Production faut-il limiter la liberté des jeune?s

 Par brahim el harfi  (Prof)  [msg envoyés : 234le 28-12-12 à 21:38  Lu :18351 fois
     
  
 accueil


Dans le face à face entre Antigone et Créon, la petite princesse affirme « je suis reine » et parait donc plus libre que son oncle.
Pensez-vous qu'il faille donner plus de liberté aux jeunes ou au contraire la limiter? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté
Chaque être a le droit à la liberté que la société lui retire s'il ne respecte pas la loi; et certains parents n'hésitent pas à limiter la liberté de leurs enfants qui se plaignent souvent de cette autorité parentale. Alors faut-il limiter la liberté des jeunes ou l'élargir?
Les partisans avancent plusieurs arguments afin de restreindre la liberté des jeunes: d'abord, aux yeux des adultes ces jeunes restent toujours des petits nécessitant une permanente protection.
Ensuite, ces jeunes négligent leurs devoirs scolaires et passent des heures devant Internet et souvent, ils cèdent facilement à la tentation des images pornographiques diffusées sur quelques sites sur internet. Enfin, la rue est devenue dangereuse et les jeunes risquent de s’adonner à la drogue et devenir toxicomane par la mauvaise fréquentation ; raison de plus pour les adultes de contrôler ces jeunes.
Cependant, d’autre personne s’y opposent et se défendent par d’autres arguments.
d’une part, élevé au sein d'une famille accordant à ses membres plus de liberté, le jeune fait part à ses parents de toutes ses préoccupations y compris des sujets tabous et partant la solution émane de la famille et non de la rue. D’autre part, les formules comme "mange et tais-toi" apprends et tais-toi" contribuent à tuer l'esprit créatif des jeunes.
Par ailleurs, toutes ces révolutions arabes, auxquelles on assiste aujourd’hui, aspirent à une ère nouvelle de liberté, loin de toute dictature limitant la liberté d’expression
Pour conclure, Il parait donc évident qu'une marge de liberté est importante et pour la famille parents/enfants et pour la société; les parents ont la grande responsabilité de préparer leurs enfants à la vivre dans la limite des règles définies. Une véritable éducation n’est-elle pas celle qui apprend aux jeunes à se libérer du mal intérieur et de la haine à l'instar d'Oluf dans le Chevalier Double ?

  




 Réponse N°1 29147

pour les élèves moyens
  Par   brahim el harfi  (Profle 30-12-12 à 10:43



il est préférable d'adopter soit l'essai plaidoyer ou réhquisitoire

"les hommes naissent libre et égaux" dit-on; mais certains parents n'hésitent pas à limiter la liberté de leurs enfants qui se plaignent souvent de cette autorité parentale. A mon avis, ces paronts ont tort.

D’abord, si la famille accorde à ses membres plus de liberté, les jeunes vont communiquer avec leurs parents de toutes leurs préoccupations y compris des sujets tabous ; ainsi la solution vient de la famille et non de la rue. Ensuite, les formules comme "mange et tais-toi" apprends et tais-toi" contribuent à tuer l'esprit créatif des jeunes; et par conséquent ces jeunes risquent de se taire en classe, sans jamais prendre la parole;ces jeunes, peuvent alors connaître l'échec scolaire. Enfin, toutes ces révolutions arabes, auxquelles on assiste aujourd’hui, aspirent à une ère nouvelle de liberté, loin de toute dictature limitant la liberté d’expression

Pour conclure, Il parait donc évident qu'une marge de liberté est importante et pour la famille parents/enfants et pour la société; les parents ont la grande responsabilité de préparer leurs enfants à la vivre dans la limite des règles définies. Une véritable éducation n’est-elle pas celle qui apprend aux jeunes à se libérer du mal intérieur et de la haine à l'instar d'Oluf dans le Chevalier Double ?





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +