Nos rapports avec nos élèves

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1316le 16-03-13 à 10:36  Lu :1855 fois
     
  
 accueil


"Dites-moi quels rapports vous établissez avec vos élèves, je vous dirai quels(elles) enseignant(e)s vous êtes." Ainsi parlait un didacticien!
Pensez-vous qu'avec des connaissances au niveau didactique, vous arriveriez à maintenir un climat pédagogique favorable à l’apprentissage?
Hommage particulier à madame Yassine, à madame Hayat, à monsieur Jâafari et bien sûr à nôtre très cher marocagreg.

  




 Réponse N°1 30269

Didactique et pédagogie
  Par   Samira Yassine  (CSle 16-03-13 à 16:44



Je tiens tout d'abord , à vous remercier , cher ami. Vous êtes très généreux !

Pour ce qui de votre question, j'ai cru dans un premier temps que vous avez écrit didactique au lieu de pédagogie, mais je me suis dit, M idoubiya sait ce qu'il dit et il ne peut s'agir d'une erreur.

En fait, avec des connaissances didactiques , peut-on avoir un bon climat pédagogique?

Cela dépend.

Certes les connaissances didactiques permettent à l'enseignant d'être respecté par ses élèves, d'être écouté peut être mais pas à être vraiment aimé.

Je m'explique. On remarque que les élèves savent bien faire la différence entre un "bon" professeur et un autre, entre un professeur qui travaille de bonne foi et un autre qui cherche les occasions pour s'absenter .

Un professeur qui connait bien le conteu du programme, arrivera à se faire peut être suivre par les élèves mais à condition d'être aussi un bn pédagoque.

personnellemnt, je ne pense pas qu'un bon pédagogue est celui qui lit toute la pédagogie du monde et essaie de l'appliquer à sa classe , absolument pas.

un bon pédagogue doit avoir la qualité d'être humain dans ses relations avec ses élèves, il doit les traiter en tant qu'êtres humains, en tant que ses propres enfants et non les enfants des autres.

Un bon professeur est celui qui arrive à faire assimiler à ses élèves ses connaissances didactiques tout en les aimant, les respctant et en arrivant à se faire aimer et respecter par eux.

Dans ce cas , on peut dire qu'il arrivera à réaliser un climat pédagogique favorable à l'apprentissage.

Merci cher  ami d'avoir choisi un tel sujet, et d'avoir aussi illuminé le site par votre présence rayonnante.





 Réponse N°2 30275

Etre Humansite
  Par   fatih brahim  (Profle 16-03-13 à 21:26



Établir des rapports humains sains avec ses élèves est une exigence primordiale pour exercer le métier d’enseignant .En effet, celui-ci, tel un médecin, est censé prêter une (des) aide (s) aux autres. C'est pourquoi un bon professeur est non seulement quelqu’un qui maîtrise des méthodes et des démarches pour mieux enseigner et rendre accessible à ses élèves un savoir savant, mais je dirais un humaniste au sens philosophique.





 Réponse N°3 30278

L'affect précède l'intellect!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 16-03-13 à 22:24



A mon ami Jaâfari.

On n'enseigne pas ce que nous connaissons, mais aussi ce que nous sommes! Puisque nous ne sommes pas des machines, mais des êtres de sang qui circule dans nos veines et des sentiments qui se trouvent tapi dans notre subconscient...

Nos motivations les plus déclarées sont donc dictées par notre histoire, nos propres représentations et nos conditionnements cérébrales.

Conséquence 1 Il arrive qu'on n'accepte pas l'élève tel qu'il est mais tel qu'on veut qu'il soit: comme NOUS! Et comme l'élève est lui et non NOUS, cela gêne et il se pourrait que la chose se transforme en une sorte d’impossibilité à communiquer.

Conséquence 2 La question du transfert est aussi une question fondamentale: quel élève voudrions-nous avoir? Celui dont la docilité est exemplaire ou celui qui vit son adolescence et l'exprime à sa manière?

Conséquence 3 Toutes les pédagogies du monde ne sauraient donner un bon enseignant! Mais un bon enseignant peut se servir de toutes les pédagogies pour donner du piment à son art!

Conséquence 4 Le rapport avec les élèves ne naît pas par magie du jour au lendemain, mais il est le résultat d'un long parcours de communication et d'Humanisme! C'est ce qu'on appelle communément réputation.

Conséquence 5 Il est indispensable d'accepter les différences, les motivations et les attentes des élèves! Cela va de soi car notre conscient nous le dit bien. Mais qu'en est-il de notre subconscient?! Est-il d'accord lui? On n'enseigne que ce que nous sommes! Et je le rappelle!

Conséquence 6 Une leçon réussie n'est pas seulement celle qui observe l'attente d'un objectif mesurable et réalisable, mais aussi celle qui atteint une finalité qu'on oublie souvent d'évoquer: la réalisation d'un équilibre éducatif sain au sein de sa classe!

Conséquence 7 L'épanouissement dans l'acte d'apprendre chez l'élève doit être de paire avec l'épanouissement de l'acte d'enseigner chez l'enseignant!

Conséquence 8 Je ne peux rien lui enseigner car il ne me fait pas confiance! Alors faudrait-il enseigner seulement une matière ou établir aussi une relation?

Conséquence 9 "Je n'en est pas besoin! C'est pas mon fort tout ça! Didactique et pédagogie ne servent pratiquement à rien" Mais on n'enseigne pas à partir de rien! Vos élèves attendent de vous un plus: du rationnel et de l'Humain!

Conséquence 10 Au lieu de gérer les problèmes, il vaudrait mieux gérer les solutions, comme au lieu de choisir les stratégies de guerre, il vaudrait mieux choisir les stratégies de paix!

Mes respects madame Yassine et monsieur Brahim.





 Réponse N°4 30279

Bien dit , à sidi Rachid!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 16-03-13 à 22:40



Vous êtes l'art d'enseigner même! et je suis sûr que vos élèves se souveinnent de vous quand ils sortent du cours, quand ils finissent l'année, et surtout, quand ils changent d'établissemment!je suis sûr qu'ils se disent que

C'est un vrai plaisir que d'être vos élèves, de l'avoir été!

Un enseignant doit avoir la capacité et la volonté de se mettre à la place de ses élèves, ou ses apprenants. Ces  pauvres se comportent de la manière qu’ils croient la meilleure. Quand on se soucie de ses élèves, il faudra chercher à leur faire plaisir, et ce en leur faisant sentir qu’ils sortiront toujours gagnants d’un cours. Le peu de résultat, mûrement pesé, doit être mis en valeur, et attribué aux efforts des élèves, car en réalité, qui de l’autre cherche à comprendre, l’enseignant ou l’enseigné ? Si l’enseignant est là pour répondre aux attentes de ses élèves, c’est qu’il y a attente. Les élèves ne savent sûrement pas ce qu’ils attendent, mais ils font confiance à l’enseignant pour le savoir. Cette confiance, ne peut-être établie, que s’il y a empathie de la part de l’enseignant.

Ce contrat de confiance, ne vient pas comme ça, il est construit, après un travail de déblaiement auquel l’enseignant se livre, en terme de tests, de questions, d’observations. À chaque  classe, ses spécificités, ses besoins, et ses attentes. Le but justement, est de faire coïncider, les besoins et les attentes.

Pour comprendre les apprenants, Il faut faire preuve d’écoute attentive. Il ne faut pas juger les apprenants sans les avoir bien écoutés. Il faut développer chez eux aussi, cette aptitude à écouter, en les écoutant, d’abord. C’est dans cette attitude que le respect de l’enseignant naît chez les apprenants, et avec lui la volonté de sauvegarder ce respect et de le développer par le travail.





 Réponse N°5 30286

re
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 16-03-13 à 23:43



Je tiens à vous remercier pour votre tolérance, votre patience et votre générosité. Si hommage doit être fait, sans aucun doute, c'est à vous d'en bénéficier.

Ps: je répondrai à votre question plus tard si vous le permettez, le temps de réfléchir.

Cordialement.





 Réponse N°6 30398

petite contribution au débat
  Par   mostapha moussi  (CSle 20-03-13 à 17:29



Tout d'abord, je tiens à remercier toute l'équipe Marocagreg et toute personne contribuant à l'enrichissement de ce site.

Concernant la discussion entamée, je pense que c'est un sujet très complexe et multidimensionnel. En effet, l'opération d'enseignement apprentissage ne dépend pas uniquement de l’enseignant, n'oublions pas les autres intervenants à savoir l'apprenant, en premier lieu, traînant derrière lui son histoire socio-culturelle,ses représentations, ses attentes mais aussi ses résistances envers le savoir proposé par le système éducatif. En second lieu, l'ambiance administrative qui peut soit être un facteur adjuvant ou opposant de cette opération,selon son degré de rigueur ou de laxisme...etc

Nonobstant, l'enseignant demeure le pivot du système éducatif et à mon humble avis, un bon enseignant doit répondre à trois exigences:

1: une exigence cognitive: bien maîtriser sa spécialité

2: Une exigence éthique: ponctualité et sérieux

3: Une exigence psychique: ne jamais oublier que nous sommes d'abord et surtout des éducateurs véhiculant des valeurs et non de simples enseignants techniciens du savoir.

Par ailleurs, une bonne méthode pédagogique ne peut le prétendre sans une approche participative qui fait de l'apprenant un associé à part entière dans son propre apprentissage et non un simple sujet passif ingurgitant des connaissances prêt à porter servies sur un plateau de facilité par un mauvais serveur paresseux appelé par la légende "enseignant"

Cordialement





 Réponse N°7 30608

nos élèves sont marocains
  Par   fares mohammed  (CSle 29-03-13 à 00:21



traiter l'élève comme son ami est une grande erreur, du moins dans notre société? l'élève est imprégné par l'idée que tout adulte est une autorité. il est habitué à être tancé par les plus grands que ce soit dans la famille, dans la rue ou dans le milieu scolaire. c'est pour cela qu'il voit en toute tentative de la part de l'enseignant de s'approcher de lui une opportunité de venger sa longue soumission. on voit souvent des élèves entrain de ridiculiser le prof juste parce qu'il est trop bon ou ami. tellement trompé qui croit que ce climat de liberté favorise la communication et l'apprentissage et s'attend des élèves qu'ils observent d'eux même les limites de cette liberté.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +