Pour une petite philosophie ordinaire, ou même infra-ordinaire

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2214le 24-11-12 à 20:22  Lu :935 fois
     
  
 accueil


j'aimerai bien qu'on discute quotidiennement des questions qui se rapportent justement au petites/grosses questions de notre quotidien, pour essayer d'en tirer une infime sagesse, ou au moins, mettre au clair la divergence de nos opinions, puisque la philosophie n'est finalement, comme la définit Jean Lacoste qu'"un perpétuel différend". qu'est-ce que vous en pensez ? et pour commencer, qu'est-ce qu'un philosophe pour vous ?

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Approches textuelles - entraînement à l'examen
  Concours d'agrégation 2017 - français (maroc)
  Tous les messages de marocagreg


 Réponse N°1 28433

Pour parler vraiment ordinairement..
  Par   Samira Yassine  (CSle 24-11-12 à 20:45



Un philosophe est toute personne qui pose des questions sur des sujets que nous jugeons plus clairs ne demandant pas toutes ces questions.

Alors, on dit à la personne "barak matfalsif"

Arrête de philosopher.

Mais un philosophe, est une personne qui médite, réfléchit et raisonne d'une façon un peu plus logique plus profonde que les autres.

Je laisse les grands philosophes du site parler. :)





 Réponse N°2 28435

Un philosophe c'est...
  Par   Semlali Karim  (Profle 24-11-12 à 21:33



une personne n'ayant aucuns préjugés ou idées reçues sur les sujets de ses réflexions. De cela, il médite, pense et analyse tous les côtés du sujet traité sans omettre une possibilité.

un philosophe est une personne ordinaire tellement ordinaire qu'il peut voir clair en toute chose puisqu'il s'élève et jette un regard global sur un sujet.

un philosophe est une personne inquiété et qui ne peut vivre que dans l'inquiétude...les gens qui ne peuvent sonder les profondeurs d'une question choisissent la quiétude, la tranquillité et la stabilité.

un philosophe est une personne (dérangée)...

un philosophe, enfin, ne choisit pas de l'être parce qu'il ne choisit pas de voir les choses que les autres ne perçoivent pas.

un philosophe se lamente devant la condition humaine tout en tentant de la changer de jeter une parcelle de lumière dans la vie des humains pour leur permettre une certaine transcendance.

Quelqu’un qui critique les autres et qui ne peut faire quelque chose pour effectuer un changement est l'opposé du philosophe c'est un "crilosophe"





 Réponse N°3 28438

le philosophe
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 24-11-12 à 23:55



est celui qui s'affranchit de son cocon, transcende les êtres et les choses, et au-delà, cherche le secret de l'harmonie qui préside à l'anarchie de l'univers.





 Réponse N°4 28440

sommes-nous des philosophes ?
  Par   marocagreg  (Adminle 25-11-12 à 08:18



étymologiquement, philosophe (philo - sophos) est un amoureux de la sagesse, contrairement au sophiste (sophos) qui se croit possesseur de la sagesse. Un philosophe est donc un être à la quête de la sagesse, étonné devant le monde, il ne cesse de poser des questions, d'interroger le monde, à la recherche du sens. C'est pour cela que la littérature est indissociable de la philosophie. Ceci veut dire que le philosophe ne " voit pas clair en toute chose", car il serait alors, s'il dit vrai, un dieu ou, s'il croit dire vrai, un sophiste ignorant. La philosophie finalement, c'est quoi ? c'est un discours sur la possibilité des autres discours. tous les discours (idéologiques, économiques, religieux, littéraires, scientifiques) sont alors l'objet de ce discours au second degré (ou méta-discours) qu'est la philosophie.

Sommes-nous des philosophes ? Je crois que nous le sommes tous, que tout être humain est condamné à l'être du moment qu'il accède à sa propre conscience et commence à poser des questions.

Il y a aussi un cliché (de chez nous) qui apparaît souvent quand on évoque le philosophe et la philosophie. Dans l'imaginaire collectif des Marocains, un philosophe est un fou, un aliéné, un dérangé, quelqu'un qui dévie le discours de sa fonction communicative, mais à votre avis, qui a incrusté ces bêtises dans notre imaginaire ? comment l'amoureux de la sagesse s'est transformé chez nous en une sorte d'incarnation de folie intellectuelle ?





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +