Prochain sujet d'actualité : le 8 mars à vos plumes

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 07-03-12 à 13:57  Lu :1311 fois
     
  
 accueil


Le prochain sujet d'actualité (nouvelle rubrique) sera consacré au 8 mars et la place (sociale, politique, etc) de la femme chez nous, les défis qu'elle continue à rencontrer. je vous invite donc à consacrer l'un de vos articles à ce sujet. le meilleur sujet sera choisi à partir de 10h ce soir. (chaque sujet choisi dans cette rubrique recevra 50 points)
à vos plumes !

  




 Réponse N°1 18303

Voici ce que j'ai reçu pour le 8 mars
  Par   LAKHDER Kenza  (Profle 07-03-12 à 20:22



Une leçon de grammaire:

Pourquoi , dès que c'est UNE galère , c'est tout de suite au FÉMININ ?

LA pluie , LA neige , LA grêle ? LA tempête, tout ça , c'est pour vous les femmes !

Nous, les hommes , c'est LE soleil, LE beau temps , LE printemps , LE paradis !

Vous, vous n'avez vraiment pas de chance : LA vaisselle, LA cuisine , LA bouffe , LA poussière , LA saleté , LA balayeuse.

Nous c'est LE café dans LE fauteuil avec LE journal en écoutant LE hockey et ça pourrait être LE bonheur si vous ne veniez pas semer LA discorde , et LA chicane.

Pour retrouver LE calme , je crois que nous devrions laisser LE genre décider .

Vous pouvez regarder LA télé , mais nous choisissons LE poste . Même si LA télécommande vous appartient , nous avons LE contrôle.

D'ailleurs dès que c'est sérieux, comme par hasard , c'est tout de suite au MASCULIN : On dit UNE rivière , UNE marre d'eau mais on dit UN fleuve , UN océan.

On dit UNE trottinette mais UN avion à réaction ! Et quand il y a UN problème dans UN avion ; c'est tout de suite UNE catastrophe.

C'est toujours la faute d' UNE erreur de pilotage d' UNE panne d'essence, d' UNE mauvaise visibilité , bref toujours à cause d' UNE connerie.

Et alors là, attention mesdames , dès que LA connerie est faite par UN homme ça ne s’appelle plus UNE connerie ,ça s’appelle UN impondérable

Enfin,moi, si j’étais vous Les FEMMES , je ferai UNE pétition. Et il faut faire très vite parce que votre situation s'aggrave de jour en jour.

Y a pas si longtemps , vous aviez LA logique, LA bonne vieille logique FÉMININE . Ça ne nous a pas plu, nous les HOMMES, nous avons inventé le logiciel.

Mais vous avez quand même quelquefois des petits avantages : Nous avons LE mariage, LE divorce : vous avez LA pension.

Vous avez LA carte de crédit, nous avons LE découvert.

Mais en général , LE type qui a inventé LA langue française nous vous aimait pas beaucoup.





 Réponse N°2 18304

documentaire
  Par   abdeslam slimani  (Profle 07-03-12 à 20:35

En ce moment sur Arte, la domination masculine.




 Réponse N°3 18305

Pour les femmes
  Par   Tijani Nour El Houda  (CSle 07-03-12 à 20:46



Bonne et heureuse fête à toutes les femmes!

Que Dieu vous soit en aide! Tenez-bon! C'est votre fête et notre fête! Faites-vous belle, vous avez réussi à vous surpasser grâce à vos compétences et capacités de combattantes! Si vous souffrez pensez à ce que vous avez réalisé et vous serez heureuse! Ne regardez que ce qui a été positif dans votre vie car le négatif n'a pas d'importance, ce ne sera qu'un mauvais souvenir un jour!





 Réponse N°4 18307

ils ont dit des choses!!!
  Par   amina ossoule  (CSle 07-03-12 à 20:58



Enfant ! si j’étais roi, je donnerais l’empire,

Et mon char, et mon sceptre, et mon peuple à genoux

Et ma couronne d’or, et mes bains de porphyre,

Et mes flottes, à qui la mer ne peut suffire,

Pour un regard de vous !

Si j’étais Dieu, la terre et l’air avec les ondes,

Les anges, les démons courbés devant ma loi,

Et le profond chaos aux entrailles fécondes,

L’éternité, l’espace, et les cieux, et les mondes,

Pour un baiser de toi !

Victor Hugo, Les feuilles d’automne





 Réponse N°5 18308

beauté des femmes
  Par   amina ossoule  (CSle 07-03-12 à 21:10



Beauté des femmes, leur faiblesse, et ces mains pâles

Qui font souvent le bien et peuvent tout le mal,

Et ces yeux, où plus rien ne reste d’animal

Que juste assez pour dire : « assez » aux fureurs mâles !

Et toujours, maternelle endormeuse des râles,

Même quand elle ment, cette voix ! Matinal

Appel, ou chant bien doux à vêpre, ou frais signal,

Ou beau sanglot qui va mourir au pli des châles !…

Hommes durs ! Vie atroce et laide d’ici-bas !

Ah ! que du moins, loin des baisers et des combats,

Quelque chose demeure un peu sur la montagne,

Quelque chose du cœur enfantin et subtil,

Bonté, respect ! Car, qu’est-ce qui nous accompagne,

Et vraiment, quand la mort viendra, que reste-t-il ?

Paul Verlaine, Sagesse (1881)





 Réponse N°6 18315

Re
  Par   fatih brahim  (Profle 07-03-12 à 22:37



Meilleurs vœux pour votre Journée internationale des droits des femmes, pour vous et pour nous tous. Que cette journée et tous les jours à venir débordent de bonheur, de bonnes surprises et de prospérité.

Que tous ces vœux deviennent réalité.





 Réponse N°7 18319

Que faire?
  Par   sqalli khadija  (CSle 07-03-12 à 22:58



Affectée dans une zone montagneuse, le premier jour oû j'ai contacté le Directeur et en voyant toutes les nouvelles affectées pleurer leur sort il nous a dit :"c'est vous qui cherchiez l'égalité, n'est-ce pas? alors acceptez votre sort"





 Réponse N°8 18330

Autosatisfaction féminine
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 08-03-12 à 08:16

AUTOSATISFACTION

FEMININE

En prenant de l’âge, nous les femmes nous prenons aussi du poids. Cela arrive parce que nous entassons énormément d’informations dans notre tête.

évidemment, il arrive un moment où autant d’informations n’entrent plus dans notre petite tête. Ainsi, tout ce cumul se dilue dans tout le corps.

Maintenant je “comprends tout...”

Je n’ai pas d’excédent de poids !!

Je ne suis pas grasse !!

Je suis cultivée

Très cultivée !!

Pour toutes les superbes femmes,....

OUI MESSIEURS !!

NOUS SOMMES PARFAITES….

Parce que :

- Nous ne devenons pas chauves.

- Nous avons une journée nationale et une internationale.

- Nous pouvons utiliser aussi bien le rose que le bleu.

Nous savons avec certitude que nos enfants sont les nôtres

- Nous sommes prioritaires lors d’un naufrage

- Nous ne payons pas l’addition.

Nous sommes les premières à être libérées lors d’une prise d’otages.

- Si nous sommes trahies,…nous sommes des victimes.

- Si nous trahissons, …ils sont cocus.

Nous pouvons dormir avec une amie sans passer pour homosexuelle.

Nous pouvons prêter attention à plusieurs choses en même temps.

La Femme de l’ambassadeur,…c’est l’ambassadrice ;

le Mari de l’ambassadrice, c’est qui ?

La Femme du président …c’est la Première dame ;

Le mari de la présidente ,c’est qui ?

- Si nous décidons de faire des travaux d’homme, nous sommes des pionnières ;

- Si un homme décide de faire des travaux féminins, c’est un "pédé"(excusez le terme)

- ET POUR FINIR :

- Nous faisons absolument TOUT ce que font les hommes,

- ET AVEC DES CHAUSSURES A TALONS...!!!





 Réponse N°9 18346

La femme? C'est la source du Mal
  Par   Laouadi Ahmed  (CSle 08-03-12 à 17:51



Ce n'est pas parce que c'est sa journée qu'on devrait l'amadouer! Ce n'est qu'une journée, furtive; le cheval ,lui, on lui a consacré une semaine; Donc la femme n'est qu'une monture éphèmere; Arthur Schopenhauer s'est avéré le plus misogyne des philosophes allemands:"la femme est un animal qui a des cheveux longs et des idées courtes". Lisez l'histoire de la femme dans les récits mythologiques, bibliques ou factuels, elle est derrière un mal chronique et cosmique: Eve, Pandore, Hélène, Marie

wa halomma jarran.

Faites un sondage dans les bars marocains, vous serez surpris du pourcentage des hommes victimes des femmes!

Egalité entre les sexes? Mais la femme a tout rafflé à l'homme! A moins qu'elle nous arrache une couille voulant la substituer à l'un de ses seins, je ne vois pas comment équilibrer entre les deux sexes. Les femmes nous pompent l'oxygène sur cette planète.





 Réponse N°10 18347

La femme mère
  Par   fatih brahim  (Profle 08-03-12 à 18:05

En cettejournée mondiale de la femme, j’aimerais poster un texte extrait d’un livre coécrit par Yvonne Knibielher et Catherine Fouquet. Il s’intitule Histoires des mères. L’extrait en question traite du nouveau statut des mères du siècle dernier. Je crois que le sujet abordé dans ce passage est toujours d’actualité dans un pays comme le Maroc. En effet, La maternité demeure une question délicate dans le code du statut personnel.

« Au temps où huit femmes sur dix étaient des paysannes, la maternité était le centre, la source, de toute la culture féminine. Féconde et nourricière, la mère mettait au monde de nombreux enfants, les nourrissait de son lait, les élevait comme elle le voulait ou comme elle le pouvait jusqu'à ce qu’ils aient six ou sept ans. Tout son travail entretenait leur existence : au potager, à la basse-cour, à l’étable, elle produisait des aliments, à la cuisine, elle allumait et conservait le feu, elle cuisait la soupe et le pain, elle filait, tissait, cousait, tricotait les vêtements ; au cours des grandes lessives et grands nettoyages, elle accomplissait une œuvre rituelle de purification et de régénération ; elle soignait les malades, pansait les plaies, disait des paroles magiques, cueillait des plantes salvatrices ; elle connaissait les saints à invoquer, les prières appropriées ; (…) ;elle inventait des chansons, des jeux, des contes ; à ses filles ,elle communiquait son savoir et son savoir-faire ; avec les autres femmes elle formait des communautés d’entraide. Assurément, la mère était un des piliers de la société rurale, mais au prix de quelles fatigues, de quelles privations, de quelles angoisses ! »





 Réponse N°11 18349

vous les femmes
  Par   abdeslam slimani  (Profle 08-03-12 à 19:15

(souvenirs, souvenirs, Julio Iglésias)

Vous les femmes, vous le charme

Vos sourires nous attirent nous désarment

Vous les anges, adorables

Et nous sommes nous les hommes pauvres diables

Avec des milliers de roses on vous entoure

On vous aime et sans le dire on vous le prouve

On se croit très forts on pense vous connaître

On vous dit toujours, vous répondez peut-être

Vous les femmes, vous mon drame

Vous si douces, vous la source de nos larmes

Pauvres diables, que nous sommes

Vulnérables, misérables, nous les hommes

Pauvres diables, pauvres diables ....

Dès qu'un autre vous sourit on a tendance

A jouer plus ou moins bien l'indifférence

On fait tout pour se calmer puis on éclate

On est fous de jalousie et ça vous flatte

Vous les femmes vous le charme

Vos sourires nous attirent nous désarment

Pauvres diables que nous sommes

Vulnérables, misérables, nous les hommes





 Réponse N°12 18357

Réponse à Mme Lakhder ..
  Par   Filali Ouidad  (Profle 08-03-12 à 22:40



Réponse d'une fille..

Ceci est une version bien masculine des choses.

Regardons une autre version des faits, qui s'inscrit bien plus dans LA réalité et LA cohérence.

Nous savons très bien que si Le ''homme'' a été crée avant LA femme, c'est parce que toute oeuvre a besoin d'UN brouillon.

Alors pour dédommager l'homme, on lui a concédé une partie de ce qu'il y a sur LA terre.

On parle d'UNE forêt, mais juste d'UN arbre UNE branche, mais uniquement UN bourgeon Une fleur et UN pétale .

Il est vrai qu'on dit LE soleil, mais surtout LA nature, LA faune, LA flore.

On dit comme vous l'avez remarquer LA neige, LA pluie, mais c'est UN désastre quand c'est un éboulement, UN volcan, UN séisme, UN ouragan, UN Cyclone...

On parle d'UN art, mais d'UNE littérature, dans UNE culture.

Vous êtes juste UN épisode dans UN feuilleton, UN maillon dans LA chaîne.

Et ce n'est pas pour rien que mâle et mal sont homonymes,

Nous avons :

LA vérité et LE mensonge.

LA lumière, LE noir absolut

LA joie, LE malheur

LA musique, LE boucan

LA certitude, LE doute

LA solution mais LE problème

LA paix, LE conflit

LA modestie, L'orgueil

LA sérénité, LE trouble

LA passion, LE mariage

LA transparence , LE flou

UNE abondance, UN manque

Et LA liste est longue...

Moralité, Que LA langue française soit créée par UN homme, UNE femme ou un travestis, UNE parie bien infime en est consacrée à l'homme : LE mot juste UN détail insignifiant en guise DE lot de consolation.

Et n'oubliez pas messieurs que vous ne devez à peu près tout, car tout mot que vous êtes , il vous faut bien UNE lettre que sa soit UNE voyelle ou UNE consonne .

NB : Ce fut UN instant sympathique, mais juste UN instant dans toute UNE vie :)





 Réponse N°13 18358

Rectification d'une erreur
  Par   Filali Ouidad  (Profle 08-03-12 à 22:47



Et n'oubliez pas messieurs que vous nous devez à peu près tout, car tout mot que vous êtes , il vous faut bien UNE lettre que ça soit UNE voyelle ou UNE consonne .





 Réponse N°14 18359

Correction d'une faute de frappe
  Par   Filali Ouidad  (Profle 08-03-12 à 23:01



comme vous l'avez fait remarquer

le noir absolu





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +