Morroco mall

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 15-05-12 à 00:23  Lu :1131 fois
     
  
 accueil


Tout d’abord, j’étais curieuse de voir le lieu dont je n’ai pas beaucoup entendu parler. Mais, mes enfants trouvaient qu’on avait tardé à y aller. Une fois à Casa, j’ai fait part de mon projet de visite à un ami, il m’a répondu comme suit « iwa 3andakom, rah kaynen jnoun fdak morroco mall à ce qu'on dit» Me voyant éclater de rire, mes enfants et mon mari cherchent à savoir pourquoi, je leur raconte la blague de mon ami. A ma grande surprise, ma fille confirme. J’étais un peu réticente, je l’avoue, je suis un peu peureuse, il n’y a pas de fumée sans feu, si on en parle partout à travers le Maroc.
Bon j’y suis entrée. Indescriptible ce qui m’est arrivé !!! Je ne sais plus quoi dire. Le problème n’est plus « les jnouns » mais les « jnouns d’êtres humains »
Je ne suis pas du genre à trop critiquer mais là, j’en étais malade de ce spectacle. Pourquoi de tels projets dont bénéficient une minorité ? J’en étais malade, et je ne pouvais profiter de rien, la lassitude ! Le dégout ! La frustration ! Si moi, je parle de frustration, que dire de certaines couches des plus démunies qui viennent regarder un spectacle de science fiction. J’ai voulu connaître malgré tout le prix d’une paire de chaussures pour hommes, c’était noté « 5 et trois chiffres après, je ne m’en souviens plus, je crois que le choc était tellement fort que j’ai préféré ne pas lire les trois autres chiffres. 5 milles dirhams et poussière. En en parlant, cet après midi ,avec mon amie, elle m’a appris qu’elle a été témoin de l’achat d’un sac à main à 20 mille dirhams.
Je ne sais pas si je suis la seule à trouver les prix loin, bien loin d’être abordables !!!
J’ai regretté d’y être allée. Je suis passé tout de suite à Marjane qui se trouve à côté, et pour la première fois, je me sentais, on dirait au marché aux puces , la différence dans les prix est bien grande et pourtant, j’avais l’habitude de préférer acheter certains articles ailleurs, les trouvant chers à Marjane.
Je ne sais pas si je suis arrivée à vous transmettre le dégout que j’ai ressenti quand j’ai vu ce monde qui est loin de refléter la réalité marocaine, ou du moins c’est la réalité de la richesse d’une minorité qui se permet l’intolérable. Madame achète un sac à 20.000 dh alors qu’un bon nombre de ses frères marocains ne trouvent ni quoi manger ni où loger.
J’ai tellement critiqué l’espace que mon mari m’a supplié de me taire pour laisser les enfants profiter quand même de la découverte du lieu pour ne parler que du grand aquarium. Mon mari avait peur que je lui transmette mon dégout.
Ai-je raison d’avoir un tel sentiment ? Est-ce normal de gaspiller des sommes exorbitantes dans la construction de tels bâtiments réalisant les rêves fous d’une minorité de notre société ?

  




 Réponse N°1 21335

Raison et un peu tort quand même
  Par   Adi Lachgar  (CSle 15-05-12 à 07:42



Salut chère amie. J'ai lu votre récit avec amusement, le sourire aux lèvres, car je vous imaginais, bien que ne vous connaissant pas, faire le tour du "propriétaire" dans ce haut lieu de débauche marchande. Ce qui m'a le plus amusé, c'est que, vous et votre époux, vous avez échangé les rôles classiques: normalement, ce sont les hommes qui critiquent ce genre de lieux.

Depuis longtemps la sagesse des peuples a su se protéger de l'aspect provocateur de ces lieux où l'on se sent amoindri. Ne dit-on pas "lli machra itn'zzah" ou "lli ma chra itn'hhad"?

De manière générale, si un truc géant comme MM permet d'absorber un peu de main d'oeuvre jeune, de créer quelques emplois, même esclavagistes, je dis, pourquoi pas? Casa est grosse métropole et il y a bien de la place pour ce genre de machin.

Tiens, j'ai un souvenir intéressant. A mon premier voyage à Rabat (j'avais 8 ans), dans une vitrine, j'ai vu, accroché à un slip bleu, une étiquette qui portait le chiffre exorbitant de 50Dh. J'ai raconté ça partout à mon retour au bled. Je l'ai même mis dans une "incha." Normal, chez nous, à l'époque, le slip, c'est pour les adultes qui ont des choses à cacher!





 Réponse N°2 21340

re
  Par   marocagreg  (Adminle 15-05-12 à 10:15



On ne peut pas faire de la discrimination entre les citoyens dans l'enseignement (les lycée de référence, etc.) c'est contre l'égalité des citoyens !





 Réponse N°3 21343

Mes chers amis...
  Par   Samira Yassine  (CSle 15-05-12 à 10:54



Je suis heureuse de vous voir réagir à mon sujet.

Je commencerai par M lagare, certes, vous avez raison " Alli machra yatnazzah" oui ! Mais là "Alli machra yattaf9as," ou qu'il dégage ou qu'il n'aille pas là.

Cela ne veut aucunement dire que moi j'aurai aimé pouvoir acheter ces articles si chers, non ! Je n'en ai pas besoin. Je ne suis pas du tout du genre à m'acheter les articles "signés" , j'ai horreur de cette « appellation » que demandent nos enfants et nous obligent parfois à la leur offrir.

Le sentiment que j'ai eu dans ce lieu , je ne l'ai jamais eu, on a déjà vu ça , dans les grandes surfaces en Europe pour ne parler que de l'Espagne, j'avais même du plaisir à faire les vitrines, me disant » leur niveau de vie est un peu élevé par rapport au nôtre » , (même s'il ne l'est plus) Mais voir une pauvre femme trainant "un couffin" d'enfants à peine habillés correctement qui se baladent dans ses grands couloirs sans oser franchir le seuil d'une boutique !!! C’était horrible pour moi !!!

J’ai trouvé ces gens ridicules, bêtes, y compris moi, de venir afficher leur incapacité de s’offrir de tels articles et venir quand même tenir compagnie à ceux qui achètent, qui consomment. « kanwansouhoum pour qu’ils ne s’ennuient pas les pauvres richards de notre pays.

Vous savez ce que j’aurai souhaité voir : personne n’y va, et on laisse ce grand monde de la haute société y pénétrer seul, ce serait moins insolent, au moins, on va ne pas humilier la populace, mais je bous de rage en en parlant, vraiment.

Vous aurez certainement l’occasion d’y aller un jour, d’ailleurs personnellement, je n y suis pas allée spécialement, j’ai profité de l’occasion de me trouver à Casablanca pour y aller sous la demande de mes enfants et vous verrez ce que j’ai vu. Je ne vous souhaite pas avoir ce sentiment que j’ai eu.

Pour M Marocagreg, la discrimination, on la trouve malheureusement partout.

M Elomari, vous avez tout à fait raison de parler d’assurance, c’est ce qu’il faut prévoir à l’achat d’un article si cher.

Mes chers amis , merci.





 Réponse N°4 21344

vous avez raison MADAME SAMIRA YASSINE
  Par   bouayad oumayma  (élèvele 15-05-12 à 11:02



personnellement , je partage vos sentiments et j'affirme que MORROCO MALL dépasse le pouvoir d'achat des marocains sauf une minorité bien sur !

MERCI A vous d'aborder des tels sujets si intéressants à discuter .





 Réponse N°5 21345

si j'étais très riche...
  Par   Samira Yassine  (CSle 15-05-12 à 12:15



Oui M Elomari, la richesse n'est pas un crime. Mais il y a des riches qui ont travaillé dur pour amasser leur fortune et des riches qui se sont trouvés riches, du jour au lendemain, de divers moyens loin d'être légaux.

Je ne leur en veux pas, à ces premiers, de consommer leurs richesses bien méritées. Mais ce qui me dérange dans tout cela, c’est l’exagération, c’est jeter l’argent par la fenêtre alors que d’autres n’ont pas le sou pour vivre, pour survivre.

Pourquoi ne pas penser à aider l’autre ? Je divague !!

Pourquoi ne pas créer des firmes pour lutter contre le chômage de milliers de gens ?

Ces riches, ne savent-ils pas qu’il y a des gens qui vivent dans la misère.

On ne demande à personne de gaspiller son argent mais, cela me fait très mal de voir à la télé une personne atteinte d’une maladie chronique, n’ayant aucune source de se nourrir ni même de s’acheter des médicaments…et ayant à sa charge un handicapé pris entièrement en charge par elle physiquement et matériellement.

J’aimerais, à mon tour, finir par une question, vous arrive-t- de donner une toute petite somme de votre salaire aux pauvres ?

Je ne parle pas ceux qui tendent la main dans la rue, mais des membres démunis de votre famille, un étudiant qui n’a de quoi finir ses études, un billet de cent dirhams ne vous ruinera pas mais un billet de 100 dhs donné par de milliers de personnes résoudra le problème de milliers de gens.

Je souhaite juste qu’on ait ce sens d’aider l’autre, je me rappelle ce que M Lagare nous a dit un jour à propos des élèves internes qu’il invitait à prendre le couscous chez lui le vendredi, ça c’est un signe de solidarité, et seuls ces pauvres élèves loin de leurs familles s’en rendent compte.





 Réponse N°6 21369

Acheter malin!
  Par   Alami Hanane  (élèvele 15-05-12 à 22:35



Tout ce qui est au Morroco Mall n'est quand même pas inaccessible!! Il suffit d'y aller pendant la période des soldes, chose que j'ai faite personnellement et qui m'a prmis d'acheter des articles de qualité à moitié prix( c'étaient de bonnes affaires selon les dires de ma famille et je précise que je fais partie de ceux qui n'aiment pas se faire avoir quand il est question d'achats!) Par contre, concernant ces boutiques de graaaaandes marques de luxe qui se trouvent au deuxième étage ,bien mises en valeur, on n'a qu'à ne pas passer devant et faire comme si elles n'étaient pas là!!





 Réponse N°7 21373

RE
  Par   Warda Zhor  (CSle 15-05-12 à 23:35



Ma chère Samira,je comprends ton indignation,ton amertume.Mais sache qu'il y a des gens qui n'ont aucune idée de ce qu 'endurent les pauvres,de ce qui se passe autour d'eux.Ils vivent tranquillement dans leur monde et les lieux tels MM y font partie.Les prix que tu trouves trop élevés sont pour eux des prix raisonnables .Que diras-tu , chère, des femmes qui ont des salaires ordinaires et meme des femmes de foyer qui encombrent la kissaria des bijoutiers et se permettent d'acheter des articles qui coutent les yeux de la tete?





 Réponse N°8 21374

Tout à fait d'accord!
  Par   ELMALEK HOUDA  (CSle 15-05-12 à 23:39



C'est vrai, on peut faire de très bonnes affaires au Morroco Mall, mieux qu'ailleurs parfois. Moi aussi , j'ai pu faire de très bonnes affaires au MM, en dehors de la période des soldes et à plusieurs reprises, d'ailleurs. Il suffit de savoir fouiner! J'ai pu méme avoir des articles de marques à petits prix. Il ya des magasins gui affichent des soldes, des promotions pendant toute l'année. Les boutiques de luxe, à peu près une dizaine, ciblent surtout le tourisme de shopping comme les galeries Lafayeffe, par exemple.Moi, je ne fais que traverser pour aller au food court, au dernier étage.





 Réponse N°9 21378

Galeries Lafayette?
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 15-05-12 à 23:57



Mais vous êtes à Paris, sans avoir pris d'avion, ni payé d'hôtel, et s'il vous plait, le prix c'est Kif-kif, franchise oblige; mais franchement?! n'avez-vous pas envie d'offrir une bague à 50000 dh, à votre souris ! (remarque: souris n'est ni féminin ni masculin, c'est une moitié chacun, et c'est l'amour qui coud le tout, à la musique de Cardin, Dior, ou Pacco!)

Alors soyez sympa; sinon, un poulet noir égorgé sur les roches de sidi Abderahmane fera aussi l'affaire, mais parfois, ça rate la cible! Et là, il n'y a que les jenouns qui puissent venir à votre secours!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +