Notre cerveau!

 Par Jaafari Ahmed  (Prof)  [msg envoyés : 943le 16-07-12 à 17:41  Lu :1073 fois
     
  
 accueil


L'intervention de M. Fatih, et la question de Mme Aziz, m'ont donné envie de partager ceci!
De l’homme de Neandertal à l’homme actuel le cerveau de l’homme aurait beaucoup évolué !les trois structures qui constitueraient notre cerveau à savoir le cerveau reptilien ou primitif, le cerveau limbique, siège des émotions, et le néocortex qui intervient dans la mémoire et la logique, ont depuis, changé de rapports et de proportions. En effet, notre cerveau reptilien aurait beaucoup rétréci au profit des deux autres structures.
Et S’il est vrai que ce cerveau reptilien peut surgir et dominer à n’importe quel moment de la journée, il n’en demeure pas moins que grâce aux deux autres structures nous parvenons à rétablir l’équilibre et à assurer un contrôle de la situation en homme évolué !
Peut-on développer une des deux structures, disons, positives de notre cerveau ?!
Certes, on le peut ! Mais, je voudrais soulever la question d’un autre point de vue. En observant les comportements des hommes et des femmes, nous remarquons qu’il y a des différences, de réactions à face à des mêmes situations, et cela nous pousse à nous poser la question suivante ; y a-t-il une différence entre le cerveau de la femme et celui de l’homme ? Et si oui, s’agit-il d’une différence de rapport entre les deux structures positives du cerveau ? C’est-à-dire, est-ce que les femmes ont plus tendance à développer le cerveau limbique, au détriment du néocortex ? Et si oui, Pourquoi ? Et enfin y a-t-il des hommes qui le font aussi ? Et par la logique des choses, des femmes qui préfèrent développer le néocortex au détriment du cerveau limbique ?
Pour tenter d’apporter un semblant de réponses à ces constats, on peut tout d’abord, remonter à la nuit des temps, et supposer que parce que les hommes primitifs partaient à la chasse, parfois, en de longs périples qui les éloignaient de la « grotte », les femmes, elles, devaient restées au foyer, pour s’occuper de la progéniture ! Elles avaient des provisions, et se contentaient de petites sorties aux alentours du gîte. Ceci aurait eu pour conséquences, que les hommes développèrent un grand sens d’orientation, de l’anticipation, de la prévision, des stratégies de survie…car, ils étaient toujours en terrain inconnu, et face à des situations à chaque fois nouvelles. Par contre les femmes, s’occupaient de la maison, entretenaient les enfants, s’occupaient de leur santé, leur apparence, l’état de la maison, décors, et autres. Elles s’inquiétaient pour le retard des hommes, meublaient leur solitude par les chants, les contes, l’art…elles développèrent une mémoire visuelle des détails dans les espaces les plus proches. Les hommes quant à eux, apprirent à voir loin, et avoir une vue d’ensemble, au détriment des petits détails…
Les femmes faisaient confiance aux hommes, concernant la nourriture, et la protection en cas de danger, les hommes s’en remettaient aux femmes concernant les plaisirs et la perpétuité de l’espèce !
Donc, chez les hommes le néocortex serait plus développé alors que le cerveau limbique l’est plus chez les femmes !
Aujourd’hui, une femme fait attention aux moindres détails, et sait trouver la plus petite chose égarée dans sa maison, alors que son mari, serait incapable de trouver le beurre dans le réfrigérateur. Mais à l’extérieur, celui-ci, peut se révéler un excellent guide, alors que la femme se contente de se balader, et parfois passer plusieurs fois par le même rayon du supermarché sans s’en rendre compte !
pour les exceptions, je suis celui, qui trouve la moindre chaussette égarée, à la maison, et c’est ma femme qui se repère bien quand on est dehors !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Djc: chapitre xiii!
  Mettre la production écrite à l'esprit du temps
  Tous les messages de Jaafari Ahmed


 Réponse N°1 25312

Intéressant.
  Par   Samira Yassine  (CSle 17-07-12 à 02:07



Pour un ex-littéraire, puisque vous êtes professeur de français, vous vous y connaissez bien, en anatomie. :)

Mais il me semble que vous avez négligé la société matriarcale, résultat de la sortie des hommes laissant les femmes à la maison, s'occupant des enfants et du gîte. C'est ainsi que la femme découvre l'agriculture et les rôles s'inversèrent.

Votre sujet me rappelle "Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus"

Vous savez ce qu'on en dit

"Best-seller dans le monde entier, ce guide est indispensable pour communiquer

et vivre en harmonie avec l'autre sexe. " hhhh

Mais là, bien que ce ne soit pas notre société et pourtant , j'y ai retrouvé ma relation avec mon mari, la femme c'était vraiment moi comme l'homme c'était vraiment lui. Incroyable mais vrai!





 Réponse N°2 25313

oui,
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 17-07-12 à 08:35



vous avez raison!

les rôles s'inversent tout le temps!

et  c'est ce qui est intéressant!

quand les chats n'étaient pas là, quelques souris profitèrent de la situation et déclarèrent la rébellion!

Maître chat, rentré, au bercail , dut implorer 2 nuits et 3 jours, pour qu'on lui ouvre le portail (c'est un peu de la rhétorique)! alors , il se souvint qu'il avait entendu parfois les souris parler du soleil qui est beau quand il se couche, et de la lune qui est splendide quand elle se lève; de ces fleurs qui poussent tout alentour, de certains parfums alors que d'autres étaient des odeurs...Il essaya alors de dire quelques mots , même si la syntaxe était tordue, et la conjugaison impropre: mais cela donna: tu as beau comme un fleur: c'était la première comparaison de l'histoire, ! Mais c'était un sésame, de tous les tonnerres de feu!

Il en usa et apprit à être plus doux, et ce n'est qu'au prix de plusieurs grèves, que la femme lui apprit la métaphore. Il dira donc: tu es ma fleur, tu es ma reine... conséquence: les femmes trouvèrent la situation si coquette , qu'elles se déclarèrent reines pour de bon!

Ps: bien sûr, il y eut des princesses, puis des reines, et on dit même qu'il y eut une qui se fit élire impératrice!pour vous dire! sait-on jamais de quoi  les femmes farcirent  le cerveau du pauvre homo érectus pour qu'il ait eu la langue si fourchue!!





 Réponse N°3 25317

Un type de plaisir
  Par   OMARI Abdellatif  (Profle 17-07-12 à 13:08



Quand je lis certains de vos articles, cher ami, je les lis en tant que profane, et ils inspirent des idées que , sans la fatigue, j'aurais aimé les aborder et les discuter. Ma principale quête et mon vrai plaisir, qui se convertit des fois en extase, était d'explorer la femme, cet océan gigantesque. Je ne sais pas quel en serait votre lecture, vous le doyen, qui a tant milité pour que certaines femmes soient élues impératrices .





 Réponse N°4 25318

Cher ami!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 17-07-12 à 13:55



Votre éloquence, et votre profonde connaissance de la nature humaine, et de ce dépassement de soi qu'est le privilège d'être femme et ce aux yeux de la femme elle-même, avant même que quelques pauvres hommes y voient un peu plus clair, font que vous serez toujours le chantre de cette quête de connaissance et non de reconnaissance de ce merveilleux être, dans tous ses états!





 Réponse N°5 25339

bonsoir
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 17-07-12 à 21:38



les souris élevées au rang d'impératrice vont prendre des airs de chauve-souris et peut-être devenir des vampires. Méfiez-vous!





 Réponse N°6 25341

Au secours
  Par   OMARI Abdellatif  (Profle 17-07-12 à 22:20



Répondez Monsieur Jaafari, moi j'ai peur.





 Réponse N°7 25344

Ne vous en faites pas!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 18-07-12 à 00:38



Si Omari!

les imprétrices ont cela de majestueux, qu'elles règnent sur des coeurs d'autant plus nobles et plus vastes pour regénérer après chaque morsure!

et le sang royal dont elles sont éprises, ne coule que pour leur plaisir!

auatnt elles sucent la vie, autant elles l'insufflent plus anoblie!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +