Parole aux élèves (3) : achoura

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 18-11-12 à 16:16  Lu :15331 fois
     
  
 accueil


Pour les lycéens participer est nécessaire pour activer l'accès au cours lycée et pour le parrainage
Dans le but d'encourager les productions d'élèves, on va organiser de manière hebdomadaire un concours d'écriture pour les élèves du lycée autour d'un sujet qui se rapporte à leur programme. La meilleure production sera récompensée par 60 points (pour les élèves non parrainés) ou 100 points (pour les élèves parrainés).
Parole aux élèves
sujet n°3 : Achoura
Achoura est une fête célébrée chaque année par les familles marocaines. Racontez un souvenir d'enfance en rapport avec cette occasion


Directives et orientations:

  1. Votre texte doit comporter au moins 10 lignes.
  2. Respectez la consigne .
  3. Bien organiser votre texte( on vous demande un texte narratif et descriptif)
  4. Faites attention à la correction de la langue.
    Donnez un titre à votre texte.

NB: Relisez plusieurs fois votre texte avant de l'envoyer pour éviter les fautes
d'inattention .
Bonne chance!
Dernier délai pour envoyer votre production sur le forum : Jeudi 22 novembre 2012 à 10 h

  




 Réponse N°1 28364

Mon père et moi
  Par   Abdellah Nhir  (CSle 20-11-12 à 13:48


Un jour à l'occasion de la fête de l'Achoura, quand j’avais 10 ans, je suis allé avec mon père au souk pour acheter des bonbons et des fruits secs avant le jour de la fête. Et quand nous arrivons au souk mon père a fait attention à un ami puis il est allé pour lui parler mais celui-ci a éloigné petit à petit jusqu'à ce que je ne voie rien, alors je sentis seul et j’ai presque pleuré mais mon courage que j’avais, a été bruler dans mon corps, puis j’ai commencé à le chercher .Soudain il m’a fait attention un boucle puis j’allais voir ce que les gens aussi voyaient mais ce n’était qu’un homme qui faisait rire les gens. Mon temps a été écoulé et je n’ai aucune chance de retrouver mon père. Ensuite, j’ai vu des policiers qui étaient placé à coter du couloirs, j’allais le questionner pour m’aider de trouver mon père. Alors celui-ci a accepté ma demande puis il décide aux policiers de chercher mon père après que j’ai donné son nom puis ils ont commencé leur devoir. Après deux jours, les policiers ont réussi de trouver mon père.


Enfin, j’étais très heureux d’avoir rendu mon père, il était aussi heureux puis je remerciai le policiers qui a m’aider, puis nous sommes revenus à la maison en plein de joie.










 Réponse N°2 28372

MON SOUVENIR D'ACHOURA
  Par   sadik fati  (CSle 20-11-12 à 20:40



J’étais en train de traverser la rue déserte, un calme évasif régnait .Soudain, une explosion me fit sursauter .j'ai cherché partout sa source, on m'a dit que c'était un petit garçon qui jouait aux pétards en fêtant Achoura.

Achoura ! J’avais presque oublié ce jour-là, dans ce moment là, une série d’évènements me passaient dans la tête, comme si c'était hier. je me souvenais de moi quand j'avais peut-être 7 ans et c'était Achoura, je me sentais d'une grande liberté .à bonheur j'ai assemblé mon équipe: Hanane spécialiste à darbouka, Mariam jouait au tamtam et Rachid un grand joueur au tambour ,et au parcours des ruelles des quartiers on jouait, chantait et dansait en frappant toutes les portes et en demandant "l3chor" tout le monde nous accueillait chaleureusement; nous avons bien remplis nos poches par des centimes , puis nous nous sommes dirigés vers la maison à grande vitesse pour prendre la grande part des fruits secs distribués par ma grand-mère : les amandes, les noix, les raisins secs,…tout était délicieux .mais le plus savoureux c'était le pop-corn .au soir les gens du quartier allumaient un gigantesque flambeau "CHOU3ALA" et se rivalisaient pour sauter dessus. J’étais émerveillé par leur courage .les femmes préparaient du couscous avec "DIALA" du mouton, je n'avais pas envie de manger, mon ventre était bombé de sucreries. Puis tous les enfants de la famille sont assemblés autour de ma grand-mère, pour nous raconter les histoires de « BABA 3AICHOR »; quand j'étais enfant je ratifie tout ce qu’on m’a dit chaque année j'attends « BABA 3AICHOR » en souhaitant le voir, mais d'après ma grand-mère il est disparu et il ne reviendra jamais, mais si on était de braves enfants il nous offrirait de beaux cadeaux.

J’étais dans un bon rêve ; la chaleur du feu, l'ambiance familiale et l'innocence de l'enfance, mais le froid m'a réveillé .j'ai cherché le petit qui a causé l'éclat, mais je n'ai trouvé personne .la rue était encore vide, il n'y avait aucun son de tambours ni de chants des gamins.





 Réponse N°3 28382

mon souvenir d'enfance
  Par   laachir chaimae  (CSle 21-11-12 à 13:13



Un jour à l’occasion de la fête de achoura, quand j’avais encore six ans.je suis allé avec ma mère au souk pour acheter des jouets et des instrument de musique.

A notre arrivait ma mère me achetait un taarija et bendir et aussi une poupée Et des vêtements neuf et des fruits sec. Nous sommes revenus à la maison j’ai trouvait tout les enfants de notre quartier préparent des feux de bois qu’il allument puis nous commençait à sauter sur le feu tout en criant et chantant : Achoura ! Achoura !

Outre les jouets de différent sort les tambours sont très apprécies pendant cette période particulière. Pas seulement par les enfants mais aussi par les adultes, c’est une habitude ancrée chez les marocaine

Le lendemain de achoura c’est zem-zem tout les amis de notre quartier ramassent des paquets pour les remplir d’eau : à 10 heures du matin le silence était mortel, j’était sur que tout le monde attendait le début du combat, soudain la premier fille de l’autre quartier apparut des coups de paquets remplis d’eau se précipitent sur lui par notre groupe ,elle se mit à pleurer et part se plaindre chez ma mère .et quand y revint à midi ma mère me punit durement j’avais jurée de ne jamais refaire cela mais le souvenir était gravé dans ma mémoire





 Réponse N°4 28385

souvenir d'Achoura ----->
  Par   karara abdelilah  (CSle 21-11-12 à 19:20



Chaque fois qualifié Achoura distrait souvenirs près ou de loin gravé dans ma mémoire des vieux contes, tant que j'ai entendu de la bouche des aînés et des personnes âgées .. souvenirs d'anciennes coutumes et traditions de certaines éteintes, d'autres résistent encore, mais ce n'est rien en année après année.

Et quand je reviens à ma mémoire, et je suis à la recherche de paroles de ces chansons ou ce qu'il en restait coincé dans la mémoire, je trouve d'étranges plusieur symboles, il ne chante pas de joie, comme si le chant était un rituel obligatoire, qui .. «Fêtards» pour le remplir avec des pensées latentes et la peur de dire à haute voix.

Les chansons et les cicatrices et une lamentation façons dont les gens sont morts de soif noyés ou morts, et la personne nommée "Asho" Il habitudes qui ne sont pas déjà la connaissent, mais en dépit de leur extinction est encore dans la mémoire de l'autre, la fermeture des marchés et arrêter le commerce, le dernier jour de l'Achoura, qui est aussi appelé "Alhba et alroba" La perception générale est que l'aérosol aujourd'hui échanges influe sur son entreprise ..

Il était donc certains commerçants arrêter leur commerce dans et hors de "la Zakat"et de distribuer l'artisanat d'argile pour les enfants ...

Et de passer des années et plus vous attendez Achoura fanées et de vieilles habitudes absents de signification, et tout Achoura heureux.






 Réponse N°5 28387

jour de l'Achoura
  Par   wadie acharui  (CSle 21-11-12 à 20:12



Se sont réveillés le jour de l'Achoura dans la matinée et la joie ont rempli mes yeux après avoir mangé du couscous d'agneau (dyala) Je suis sorti avec mon père au marché pour acheter des jeux et fruits secs Et je voulais acheter un pistolet à eau Et ma soeur veulent poupée(monika) Et quand nous sommes rentrés à la maison, j'étais très plaisir Ainsi que ma sœur mangé les fruits secs Puis vint le soir, je suis sorti pour jouer avec les enfants La joie envahit la place et puis j'ai vu des enfants qui étaient à jouer avec le feu (tchacha) Quand j'ai essayé d'approcher un enfants A perdu à la torche de sa main A touché mes pieds et je n'étais brûlures légères J'ai couru vers ma mère dans la maison était gravé dans ma mémoire Chaque jour de l'Achoura chaque année, je me souviens de ce jour.







 Réponse N°6 28388

jour de l'Achoura
  Par   wadie acharui  (CSle 21-11-12 à 20:16



Se sont réveillés le jour de l'Achoura dans la matinée et la joie ont rempli mes yeux après avoir mangé du couscous d'agneau (dyala) Je suis sorti avec mon père au marché pour acheter des jeux et fruits secs Et je voulais acheter un pistolet à eau Et ma soeur veulent poupée(monika) Et quand nous sommes rentrés à la maison, j'étais très plaisir Ainsi que ma sœur mangé les fruits secs Puis vint le soir, je suis sorti pour jouer avec les enfants La joie envahit la place et puis j'ai vu des enfants qui étaient à jouer avec le feu (tchacha) Quand j'ai essayé d'approcher un enfants A perdu à la torche de sa main A touché mes pieds et je n'étais brûlures légères J'ai couru vers ma mère dans la maison était gravé dans ma mémoire Chaque jour de l'Achoura chaque année, je me souviens de ce jour.





 Réponse N°7 28393

Achoura !!
  Par   bouayad oumayma  (élèvele 21-11-12 à 22:43



Je me souviens comme si cela datait d'hier , il y a de cela onze ans , je n'avais alors que quatre ans, quatre innocents printemps que j'avais passé en douceur avec les miens ,c'était pendant l'an 2001 où mon anniversaire a coïncidé le jour de ACHOURA une fête adoré par tous les enfants .
Je me rappelle très bien que toute ma famille est venue chez nous pour célébrer cet évènement avec plein de joie et de liesse collectives .Ma grande mère ne ratait jamais cette occasion pour apporter des jouets à tous ses petits-fils ; c'était souvent des poupées ou de cuisines en plastiques pour les filles et des voitures à manier ou des pistolets pour les garçons .
 Le soir  , les grands étaient tous réuni dans une ambiance chaleureuse autour de fruits secs et de couscous avec de la viande séchée (guedid) chantant dansant aux rythmes des taarija qui régnaient dans toute la maison , ces derniers ont été très appréciés pendant cette période particulière non seulement pour les enfants mais aussi pour les adultes .
 Les bambins étaient tous dehors éprouvaient un bonheur et une satisfaction extrême  , jouaient avec les pétards et dressaient des flammes hautes sur lesquelles ils sursautaient avec beaucoup de courage, ils admiraient ces jeux qui n'ont été permis que dans ce seul jour de l’année .
 cette journée était très touchante pour moi on est resté éveillé jusqu’à minuit pour fêter mes quartes ans ,je me sentais plus grande et plus mure , ma chère maman nous a préparé une délicieuse tarte d'anniversaire dont je me souvenais encore , j'étais comblée d'agréables cadeaux et j'ai ramassé quelques sous pour la première fois ce qui m'a faisait énormément plaisir , j'ai bien senti que ma famille m'accordait plus d'importance elle me considérait non plus le fillette d'hier mais la jeune fille de demain .




C'était des moments très intenses entre tradition prophétiques et culture que je ne pourrais jamais oublier .




 Réponse N°8 28400

zemzem!!!
  Par   zibouh mouad  (CSle 22-11-12 à 07:38



j’entend ce mot (Achoura) ma mémoire me fait présenté beaucoup de sevenir tous ce bouscule dans mon esprit mais un seul se présent à moi plus claire, plus distans,un évènement qui date de mon enfance netament le dix moharem .

tous les amis du quartier ramassent des paquets pour les remplir d'eau, certains d'autres achetaint des oeufs afin de les jeter contre nos adversaires de l'autre quartier.

Le jour est venu, c'était 9 heures du matin, le silence était total , tout le monde attendait le début du combat. Soudain le premier garçon apparut, oh c’est mon frére , des coups de paquets remplis d'eau et des oeufs se précipitent sur lui par moi et par d’autres amis ,je m’éclatais de rire . et pendant ce mement là mon frére se mit à pleurer et partit se plaindre chez mon père. Quand je revînt à midi, mon père me punit durement .

Même cette punition j’étais telemment très heureux





 Réponse N°9 28402

résultats
  Par   marocagreg  (Adminle 22-11-12 à 13:14



cette fois c'est Sadik fati qui a écrit le meilleur texte. merci à tous.





 Réponse N°10 28410

Bravo Sadik Fati
  Par   Samira Yassine  (CSle 22-11-12 à 22:08



Depuis que ton sujet a été publié , j'étais sûre que ta production sera classée meilleure.

Mes félicitations , ma chère Fati.

Je félicite tous les autres élèves qui ont envoyé leurs contributions .

Je présente mes excuses à tous ceux à qui j'avais annoncé comme dernier délai, le samedi.

Bonne continuation , mes chers enfants.





 Réponse N°11 28415

re
  Par   marocagreg  (Adminle 23-11-12 à 05:32



"parole aux élève" s'arrête, mais les élèves peuvent toujours envoyer leurs productions écrites et seront récompensés pour ça





 Réponse N°12 28416

re
  Par   Samira Yassine  (CSle 23-11-12 à 09:17



Sincères remerciements , cher ami.

Vous ne pouvez imaginer l'importance d'une telle initiative. Les élèves seront motivés et produiront ou du moins liront une production par semaine. On le fait pas, même en classe.

Mes élèves se sont lancés dans la production ; pour les moyens , ils sont décidés à recopier hebdomadairement la meilleure production , ce qui leur permettra d'avoir, par la suite, un bon nombre de productions qu'ils liront régulièrement afin de pouvoir rédiger par la suite leur propre production.

Merci , M Marocagreg.





 Réponse N°13 28418

re
  Par   bouayad oumayma  (élèvele 23-11-12 à 12:42



Félicitations ma chère fati !!





 Réponse N°14 28419

REMERCIEMENT
  Par   sadik fati  (CSle 23-11-12 à 12:54



Merci beaucoup Oumayma, et je remercie infiniment mes professeurs c'est grâce à vous et à ce site intéressant j'ai réussi .





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +