Parole aux élèves (21) : représentations de la femme

 Par Jaafari Ahmed  (Prof)  [msg envoyés : 942le 25-04-13 à 08:27  Lu :6614 fois
     
  
 accueil


Dans le but d'encourager les productions d'élèves, on va organiser de manière hebdomadaire un concours d'écriture pour les élèves du lycée autour d'un sujet qui se rapporte à leur programme. Les meilleures productions seront récompensées : 50 points, 30 points, 20 points.
Parole aux élèves
sujet n°21 : représentations de la femme
A travers votre lecture des trois oeuvres, dites quelle est la place accordée à la femme, par les hommes? Comment les femmes sont-elles traitées par les hommes? Sont-elles écoutées, respectées,consultées, en tant qu'égales? ou par contre sont-elles des êtres que les hommes sont obligés de supporter, de guider, et de remettre de temps en temps à leur place?
à travers trois situations:
a- la femme que l'homme respecte ( qu'on consulte en tant qu'égale)
b- la femme que l'homme évite (considérée comme calamité )
c- la femme que l'homme dirige (considérée comme sotte)
tracez le portrait de la femme dans ces trois oeuvres en illustrant vos propos d'exemples précis!


donc: il y aura:
1- une introduction (avec les étapes vues dans l'atelier d'écriture)
2- un développement en trois parties, correspondant aux trois situations demandées,
et 3- une conclusion: où vous faites une petite synthèse, une prise de position subjective (votre point de vue) et une ouverture.
Votre sujet comportera au moins quinze lignes, un titre, les parties distinctes, faites attention aux transitions et aux liens logiques!
- travaillez par petites phrases et soignez votre ponctuation!
Vérifiez l'orthographe des mots , l'accord, etc, avant de publier votre sujet!
NB- Dernier délai pour envoyer votre production: Dimanche 12 - 05 - 2013 à 17 h.


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Djc: chapitre xiii!
  Mettre la production écrite à l'esprit du temps
  Tous les messages de Jaafari Ahmed


 Réponse N°1 31014

qu'est ce que la femme ?
  Par   amine abderrahmane  (CSle 25-04-13 à 22:25



Bien que l'homme est la femme soient des êtres différents ils sont condamnés a vivre ensemble : l'indulgent , la tolérance , et l'amour s'avèrent des valeurs indispensables dans la relations homme/femme . Or beaucoup d'hommes , et surtout dans les pays sous développer comme le notre traite la femme d'une mauvaise manière : Elle est parfois respectée ;parfois évitée ; et parfois elle est  considérée comme une débile inexpérimentée . La question qui se pose est la suivante : comment les hommes se comportent avec les femmes ? ont ils raisons ?

Premièrement , nombreux sont les hommes qui respectent la femme , il la considèrent comme la base de la vie sociale: Tout d'abord elles se chargent de l’éducation de l'individu pour qu'il soit un membre utile pour sa famille que pour sa société. Ensuite , la femme d'aujourd'hui occupe une place centrale dans la vie sociale , économique et politique . Le respect dans ce cas devient un devoir et non pas un sentiment de pitié envers une faible créature .

Deuxièmement , ceux qui évitent la femme y voient une source d’innombrables problèmes . Lesquels problèmes vint un par un pour ébranler nos vies et nous offrent toutes sortes de catastrophes , car les femmes peuvent être derrière la séparation des couples , l’annihilation d'une famille , voire la destruction d'un pays . L 'exemple le plus significatif est celui de la princesse rebelle Antigone .

Finalement , on constate parfois que la femme est considérée comme une sotte , toujours besoins d'aide , toujours besoins d'un homme qui porte en lui la lumière de la sagesse . les personnes qui disent cela s'appuient sur la ''religion islamique '' car li y a un hadith qui dit que les femmes leur manque la sagesse aussi que la foie . Puis , souvent le coté sentimentale empêche la femme de penser , de réfléchir avant d'agir . Prenons l'exemple d'Antigone qui s'est dressée contre la loi de son oncle même s'elle sait qu'elle a tort .

A mon avis la femme est la moitié de la société donc il doit être consultée car parfois seules les femmes arrivent a voir lumière de la sagesse .

Merci monsieur jaafari





 Réponse N°2 31019

La femme aux yeux des hommes.
  Par   Isaoui Achraf  (CSle 26-04-13 à 14:18

• La place accordée à la femme dans la société reste l’un des sujets les plus délicats qui ont fait couler beaucoup d’encre et le fait encore de nos jours. Donc, la femme est-elle considérée essentielle dans la vie des hommes. Ainsi, nous allons, dans un premier temps, mettre en lumière la femme que l’homme respecte, puis dans un second temps, nous nous intéresserons à celle considérée comme calamité avant de clôture par cette créature vu comme sotte selon les hommes.                              


• La femme demeure un élément constitutif au sein de chaque famille. En effet, elle aide son mari à assurer le besoin de leur famille, sans compter que la femme d'aujourd'hui occupe une place importante dans la vie sociale, économique et politique. En outre, la femme a pu, au moins, garantir une bribe de mémoire dans le roman "Le dernier jour d'un condamné à mort" où V.Hugo assimile la femme pareil à une impasse de lumière qui laisse passer cette lueur de vie et de chagrin transmettant une poignée d'espoir au condamné. En définitive, Les hommes peuvent s’appuyer sur l'aide de leurs femmes pour établir un équilibre qui leur vient en aide.

• En revanche, la femme ne cesse guère de créer des problèmes à la moindre occasion présentée. Et ce qui est pire c’est que les hommes, parfois, se retrouvent obliger de tolérer les comportements honteux de leurs femmes et de leurs être complice pour éviter toutes sortes de problèmes qui peuvent être générés. Un exemple significatif, celui des querelles dans les souks et les hammams, dans le roman: «la boite à merveilles», ces disputes, causées souvent par des personnalités féminines à savoir la mère de Sidi Mohammed et son amie Aicha.

• Néanmoins, d’aucuns estiment que La femme peut imposer sa présence ou se montrer bénéfique sans la présence de son époux. Tellement sotte qu’elle doit être tout le temps dirigée et corrigée par un homme qui doit veiller sur elle. Ainsi le montre l'exemple flagrant d'Antigone dans la fameuse pièce théâtrale de Jean Anouilh où il démasque un côté naïf plutôt candide de l’héroïne notamment lorsqu’elle insiste à enterrer un cadavre qui ne représente désormais qu'une substance sans âme et sans vie. Autrement dit, nous avons toujours dans nos esprits cette image de la femme qui figure comme un ombre derrière son mari toute voilée, la tête en bas en gardant un silence assourdissant.


• Enfin, signalons tout de même que, bien que la société taxe la femme, parfois, de dépendante et de sotte, elle a su comment se montrer forte à sa manière et par la compétence qu’elle acquiert au fil de temps. Bref, est ce que la femme peut un jour se montrer indépendante à l’homme dans tous les domaines?





 Réponse N°3 31020

Stop!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 26-04-13 à 15:10



Mes chers élèves! s'il vous plaît, ne vous précipitez pas ! vous devez faire d'abord le sujet" Pourquoi la récidive?"! quant à celui des "représentations de la femme" vous avez encore le temps d'y réfléchir " jusqu'au 12- 5- 2013!



Une dernière précision:
vous devez citer les trois œuvres, en cherchant dans chacune d'elles une des  trois représentations( citées) que l'homme se fait de la femme!





 Réponse N°4 31021

Suivez les conseils
  Par   Samira Yassine  (CSle 26-04-13 à 16:37



M Jaafari a raison. Mais vous avez oublié mon sujet sur la récidive de certains prisonniers et la part de responsabilité de la société?

Certes le sujt proposé par M Jaafari est très intéressant mais vous avez encore assez de temps pour le rédiger.

Je remercie M Jaafari pour son geste que je considére comme une grande preuve de galanterie.





 Réponse N°5 31170

La femme !
  Par   rida khaled  (CSle 04-05-13 à 18:46



Il va sans dire que l'homme et la femme sont des êtres  égaux qui doivent marcher pied à pied vers un avenir lumineux . En revanche , ce n'est pas toujours le cas . Cela nous mène vers la question suivante : Comment la femme est traitée par les hommes ?

C'est vrai , nombreux sont les hommes qui accordent à la femme la place qu'elle méritent ; un être égale a l'homme , un élément constitutif qui ne cesse de créer et d'inventer tout en laissant une jolie trace féminine . Sans pour autant oublier que la femme est chargée d'une mission noble , celle de l’éducation qui s'avère indispensable , aussi indispensable que l'air que l'on respire . Enfin , le coté sentimentale chez les femmes  les empêche d’être indifférentes envers le monde extérieur , elles se sentent toujours responsables , toujours prêtes pour venir en aide . L'exemple significatif est celui d'Eurydice la femme de Créon dans la pièce théâtrale ''Antigone '' . Cette femme de bon cœur était toujours occupée par tricoter pour les pauvres afin de les aider  à surmonter le froid de l'hiver . Cela a poussé son mari  à dire '' Une bonne femme parlant toujours de son jardin, de ses confitures , de ses tricots , ses éternel tricots pour les pauvres '' .

Néanmoins , une autre catégorie des hommes , considèrent la femme comme un signe de malédiction qu'on doit toujours éviter et éviter de là les calamités et les catastrophes qui ne cessent de détruire notre existence , et rapidement on se voit entraîné dans des problèmes dont la guérison se montre parfois difficile . prenons l'exemple de la querelle entre Lalla Zoubida et Rahma dans le roman autobiographique «la boite à merveilles» d'Ahmed sefrioui . Si Abdeslem le père du narrateur , une fois entré et écouté sa femme pleurer il dit '' avec qui tu t'es disputée encore ''

Aussi , souvent les hommes considèrent la femme comme une débile inexpérimentée , incapable de mener sa vie et se mettre à l'abri de la vie . En effet , elle doit toujours être dirigée par un homme qui a seul le secret de la vie , et qui a la clefs du bonheur après laquelle nous somme tous à la poursuite . Tel est l'exemple du condamné dans le roman a thèse "Le dernier jour d'un condamné à mort" . il pense à la réalité amère au-quelle sa mère , sa femme et sa petite fille seront confrontées ,mais ces trois femmes n'arrivent pas à mener la barque ? ne seront pas -t -elles capables de surmonter les défis de la vie ?

En guise de conclusion , bien que les hommes n’accordent pas à la femme sa valeur , elle joue un rôle primordial dans la vie d'aujourd'hui . Cela me pousse à me demander quand on va cesser de réfléchir de cette manière arriérée et traiter la femme en tant qu'égale ?





 Réponse N°6 31185

La femme et la société
  Par   alami abdessamade  (CSle 05-05-13 à 00:19



Bien évidemment, la femme constitue un élément nécessaire dans la société. Cela nous mène à penser, réfléchir et examiner les questions épineuses suivantes: quelle est la place accordée à la femme par les hommes? Comment les femmes sont-elles traitées? Sont-elles écoutées, respectées,consultées, en tant qu'égales?

Bien que l'homme soit un des nombreux facteurs qui en été derrière la torture de la femme. Cette dernière a put affirmer son "je", imposer sa personnalité et concurrencer l'homme dans différents domaines. Alors, la femme est devenue respectée grâce à son rôle important et irremplaçable dans la société. Il faut signaler aussi que la femme n'a pas eu tout ce respect par coïncidence, mais grâce aux efforts déployés par cette dernière.

Prenons par exemple le cas de Lalla Zoubida dans "la boite à merveilles", son mari Abdessalam présente la parfaite illustration du respect en acceptant l'idée de son épouse et répondre à son besoin en ce qui concerne l'achat de la lampe à pétrole.

D'autre part, la situation de la femme a subi un grand changement. Ce qui nous mène à s’arrêter sur cette affaire et découvrir le ex-visage avant l’émancipation connue.

Tout d'abord, je n'oserai pas dire que rare sont les cas où la femme se trouve évitée par l'homme, parce que cette dernière est bien malice que naïve. A ce propos on dirait que la femme est comme un crocodile: pour prendre l'homme, elle pleure et une fois pris, elle le dévore.

Le pire, est le cas où la femme soit sotte. Elle aura besoin d'un raisonnable, d'un sage, d'un homme qui le dirige. Considérons un petit exemple d'Antigone, la représentative de la folie au fief. Par manque de sagesse, elle a sacrifié sa vie pour un cadavre, un squelette, une futilité qui ne mérite guerre ce sort là.

En guise de conclusion, quoique l'homme n'a pas encore légué à la femme la valeur qu'elle mérite,elle préfère aventurier toute seule en cherchant de s'imposer.





 Réponse N°7 31217

les differents types des femmes "fleures"
  Par   Chihab Ibrahim  (CSle 05-05-13 à 19:43



La femme joue un rôle primordial dans la société en général, et dans la petite famille en particulier. Elle représente une des principales raisons que sans lui la vie humaine s’arrêtera sans doute. Donc quelle est la place accordée à la femme par les hommes ? Et comment sont-elles traitées dans les trois œuvres ? Au début, je vais tracer le portrait de la femme dans chaque œuvre, et puis j’essayerai de dégager la façon par laquelle l’homme la traite.

À travers ma lecture des trois œuvres, je peux constater facilement que dans « la boite à merveilles » ce roman s’ouvre par une soirée de transes animée par la voyante Lalla Kanza, on peut remarquer aussi en continuant la lecture que le rôle de la femme dans cet œuvre est de s’occuper de l’intérieur de chez –elle, elle passe tout le temps à cuisinier, à s’occuper des enfants, ou bien à attendre l’arrivé de son mari. En conséquent l’œuvre démontre la situation de la femme traditionnelle, analphabète, valet de chambre.

Par contre, dans l’œuvre de « Antigone » l’auteur nous a présenté un autre type, une femme totalement différente, c’est Antigone, femme combattante qui désire qu’on l’écoute, et que la justice soit faite, ce qui fait d’elle une légende : « …je ne veux pas être modeste….je veux être sûre de tout aujourd’hui…ou mourir. ». En somme, l’œuvre nous dévoile la femme qui veut être libre, que Créon la considère comme calamité.

Enfin, dans le dernier œuvre « le dernier jour d’un condamné » on peut remarquer que les informations présenté à propos de la femme sont implicite, on a seulement su que l’auteur a une mère et une femme. Elles sont évoquées brièvement, il s’attache plus longuement à sa fille Marie, il raconte aussi sa première rencontre amoureuse avec Pepa. Généralement on peut comprendre que l’auteur respecte la femme, puisqu’il n’a pas évoqué aucun souvenir qui lui dévalorise.

En guise de conclusion, on découvert que chaque œuvre présente une image de la femme : lalla Zoubida, maitresse de maison que Si Abdeslam dirige. Antigone image de la femme libre que l’homme « Créon » évite, et Pepa la femme bien-aimée que l’homme « l’auteur » respecte. Mais enfin, quelle image parmi ceux-ci domine notre société ?





 Réponse N°8 31221

Bonsoir!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 05-05-13 à 21:39



Je demande humblement à Mme Itsouli de bien vouloir s'occuper de ce post: elle semble avoir beaucoup de plaisir à s'occuper des élèves et elle menera à bien cette mission, bien mieux que moi!

Merci infiniment d'accepter, Madame!





 Réponse N°9 31231

Désolée , M Jaafari!
  Par   Samira Yassine  (CSle 06-05-13 à 11:32



Je suis sincèrement désolée, M Jaafari!

Je vous présente mes excuses à la place de Mme Estouli parce que je n'oublie pas ce que vous avez dit aux élèves ci-dessus, quand ils ont négligé mon sujet pour aborder le vôtre:



"Stop!

Par Jaafari Ahmed (Prof) le 26-04-13 à 15:10

Mes chers élèves! s'il vous plaît, ne vous précipitez pas ! vous devez faire d'abord le sujet" Pourquoi la récidive?"! quant à celui des "représentations de la femme" vous avez encore le temps d'y réfléchir " jusqu'au 12- 5- 2013!"


Notre collègue est nouvelle sur le site, alors , elle n'est peut être pas au courant des règles instaurées dans le site de façon délibérée sans qu'on se soit mis d'accord. Chacun connait ses limites et ne les dépasse jamais.

Alors, je vous prie , cher collègue, de revenir à votre post, vous êtes irremplaçable, les élèves vous envoient, à vous, leurs productions, SVP,  ne les décevez pas.

Mes respects. 
ps: chers élèves, aucune crainte, M Jaafari corrigera vos productions, comme il l'a toujours fait,  il ne manquera pas à sa parole. Allez-y , envoyez vos productions . 





 Réponse N°10 31233

Réponse
  Par   Nouhaila Etsouli  (CSle 06-05-13 à 12:50



Je suis confuse.

Je croyais que vous vous êtes adressé à une autre femme en disant ceci " Je demande humblement à Mme Itsouli de bien vouloir s'occuper de ce post" c'est Etsouli. Mais ce n'est pas si grave.

Mais non je vous prie continuez votre travail.

Je ne suis ici que permanente, je passe juste pour aider les élèves pendant leurs dernières semaines avant le régional.

Je m'excuse M Jaafari.

Cordialement,

Nouhaila Etsouli





 Réponse N°11 31246

La femme à travers les romans
  Par   mehdi maaroufi  (CSle 06-05-13 à 21:32



Dans la société d'autrefois, la femme vivait au dépit de l'homme. Bien qu'ils soient nés égaux, cette dernière n'avait pas accès à la totalité de ses droits en raison de plusieurs facteurs. Cependant, la femme est-elle toujours marginalisée à nos jours? Comment est-elle traitée par les hommes? C'est ce qui va être analysé dans ce qui suit.

En général, la femme est souvent présentée comme un symbole de tendresse et d'affection. En effet, elle joue un rôle primordiale dans l'éducation de l'individu, elle acquiert alors facilement le respect d'autrui. Tel est le cas de Si Abdeslam dans "La boîte à merveilles" d'Ahmed Sefrioui écrivain marocain d'expression française; qui parle gentiment avec sa femme Lalla Zoubida vu qu'elle lui offre une bonne condition de vie familiale: elle est donc perçue comme un exemple digne, mais pas assez pour être une égale vu qu'elle n'a pas la possibilité de travailler et d'aider son mari pour subvenir aux besoins de leur enfant à cause de son illettrisme.

Ensuite, la femme est parfois considérée comme une calamité, l'exemple de Créon dans "Antigone" tragédie moderne du dramaturge français Jean Anouilh; qui ne cesse de convaincre sa nièce, à travers de longues tirades, de ne plus braver sa loi en enterrant son frère Polynice, mais cette dernière étant entêtée et rebelle proteste à chaque fois. Après, malgré son regret, Créon n'a rien pu lui faire et donc l'évite sachant que tout Thèbes est au courant de son acte.

Enfin, on retrouve une femme respectable à travers le roman à thèse "Le dernier jour d'un condamné" de Victor Hugo, grand écrivain français, qu'on consulte en tant qu'égale vu qu'elle partage la souffrance morale de son mari qui attend son heure fatidique. Malgré son absence dans le roman, on a pu concevoir qu'elle est lettrée et pieuse car elle a appris à sa petite fille Marie la prière et la lecture.

On prétend communément que la femme est sans valeur, mais selon moi cette prise de position est peu plausible, je crois plutôt qu'elle a un rôle décisif dans la société vu qu'à nos jours, elle occupe parfois des postes importants.

En guise de conclusion, on peut dire que la femme est tantôt vue comme une sotte dirigée par l'homme, tantôt une calamité qu'on évite. En tout état de cause c’est un être humain, comme l’homme, doit jouir de tous ses droits pour la prospérité de notre communauté. Mais quand va-t-on cesser de la marginaliser et d'enfin reconnaître ses droits pour qu'elle puisse vivre en paix ?





 Réponse N°12 31269

Comme promis!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 08-05-13 à 13:14



La femme ! Par rida khaled 

Il va sans dire que l'homme et la femme sont des êtres égaux qui doivent marcher (pied à pied) ensemble vers un avenir lumineux. ( En revanche) cependant , ce n'est pas toujours le cas . Cela nous mène vers la question suivante : Comment la femme est traitée par les hommes ?

C'est vrai, nombreux sont les hommes qui accordent à la femme la place qu'elle mérite(nt) ; un être égale (a) à l’homme, un élément constitutif qui ne cesse de créer et d'inventer tout en laissant une jolie trace féminine. Sans pour autant oublier que la femme est chargée d'une mission noble , celle de l’éducation qui s'avère indispensable , aussi indispensable que l'air que l'on respire . Enfin, le coté sentimentale chez les femmes les empêche d’être indifférentes envers le monde extérieur, elles se sentent toujours responsables, toujours prêtes pour venir en aide. L'exemple significatif est celui d'Eurydice la femme de Créon dans la pièce théâtrale ''Antigone ‘‘. Cette femme (de) qui a bon cœur, (était) est toujours occupée (par) à tricoter pour les pauvres afin de les aider à surmonter le froid de l’hiver. Cela a poussé son mari à dire '' Une bonne femme parlant toujours de son jardin, de ses confitures, de ses tricots, ses éternel tricots pour les pauvres '' . ( comment considère-t-il cela ? positif ou négatif ?)



Néanmoins, une autre catégorie (des) d’hommes , considèrent la femme comme un signe de malédiction qu'(on) ils (doit) doivent toujours éviter et éviter de là les calamités et les catastrophes qui ne cessent de détruire (notre) leur existence , car ils se voient (et) rapidement (on se voit) entraîné(s) dans des problèmes dont la guérison se montre parfois difficile . prenons l'exemple de la querelle entre Lalla Zoubida et Rahma dans le roman autobiographique «la boite à merveilles» d'Ahmed sefrioui . Si Abdeslem le père du narrateur, une fois entré et( écouté) écoute sa femme pleurer il dit '' avec qui tu t'es disputée encore '' ( il faut expliciter sa réaction, que veut-il dire ?).



Aussi, souvent les hommes considèrent la femme comme une débile inexpérimentée, incapable de mener sa vie et se mettre à l'abri de la vie. En effet, elle doit toujours être dirigée par un homme qui a seul le secret de la vie, et qui a la clef(s) du bonheur (après laquelle nous somme tous à la poursuite : à la poursuite duquel nous sommes tous) (mais inutile). Tel est l'exemple du condamné dans le roman (a) à thèse "Le dernier jour d'un condamné à mort». il pense à la réalité amère (au-quelle) à laquelle sa mère, sa femme et sa petite fille seront confrontées, mais ces trois femmes n'arrivent pas à mener la barque ? (ne) seront (pas) -t -elles capables de surmonter les défis de la vie ? ( mais les considère-t-il comme débiles ?!)

En guise de conclusion , bien que les hommes n’accordent pas à la femme sa( vraie) valeur ,( elle) celle-ci joue un rôle primordial dans la vie d'aujourd'hui . Cela me pousse à me demander quand (on) les hommes (va) vont cesser de réfléchir de cette manière arriérée et traiter la femme en tant qu'égale ?

Ton sujet est bien équilibré ! il faut juste expliciter un peu plus, et éviter les tournures vides. De la simplicité , il n’y a pas mieux !

La femme et la société Par alami abdessamade (élève)



Bien évidemment, la femme constitue un élément nécessaire dans la société. Cela nous mène à penser, réfléchir et examiner les questions épineuses suivantes: quelle est la place accordée à la femme par les hommes? Comment les femmes sont-elles traitées? Sont-elles écoutées, respectées, consultées, en tant qu'égales?

Bien que l'homme soit un des nombreux facteurs qui (en) ont été derrière la torture de la femme(.), (C) cette dernière a pu(t) affirmer son "je", imposer sa personnalité et concurrencer l'homme dans différents domaines. Alors, la femme est devenue respectée grâce à son rôle important et irremplaçable dans la société. Il faut signaler aussi que la femme n'a pas eu tout ce respect par coïncidence, mais grâce aux efforts qu’elle a déployés (par cette dernière.)

Prenons par exemple le cas de Lalla Zoubida dans "la boite à merveilles", son mari Abdessalam présente la parfaite illustration du respect en acceptant l'idée de son épouse et (répondre) en répondant à son besoin en ce qui concerne l'achat de la lampe à pétrole.

D'autre part, la situation de la femme a subi un grand changement. Ce qui nous mène à s’arrêter sur cette affaire et découvrir (le ex-visage) l’état des choses avant l’émancipation connue.

Tout d'abord, je n'oserai pas dire que rare(s) sont les cas où la femme se trouve évitée par l'homme, parce que cette dernière est( bien) plutôt (malice) malicieuse que naïve. A ce propos on dirait que la femme est comme un crocodile: pour prendre l'homme, elle pleure et une fois pris, elle le dévore.

Le pire, est le cas où la femme (soit) est sotte. Elle aura besoin d'un raisonnable, d'un sage, d'un homme qui( le)  la dirige. Considérons (un petit) l’exemple d'Antigone, la représentative de la folie au fief. Par manque de sagesse, elle a sacrifié sa vie pour un cadavre, un squelette, une futilité qui ne le mérite (guerre) guère (ce sort là) . ( est-ce que Antigone est sotte ?)

En guise de conclusion, (quoique) puisque l'homme n'a pas encore (légué) donné à la femme la valeur qu'elle mérite, elle préfère (aventurie) s’aventurer  toute seule en cherchant (de) à s'imposer.

Texte assez bien écrit (peut-être est-ce ton défaut : tu cherches les belles expressions avant l’idée ou l’argument ?!) tu n’as pas donné un exemple de la troisième œuvre. Et tu prends en charge les idées que tu avances : est-ce toi qui penses comme ça de la femme ?!



les différents types (des) de femmes ("fleures") fleurs : mais pourquoi fleurs ?!

Par Chihab Ibrahim



La femme joue un rôle primordial dans la société en général, et dans la petite famille en particulier. Elle représente une des principales raisons (que sans lui) sans laquelle la vie humaine s’arrêtera sans doute. Donc quelle est la place accordée à la femme par les hommes ? Et comment sont-elles traitées dans les trois œuvres ? Au début, je vais tracer le portrait de la femme dans chaque œuvre, et puis j’essayerai de dégager la façon (par laquelle) dont l’homme la traite.

À travers ma lecture des trois œuvres, je peux constater facilement que dans « la boite à merveilles » (ce) le roman s’ouvre par une soirée de transes animée par la voyante Lalla K(a) enza, on peut remarquer aussi en continuant la lecture que le rôle de la femme dans cet œuvre est de s’occuper (de (l’intérieur) de chez –elle, elle passe tout le temps à cuisinier, à s’occuper des enfants, ou bien à attendre l’arrivé de son mari. En conséquent l’œuvre (démontre) montre la situation de la femme traditionnelle, analphabète, valet de chambre de son mari) .

Par contre, dans l’œuvre de « Antigone » l’auteur nous a présenté un autre type, une femme totalement différente, c’est Antigone, femme combattante qui désire qu’on l’écoute, et que la justice soit faite, ce qui fait d’elle une légende : « …je ne veux pas être modeste….je veux être sûre de tout aujourd’hui…ou mourir. ». En somme, l’œuvre nous dévoile la femme qui veut être libre, et que Créon la considère comme calamité( que complétive) ou (que relative) que Créon considère comme calamité.



Enfin, dans( le dernier) la dernière œuvre « le dernier jour d’un condamné » on peut remarquer que les informations présenté(es) à propos de la femme sont implicite(s), on a seulement su que l’auteur a une mère et une femme. Elles sont évoquées brièvement, il s’(attache) attarde plus (longuement à) sur sa fille Marie, il raconte aussi sa première rencontre amoureuse avec Pepa. Généralement on peut comprendre que l’auteur respecte la femme, puisqu’il n’a (pas) évoqué aucun souvenir qui (lui) la dévalorise.

En guise de conclusion, on( a) découvert que chaque œuvre présente une image de la femme : lalla Zoubida, maitresse de maison que Si Abdeslam dirige. Antigone image de la femme libre que l’homme « Créon » évite, et Pepa la femme bien-aimée que l’homme « l’auteur » respecte. Mais enfin, quelle image parmi (ceux-ci) celle-ci domine notre société ?

Tu t’en es bien tiré ! tu as respecté la consigne, tu as fait une lecture simple des données, et tu as montré une bonne cohérence dans ton raisonnement.

La femme à travers les romans Par mehdi maaroufi

Dans la société d'autrefois, la femme vivait (au dépit) aux dépens de l'homme. Bien qu'ils soient nés égaux, cette dernière n'avait pas accès à la totalité de ses droits en raison de plusieurs facteurs. Cependant, la femme est-elle toujours marginalisée (à) de nos jours? Comment est-elle traitée par les hommes? C'est ce qui va être analysé dans ce qui suit.

En général, la femme est souvent présentée comme un symbole de tendresse et d'affection. En effet, elle joue un rôle primordiale dans l'éducation de l'individu, elle acquiert alors facilement le respect d'autrui. Tel est le cas de Si Abdeslam dans "La boîte à merveilles" d'Ahmed Sefrioui (écrivain marocain d'expression française); qui parle gentiment avec sa femme Lalla Zoubida vu qu'elle lui offre une bonne condition de vie familiale: elle est donc perçue comme un exemple digne, mais pas assez pour être une égale vu qu'elle n'a pas la possibilité de travailler, à cause de son illetrisme, et d'aider son mari pour subvenir aux besoins de leur enfant (à cause de son illettrisme).

Ensuite, la femme est parfois considérée comme une calamité, l'exemple de Créon dans "Antigone"( tragédie moderne du dramaturge français) de Jean Anouilh; qui ne cesse de convaincre sa nièce, à travers de longues tirades, de ne plus braver sa loi en enterrant son frère Polynice, mais cette dernière étant entêtée et rebelle proteste à chaque fois. Après, malgré son regret, Créon n'a rien pu lui faire et donc( il ) l'évite sachant que tout Thèbes est au courant de son acte. ( un peu trop de récit d’évenments)

Enfin, on retrouve une femme respectable à travers le roman à thèse "Le dernier jour d'un condamné" de Victor Hugo,(grand écrivain français), qu'on consulte en tant qu'égale vu qu'elle partage la souffrance morale de son mari qui attend son heure fatidique. Malgré son absence dans le roman, on a pu concevoir qu'elle est lettrée et pieuse car elle a appris à sa petite fille Marie la prière et la lecture.

On prétend communément que la femme est sans valeur, mais selon moi cette prise de position est peu plausible, je crois plutôt que(elle) la femme a un rôle décisif dans la société vu que à de nos jours, elle occupe parfois des postes importants.

En guise de conclusion, on peut dire que la femme est tantôt vue comme une sotte dirigée par l'homme, tantôt une calamité qu'on évite. En tout état de cause c’est un être humain, comme l’homme, ( qui ) doit jouir de tous ses droits pour la prospérité de notre communauté. Mais quand va-t-on cesser de la marginaliser et d'enfin reconnaître ses droits pour qu'elle puisse vivre en paix ?

Bien construit aussi et les exemples sont cohérents ! attention tu utilises beaucoup « vu que » !







 Réponse N°13 31270

Et moi !!!
  Par   Isaoui Achraf  (CSle 08-05-13 à 13:49



Bonjour,

Vous n'avez pas corrigé mon sujet Monsieur Jaafari !!! Portant, j'ai tellement attendu votre correction. Est ce que je dois refaire mon sujet ?

Merci





 Réponse N°14 31271

Je vais corriger!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 08-05-13 à 16:06



les deux premières productions aussi! mais justement, je voulais que vous retravailliez vos sujets à la lumière des remarques qui les ont suivis!





 Réponse N°15 31272

La femme
  Par   Daif Achraf  (CSle 08-05-13 à 16:45



A travers notre lecture des trois œuvres : ‘La boite à merveilles’, ‘Le dernier jour d’un condamné’ et ‘Antigone’, on constate que la femme occupe une grande occupation dans la société. Cette situation ne va pas sans provoquer en nous la question suivante : quelle est la place accordée à la femme, par les hommes?

Certains pensent que la femme est un être désastreux et stupide. En effet, d’une part, elle est considérée comme une calamiteuse qui ne cesse d’attirer les problèmes et d’être un centre d’embarras. Ainsi, l’homme peut croire qu’il doit l’éviter et se méfier d’elle. Tel est le cas d’Antigone, qui s’est montrée protestante et obstinée. Par conséquent, Créon s’est retrouvé obligé de la punir sévèrement. D’autre part, la femme est vue comme une idiote. Cette catégorie estime qu’elle est un fardeau qu’il faut toujours le guider, le diriger et l’orienter. Elle a souvent besoin d aide de son marie. Considérons l’exemple de ‘Le dernier jour d’un condamné’, le protagoniste savait le sort qu’attendait sa femme et sa mère, car ces dernières ont un esprit faible. Bien que ces idées soient authentiques, elles me paraissent peu acceptables. Par contre, je crois que la femme doit être respectée et consultée.

La femme joue un rôle actif et primordial au sain de chaque famille. Elle nourrit et protège son domicile et s’assure du bien être de ses enfants. Par ailleurs, la femme d’aujourd’hui a montré ses compétences dans divers domaines : politique, économique ou sociale. L’exemple qui me semble le plus significatif est celui de Lalla Zoubida. Après le départ de Maalem Abdeslam, cette dernière s’est chargée de la maladie de Sidi Mohamed et de toutes les responsabilités qu’étaient consacrées pour son mari et s’est montré résistante.

En guise de conclusion, la femme est comme une bougie allumée au centre de l’obscurité, une fois éteinte on se rend compte de son importance.





 Réponse N°16 31278

A M.Jaafari
  Par   alami abdessamade  (CSle 08-05-13 à 17:58



Pour le moment, je cherche à écrire et apprendre des expressions tout fait, pour les utiliser le jour de l'examen. bref, mon but c'est améliorer mon style de l'écriture.Et Pour moi, les idées ne représentent plus un problème!! parce que j'ai déjà un plan qui organise mes idées et qui rend mon texte bien structuré.




 Réponse N°17 31279

Un grand merci
  Par   mehdi maaroufi  (CSle 08-05-13 à 18:11



Je suis surpris de voir qu'il n'y a pas beaucoup de fautes par rapport à ma production précédente. Je suis très fier de moi à vrai dire. Je vous remercie M.Jaafari de l'avoir corriger, j'admire votre effort.





 Réponse N°18 31280

Suite!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 08-05-13 à 18:53



qu'est ce que la femme ? Par amine abderrahmane

Bien que l'homme est la femme soient des êtres différents ils sont condamnés (a) à vivre ensemble : l'indulgen(t) ce , la tolérance , et l'amour s'avèrent des valeurs indispensables dans la relations homme/femme . Or beaucoup d'hommes , et surtout dans les pays sous (développer) sous-développés comme le( notre) nôtre (traite) traitent la femme d'une mauvaise manière : Elle est parfois respectée ;parfois évitée ; et parfois elle est considérée comme une débile inexpérimentée . La question qui se pose est la suivante : (comment) pourquoi les hommes se comportent (ainsi) avec les femmes ?( tu as déjà répondu à cette question : peut-être pourquoi au lieu de Comment) ont- ils raisons ?

Premièrement , nombreux sont les hommes qui respectent la femme , il la considèrent comme la base de la vie sociale: Tout d'abord elle(s) se charge(nt) de l’éducation de (l'individu) l’enfant pour qu'il soit un membre utile (aussi bien) pour sa famille que pour sa société. Ensuite , la femme d'aujourd'hui occupe une place centrale dans la vie sociale , économique et politique . Le respect dans ce cas devient un devoir et non pas un sentiment de pitié envers une faible créature.

Deuxièmement ,( il y a) ceux qui évitent la femme (y)parce (qu’ils) voient en elle une source d’innombrables problèmes . Lesquels problèmes (vint) viennent un (par) à un pour ébranler (nos vies) la vie des hommes et (nous) leur (offrent) infligent toutes sortes de catastrophes , car les femmes peuvent être derrière la séparation des couples ,’(’annihilation) la dissolution d'une famille , voire la destruction d'un pays . L 'exemple le plus significatif est celui de la princesse rebelle Antigone.( justifier en explicitant l’exemple).

Finalement , on constate parfois que la femme est considérée comme une sotte , ayant toujours besoins d'aide , toujours besoin(s) d'un homme qui porte en lui la lumière de la sagesse . les personnes qui disent cela s'appuient sur la ''religion (islamique) musulmane '' car li y a un hadith qui dit que (les femmes leur manque la sagesse aussi que la foi(e) ) la sagesse et la foi manquent aux femmes . Puis, souvent le coté sentimental(e )empêche la femme de penser, de réfléchir avant d’agir. Prenons l'exemple d'Antigone qui s'est dressée contre la loi de son oncle même (s'elle) si elle sait qu'elle a tort.

A mon avis la femme est la moitié de la société donc il doit (être) la consult(ée) er car parfois seules les femmes arrivent( a) à voir lumière de la sagesse .

C’est assez bien écrit ! mais il faut se référer aux trois œuvres, comme tu aurais pu au moins choisir un autre personnage dans la même œuvre.

Peut-on considérée notre pays comme sous-développé ? peut-être en voie de développement, ou du tiers monde

Le fait de s’appuyer sur un Hadith est risqué, car tu ne peux être sûr de l’interprétation « Ta’wil » juste des paroles du prophète, donc, il faut éviter ce genre d’arguments ou d’exemples.




La femme aux yeux des hommes. Isaoui Achraf


• La place accordée à la femme dans la société reste l’un des sujets les plus délicats qui ont fait couler beaucoup d’encre et le fait encore de nos jours. Donc, la femme est-elle considérée (comme) essentielle dans la vie des hommes (?). Ainsi, nous allons, dans un premier temps, mettre en lumière la femme que l’homme respecte, puis dans un second temps, nous nous intéresserons à celle considérée comme calamité avant de (clôture) clore par cette créature vu (e) comme sotte selon les hommes.

• La femme demeure un élément constitutif au sein de chaque famille. En effet, elle aide son mari à assurer le(s) besoin(s) de leur famille, sans compter que la femme d'aujourd'hui occupe une place importante dans la vie sociale, économique et politique. En outre, la femme a pu, au moins, garantir une bribe de mémoire dans le roman "Le dernier jour d'un condamné à mort" où V. Hugo assimile la femme( pareil) à une impasse de lumière qui laisse passer cette lueur de vie et de chagrin transmettant une poignée d'espoir au condamné. En définitive, Les hommes peuvent s’appuyer sur l'aide de leurs femmes pour établir un équilibre qui leur vient en aide. (c’est plus poétique qu’argumentatif !)

(En revanche) Cependant, la femme ne cesse guère de créer des problèmes à la moindre occasion présentée. Et ce qui est pire c’est que les hommes, parfois, se retrouvent oblig(er) és de tolérer les comportements honteux de leur(s) femme(s) et de (leurs) préfèrent  être (leur) complice pour éviter toutes sortes de problèmes qui peuvent être générés. Un exemple significatif, celui des querelles dans les souks et les hammams, dans le roman: «la boite à merveilles», ces disputes, sont souvent causées par des personna(lités)ages féminin(e) s à savoir la mère de Sidi Mohammed et son amie Aicha.

( tout le paragraphe est incohérent : il rassemble des contradictions flagrantes, comme si tu as mélangé sans faire attention des phrases qui doivent être dans d’autres situations :

( 1- ici point de vue positif sur la femme : Néanmoins, (d’aucuns) certains hommes estiment que La femme peut s’ imposer (sa présence) ou se montrer bénéfique sans la présence de son époux. // (( 2- point de vue négatif qui ne colle pas avec ce qui précède : Tellement sotte qu’elle doit être tout le temps dirigée et corrigée par un homme qui doit veiller sur elle). ( 3- L’exemple ne va pas avec le 1  et pas vraiment avec le 2 :  Ainsi le montre l'exemple flagrant d'Antigone dans la fameuse pièce théâtrale de Jean Anouilh où il démasque un côté naïf plutôt candide de l’héroïne notamment lorsqu’elle insiste à enterrer un cadavre qui ne représente désormais qu'une substance sans âme et sans vie. (Autrement dit)4- l’expression veut signifie « dire d’une autre manière » mais ce que tu dis là , ne correspond ni à 1, ni à 2, Ni à 3, nous avons toujours dans nos esprits cette image de la femme qui figure comme un ombre derrière son mari toute voilée, la tête en bas en gardant un silence assourdissant.

• Enfin, signalons tout de même que, bien que la société taxe la femme, parfois, de dépendante et de sotte, elle a su comment se montrer forte à sa manière et par la compétence qu’elle acquiert au fil d(e)u temps. Bref, est ce que la femme peut un jour se montrer indépendante (à) de l’homme dans tous les domaines?

Assez bien écrit, sauf que tu prends en charge ce que tu dis : au lieu de le faire penser par les hommes ! puis il y a ce paragraphe qui fait tache d’huile, tellement il est décousu.

"En revanche", s’utilise comme "la revanche" pour rééquilibrer ,avec une opposition, une perte dans la première proposition :ex : j’ai 4 en mathématiques, en revanche, j’ai eu la meilleure note en français.

"D’aucuns", introduit la point de vue auquel on donne le moins d’importance


La femme par Daif Achraf

À travers notre lecture des trois œuvres : ‘La boite à merveilles’, ‘Le dernier jour d’un condamné’ et ‘Antigone’, on constate que la femme( occupe une grande occupation dans la société: tu exprimes d'emblée un jugement positif) est omniprésente dans la société. Cette situation ne va pas sans provoquer en nous la question suivante : quelle est la place accordée à la femme, par les hommes?

Certains pensent que la femme est un être désastreux et stupide. En effet, d’une part, elle est considérée comme une calamit(euse) qui ne cesse d’attirer les problèmes et d’être (un centre) une source d’embarras. Ainsi, l’homme peut croire qu’il doit l’éviter et se méfier d’elle. Tel est le cas d’Antigone, qui s’est montrée (protestante : sens de la religion chrétienne) contestataire et obstinée. Par conséquent, Créon s’est retrouvé obligé de la punir sévèrement.

D’autre part, pour certains hommes, la femme est vue comme une idiote. Cette catégorie estime qu’elle est un fardeau qu’il faut toujours( le = qu’(que) relatif cod déjà utilisé ) guider, (le) diriger et (l’)orienter. Elle a souvent besoin de l’ aide de son marie. Considérons l’exemple (de) du protagoniste dans ‘Le dernier jour d’un condamné’,( le protagoniste) ; il savait le sort qu’attendait sa femme et sa mère, car ces dernières ont un esprit faible.

(Bien que ces idées soient authentiques, elles me paraissent peu acceptables. Par contre, je crois que la femme doit être respectée et consultée.) inutiles :

Enfin, il y a ceux qui pensent que la femme joue un rôle actif et primordial au (sain) sein de chaque famille. Elle nourrit (les siens) et protège son domicile et s’assure du bien être de ses enfants. (Par ailleurs, la femme d’aujourd’hui a montré ses compétences dans divers domaines : politique, économique ou sociale.) à déplacer vers la conclusion. L’exemple qui me semble le plus significatif est celui de Lalla Zoubida. Après le départ de Maalem Abdeslam, cette dernière s’est chargée de la maladie de Sidi Mohamed et de toutes les responsabilités qu’étaient consacrées pour son mari et s’est montré résistante.

En guise de conclusion, , la femme ,d’aujourd’hui, a montré ses compétences dans divers domaines : politique, économique ou sociale. Elle est comme une bougie allumée (au centre de) dans  l’obscurité, une fois éteinte on se rend compte de son importance.

Un peu moins bien que ce que tu as l’habitude de faire. Je pense que tu t’es dépêché de faire le sujet sans penser à faire un plan rigoureux ! Il ne faut surtout pas sous-estimer l’étape du plan. On acquiert la méthode, le savoir-faire, mais à chaque sujet, un plan détaillé évite de tourner en rond !





 Réponse N°19 31283

L'importance de la femme
  Par   Mouhssiney Ayoubi  (CSle 08-05-13 à 19:42



La femme est l’homme sont des êtres qui ont tellement semblables, ils sont faits pour vivre ensemble. Donc qu’elle est la place accordée à la femme par les hommes ? Et comment est-elle traitée ?

Nombreuses sont les femmes qui bénéficient de tous leurs droits.En effet, leurs maris leurs accordent la place qu’elles méritent, alors la femme doit être respectée grâce a son rôle primordial dans la communauté. Il faut la considérer comme quelque chose de très glorifiant ,par le fait du pouvoir potentiel de chaque civilisation. On cite dans ce cas l’exemple des graines ; les graines ne peuvent pas créer rien seules, car c’est la terre qui est la source de leurs vie .Pareillement, c’est la femme qui est le secret de la continuité de La vie humaine, car c'est elle qui donne naissance à un enfant, elle élève un petit bébé, alors elle construit le citoyen de futur. Donc elle doit être classée en égalité avec l’homme.

Mais malheureusement, une catégorie des hommes ne respectent pas les valeurs qui concernent la dignité de leurs femmes. Ils les considèrent toujours comme des êtres nuisibles, des signes de crises et des symboles de catastrophes. Ce genre d'hommes ne comprennent pas le grand pouvoir que notre créateur nous a donné, pour l’intégration qui se suivent par une création d’une communauté où la propagation de moralités qui découlent d’un bon comportement du père et de la mère.

En outre, le père doit assumer sa responsabilité devant  sa femme, en répondre à ses exigences .C'est ce cas du condamné à mort, dans le roman à thèse « le dernier jour du condamné » ,qui a laissé derrière lui une femme et une petite fille de six ans, sans aucune source financières, Même si il a  pitié de sa petite famille, de plus, il n’a pas évoqué aucun souvenir de mal envers sa femme.

En guise de conclusion, les hommes doivent adopter un comportement qui leur permet de traiter leurs femmes d’une manière positive.Cela pour constituer une génération future bien éduquée.





 Réponse N°20 31284

A M Jaafari
  Par   Daif Achraf  (CSle 08-05-13 à 20:06



Vous avez totalement raison, le choix de mon plan était risqué. En plus, c'est la troisième d'aujourd'hui, donc je me suis un peu dépêché, et croyez je me doutais déjà de quelques fautes.





 Réponse N°21 31285

à M. Jaafari
  Par   Chihab Ibrahim  (CSle 08-05-13 à 20:06



Vous êtes vraiment un homme respectueux M.Jaafari , un homme de parole,un honnête Homme .

je ne sais pas comment vous remercier.

je tiens à vous dire qu'Allah vous compte parmi ses biens aimés.

Merci bien





 Réponse N°22 31286

Je vous remercie mes chers élèves!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 08-05-13 à 20:14



Je ne fais que mon devoir, et vous n'avez pas besoin de me remercier!

mais suivez les conseils, travaillez toujours votre plan, c'est le squelette, la charpente, le solide, du texte. la suite n'est que agencement , affinement et finition!

( et puis aussi, reposez-vous un peu ,comme le propose Daïf)! ne stressez surtout pas! vous avez déjà, ce qu'il faut pour réussir l'épreuve du Bac!





 Réponse N°23 31290

à Monsieur Jaafari
  Par   Isaoui Achraf  (CSle 08-05-13 à 23:24



Je ne voudrais pas vous dire: Merci. Ce mot, usé, et qui nous rend ennuyeux à force de l'entendre, mais tout simplement vous êtes magnifique, admirable et généreux.





 Réponse N°24 31299

Femme et homme, quelle relation … ?
  Par   ahmed haddaoui  (Profle 10-05-13 à 02:31



Rania Saddiq - NOUVELLE CANDIDATE-

Femme et homme, quelle relation … ?

“ Qu’est ce que être femme ? ” est une question qui a pour longtemps hanté la pensé de l’homme. Chevauchant entre évidence biologique et résultat du conditionnement social et culturel, aucune notion précise et tranchante n’a été établie. En effet, la place qu’on lui accorde diffère selon les situations et les divers facteurs. Son rôle dans la société dépend en grande partie, du milieu ou elle vu le jour et d’où elle s’est inculquée.

L’agissement de l‘homme envers elle est l’agent qui détermine ce qu’adviendra cette femme. C’est pourquoi il est nécessaire de s’arrêter un moment pour remettre en question la place accordée à l a femme par l’homme, et la façon dont elles son t traitées.

Pour pouvoir répondre aux problématiques suscitées auparavant, il est primordial de différencier entre trois catégories de relations liant le sexe faible au sexe fort.

En effet nous trouvons les femmes évitées qui souffrent d’indifférence et de marginalisation. Leurs rôles sont bien précis et restreints : leurs devoirs ne dépassent pas le seuil de la maison conjugale, leurs existence convergent vers une seule tache, être au service de l’époux dit ‘ L’homme’. Lalla Aicha, dans la boite à merveille en est bel et bien une preuve : après avoir tout sacrifié pour sauver son mari, après l’avoir soutenu dans ses pires moments de malheur, celle-ci fut, tout simplement rejetée, éliminée , bannie par son mari qui n’hésita pas à l’échanger, à la première occasion venue, contre une fille plus jeune et plus belle en mesure de réaliser ce qu’il désirait, sans tenir compte de la souffrance qu’il causait à sa femme , considérée comme calamité

Et puis nous trouverons les femmes dirigées. Celles-ci vivent à l’ombre d l’homme, en dépondant aussi bien matériellement que physiquement psychiquement. Elles le considèrent comme cet être indispensable, qui depuis des lustres, nourrit ses protégés, les abritant du monde extérieur, épineux et inconnu où lui seul peut d’aventurer pour assurer la vie de sa famille, seul de la nation, et la marche générale de l’univers. Antigone, en titre d’exemple, était, avant sa métamorphose rebelle, l’image de la femme dirigée, muette, incapable d’opérer aucun changement. Ces femmes n’ont pas à tolérer leur situation, elles n’en imaginent pas d’autre.

Et enfin, il ya des femmes respectées, considérées comme égales. On prône leur participation dans la vie sociale par le biais de l’expression libre et en leur accordant la chance de faire preuve de leur dignité et de démontrer leurs potentialités et attitudes dans divers domaines, qui s’avèrent en temps actuel, fort utiles et nécessaires pour l’établissent d’une société en mesure d’affronter tous les obstacles. L’accomplissement de soi devient alors plus qu’un but, une nécessité.

Bref, la situation de la femme diffère d’une société à une autre. Dans la notre, en tout cas, tiraillée entre tradition et modernité , la cause de la femme est dans une étape transitoire : victime de discrimination pour longtemps, considérée comme ,sotte, comme calamité, son parcours est, aujourd’hui, tracé d’un progrès palpable en visée de la rendre égale à l’homme et lui assurer le respect qu’il lui doit.

La femme marocaine doit faire face à un délicat combat, puisqu’il ya un large fossé entre l’idéal de la société et la réalité de la vie quotidienne : dans aucun domaine, la femme n’a jamais eu ses chances pour se prouver pour de bien !!





 Réponse N°25 31307

Merci
  Par   rida khaled  (CSle 10-05-13 à 19:59



je ne vous remercie jamais assez . je suis dans l'incapacité d'exprimer mes sentiments

je n'ai qu'a prier pour vous .





 Réponse N°26 31314

remarque importante pour les élèves
  Par   marocagreg  (Adminle 11-05-13 à 08:53



1- Laissez les remarques et les remerciements à la fin de l'épreuve pour ne pas perturber le sujet . Pour les remerciements, il suffit d'utiliser la fonction (dire merci), sinon, vous pouvez aussi écrire directement au professeur concerné sur sa messagerie.

2- Si un élève utilise le compte d'un parent (prof) pour envoyer son message, son sujet ne sera pas proposé à la correction (les sujets à corriger étant détectés automatiquement, ces sujets ne sont pas considérés comme des sujets d'élèves). Ouvrir un compte personnel est si facile, alors pourquoi s'en priver !





 Réponse N°27 31336

Mon sujet!
  Par   Mouhssiney Ayoubi  (CSle 12-05-13 à 08:02



salut

Vous n'avez pas corrigé mon sujet.Est je dois le refaire ?





 Réponse N°28 31353

fonction (corriger cette production)
  Par   marocagreg  (Adminle 12-05-13 à 23:07



réparation de la fonction --> ok





 Réponse N°29 31358

Il manque
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 13-05-13 à 12:15



les deux premières je crois!





 Réponse N°30 31370

résultats
  Par   marocagreg  (Adminle 13-05-13 à 16:43



isaoui 29

rida 30.5------------>3

alami 27.5

chihab 32------------->1

maaroufi 31------------->2

daif 28

ayoubi 28





 Réponse N°31 31371

Réponse
  Par   mehdi maaroufi  (CSle 13-05-13 à 17:21



Merci beaucoup pour vos efforts ! Je compte rédiger encore plus pour approfondir mon vocabulaire et pour éviter les fautes d'orthographe.





 Réponse N°32 31374

Félicitations les élèves!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 13-05-13 à 20:55



c'était du bon travail! et merci Mme Etsouli et M. Mahfodi pour l'effort de la crrection, et félicitations pour votre harmonie, qui ne peut venir que de votre objectivité! !





 Réponse N°33 31377

Merci ..
  Par   Isaoui Achraf  (CSle 13-05-13 à 23:27



Bon soir à tout le monde,

je voudrais juste dire:

Merci à tous ceux qui veillent à ce que ce site soit toujours au niveau de nos attentes.

Merci à Mme Etsouli et M. Mahfodi pour leur correction et leur bon intention.

Merci à Monsieur Jaafari Ahmed et ses efforts afin de nous faire approcher à une production parfaite.

Merci élèves et professeurs et notre merveilleux Admin.

Je commence déjà à ressentir le manque qui va nous régir l'année prochaine.

bonne fin de soirée.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +