Parole aux élèves (08): éducation et violence

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1316le 18-12-12 à 13:24  Lu :16798 fois
     
  
 accueil

Dans le but d'encourager les productions d'élèves, on va organiser de manière hebdomadaire un concours d'écriture pour les élèves du lycée autour d'un sujet qui se rapporte à leur programme. La meilleure production sera récompensée par 50 points, la deuxième 30 points, la troisième 20 points.
Parole aux élèves
sujet n°8 :
Les éducateurs : enseignants et parents doivent-ils être violents pour mieux éduquer les enfants/élèves?
Répondez à cette question sous forme ordonnée et construite en donnant votre point de vue.


Directives et orientations:

  1. Votre texte doit comporter au moins 10 lignes.
  2. Respectez la consigne (conformité au sujet).
  3. Bien organiser votre texte(introduction, développement, conclusion)
  4. Citez au moins deux arguments.
  5. Employez des liens logiques pour relier les parties du texte et les arguments.
  6. Faites attention à la correction de la langue.
    Donnez un titre à votre texte.

NB: Relisez plusieurs fois votre texte avant de l'envoyer pour éviter les fautes d'inattention et surtout consultez un dictionnaire
.
Bonne chance!
Dernier délai pour envoyer votre production sur le forum : Dimanche 23 Décembre 2012 à 16 h

  




 Réponse N°1 28913

Violence : Fléeau de notre société
  Par   ElMahyaoui Adam  (CSle 19-12-12 à 22:22



Les enseignants ou les parents ont un rôle primordial dans l'éducation de l'enfant, bien que la violence s'avère pour eux en quelques cas la meilleure solution pour l'élever. Alors est-ce que ces enseignants et parents doivent-ils être violents dans leur éducation ? Et est-ce que cette violence a des effets positifs ? Ou bien quelles sont les outils possibles pour remplacer cette violence ?

Les élèves ou plus précisément les enfants sont la seule catégorie qu'il soit permis de punir et frapper légalement sauf dans quelques zones du monde. Malheureusement la violence est toujours présente, soit dans le milieu familial ou encore sur les bancs de l'école, ce qui entraine parfois, d'une part la réservation de l'enfant et la fermeture et le repli sur soi, d'autre part sa sensation de solitude c'est-à-dire l'enfant ne se sent pas aimer, ce qui le rend frustré car il se sent incompris dans son milieu de vie, surtout s’il vit dans un milieu autoritaire ou si il subit des châtiments corporels.

Certes, les parents ou les enseignants ont une responsabilité primordiale pour élever l'enfant et le conduire vers l'état adulte, à cet égard et pour assumer cette responsabilité, ces derniers doivent motiver l'enfant dans son apprentissage, l'accompagner, l'aider, l'encourager, l'enhardir et l'orienter, puis l'aider à s'orienter lui-même et éviter les châtiments qui peuvent nuire à la vie de l'enfant. Quoique, la violence facilite la tâche aux parents ainsi pour les enseignants mais ça ne reste pas la meilleure solution sous prétexte que les parents par exemples peuvent retirer leur enfant d'un club de sport, le privé d'internet ou bien de sa console de jeux.

Malheureusement il est difficile d’éradiquer de notre société la violence, pour ma part je me promets d'écouter mes enfants et les éduquer sans violence, et les accompagner tout au long de leur chemin vers l’état adulte, car ce n’est pas avec la violence qu’il faut résoudre les problèmes.

En guise de conclusion, le pourcentage de la violence diminue de plus en plus grâce à la sensibilisation des parents et enseignants en ce qui concerne ses effets négatifs.





 Réponse N°2 28918

Correction 1
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 20-12-12 à 09:30



Les enseignants ou les parents ont un rôle primordial ( à jouer ) dans l'éducation de l'enfant, bien que la violence s'avère pour eux, en quelques cas, la meilleure solution pour l'élever. Alors, ces enseignants et parents doivent-ils être violents dans leur éducation ? Cette violence a-t-elle des effets positifs ? Quelles sont les outils possibles pour remplacer cette violence ?

Les élèves, ou plus précisément les enfants, sont la seule catégorie qu'il soit permis de punir et de frapper légalement, sauf dans quelques zones du monde. Malheureusement, la violence est toujours présente, soit dans le milieu familial ou encore sur les bancs de l'école... Ce qui entraine parfois, d'une part la réservation de l'enfant, sa fermeture et son repli sur soi; d'autre part, sa sensation de solitude: l'enfant ne se sent pas aimer, ce qui le rend frustré car il se sent incompris dans son milieu de vie. Surtout s’il vit dans un milieu autoritaire ou s'il subit des châtiments corporels.

Certes, les parents ou les enseignants ont une responsabilité primordiale pour élever l'enfant et le conduire vers l'état adulte, mais pour assumer cette responsabilité, ces derniers doivent motiver l'enfant dans son apprentissage, l'accompagner, l'aider, l'encourager, l'enhardir et l'orienter, puis l'aider à s'orienter lui-même et éviter les châtiments qui peuvent nuire à la vie de l'enfant. Quoique la violence facilite la tâche aux parents ainsi que pour les enseignants, cela ne reste pas la meilleure solution. Les parents par exemples peuvent retirer leur enfant d'un club de sport, le privé d'internet ou bien de sa console de jeux...

Malheureusement, il est difficile d’éradiquer de notre société la violence. Mais pour ma part, je me promets d'écouter mes enfants et les éduquer sans violence, les accompagner tout au long de leur chemin vers l’état adulte, car ce n’est pas avec la violence qu’il faut résoudre les problèmes.

En guise de conclusion, le pourcentage de la violence diminue de plus en plus grâce à la sensibilisation des parents et des enseignants, en ce qui concerne ses effets négatifs.

Remarques et commentaire:

1- Votre texte ElMahyaoui Adam est bien construit et le plan est respecté. Vos phrases sont dans la majorité correctes.

2- Vos arguments et vos exemples sont pertinents: vos avez cerné le sujet.

3- Le vocabulaire utilisé est précis et les rapports logiques entre les idées sont cohérents.

4- Malgré certaines inattentions au niveau de la langue, l'ensemble de la production révèle un niveau très satisfaisant.

Si j'ai à noter votre travail, ElMahyaoui Adam, je vous donne: 09/10, avec mention excellent!





 Réponse N°3 28925

la violence ,est-il efficace ?
  Par   ahmed assou  (CSle 20-12-12 à 12:57



l'éducation est constituée d'un certains nombres de régles ,dont l'objectif est la formation sociale dans l'individu pour devenir un homme utile pour sa famille et sa société.

Nombreux son les gens qui crois que la violence ,est la bonne solution pour éduquer les enfants ou les élèves,alors est-ce que la violence est une moyen efficace dans l'éducation des enfants ?

une bonne éducation est fondée sur le dialogue .en effet les parents doivent parler à leurs enfants ,car une bonne communication donnera des resultats mieux que la violence.

A mon avis la violence ou le réprimande des parents a leurs enfants n'est pas la seule façon de l'éduquer ,et même si j'ai passé ce stade et j'ai été traité durement par mes parents parfois, mais cette méthode n'est pas une solution réussie cent pour cent ,parce qu'elle laisse des consequences negatives ,et psychologique ,et fait mal à la personnalité de l'enfant.

Ainsi ,nous pouvons conclure que la violence n'est pas mieux du toute efficace ,il faut crée un climat d'entente ,de communication pour réussi une bonne éducation.





 Réponse N°4 28927

Education
  Par   Hatim Yahia  (CSle 20-12-12 à 13:30



Depuis l'aube de l'humanité, la violence était la solution des enseignants pour éduquer leurs élèves et des parents pour éduquer leurs enfants. Est-ce que c'est la solution idéale pour l'éducation ?

Certes la violence peut aider à éduquer un jeune enfant, mais il n'obéira que par peur d'être victime de cette violence. Alors ce n'est surement pas la meilleure solution pour éduquer les jeunes âmes, ça peut avoir de mauvaises influences sur l'enfant et ça peut même causer des maladies psychiques ou des phobies. Mais certains éducateurs ne voit pas ce côté négatif, ils pensent que la violence est la baguette magique pour bien éduquer les enfants. D'un autre côté, la violence peut aider à éduquer si on sachent comment l'utiliser sans excés. Alors la violence est une arme à double tranchants, elle peut aider l'éducateur à éduquer l'enfant, comme elle peut influencer négativement sur lui.

D'après moi, on doit utiliser la violence mais sans dépasser des limites.





 Réponse N°5 28933

Correction 2
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 20-12-12 à 19:35



la violence ,est-il efficace ?

Par ahmed assou (élève) le 20-12-12 à 12:57

L'éducation est constituée d'un certain nombre de règles, dont l'objectif est la formation sociale de l'individu pour qu'il devienne un homme utile pour sa famille et sa société.

Nombreux sont les gens qui croient que la violence est la bonne solution pour éduquer les enfants ou les élèves. Alors est-ce que la violence est un moyen efficace dans l'éducation des enfants ?

Une bonne éducation est fondée sur le dialogue. En effet, les parents doivent parler à leurs enfants car une bonne communication donnera des résultats mieux que la violence.

A mon avis, la violence ou la réprimande des parents à leurs enfants n'est pas la seule façon de l'éduquer. Même si j'ai passé ce stade, je trouve que j'ai été traité durement par mes parents. C'est pourquoi, j'affirme que cette méthode n'est pas une solution réussie cent pour cent : elle laisse des conséquences négatives au niveau psychologique et fait mal à la personnalité de l'enfant.

Ainsi je peux conclure que la violence n'est pas du toute efficace. Il faut créer un climat d'entente, de communication pour réussir une bonne éducation.

1- Des idées pertinentes et une très bonne analyse. C'est bien ahmed assou.

2- Vous avez commencez votre production par une bonne introduction: c'est quoi l'éducation... C'est bien aussi.

3- L'enchaînement des idées et leur cohérence est fait de façon très correcte. L'utilisation des connecteurs est réussie. C'est bien.

4- Au niveau de la langue, il y'a pourtant quelques incorrections qui sont à pallier.

5- Faites particulièrement attention à la ponctuation et utilisez des phrases courtes.

Si j'ai à évaluer votre travail, je vous donnerais: 07/10. Mention Assez Bien.





 Réponse N°6 28934

Correction 3
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 20-12-12 à 19:49



Education

Par Hatim Yahia (élève) le 20-12-12 à 13:30

Depuis l'aube de l'humanité, la violence était la solution des enseignants pour éduquer leurs élèves et des parents pour éduquer leurs enfants. Est-ce que c'est la solution idéale pour l'éducation ?

Certes la violence peut aider à éduquer un jeune enfant, mais il n'obéira que par peur d'être victime de cette violence. Alors, ce n'est sûrement pas la meilleure solution pour éduquer les jeunes âmes. Cela peut avoir de mauvaises influences sur l'enfant et peut même causer des maladies psychiques ou des phobies. Mais certains éducateurs ne voient pas ce côté négatif, ils pensent que la violence est la baguette magique pour bien éduquer les enfants. D'un autre côté, la violence peut aider à éduquer si on sait comment l'utiliser sans excès. Alors la violence est une arme à double tranchants: elle peut aider l'éducateur à éduquer l'enfant, comme elle peut influencer négativement sur lui.

A mon avis, on doit utiliser la violence mais sans dépasser les limites.

1- Je trouve vos idées, Hatim Yahia, très acceptables. Les analyses aussi.

2- Les arguments sont pertinents et la cohérence aussi.

3- Les liens logiques sont bien utilisés: ils sont correctes.

4- Certaines incorrections sont à dépasser avec les exercices d'écriture et de lecture.

Si j'ai à vous donner une note, ce serait: 07/10. Assez bien. Continue.





 Réponse N°7 28954

La Bonne éducation
  Par   younssi ahmed  (CSle 21-12-12 à 11:53



« Votre fils sera tel que vous l’aurez élevé » je me souviens toujours ce proverbe, car il est indispensable d’apprendre l’art d’éducation avant d’éduquer, mais ces éducateurs doivent-ils être violents pour mieux éduquer les enfants/élèves ?et quels sont les effets de cette violence ?sont-ils négatifs ou bien positifs ? et enfin,quelle est la méthode efficace pour avoir une bonne éducation ?

Certainement,nos éducateurs étaient violents avec nous parce qu’ils ont cru que la violence est la meilleur méthode d’éducation, dans ces conditions l’enfant/élève va grandir avec un sentiment de la haine, qui se traduira plus tard en maladies ou troubles psychiques tel que l’énurésie « faire pipi au lit », solitude, dépression nerveuse …

A nos jours, les sciences de l’éducation ont connu un grand progrès, par ailleurs il n’est pas question d’utiliser la violence soit chez nous ou encore dans nos écoles, il est préférable d’après les études de créer une atmosphère d’harmonie, de communication, de paix et de confiance.

En conclusion, et à mon avis ils faut encourager les gens à s’instruire et à se former en diffusant sur télé des émissions éducatives au lieu des séries banals !!





 Réponse N°8 28960

Correction 4
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 21-12-12 à 18:48



La Bonne éducation

Par younssi ahmed (Autre) le 21-12-12 à 11:53

« Votre fils sera tel que vous l’aurez élevé. » Je me souviens toujours ce proverbe car il est indispensable d’apprendre l’art d’éducation avant d’éduquer. Mais ces éducateurs doivent-ils être violents pour mieux éduquer les enfants/élèves ? Quels sont les effets de cette violence ? Sont-ils négatifs ou positifs ? Quelle est la méthode efficace pour avoir une bonne éducation ?

Certainement, nos éducateurs étaient violents avec nous parce qu’ils ont cru que la violence est la meilleur méthode d’éducation. Dans ces conditions, l’enfant/élève va grandir avec un sentiment de haine, qui se traduira plus tard en maladies ou troubles psychiques, tel que l’énurésie « faire pipi au lit », solitude, dépression nerveuse …

De nos jours, les sciences de l’éducation ont connu un grand progrès. Par ailleurs, il n’est pas question d’utiliser la violence soit chez nous ou encore dans nos écoles. Il est préférable, d’après les études, de créer une atmosphère d’harmonie, de communication, de paix et de confiance.

En conclusion, et à mon avis, ils faut encourager les gens à s’instruire et à se former en diffusant sur la télé des émissions éducatives au lieu des séries banals !!

1- Vous avez écrit une introduction réussie, avec des questions auxquelles vous avez répondu tout au long du développement. C'est bien.

2- Vos phrases sont dans la majorité correctes et enchaînées par des liens logiques qui assurent leur cohérence. C'est bien.

3- Vous avez opté pour des arguments scientifiques. C'est une bonne méthode.

4- Une remarque cependant: travaillez bien votre ponctuation.

Si j'ai à donner une note à votre copie, younssi ahmed, je vous donnerais 07,5/10. Bien.





 Réponse N°9 28961

La violence, pourra-t-elle la solution plus efficace dans l’éducation des enfants ?
  Par   Abdellah Nhir  (CSle 21-12-12 à 19:11



Dos nos jour, certain des parents croient que la violence est la solution efficace dans l’éducation de leurs enfants.

Qu’est-ce que ça veut-dire la violence ? Et quels sont ses formes ? Et est-ce que ce phénomène est vraiment indispensable dans l’éducation des enfants.

La violence est l’utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. Elle implique des coups, des blessures, de la souffrance. On a aussi un autre nom qui as une relation avec la violence c’était le châtiment Corporel .En prend par exemple des formes du violence:-La fessée : où les fesses de la personne sont frappées à l'aide de la main ou d'un instrument : les formes domestiques sont censées être assez bénignes et ne laisser tout au plus qu'une difficulté à s'asseoir.-La flagellation : où le dos de la personne est frappé à l'aide d'un fouet : un tel châtiment eut être très douloureux, suivant le type de fouet et le nombre de coups.-La gifle : où un coup est porté sur la joue de la personne avec la main.

La violence joue deux rôles l’un positive et l’autre négative : Le rôle positif, c’était que certains enfants ne respectent pas ce qu’ils disent leurs parents, et plus que ça ils faisaient des graves bêtises, alors dans ce cas le châtiment corporel est nécessaire de l’utiliser pour faire sortir des enfants plus éduquer. Passons-nous au rôle négatif, on prend par exemple l’état psychologie, à cause de ce phénomène l’enfant sera complexe, ne discutent pas avec ses amis, et plus que ça sera indépendante. Alors dans ce cas je te conseille de ne pas utiliser cette méthode d’éducation, mes ces arguments sont loin d’être convaincants.

En effet, la responsabilité est sans doute sur les parents, et j’espère qu’ils seront trouvées une solution qui permet d’avoir des enfants plus éduquer.

Alors quelle solution pourra-t-elle indispensable pour l’éducation des enfants ?





 Réponse N°10 28962

Correction 5
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 21-12-12 à 19:53



La violence, pourra-t-elle la solution plus efficace dans l’éducation des enfants ?

Par Abdellah Nhir (élève) le 21-12-12 à 19:11

Dos nos jour, certains parents croient que la violence est une solution efficace dans l’éducation de leurs enfants.

Qu’est-ce que la violence ? Quelles sont ses formes ? Est-ce que ce phénomène est vraiment indispensable dans l’éducation des enfants?

La violence est l’utilisation de la force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. Elle implique des coups, des blessures, de la souffrance. Il y' a aussi un autre nom qui as une relation avec la violence: c’est le châtiment corporel . On prend par exemple des formes de violence:-La fessée où les personnes sont frappées à l'aide de la main ou d'un instrument. Ses formes domestiques sont censées être assez bénignes et ne laisser tout au plus qu'une difficulté à s'asseoir. - La flagellation où le dos de la personne est frappé à l'aide d'un fouet : un tel châtiment peut être très douloureux, suivant le type de fouet et le nombre de coups. - La gifle où un coup est porté sur la joue de la personne avec la main.

La violence joue deux rôles, l’un positive et l’autre négative. Le rôle positif, c’est que certains enfants ne respectent pas ce que disent leurs parents, et plus que ça, ils font de graves bêtises. Alors, dans ce cas, le châtiment corporel est nécessaire pour bien éduquer les enfants. Le rôle négatif: on prend par exemple l’état psychologie. A cause de ce phénomène, l’enfant sera complexe, ne discute pas avec ses amis et sera indépendant. Alors dans ce cas, je conseille de ne pas utiliser cette méthode d’éducation.

Pour conclure, je dis que la responsabilité est portée sans doute sur les parents, et j’espère qu’ils trouvent une solution qui permet d’avoir des enfants plus éduqués.

Alors quelle solution pourrait-elle être indispensable pour l’éducation des enfants ?

1- Vous avez fourni de l'effort Abdellah Nhir. C'est bien.

2- Vos idées sont bien enchaînées et bien structurées.

3- Vous avez donné plusieurs détails et les informations avancées prouvent que vous avez effectué des recherches. C'est une bonne méthode.

4- Cependant, certaines imperfections de la langue que vous saurez facilement dépasser.

Dans l'ensemble, travail bien fait. Si j'ai à donner une note à votre travail, je vais vous donner 08/10. Bien.





 Réponse N°11 28969

éducation et la violence
  Par   oumayma marih  (CSle 22-12-12 à 15:30



oumayma marih élève de 1 bac science

L'enfant subit une éducation de ses parents et de ses enseignants à partir de son entrée à l'école . Cette éducation a pour objectif de développer la personnalité de l'enfant et lui apprendre à respecter ses parents et les droits humains, les valeurs de son pays ...etc, mais les méthodes utilisées dans cette éducation différent d'une personne à une autre. Alors, quelle éducation désirons-nous ? et est ce que les éducateurs doivent être violents pour mieux éduquer leurs enfants ?

Parmi les points de vue, il y a des parents ou des enseignants qui pensent que la violence est la meilleure méthode pour éduquer les enfants, ils défendent leur idée en disant qu'ils ont aussi subi la violence de leurs parents, et que la punition physique apprend à l'enfant à voir des bornes dans son comportement, à apprendre des leçons, et à obéir aux grands.Cette catégorie utilise plusieurs types de violence, violence physique (fessée - les coups..) et la violence psychique (humiliation - insulte...).

Par contre, à mon avis je trouve que la violence influence sur la personnalité des enfants psychiquement et mentalement, et si on éduque de cette façon, nous aurons des jeunes qui ont une personnalité perturbée, un niveau bas dans leurs études, et parfois ils quittent l'école et travaillent dans un âge prématuré, et par conséquent ils ont des difficultés à s'intégrer dans la société et la vie normale et parfois ces enfants maltraités deviennent aussi violents et ont des réactions agressives vis à vis des éducateurs .

pour résoudre ce phénomène il faut appliquer les matières cités dans la convention des droits des enfants pour avoir une vie saine et sans violence.





 Réponse N°12 28972

les moyens pour éduquer les enfants
  Par   elkhal soufian  (CSle 22-12-12 à 18:50



Les parents jouent un rôle très important pour l’éducation de leurs enfants. Mais quels sont les moyens positifs pour que des enfants soient sur la banne chemin, afin de nous donnée une banne social ?

La relation entre les parents et les enfants doit être bien équille, c’est à dire dons certains moment on peut les léser des rouiller ce débrouiller seul cherchant le bonne sort on les alimentant des conseils et des directifs, qui leur donnent un plus pour effronterie les problèmes de la vie.

Ainsi que la banne éducation se base sur la communication.





 Réponse N°13 28974

stop a la violence
  Par   samar taiby  (CSle 22-12-12 à 20:59

   ahlam altif élève 1 bac   s c i e n c e                                                                                                                                                                          malgrés le niveau de conscience que connait notre époque , la majorité des parents et des enseignants se recourent à la violence pour resoudre certains problémes qui consernent leurs enfants ou bien leurs élèves ce qui inflient négativement sur ces petit gamins.

Alors queles sont les outils possibles pour remplacer cette violence ??

on trouve le phénomène de la violence partout que ça soit dans les écoles , ou bien dans les foyers et méme dans les rues , il semble que la maxime de l'auteur des fables trouve une résonance chez nous ''la loi du plus fort est toujours la meilleure ''

on sait trés bien que les parents ou  les enseignants ont une grande résponsabilité envers leurs enfants ou bien leurs élèves jusqu'à qu'ils conduire vers l'age adulte .

comment ça ??

tout d'abord , ils doivent étre on courant de tout les besoins de leurs enfants et essayer le maximum de les accoplir , ils doivent les motiver dans leurs apprentisage et les encourager , et les parcourir et finalement , les orienter , une bonne orientation qui va décider leur avenir , mais tout en s'eloignent des chàtiments et de la violence qui détruit tout et malheureusement , tout les parents recourent à cette derniere pour éduquer leurs enfants et c'est totalenent faux , car à ce moment là l'enfant va craidre de son pére , et il va lui considerer comme un énemie et pas comme un ami

pour conclure , il faut sensibiliser les parent de suivre l'écoute actif qui reste la seule solution et de s'éloigner de la violence pour avoir une génération des jeunes bien éduquer dans l'avenir.





 Réponse N°14 28975

Correction 6
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 22-12-12 à 21:58



éducation et la violence

Par saloha oumaycha (élève) le 22-12-12 à 15:30

oumayma marih élève de 1 bac science

L'enfant subit une éducation de ses parents et de ses enseignants dès son entrée à l'école. Cette éducation a pour objectif de développer la personnalité de l'enfant et lui apprendre à respecter ses parents et les droits humains, les valeurs de son pays, etc. Mais les méthodes utilisées dans cette éducation différent d'une personne à une autre. Alors, quelle éducation désirons-nous? Est-ce que les éducateurs doivent être violents pour mieux éduquer leurs enfants ?

Parmi les points de vue, il y' a des parents ou des enseignants qui pensent que la violence est la meilleure méthode pour éduquer les enfants. Ils défendent leur idée en disant qu'ils ont aussi subi la violence de leurs parents, et que la punition physique apprend à l'enfant à voir des bornes dans son comportement, à apprendre des leçons et à obéir aux grands. Cette catégorie utilise plusieurs types de violence: violence physique (fessée - les coups..) et violence psychique (humiliation - insulte...).

A mon avis, je trouve par compte que la violence influence sur la personnalité des enfants psychiquement et mentalement, et si on éduque de cette façon, nous aurons des jeunes qui ont une personnalité perturbée, un niveau bas dans leurs études, et parfois ils quittent l'école et travaillent dans un âge prématuré. Par conséquent, ils auront des difficultés à s'intégrer dans la société et la vie normale. Parfois, ces enfants maltraités deviennent aussi violents et auront des réactions agressives vis à vis des éducateurs.

Pour résoudre ce phénomène, il faut appliquer les matières cités dans la convention des droits des enfants. Cela afin d'avoir une vie saine et sans violence.

1- Votre travail, saloha oumaycha, est équilibre et relativement bien écrit. Le plan est correcte.

2- Les arguments utilisés et les exemples et les explications sont utilisés a bon escient. C'est bien.

3- Vous avez présenté les deux points de vue opposés: le pour et le contre. C'est très bien.

4- Le vocabulaire utilisé et les liens et le connecteurs d'organisation sont correctes.

Dans l'ensemble travail très bien fait. Si j'ai à donner une note à votre travail, saloha oumaycha, ce serait 8,5/10. Mention excellent.





 Réponse N°15 28976

la violence dans l'éducation
  Par   Chakir Imad  (CSle 22-12-12 à 22:04



L’éducation joue un rôle très important de la vie de l’enfant mais on remarque plusieurs parents doivent ils être violents pour mieux éduquer les enfants. alors est ce que la violence dans l’éducation bon ou mauvais ? Quelles sont certaines des solutions proposées pour réduire ce phénomène?

A mon avis la violence dans l’éducation a de mauvais répercussions sur la psychologie de l’enfant là que souffre la solitude et sans responsabilité. Il vaut mieux le priver, lui parler, donner des conseils.

Certes la plupart des parents ont recours au la violence dans l’éducation de leurs enfants mais il présents beaucoup d’inconvénients.

Bref, la bonne communication se base sur la communication.

On conclusion les solutions Pour réduire ce phénomène : renforcer les médias parce parce que la bonne éducation forme de bons citoyens les hommes de l’avenir.





 Réponse N°16 28977

Correction 7
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 22-12-12 à 22:11



les moyens pour éduquer les enfants

Par elkhal soufian (élève) le 22-12-12 à 18:50

Les parents jouent un rôle très important dans l’éducation de leurs enfants. Mais quels sont les moyens positifs pour que des enfants soient sur le bon chemin et pour qu'on ait une bonne société ?

La relation entre les parents et les enfants doit être bien équilibrée. C’est à dire dans certains moments, on peut les laisser se débrouiller seul, cherchant les bonnes solutions en les alimentant de conseils et de directifs, qui leur donnent un plus pour affronter les problèmes de la vie.

Ainsi, la bonne éducation se base sur la communication.

1- Des idées pertinentes et très bien utilisées.

2- Les arguments sont forts.

3- Pourtant des incorrections sont à éviter avec les exercices de lecture et d’écriture.

Si j'ai à donner une note, ce sera 06/10, avec mention: passable peu encore mieux faire.





 Réponse N°17 28978

la violence à l'école
  Par   karara abdelilah  (CSle 22-12-12 à 22:29



Est devenu le concept de violence occupe une place importante dans la réalité de notre vie de retraite apportant ce concept entré dans le domaine de la pensée et nous avons entendu de nos jours les yeux et la nuit et nous entendons de violence à l'école.

D’abord, la démission des parents dans l’éducation des enfants aggravée par le chômage et la pauvreté qui les rendent incapables d’acheter les fournitures et payer certaines taxes (droit d’inscription, gardiennage…), ce renoncement favorise les comportements violents à l’école et la délinquance juvénile.

Ensuite, la violence ne se limite pas aux élèves eux-mêmes, mais elle arrive aussi à impliquer le corps éducatif, surtout les enseignants, dans ce gouffre. En effet, l'absence de communication entre les professeurs et les élèves, peut entrainer une certaine incompréhension qui aboutira à des paroles ou des gestes grossiers.

En outre, l’absence ou le non fonctionnement des structures démocratiques devant favoriser la concertation et le dialogue amène souvent les élèves à trouver d’autres voies pour se faire entendre.

Enfin, la surcharge démesurée des classes scolaires engendre la violence, étant donné que les circonstances déplorables dans lesquelles étudient les élèves ne permettent guère de s'harmoniser avec une ambiance estudiantine normale si bien que l’intolérance et l’incivilité règnent en maître. D'ailleurs, certains adolescents exploitent cette surcharge croissante pour s'affranchir de toutes les règles et affirmer leurs volontés. Ils se transforment ainsi en provocateurs intolérables.

Par conséquent, les responsables administratifs et pédagogiques sont appelés à instaurer la stabilité et la sureté dans les institutions puisque la violence en menace l’équilibre. En d'autres termes, il s'avère indispensable de combattre avec détermination les actes qui se produisent dans les écoles : le bien-être de la majorité des élèves devrait l'emporter sur celui de l'élève délinquant et il faudrait tout mettre en œuvre pour aider les élèves intransigeants et les ramener sur le droit chemin.

En définitive, il est primordial de prendre des mesures aptes à rendre à l’école sa mission essentielle et à sensibiliser les différents intervenants à la communication et à la tolérance : « La prévention vaut mieux que la guérison », dit le dicton.





 Réponse N°18 28979

Correction 8
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 22-12-12 à 22:33



Stop à la violence

Par samar taiby (élève) le 22-12-12 à 20:59

ahlam altif élève 1 bac s c i e n c e

Malgré le niveau de conscience que connait notre époque, la majorité des parents et des enseignants recourent à la violence pour résoudre certains problèmes qui concernent leurs enfants ou leurs élèves. Ce qui influe négativement sur ces petits gamins.

Alors quels sont les outils possibles pour remplacer cette violence?

On trouve le phénomène de la violence partout. Que ça soit dans les écoles, ou dans les foyers et même dans les rues. Il semble que la maxime de l'auteur des fables trouve une résonance chez nous: ''la loi du plus fort est toujours la meilleure ''

On sait très bien que les parents ou les enseignants ont une grande responsabilité envers leurs enfants ou leurs élèves jusqu'à vers l'âge adulte .

Tout d'abord, ils doivent être au courant de tous les besoins de leurs enfants et essayer au maximum de les aider à les satisfaire. Ils doivent les motiver dans leurs apprentissage et les encourager à les acquérir. Finalement, les orienter vers une bonne voie, qui va décider de leur avenir... Mais, tout en s’éloignant des châtiments et de la violence qui détruisent tout. Malheureusement, tous les parents recourent à cette dernière pour éduquer leurs enfants. C'est une méthode totalement fausse car, à ce moment là, l'enfant va craindre son père va le considérer comme un ennemie et non pas comme un ami.

pour conclure , il faut sensibiliser les parent de suivre l'écoute actif qui reste la seule solution et de s'éloigner de la violence pour avoir une génération des jeunes bien éduquer dans l'avenir.

1- Beaucoup d'idées pertinentes. L'organisation du travail est très réussi.

2- Les arguments sont eux aussi bien utilisés et montre une maîtrise plus au moins du sujet.

3- Pourtant, vous n'avez pas pris le soin de corriger vos fautes avant de présenter votre travail pour à l'évaluation...

Si j'ai à donner une note, ce serait 07/10 pour le travail déjà corrigé à 50%.... Mais le travail tel qu'il est fourni, fautes comprises, ne pourra avoir que 5,5/10. Avec mention moyen peut encore mieux faire.





 Réponse N°19 28980

Correction 9
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 22-12-12 à 22:59



la violence dans l'éducation

Par Chakir Imad (élève) le 22-12-12 à 22:04

L’éducation joue un rôle très important de la vie de l’enfant. Mais on remarque que plusieurs parents recourent/utilisent la violence pour mieux éduquer les enfants. Alors, est-ce que la violence dans l’éducation est bonne ou mauvaise ? Quelles sont les solutions proposées pour réduire ce phénomène?

A mon avis, la violence dans l’éducation a de mauvaises répercussions sur la psychologie de l’enfant. Celui-ci va souffrir de la solitude et devient irresponsable. ( Il vaut mieux lui parler et lui donner des conseils.

Certes la plupart des parents ont recours au la violence dans l’éducation de leurs enfants mais il présents beaucoup d’inconvénients.)

Bref, la bonne communication se base sur la communication.

Pour conclure, on peut donner comme solution pour réduire ce phénomène : renforcer les médias parce que la bonne éducation forme de bons citoyens, les hommes de l’avenir...

1- Vous avez bien compris le sujet et les idées avancées sont là pour en témoigner.

2- Vous avez essayé de corriger vos fautes. C'est aussi bien.

3- Les idées pourtant sont un peu incohérentes.

Si j'ai à donner une note à votre travail, je donnerais 06/10.





 Réponse N°20 28981

l’éducation et la violence
  Par   Chaiboub Siham  (CSle 23-12-12 à 00:44



          Depuis la nuit du temps,l'éducation dans notre société considère la violence le première moyen d’éducation , en disant qu'elle est la plus efficace de s'occuper de leur enfants et prendre soin d'eux. Mais est -il correcte ? Et quelles sont les conséquences qu'il peut vécu un enfant ou un élève à causes d'un tel comportement ?

          Il faut d'abord rappeler que l'éducation est l'action de développer un ensemble de connaissances et de valeurs morales, physiques, intellectuelles, scientifiques... considérées comme essentielles pour atteindre le niveau de culture souhaitée.

L’éducation des enfant ne doivent pas être baser sur la violence plus que la sagesse mais ne laissant pas une liberté illimité. On ne dit jamais que la violence est toujours négative . En effet , nos parents et nos grands parents ont été éduqué de d'une telle façon , et maintenant ils sont bien éduqués , plus sages avec un bon valeurs morales .Mais aussi l’éducation violent , soie au sein d'une famille ou à l’école , n'est pas toujours fructueuse .De ce fait , l'enfant ou l’élève peut risquer des maladies psychique , et à cause d'une coup ou d'une punition les parents peuvent payer touts leurs fortune mais en vain car ils ne se guérissent jamais . De plus , les enfants vont devenir mal organiser, être peur de touts les gens , de toutes les évènements qu'ils vécurent .Donc pourquoi on la considère le premier moyen d'éducation ?

Si nous sommes plus sages, plus pondérés , nous aurons une société plus cultivé car quand un enfant ou un élève met une piétiste ,nous devons le pardonner et le conseiller de ne pas la répéter , et si il a refait la deuxième et la troisième fois on le punie mais pas en utilisant la violence mais on lui a demande, par exemple , d'apprendre les mot expliquer du dictionnaire et ainsi de suite mais d'une première fois surement il va l'a répéter.

            Pour conclure, la violence n'est une solution de prendre soin des enfant et ils faut sensibiliser les parent de ce fait ,mais comment peut on les sensibiliser?





 Réponse N°21 28983

remerciement
  Par   bissan alaoui  (CSle 23-12-12 à 14:46



Je vous remercie cher monsieur de tout ce que vous faites pour nos enfants.

corriger les fautes des élèves c'est une très bonne idée .

c'est très gentil de votre part .

mes respects

جزاك الله خيرا





 Réponse N°22 28985

education et la violence
  Par   samar taiby  (CSle 23-12-12 à 15:37



souvent,les parents croient que la violence est le seul moyen pour éduquer leurs enfants,sans penser aux conséquences néfastes de ce comportement iresponsable et qu"on ne le voit pas uniquement dans les foyers;mais aussi dans les écoles par les enseignants.alors quelles sont les outils q'on doit utiliser pour lutter contre ce fléau?

tout d'abord,les parents doivent etre au courant de tous les besoins de leurs enfants et essayer le maximum de les aider à les satisfaire

en plus;ils doivent avoir le sang froid pour gerer tout les problemes qui concerne leurs enfants et ne pas precipiter les choses,pour pouvoir les orienter correctement!tout en s'eiloignant de la violence

qui provoque une perturbation psychique chez l'enfant;qu'on compte sur lui pour devenir dans le futur un homme responsable utile pour son pays.

et cela ne peut etre obtenu qu'a par une bonne éducation loin de la violence.

pour moi , je suis totalement contre la violence car,cette derniere bloque le developemnt mental et psychique de l'enfant alors pour résoudre ce phénoméne,il faut appliquer les matiéres cités dans la convention des droits des enfants ,cela afin d'avoir une vie saine et sans violence





 Réponse N°23 28990

la violence ,est-il efficace pour une bonne éducation ?
  Par   zibouh mouad  (CSle 23-12-12 à 16:24



Dans la vie quotidienne, on trouve que la violence est la seul solution traité par les parents ou les ensignantsau but de bien éduqué un enfant ,cette comunoté d'éduvation à des racing du passé puisque en entand beaucoup de proverbes qui emportent sur la violence.

Cette brutalité humaine se justifie par plusieurs raisons : d'abord l'absence d'autres outils de l'èducation tel le dialogue entre les parents et les enfants qui donne des bonnes resultat .

Ainsi l'envie d'avoir des meilleurs résultats sois dans la vie sociale ou dans les études et qu'on est peur de ne pas les réaliser ou ne pas atteindre les objectifs , et cela conduit à l'usage de la violence verbale ou le chatimesnt corporel qui laisse des traces moraux , des malade psycologie ...etc

on peut pas nier que la violence est nécaissaire dans des cas comme l'indolence des élèves ,la stupidité dans études ou l'absence les respect envers les parents ou les profs.

personellemnt , nous pouvons conclure que la violence n'est pas du tout efficace il faut créer un climat d'entente de comunication pour réussi une bonne éducation.





 Réponse N°24 28991

re
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 23-12-12 à 17:21



C'est un devoir que d'aider les élèves dans leurs études.

Mes respects.





 Réponse N°25 28993

Correction 10
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 23-12-12 à 20:07



L’éducation et la violence

Par Chaiboub Siham (élève) le 23-12-12 à 00:44

Depuis la nuit du temps, l'éducation dans notre société considère la violence comme le premier moyen d’éducation, en disant qu'elle est la plus efficace pour s'occuper de ses enfants et prendre soin d'eux. Mais idée est-elle correcte? Quelles sont les conséquences que peut vivre un enfant ou un élève à cause d'un tel comportement?

Il faut d'abord rappeler que l'éducation est l'action de développer un ensemble de connaissances et de valeurs morales, physiques, intellectuelles, scientifiques... Considérées comme essentielles pour atteindre le niveau de culture souhaité.

L’éducation des enfants ne doit pas être plus basée sur la violence que sur la sagesse. Cela ne veut pas dire qu'on doit laisser une liberté illimitée. On ne dit jamais que la violence est toujours négative. En effet, nos parents et nos grands parents ont été éduqués d'une telle façon et maintenant ils sont bien éduqués, plus sages avec de bonnes valeurs morales. Mais aussi, l’éducation violente, soit au sein d'une famille ou à l’école n'est pas toujours fructueuse. De ce fait, l'enfant ou l’élève peut risquer des maladies psychiques. A cause d'un coup ou d'une punition, les parents peuvent payer toute leur fortune, mais en vain car ils ne n'arriveront jamais à guérir un mal dont ils sont responsables. De plus, les enfants vont devenir mal organisés, avoir peur de tous les gens, de tous les évènements qu'ils vont vivre. Donc, pourquoi considère-t-on la violence comme le premier moyen d'éducation ?

Si nous sommes plus sages, plus pondérés, nous aurons une société plus cultivée car, quand un enfant ou un élève commet une bêtise, nous devons le pardonner et lui conseiller de ne pas la répéter. S'il refait la deuxième et la troisième fois la même bêtise, on le punit mais pas en utilisant la violence. On lui demande, par exemple, d'apprendre les mots expliqués du dictionnaire et ainsi de suite...

Pour conclure, la violence n'est pas une solution pour prendre soin des enfants. Il faut sensibiliser les parents de ce fait. Mais comment peut-on les sensibiliser?

1- Un sujet équilibré et bien organisé: le plan est correct.

2- Les arguments utilisés sont pertinents et les exemples et les explications aussi.

3- Les liens logiques ainsi que les connecteurs d'organisation ont assuré la cohérence et la cohésion de votre écrit.

4- Certaines incorrections de la langue sont à éviter par les exercices de lecture et d'écriture.

Si j'ai à noter votre copie, je vous donnerai: 08.5/10, avec mention excellent.





 Réponse N°26 28995

Correction 11
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 23-12-12 à 20:30



Education et la violence

Par samar taiby (élève) le 23-12-12 à 15:37

Souvent, les parents croient que la violence est le seul moyen pour éduquer leurs enfants, sans penser aux conséquences néfastes de ce comportement irresponsable. On ne le voit pas uniquement dans les foyers mais aussi dans les écoles par les enseignants. Alors quels sont les outils qu'on doit utiliser pour lutter contre ce fléau?

Tout d'abord, les parents doivent être au courant de tous les besoins de leurs enfants et essayer au maximum de les aider à les satisfaire.

En plus, ils doivent avoir le sang froid pour gérer tous les problèmes qui concernent leurs enfants et ne pas précipiter les choses pour pouvoir les orienter correctement! Cela en s'éloignant de la violence qui provoque une perturbation psychique chez l'enfant, qui va devenir dans le futur un homme responsable utile pour son pays. Cela ne peut être obtenu que par une bonne éducation, loin de la violence.

Pour moi , je suis totalement contre la violence car cette dernière bloque le développement mental et psychique de l'enfant. Alors pour résoudre ce phénomène, il faut appliquer les matières cités dans la convention des droits des enfants afin d'avoir une vie saine et sans violence.

1- Votre travail, samar taiby, est équilibré et bien structuré.

2- Les lien logiques et les connecteurs sont utilisés de façon correcte.

3- Les arguments ainsi que les explications montrent que vous avez cerné le sujet.

4- Des fautes de langue sont à éviter par les exercices de lecture et d'écriture.

Si j'ai à vous donner une note, samar taiby, je vous donnerais: 07/10, avec mention: Assez bien.





 Réponse N°27 28996

Correction 12
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 23-12-12 à 20:45



la violence ,est-il efficace pour une bonne éducation ?

Par zibouh mouad (élève) le 23-12-12 à 16:24

Dans la vie quotidienne, on trouve que la violence est la seule solution utilisée par les parents ou les enseignants dans le but de bien éduquer un enfant. Cette communauté d’éducation a des racines dans le passé puisque on entend beaucoup de proverbes qui portent sur la violence.

Cette brutalité humaine se justifie par plusieurs raisons : d'abord, l'absence d'autres outils de l’éducation tel le dialogue entre les parents et les enfants qui donne de bons résultats .

Ainsi, l'envie d'avoir des meilleurs résultats, soit dans la vie sociale, soit dans les études et qu'on a peur de ne pas les réaliser ou ne pas les atteindre pourrait conduire à l'usage de la violence verbale ou le châtiment corporel, qui laisse des traces moraux et des maladies psychologiques, etc.

On ne peut pas nier que la violence est nécessaire dans des cas, comme l'indolence des élèves, la stupidité dans les études ou l'absence du respect envers les parents ou les professeurs.

Personnellement, je peux conclure en disant que la violence n'est pas du tout efficace. Il faut créer un climat d'entente et de communication pour réussir une bonne éducation.

1- Votre travail, zibouh mouad, est assez bien fait.

2- Vous avez écrit un sujet cohérent et bien structuré.

3- Vous avez aussi utilisé les liens logiques et les connecteurs d'organisation de façon correcte.

4- Les idées avancées et les arguments sont très acceptables.

Si j'ai à évaluer votre copie, zibouh mouad , je vous donnerais: 07/10, avec mention: assez bien.





 Réponse N°28 28999

effort louable cher collègue
  Par   zine hicham  (CSle 23-12-12 à 21:49



Je tiens à vous remercier du sujet intéressant que vous avez suggéré cette semaine et surtout pour la correction que vous avez faite et les remarques que vous avez adressées aux élèves leur seront sûrement bénéfiques. trois de ces participants sont mes élèves et je suis fier de leur participation vous ne pouvez pas imaginer la concurence entre quatre filles qui manifestent un grand intérêt pour ce site depuis le jour où je leur en ai parlé. J'ai constaté une amélioration dans leur style bien que ce n'est pas le cas pour tous mes élèves qui craignent de s'aventurer car l'expression écrite est leur bête noire. Bonne continuation Dieu seul saura vous récompenser.





 Réponse N°29 29002

résultats
  Par   marocagreg  (Adminle 24-12-12 à 06:47



Tout d'abord, je tiens à remercier au nom de tous l'excellent travail de M. Idoubiya .

Les résultats selon les notes octroyées sont :

1- El Mahyaoui Adam 9

2- oumayma marih 8.5

2-Chaiboub Siham 8.5





 Réponse N°30 29007

Remerciements
  Par   Samira Yassine  (CSle 24-12-12 à 10:34



Je renouvelle mes remerciements les plus sincères à M Idoubiya de se consacrer comme il le fait si bien à la correction des productions de nos élèves.

جزاك الله خيرا

Alors nous sommes deux à profiter de cette occasion pour avancer dans le travail de la production écrite avec nos élèves, et ce grace à M Marocagreg et ce site exceptionnel aussi bien que le travail laborieux de notre cher collègue M Idoubiya.

Continuons à donner la parole aux élèves.

Allez-y , chers élèves , exprimez-vous, produisez.

Cela vous aidera énormément dans vos préparations à l'examen régional et dans l'amélioration de votre niveau en français.





 Réponse N°31 29009

Un point de vue
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 24-12-12 à 15:16



Je tiens à vous remercier pour le sujet proposé et les corrections effectuées. Votre évaluation des productions est conduite avec rigueur et méthode. Ce travail précis est aussi précieux. Chaque élève prend conscience de ses réussites et de ses lacunes. La correction accompagnée de remarques ne peut qu'être profitable.

Si vous le permettez, j'ai une petite réserve: la reprise de la rédaction peut comporter des risques comme reproduire, par inattention bien entendu, quelques erreurs ( un mot inapproprié, une structure défectueuse, une redondance...).

Je vous prie d'accepter ces remarques de manière cordiale. Je sais qu'en les faisant, je prends beaucoup de risques car vous êtes une REFERENCE mais ma présence et celle des autres est un engagement. Notre réaction ne doit pas s'inscrire uniquement dans le discours élogieux mais aussi dans l'échange critique, constructif.

Tout mon respect avec révérence car j'ai peur des conséquences!!!





 Réponse N°32 29011

Salut
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 24-12-12 à 16:14



Je vous salue madame Hayat pour votre point de vue. Oui, toute évaluation ne pourrait être que lacunaire, car la didactique n'est pas une science exacte et que les sciences humaines n'ont rien à envier à cette dernière.

On essaie juste d'encourager nos chers élèves, comme vient juste de le dire, madame Yassine, "Continuons à donner la parole aux élèves.

Allez-y , chers élèves , exprimez-vous, produisez.

Cela vous aidera énormément dans vos préparations à l'examen régional et dans l'amélioration de votre niveau en français."

Mes respects madame Hayat et merci beaucoup pour votre remarque que je reçois à bras ouverts.

Mes amitiés.





 Réponse N°33 29012

Re
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 24-12-12 à 16:30



Je vous fais une double révérence en ôtant mon foulard ( à la place du chapeau).

Encore une fois, vous montrez que vous êtes un grand homme.

Mes hommages cher collègue.





 Réponse N°34 29034

bravo
  Par   raya elmehdi  (CSle 25-12-12 à 20:23



felécitation a les trois premiers et bon courage aux autres





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +