui lient ses différents rangs de la famille et notre relation avec Dieu sont supérieures à n’import quelle autre loi humaine.

Et finalement, la révolte de cette héroïne est argumentée avec un argument pertinent. C’est l’amour! Personne ne peut nier que dans les cœurs des mortels, on trouve toujours l’amour propre envers notre petite famille.

Créon, l’homme doué par la gouvernance et la royauté d’une cité pleine de voyous, défend avec allégresse sa conception pour la vie et il allègue, lui aussi des arguments tels que la royauté et la gouvernance sont des choses de noble, mais à condition, la devoir professionnel - royal doit être avancer avant le devoir familial : application de la loi sur le transgresseur, proche ou pas. Pendant que le deuxième argument serait, sans conteste, chaque cité à droit à un roi réaliste, qui a les pieds sur terre, un roi qui sait distinguer entre la cité et ce qui passe par sa terre dans la famille.

Et finalement, Créon voit la vie comme une petite période dans laquelle ne devons vivre en extase et en jubilation dont nous devons en profiter..

Personnellement, je ne peut pas être avec Antigone ou bien avec Créon, car les deux ont des arguments pour défendre leurs conceptions, qu’on ne peut pas nier: je vois que nous devions alterner entre le devoir alterner entre le devoir profession et le familial.

A vos clavier chers Profs!

Salut!




 Réponse N°5 4487

Voilà une correction faite avec beaucoup de soin!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 30-05-10 à 01:00

Rédaction écrite d'un élève ( 3 )

Envoyé par anass katib le 29-05-10 à 22:17

Bonsoir,

Voilà une production rapidement faite:

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Bien qu’Antigone reste un personnage «révolté », elle est dévouée (par le = au ) devoir familial. À cet égard, elle avance plusieurs arguments afin de convaincre son auditoire de son point de vue. Elle avance, tout d’abord, que le devoir familial est le premier devoir que rencontre les gens : (Dès que= depuis que nous soyons dans le berceau, jusqu’au tombeau (et = à éviter) ce devoir nous hante.

Elle allègue, ensuite, que la loi naturelle et la loi divine sont les extrêmes lois qu’on peut rencontrer. Autrement dit, la famille et les liens qui lient ses différents rangs, ( de la famille et= à éviter), notre relation avec Dieu(,) sont supérieures à n’import(e) quelle autre loi humaine.

(

Et= à éviter) Finalement, la révolte de cette héroïne est argumentée (avec un argument= de manière) pertinent(e). C’est l’amour! Personne ne peut nier que dans les cœurs des mortels, on trouve toujours l’amour propre envers notre petite famille.

Créon, l’homme doué par la gouvernance et la royauté d’une cité pleine de voyous, défend avec allégresse sa conception pour la vie. (et à éviter) Il (allègue =donne) lui aussi des arguments tels que la royauté et la gouvernance sont des choses de noble. Mais à condition que (la=le) devoir professionnel - royal doit être (avancer= avancé) avant le devoir familial : application de la loi sur le transgresseur, proche ou pas. (Pendant que= à éviter) Le deuxième argument (serait= est) sans conteste (:) chaque cité à droit à un roi réaliste, qui a les pieds sur terre, un roi qui sait distinguer entre la cité et (ce qui passe par sa terre= mal dit) dans la famille.

(Et= à éviter) Finalement, Créon voit la vie comme une petite période dans laquelle (ne=nous) devons vivre en extase et en jubilation. (dont= à éviter) Nous devons en profiter..

Personnellement, je ne peut (peux) pas être avec Antigone ou bien avec Créon, car les deux ont des arguments pour défendre leurs conceptions, qu’on ne peut pas nier: je vois que nous devions alterner (entre= à éviter) le devoir profession et le devoir familial.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Si j'ai à vous noter à l'examen régional, je vous donnerai 7,5/10

Relisez votre copie et profitez des remarques formulées pour améliorer votre écriture...

Continuez à vos perfectionner.





 Réponse N°6 4509

Rédaction !
  Par   AyouB Mhaidir  (CSle 30-05-10 à 21:35

Salut ,

Sujet2, Autour d’Antigone :

Antigone est un personnage révolté, mais dévoué au devoir familial. Créon est un personnage qui raisonne en homme d'État. Êtes-vous pour Antigone ou pour Créon? Ou pour autre chose?

- Répondez à cette question en présentant et confrontant les deux points de vue.

--------------------------------------------------------------

__Tout un chacun, après sa lecture d’une œuvre, il peut être fasciné par un ou plusieurs personnages. C’était mon cas après ma lecture de la pièce de théâtre « Antigone » de « Jean Anouilh ». Deux personnages m’accordent ce sont la petite jeune noiraud : Antigone, et son oncle le roi Créon.

__Antigone est un personnage révolté, mais dévoué au devoir familial. Elle se dresse contre la loi humaine pour appliquer la loi divine : enterrer son frère Polynice.

D’abord, l’orgueilleuse fille d’Œdipe, le symbole de la résistance à l’occupation, est a la fois douce et inflexible. Pour accomplir son projet, elle défit l’autorité de Créon et couvre de terre le cadavre de son frère Polynice. Antigone a tenté à deux requises contre cette loi, elle s’obstine à braver la loi de Créon, Certes que ce dernier a tenté plusieurs fois de ramener sa nièce a la raison.De plus, elle est entêtée, une seule idée qu’elle tient en tête et compte la mettre en pratique cout que coute, jusqu’au bout du défi qu’elle a lancée a Créon. Elle n’aime pas les compromis. Elle n’implose pas une seule fois la pitié ou la clémence du roi.

En outre, elle n’est pas belle comme la plupart des héroïnes, mais elle jouit d’une grande force de caractère qu’elle la permit d’aller jusqu’au bout de son projet serait-ce au prix de sa vie. Ajoutons que Antigone refuse le bonheur morcelé et aspire a l’absolu, être heureux c’est faire ce qu’on l’on veut.

__Créon est un personnage qui raisonne en homme d'État. D’abord, la forte personnalité, la sensibilité, la sérénité et l’emportement sont des contrastes. Mais regroupé en une personne qui sait les exploiter, ils deviennent des motifs de distinction. C’est ainsi que Créon demeure flegmatique et s’emporte quand la situation l’exige. Il est l’oncle tendre qui ne manque pas d’affection mais aussi le roi ferme quand il le fait. Outre cela, il est rigoureux et s’applique à faire respecter la loi pour que Thèbe ne se sombre pas dans l’anarchie. De plus c’est un grand stratège qui marie savamment la logique et le passionnel pour dissuader Antigone. C’est l’oncle veillant au bonheur de sa nièce et le roi réaliste, soucieux d’exercer excellemment son métier difficile de conduire mes hommes. En définitives, Créon demeure le roi pragmatique qu’a le pas sure l’oncle tendre.

__En guise de conclusion, Créon parait sage et expérimenté et de la son caractère pondéré alors qu’Antigone est impulsif et aveuglée. Certes, il est difficile de préférer l’un à l’autre, pourtant, je suis fasciné par Créon vu son caractère posé.

NB : Je n’ai pas respecté la durée de l’épreuve, ainis que j'ai utilisé le Dico pour quelques termes .

Merci pour votre correction Chers Profs .




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +