Points importants à propos des oeuvres intégrales 1ère année bac

 Par oukessou mourad  (?)  [msg envoyés : 1le 12-09-10 à 21:42  Lu :8684 fois
     
  
 accueil

Module1 :
+Titre de l’œuvre : La boîte à merveilles
+L’auteur : Ahmed Sefrioui
+Date naissance : 1915
+Lieu de naissance : Fès
+Date de décès : 25 février2004
+Date de publication : 1954/ Date de parution : 1954
+Edition : Librairie des écoles
+Nombre de chapitre : 12
+ (Point de vue adopté par l’auteur ///focalisation) dominante : focalisation interne (parce que l’auteur est subjectif)
+Genre : roman
+Sous- genre : roman autobiographique
+Visée du roman : Dans la boite à merveilles, Sefrioui nous raconte son histoire. Derrière les événements relatés, l'auteur nous révèle les secrets de sa vie, sa manière de penser, sa façon de vivre les différentes circonstances de sa vie. Cela pour justifier sa différence et les raisons de son insomnie (personne qui trouve du mal à dormir)
+Autres œuvres : - Le Chaplet d’ambre (1949)/ -Le jardin des sortilèges (1981)/ - La Maison de servitude (2001)
+Les temps dominants : le passé simple, L’imparfait (narrateur enfant qui raconte)
Le présent de la narration (narrateur adulte qui commente)
 +résumé de l’œuvre : Dans ce roman, le narrateur évoque ses souvenirs d’enfance, des souvenirs qui ont dévoilé son mal incurable : la solitude. Laquelle le tourmente et l’obsède à tel point qu’il a perdu le sens de la joie et du bonheur au sein de sa modeste famille. En rapportant par le menu détail le vécu des voisins de Dar Chouafa, le narrateur éprouve une hostilité à l’égard de cet entourage et surtout vis-à-vis du Msid. Pour vivre un équilibre psychique, le narrateur s’évade du réel par le rêve. Un rêve vécu par le biais des objets de sa boîte à merveilles.
Module 2
+Titre de l’œuvre : Le dernier jour d’un condamné
+L’auteur : Victor Hugo
+Date naissance : 26 février 1802
+Lieu de naissance : Besançon
+Date de décès : 22mai1885
+Date de publication 1829/ Date de parution : 1829
+Edition : Librairie des écoles
+Nombre de chapitre : 49
+Point de vue adopté par l’auteur ///focalisation dominante : focalisation interne (parce que l’auteur est subjectif)
+Genre : roman
+Sous- genre : roman à thèse (journal intime)
+Visée du roman : Dans le Dernier Jour d'un condamné, Victor Hugo critique ceux qui jugent et qui condamnent...Son objectif est d'émouvoir son lecteur et de l'amener à partager les souffrances du condamné
+Autres œuvres : - Cromwell (1827)/ -Les châtiments (1853)/ - Les Misérables (1862) / Hernani (1830)
+Les temps dominants : le passé simple, L’imparfait (évocation du passé à la fois de la liberté et de l’emprisonnement) Le présent de la narration (le narrateur dans son monologue intérieur discute, critique et commente l’idée qui l’obsède : la mort et la guillotine)
 +résumé de l’œuvre : Le narrateur nous raconte dans son journal intime sa souffrance tant physique que psychique au sein de la prison en attendant le jour fatal de son exécution. En particulier, le condamné à mort nous fait partager les derniers jours de sa vie.
+Thèse du roman : la peine de mort
+travail de l’auteur : A lire ce roman, Victor Hugo présente une panoplie d’arguments pour abolir «  la peine de mort 
Module 3 :
+Titre de l’œuvre : Antigone
+L’auteur : Jean Anouilh
+Date naissance : 1910
+Lieu de naissance : Bordeaux
+Date de décès : 1987
+Date de publication / Date de parution : 1942
+date de la première présentation : 1944
+Edition : Gallimard
+Genre : pièce de théâtre
+Sous- genre : tragédie moderne
+Visée du roman : Dans Antigone, Jean Anouilh introduit le lecteur dans un monde tragique, dans un monde de la démesure et de l'outrance. Antigone est démesurée car ce n'est pas par seul devoir qu'elle agit mais par orgueil et par égoïsme! Créon agit non à cause de son amour pour les habitants de Thèbes, mais pour sa soif pour le pouvoir, les deux frères d'Antigone ne se sont pas entre-tués par nécessite exigée par le devoir que demande le pouvoir, mais par pur amour de la brutalité!
+Autres œuvres : - Le voyageur sans bagage (1937)/ -La Répétition ou l’amour puni (1950)/ - Colombe (1951) / Becket ou l’honneur de Dieu (1959)
+ Résumé de la pièce : Antigone est la fille d'Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l'exil d'Œdipe, les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste et – à ce titre – nouveau roi, a décidé de n'offrir de sépulture qu'à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n'ose braver l'interdit et le cadavre de Polynice est abandonné à la chaleur et aux charognards.Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre.Très vite, Antigone est prise sur le fait par les gardes du roi. Créon est obligé d'appliquer la sentence de mort à Antigone. Après un long débat avec son oncle sur le but de l'existence, celle-ci est condamnée à être enterrée vivante. Mais au moment où le tombeau va être scellé, Créon apprend que son fils, Hémon, fiancé d'Antigone, s'est laissé enfermer auprès de celle qu'il aime. Lorsque l'on rouvre le tombeau, Antigone s'est pendue à sa ceinture et Hémon, crachant au visage de son père, s'ouvre le ventre avec son épée. Désespérée par la disparition du fils qu'elle adorait, Eurydice, la femme de Créon, se tranche la gorge.
Réalisé par :
Mourad Oukessou

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +