Production écrite de caouia ourdigha

 Par berbara abderrezak  (Prof)  [msg envoyés : 127le 18-06-10 à 11:10  Lu :6143 fois
     
  
 accueil

Chers collègues,
Il me semble que dans certaines régions le comité des examens ne voit pas la peine de jeter un coup d'oeuil sur les dernières notes ministérielles surtout quand il s'agit d'un examen.
C'est le cas de la région Chaouia dont la production ne répond pas à ce qui est demandé aux élèves cette année. En effet, toutes les épreuves que j'ai vues et lues demandent aux apprenant de rédiger un texte argumentatif à l'exeption de ladite région qui exige aux élèves de réaliser un texte narratigf(raconter).
Où est le fameux inspecteur qui,lors d'une visite, ne cesse de donner ses commentaires qui sont la plus part du temps loin de la réalité de la classe; alors que lui , ici témoigne d'une ignorance flagrante?
En plus ce que j'ai lu dans un article de journal, le fameux inspecteur a demandé aux professeurs qui corrigent le régional d'être un peu souple. Pourquoi? pour cacher ses fautes?
en plus la commission des examens,où elle était? Il me semble que le système éducatif marocain se fait détruire par certaines personnes qui y travaillent.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Le plan dialectique
  Examen blanc à exploiter: février 2016
  Tous les messages de berbara abderrezak


 Réponse N°1 4990

re
  Par   marocagreg  (Adminle 18-06-10 à 14:09

Sujet : Comme beaucoup de jeunes, il vous est arrivé de contester (ne pas accepter) la décision d’un adulte. Racontez cette expérience et exprimez votre point de vue sur le rapport entre les jeunes et les adultes

ce sujet ne demande pas de rédiger un texte un narratif, mais un texte argumentatif où l'argument principal serait justement une anecdote. ce type d'argument est largement utilisé dans les milieux anglo-saxons. ainsi par exemple au lieu de dire que la cigarette tue en énumérant les différents arguments, je peux d'une manière plus efficace raconter l'histoire d'un ami qui fume et qui a eu un cancer des poumons et qui est mort en laissant deux enfants : ce sera plus convaincants et plus fort.




 Réponse N°2 4997

Une double consigne!!!
  Par   Samira Yassine  (CSle 18-06-10 à 15:50

Salut chers collègues,

je crois que vous avez tous les deux raison. En effet, la consigne était double, on leur a pas demandé seulement de raconter mais aussi d'exprimer leur point de point. Par conséquent les élèves avaient à raconter tout d'abord une expérience sur laquelle ils avaient à fonder leur jugement, leur point de vue.

Il reste que l'élève étant dispensé du sujet narratif, se trouve obligé de rédiger en premier lieu un récit d'une expérience et là on se demande si le professeur n'a pas négligé certaines règles à inculquer à l'élève pour réussir la rédaction d'un sujet narratif, bien qu'il soit le plus facile des sujets qu'on puisse donner à l'élève; par ailleurs lorsque l'élève commence à narrer , il omet de justifier par la suite la raison de l'existence de ce récit dans ce sujet. Il raconte la fin du récit sans enchainer avec sa conception de ces rapports entre jeunes et adultes.

NB: J'aimerais savoir si le sujet argumentatif restera toujours le sujet auquel il faudra préparer les élèves afin de réussir leur épreuve?




 Réponse N°3 5030

Le texte argumentatif
  Par   berbara abderrezak  (Profle 19-06-10 à 17:55

En effet le texte argumentatit jusqu'à présent reste le seul, que les élèves doivent maitriser pour leur examen régional. Il suffit de consulter la note ministérielle 32.




 Réponse N°4 5037

à propos de la production écrite
  Par   Snini Abdellatif  (Profle 19-06-10 à 19:58

Bonjour chers collègues

La discussion provoquée par cet exercice de production écrite, malgré tout l'intérêt qu'elle puisse apporter, me paraît un peu inopportune.

D'abord, il est bien manifeste que la compétence visée par l'exercice n'est autre que la capacité du candidat à organiser sa réflexion autour de la relation adultes / jeunes. Seulement, étant donné qu'il est nécessaire de contextualiser cette réflexion, l'équipe qui a proposé ce devoir a jugé utile de faire appel à une mise en situation qui implique le candidat personnellement à travers son vécu. Ensuite, cette mise en situation, n’est-elle pas ce que nous tentant d’apprendre à nos élèves sous l’appellation savante de RAISONNEMENT INDUCTIF ? N’est-il pas demandé à l’élève de raconter d’abord une situation où il serait en conflit avec un adulte, puis d’en tirer (en déduire) une réflexion ?

En conclusion, je pense que ce sujet est décrié à tort. Cependant, il reste aussi banal que la majorité des sujets de production écrite que nous voyons ces dernières années, malheureusement.

Cordialement, d'Al Hoceima





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +