Production ( correction)

 Par ejrhom dyae  (?)  [msg envoyés : 19le 14-11-10 à 16:07  Lu :2958 fois
     
  
 accueil

A votre avis , Bonne production pour un regional ? Merci !!
Sujet :
Faites le récit d’un événement d’enfance dans lequel vous étiez coupable et que vous regrettez d’avoir commis . Dites Dans quelles circonstances ? Et qu’elles étaient vos réactions ?
au moment où je m'apprête à raconter mon histoire , le jour tire à sa fin comme un griot déchu . Déjà , le soir s'abreuve dans les coulisses des rues pour étancher sa noirceur . Dans le ciel où pas un nuage ne daigne s'ébouer , d'infinitesimales étoiles tournent en rond pareilles à des prières en quête de bon dieux .
Alors que les ruelles étaient silencieuses , le vent qu'emmitouflait la poussière tournait en rond tel un djin en transe . Seuls les cris des bambins retentissaient au loin annonçant le début de la fête d'achoura . Nous jouissions d'une plénitude inégalée .Nous étions tels des anges céléstes , sages , attendant que nos tuteurs daignent nous accorder les quelques minutes necessaires pour nous récompenser par quelques pièces dorées destinées à l'achat d'artifices . Leurs petites étincelles nous éblouissaient , nos yeux , brouillées par une joie incondescente , avaient du mal à refleter ce que nous avions derrière la tête , et semblaient éffleurer le monde sans vraiment s'attarder dessus . C'est alors que jouant avec un pétard , celui-çi attérit dans la fenêtre voisine . D'un coups , les flammes envellopèrent la maison , tel un enfer où les damnés ne tardaient pas à bruler .
En un instant infime , tout s'écroulait .Sans leur laisser le temps de me retenir , je pris mes jambes à mon cou , suant , et où l'excitation et la peur se mélaient à mon esprit .
De la fenêtre de ma chambre , les cris de femmes retentissaient en moi tel le tic-tac d'une horloge au douze coups de minuit .
Diriez-vous peut être que je suis vide de toute substance ? d'un coeur de pierre ? Et que la conscience aurait raison de moi ?
Votre prédiction n'est peut être pas vaine . Jusqu'à ce jour , le regret m'assaille par vagues successives m'annhilant de l'intérieur , ne laissant qu'un trou béant à la place de cette chose qui de débat en moi , tel un fauve en cage , me servant ainsi de coeur ... !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Urgent !! ..
  Production : maltraitances des prisonniers
  Tous les messages de ejrhom dyae


 Réponse N°1 7135

re-
  Par   marocagreg  (Adminle 14-11-10 à 18:18

il y a quelques erreurs d'inattention, mais c'est très bien dans l'ensemble. Comme Madame Samira Yassine l'a dit, telle fille, telle parents. Votre niveau en français dépasse largement le niveau lycée. Mes amitiés à vos chers parents.




 Réponse N°2 7144

re
  Par   bougrine nabil  (CSle 14-11-10 à 20:44

excellent.bonne continuation.

PS: j'ai pris mon dictionnaire pour expliquer quelques mots ;-)




 Réponse N°3 7146

Un rêve!
  Par   Samira Yassine  (CSle 14-11-10 à 21:13

Tu sais ma chère Dyae, mon rêve le plus cher est de voir le quart de nos élèves avec un aussi bon niveau. Bravo! Bonne continuation!




 Réponse N°4 7157

Commentaire...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 15-11-10 à 01:07

Salut M. ejrhom dyae,

Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour les efforts louables qui ont résulté un tel travail. Votre style ainsi que la qualité de votre rédaction est de très loin celle d'un adulte qui maîtrise le code écrit. Donc mes remarques ne seront nullement adressées à une élève mais à quelqu'un qui sait déjà écrire...Je serais donc plus exigeant!

Voilà mon commentaire sur votre travail ( un travail qui mérité déjà 10/10)

A- Correction de votre texte:

Au moment où je m'apprête à raconter mon histoire, le jour tire à sa fin comme un griot déchu.

Déjà, le soir s'abreuve dans les coulisses des rues pour étancher sa noirceur.

Dans le ciel où pas un nuage ne daigne s’ébouer, d'infinitésimales étoiles tournent en rond pareilles à des prières en quête de bon dieu.

Alors que les ruelles étaient silencieuses, le vent qu'emmitouflait la poussière tournait en rond tel un djin en transe.

Seuls les cris des bambins retentissaient au loin annonçant le début de la fête d’achoura.

Nous jouissions d'une plénitude inégalée.

Nous étions tels des anges célestes, sages, attendant que nos tuteurs daignent nous accorder les quelques minutes nécessaires pour nous récompenser par quelques pièces dorées destinées à l'achat d’artifices.

Leurs petites étincelles nous éblouissaient, nos yeux, brouillées par une joie incandescente, avaient du mal à refléter ce que nous avions derrière la tête, et semblaient effleurer le monde sans vraiment s'attarder dessus.

C'est alors que jouant avec un pétard, celui-ci atterrit dans la fenêtre voisine.

D'un coup, les flammes enveloppèrent la maison, tel un enfer où les damnés ne tardaient pas à bruler.

En un instant infime, tout s’écroulait.

Sans leur laisser le temps de me retenir, je pris mes jambes à mon cou, suant, et où l'excitation et la peur se mêlaient à mon esprit.

De la fenêtre de ma chambre, les cris de femmes retentissaient en moi tel le tic-tac d'une horloge aux douze coups de minuit.

Diriez-vous peut être que je suis vide de toute substance ? D’un cœur de pierre ? Et que la conscience aurait raison de moi ?

Votre prédiction n'est peut être pas vaine.

Jusqu'à ce jour, le regret m'assaille par vagues successives m'annihilant de l’intérieur, ne laissant qu'un trou béant à la place de cette chose qui débat en moi,tel un fauve en cage, me servant ainsi de cœur ... !

B- Commentaire:

1- Ce qui m'a le plus étonné, c'est l'utilisation originelle des comparaisons et des images baroques qui singularisent votre écriture.Exemple:comme un griot déchu. / pareilles à des prières en quête de bon dieu. / tel un djin en transe. / semblaient effleurer le monde sans vraiment s'attarder dessus. /tel le tic-tac d'une horloge aux douze coups de minuit.

2- Aussi votre maîtrise parfaite des tournures syntaxiques: vous ne faites pas seulement des mots qui s'ajoutent à d'autres, mais vous en faites une harmonie.Exemple:Leurs petites étincelles nous éblouissaient, nos yeux, brouillées par une joie incandescente, avaient du mal à refléter ce que nous avions derrière la tête, et semblaient effleurer le monde sans vraiment s'attarder dessus.

3- Vous avez ancré les mots dans votre mémoire profonde pour pouvoir écrire plus d'une quarantaine en une seule phrase! Cela s'appelle être un matador de la lecture! Exemple: Nous étions tels des anges célestes, sages, attendant que nos tuteurs daignent nous accorder les quelques minutes nécessaires pour nous récompenser par quelques pièces dorées destinées à l'achat d’artifices.

4- Votre ponctuation montre que vous savez parfaitement conduire les mots avec une vitesse de course! Exemple: Sans leur laisser le temps de me retenir, je pris mes jambes à mon cou, suant, et où l'excitation et la peur se mêlaient à mon esprit.

5- Votre vocabulaire est riche et varié: vous avez utilisé un champ lexical condensé et varié: religion/lumière/temps/ nature/sentiments...

Bref, votre façon d'écrire est très originelle et dénote d'un futur glorieux où se mêlent l'innovation stylistique à la fertilité de l'imagination!

Excellent travail.





 Réponse N°5 7160

Merci
  Par   ejrhom dyae  (CSle 15-11-10 à 12:48

Merci A vous trés chers professeurs !

Sachez que ça ne fait que motiver mes intentions ! Je ferais du mieux que je pourrais pour Perfectionner mes travaux !

Merci A M.idoubiya rachid ! Je ne manquerai pas de suivre vos conseils à la lettre ! :) :)

Un grand merci à M.marocagreg , à Mme Samira yassine , et M.bougrine nabil . Merci pour vos éloges et compliments !!!!!!!

Mes Merci ne sauraient prendre fin vu que je ne pourrais m'arrêter ! hhhhh !!

MERCI :)




 Réponse N°6 9453

production écrite
  Par   chokri chaker  (CSle 03-03-11 à 22:38



si vous etes un élève du Lycée , votre professeur est certainement un Victor HUGO sinon , c'est vous le prof.





 Réponse N°7 10049

merci
  Par   ejrhom dyae  (CSle 13-04-11 à 10:46



Hhh . Merci Beaucoup monsion chokri chaker . j'espère ne pas vous decevoir . ;)





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +