Production écrite: le voisinage

 Par jamal adib  (?)  [msg envoyés : 206le 21-06-10 à 17:07  Lu :19060 fois
     
  
 accueil

Sujet: Faut-il choisir son voisin ?
Modèle de réponse:
Les conflits de voisinage se taille une part non négligeable parmi les dossiers soumis sous les yeux des juges dans les différents tribunaux. Un signe flagrant de fracture interpersonnelle, ce phénomène persiste à freiner les demandeurs de logement qui font une large investigation sur leurs futurs voisins avant de se lancer dans le projet d'habitat.
L'adage "Le voisin avant la maison" est un exemple éloquent du souci majeur qui hante une large frange de personnes qui appréhendent le fait d'être côtoyées par des voisins "bruyants" ou "rabat-joie". En effet, ce souci trouve sa justification dans le nouveau statut des relations interpersonnelles qui tendent vers une grande dégradation.
Cela va de soi que la maison reste l'endroit le plus optimal pour se reposer après des activités diurnes très stressantes. Pourtant, cet espace de détente se transforme en un véritable "chantier" quand les voisins se comportent sans-gêne et nuisent par la suite à la tranquillité de leur entourage: Parler trop fort, faire des remue-ménage à une heure tardive, prononcer des mots qui blessent la pudeur au su et au vu de leurs voisins pendant leurs disputes, laisser, voire encourager leurs enfants à jouer du ballon dont le bruit n'est estompé que par le volume à fond de télé …
Pour éviter le problème de voisinage, certaines personnes se trouvent contraints à nouer à contrecoeur des relations avec leurs voisins. Une tentative de leur part pour ouvrir un canal de dialogue avec eux dans la perspective de leur amener à se compassionner avec eux en cas d'un sujet de grief: par exemple, demander à un voisin de dire à son enfant de ne pas faire du bruit car "son oncle" a besoin de se reposer. Pourtant, cette ouverture sur les voisins recèle de défauts plus que d'avantages; car on tombe sur les mêmes appréhensions que nous avions tenté d'éviter. Cela saute aux yeux à travers de moult pratiques de quelques voisins qui s'introduisent chez leurs voisins sans crier gare et sans vérifier si leurs visites sont les bienvenues. Evidemment, ces visites ne sont qu'un simulacre de solidarité parce que les gens de la maison trouvent dans ces visites répétées un geste d'impolitesse et de dérangement, sans citer les incidents de vol dont quelques familles étaient victimes et dont les auteurs ne sont que des voisins qui ont été accueillis à bras le cœur et qui abusent de la confiance qu'on leur avait octroyée.
Quoi que ce soit, vu que l'homme ne peut jamais vivre seul, le choix de ses voisins reste un pas inéluctable pour vivre en paix. Une question qui reste toujours posée: Doit-on rétrécir ou élargir le cercle de notre connaissances parmi les voisins?
Prof Jamal
Le 21 Juin 2010
A A6h:06
Durée: 24 min
Qu'en pensez vous chers (ères) collègues et élèves ?????
J'attends vos commentaires.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Production écrite 1er bac
  Bribes de souvenirs 2
  Tous les messages de jamal adib


 Réponse N°1 5138

Durée: 24 min...Félicitation!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 21-06-10 à 21:42

Salut Adib,

On va avoir besoin de vous à marocagreg!

En effet, plusieurs projets vont avoir le jour dans le forum et je veux personnellement que vous y mettiez vos points de vue et vos remarques.

Donc soyez au rendez-vous et merci pour tout.

Pour commencer, voir la lecture critique que j'ai faite à l'examen régional de Souss Massa Drâa ( niveau collégial).

Est-ce que cet examen est à la portée de nos élèves du lycée collégial?

Cordialement.





 Réponse N°2 5147

Je suis à votre entière disposition
  Par   jamal adib  (CSle 22-06-10 à 00:36

Salut M. Rachid. Vous pouvez compter sur moi. Concernant l'examen collégial, je me tâcherai de vous répondre en temps utile.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +