Parole aux profs (1) : l'amitié

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 03-12-15 à 19:59  Lu :972 fois
     
  
 accueil

Après parole aux élèves, voilà parole aux profs. Les enseignants qui veulent participer doivent obligatoirement utiliser les deux supports suivants pour élaborer une activité pédagogique (écrite, orale, langue, ou autre) qu'ils vont ensuite envoyer (format doc, docx, ou odt) au site via le formulaire d'envoi de documents (ajouter au nom du document -marocagreg-parole-prof-1).
Les trois meilleurs documents recevront respectivement 200, 150 et 100 points. Les autres participants recevront 25 points.


Support 1 :



Support 2:
Jean de LA BRUYÈRE, Les Caractères, Du coeur
1 Il y a un goût dans la pure amitié où ne peuvent atteindre ceux qui sont nés médiocres.
2 L'amitié peut subsister entre des gens de différents sexes, exempte même de toute grossièreté. Une femme cependant regarde toujours un homme comme un homme; et réciproquement un homme regarde une femme comme une femme. Cette liaison n'est ni passion ni amitié pure: elle fait une classe à part.
3 L'amour naît brusquement, sans autre réflexion, par tempérament ou par faiblesse: un trait de beauté nous fixe, nous détermine. L'amitié au contraire se forme peu à peu, avec le temps, par la pratique, par un long commerce. Combien d'esprit, de bonté de coeur, d'attachement, de services et de complaisance dans les amis, pour faire en plusieurs années bien moins que ne fait quelquefois en un moment un beau visage ou une belle main!
4 Le temps, qui fortifie les amitiés, affaiblit l'amour.
5 Tant que l'amour dure, il subsiste de soi-même, et quelquefois par les choses qui semblent le devoir éteindre, par les caprices, par les rigueurs, par l'éloignement, par la jalousie. L'amitié au contraire a besoin de secours: elle périt faute de soins, de confiance et de complaisance.
6 Il est plus ordinaire de voir un amour extrême qu'une parfaite amitié.
7 L'amour et l'amitié s'excluent l'un l'autre.
8 Celui qui a eu l'expérience d'un grand amour néglige l'amitié; et celui qui est épuisé sur l'amitié n'a encore rien fait pour l'amour.
26 L'on confie son secret dans l'amitié; mais il échappe dans l'amour.
L'on peut avoir la confiance de quelqu'un sans en avoir le coeur. Celui qui a le coeur n'a pas besoin de révélation ou de confiance; tout lui est ouvert.
27 L'on ne voit dans l'amitié que les défauts qui peuvent nuire à nos amis. L'on ne voit en amour de défauts dans ce qu'on aime que ceux dont on souffre soi-même.
28 Il n'y a qu'un premier dépit en amour, comme la première faute dans l'amitié, dont on puisse faire un bon usage.
Jean de LA BRUYÈRE, Caractères (1688), IV, Du cœur.

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +