Nini derrière les barreaux !


 (Admin) [2245 msg envoyés ]
Publié le :  Lu :1777 fois
Rubrique :Politique et société  
  • 0.3 stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5


Devinez : 16 morts innocents à Marrakech et qui on jette en prison : Nini !
voilà qu'on remarche à reculons... Les muselières sont prêtes.
est-ce innocent d'emprisonner cette figure phare du journalisme marocain le jour même de l'attentat ? On demande à sa Majesté le roi d'intervenir pour remettre le train sur les rails et empêcher des procès vindicatifs contre les journalistes. Si Nini est coupable de quelque chose, qu'on lui assure au moins un procès équitable et transparent vu la nature sensibles des dossiers qu'il a traités ces derniers mois. L'accusation floue de la menace de la sécurité de l'Etat ne promet rien de bon, car c'est la menace qu'on peut invoquer pour jeter n'importe qui dans une oubliette et lui couper la langue. le plus dangereux, c'est que la critique d'une loi (la loi du terrorisme en l'occurrence) devient un crime.

Cet article est apprécié par : Fatiha kerzazi  - 



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
TAGS:
 #derrière #barreaux


 Réponse N°1 10350

رب ضارة نافعة
  Par   marocagreg  (Adminle date_verif



en fait, grâce à cette arrestation, beaucoup de parties du journalisme marocain se sont unies devant l'adversité et ont oublié leurs conflits. Il n'y a qu'à voir l'attitude de Hespress et d'autres journaux numériques ou autres qui jusqu'à hier attaquaient Nini et le qualifiaient des pires qualificatifs. Cette union est très importante, car un corps journalistique occupé par des conflits intérieurs futiles est par définition faible. Le dépassement de ces conflits ne peut qu'être bénéfique au citoyen en renforçant la quatrième pouvoir qui sera capable de dénoncer avec plus de force les corrompus de tous azimuts et les voleurs des deniers publics. Et comme dit le proverbe arabe.

رب ضارة نافعة





InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +