Pourquoi? qu'est ce qui se passe?

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 04-04-11 à 20:22  Lu :1669 fois
     
  
 accueil


Il y a deux ou trois mois le monde était le monde, les peuples étaient les peuples de toujours. Les présidents régnaient en êtres suprêmes que rien mais absolument rien, ne pouvait déranger leur quiétude, leur sommeil...
Brusquement et du jour au lendemain tout a basculé.
Incroyable mais vrai!
Plus de Moubarak!!!! Plus de zine Elabidine!! Plus de kaddafi bientôt !
Mais pourquoi? Qu'est ce qui s'est passé?
Un homme a été giflé par une femme. La gifle , la gachette, qui a déclenché tous ces putsh.
Mais , pourquoi, cette fois-ci, ça a bougé? Pourquoi les peuples ont confirmé les dire d'Abou lkacem Echchabbi? Pourquoi?
Y a-t-il quelqu'un pour m'expliquer?
Je n'arrive toujours pas à réaliser ce qui se passe!!!!

  




 Réponse N°1 9957

la goutte que tout le monde attendait
  Par   Boulahnine Khalid  (CSle 05-04-11 à 16:28



Bonjour chère sœur. je ne peux pas te donner une réponse satisfaisante, mais je vais essayer ....

Il va sans dire que les peuples arabes sans exception vivaient les mêmes peines avec leurs dirigeants. Cette situation déplaisante est presque devenue une seconde nature d'une certaine espèce humaine chez nous. C'est pour cette raison qu'elle refuse catégoriquement même d'entendre parler de son droit. Mais, abstraction faite de ces gens là, apparemment tout le monde vivait dans la peur et n'attendait que l'occasion. l'exemple de la Tunisie a servi de déclic. Il a inspiré d'autres pays à surmonter leur peur et dire pour une fois ce qu'ils voulaient dire depuis toujours!

c'est le mur de BERLIN arabe qu'on cherche à détruire!





 Réponse N°2 9958

Le mur de berlin
  Par   Samira Yassine  (CSle 05-04-11 à 19:15



Je trouve ta réponse, cher frère , plus que satisfaisante On est bien d'accord là dessus. Mais la question qui se pose. Le prix n'est-il pas trop cher? Je ne suis pas une ignorante de la valeur de la liberté, du prix cher payé par tous les révolutionnaires à travers le monde, depuis l'aube des temps. Mais je ne supporte plus ces images de mort à diffusées par les chaines de télévision pour ne citer que la première chaine à ce niveau Aljazeera . D'ailleurs, ce qui me tient à coeur, c'est que nous commençons à nous y habituer à force de les voir à longueur de journée . On mange en les regardant. Au début c'était différent, avec l'Egypte par exemple, on ne dormait pas à force d'être touché par ce qui leur arrivait, attendant impatiemment le départ de leur président. Maintenant, c'est différent, certes c'est malheureux ce qui leur arrive , à nos frères arabes, en Lybie aussi bien qu'au Yemen. Mais , on vit avec . On change même parfois de chaine pour voir autre chose , puis on revient à ces films d'horreur diffusées par les chaines de télévisions.

Ainsi, je ne peux pas nous y imaginer vivant de telles horreurs. Certes, les marocains en veulent uniquement à leur gouvernement. Mais à voir ces manifestatons répétées à travers le Maroc, on a peur de voir se répéter les horribles scènes vécues par nos frères arabes. Personnellement, je ne suis pas prète à voir mourir mes enfants, mes amis, mes proches, mes élèves. C'est HORRIBLE rien que d'y penser!!!





 Réponse N°3 9974

sommes-nous capables de mener une révolution?
  Par   bchiyar kamilia  (Profle 10-04-11 à 01:24



oui j'approuve Mme Samira...j'imagine pas que mon pays vive de telles horreurs...je pourrais pas vivre dans une pareille instabilité..certes la liberté vaut toutes les peines..et je m'incline devant ce qu'avaient réalisé nos frères arabes..mais je pense que l'on est différents...vous savez lors des manifestations qu'avait connu notre pays je dormais pas d'inquietude et de peur..je ne suis pas egoiste..je ne pensais pas uniquement à moi...ce qui m'interessait plus c'etait mon pays..et son integrité territoriale..vu la multitude de nos ennemis...nous avons nos problèmes...nos crises...nos lacunes...mais l'on pourra les combler autrement...sans effusion de sang...je peux parraitre trop idéaliste..mais j'ai la forte conviction que l'amour est cette touche magique qui changera l'inchangeable..si l'on aime ce pays un peu plus..on pourra on faire ce qu'on veut...il faut donc se revolter contre soi-meme...je vois que la majorité d'entre nous souffre d'un problème conceptuel...si l'on pose la question suivante aux dits revolutionnaires du fameux 20février je pense qu'ils auront du mal à y répondre;QU EST CE QUE LA REVOLUTION?seuls les actes de vandalisme et des émeutes qu'avait connu nombre des villes marocaines pourra peut etre répondre à cette question...ce qui mène à une autre question ...Sommes-nous réellement capables de mener une révolution? y a une image qui reste gravée dans ma mémoire c'est en egypte juste après la chute du système...des jeunes se mettaient à balayer le sol et à peindre les murs...





 Réponse N°4 11805

liberté
  Par   LEFRIYEKH FATIHA  (Profle 28-05-11 à 00:06



la liberté n'a aucun prix mais on la réalise à force de sacrifices et beaucoup de sacrifices. A chaque révolution ses victimes. Qu'elle soit calme ou mouvementée, elle aura son lot de peines, de larmes et de sang. Croyez-vous que le sang n'a pas encore coulé au Maroc...Que diriez-vous des gens enlevés, des enterrés vivants de Tazemamert, d'Agdz, des disparus, des morts dont les corps n'ont appartenu à aucune tombe...vous voyez bien que le chemin de la liberté est dur et que la révolution existait bien avant ce jour. Mais lorsque elle atteindra son point culminant nous l'accepterons avec ses joies et ses peines qu'importe le prix que nous payerons pour cela.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +