Monsieur l'inspecteur...

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 07-10-14 à 20:13  Lu :980 fois
     
  
 accueil


Je ne veux pas préparer une fiche pour vous la montrer. Je préfère vous montrer une leçon. Je ne suis pas d'accord avec ces inspecteurs qui se fient au papier ignorant complètement l'effort fourni par le professeur, sa présence, le rôle qu'il joue en classe créant des interactions aussi bien horizontales que verticales.
Monsieur l'inspecteur, les collègues du site aidez moi.
Un professeur est-il obligé de montrer sa fiche à l'inspecteur et s' il refusait....

  




 Réponse N°1 34366

Pas du tout!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 08-10-14 à 09:10



Mais le professeur doit avoir un papier garde-fou où il note quelques éléments , des grandes lignes, les objectifs...

des rappels ( tout comme quand il sort faire des coures, il ne peut se fier à sa mémoire) !

Une fiche toute faite, ne marche jamais, et elle ne peut être applicable, puisque la leçon doit jaillir justement de cette interaction dont vous parlez Mme Yassine! Et puis , à chaque classe sa propre ambiance, sa motivation, son rythme d'apprentissage...etc, donc on ne peut préparer une fiche pour chaque classe.

L'inspecteur doit voir que le professeur se réfère à un travail réfléchi, préparé, consigné, ne serait que des notes, sur un bout de papier (mais sans demander à le voir) : mais bien sûr si le professeur est perspicace, il n'omettra pas de noter l'objectif et le contraintes, et c'est le secret de la fiche!





 Réponse N°2 34368

opinion
  Par   elasfouri azeddine  (Profle 08-10-14 à 11:49



c'est audacieux de discuter ce sujet ,les inspecteurs formalistes préfèrent seulement les fiches ,les cahiers de texte à jour, les cahiers journaliers .pour moi, cela reste seulement un outil didactique à suivre avant l'entrée au bain ,dans les classes.le contexte ,la classe,impose des réactions ,des solutions ,des soutiens ,des méthodes diverses.la fiche ignore ce constat en se basant sur des apprenant kif-kif;ce qui est loin de la réalité imposée dans les classes .c'est honteux de laisser d'écrire une fiche pour le besoin d'un inspecteur tout en laissant le besoin réel de l'apprenant





 Réponse N°3 34370

Exactement !
  Par   Samira Yassine  (CSle 08-10-14 à 15:49



Oui M Elasfouri, certains professeurs s'inquiètent tellement de l'avis de l'inspecteur qu'ils ne soucient guère de l'avis des élèves, je veux des besoins des élèves. Ils sont toujours munis d'une fiche passe partout, en l'honneur de M l'inspecteur. D'ailleurs, ce qui m'a poussé à évoquer ce sujet , c'est que j'ai appris qu'un collègue est très satisfait de lui même parce qu'il a su préparer une fiche avec tout ce qu'il faut. C'est facultatif , pour moi, ce genre de préparation. Je dois satisfaire l'élève avant tout. Et l'inspecteur lui même ne cherche pas à être satisfait, mais à vérifier si l'élève est bien enseigné , si le professeur ne fait pas semblant de travailler.

Pour le cahier de texte , on a déjà abordé le problème avec notre cher collègue M kasbaoui, et je n'oublierai jamais le conseil qu'il m'a donné, un cahier de texte sert le professeur avant tout. Il le protège. cette année, je me suis rendu compte de l'importance de son conseil. Je ne me suis pas protégée et je l'ai payé un peu cher. Une leçon à retenir. Quand on veut prouver notre présence après une retenue non justifiée, seul le cahier de texte peut prouver votre présence sachant que certaines déclarations de retenues arrivent des années après le soi disant jour d'absence.

je reviens à votre remarque , M Jaafari, effectivement, on a besoin d'avoir des points comme est le cas pour la liste des courses, mais quand votre femme vous fait la même liste des années durant, croyez moi la liste sera apprise par cœur et mes ces notes ne seront plus disponible. On connait les œuvres par cœur, les passages , les questions à poser tout....

Je vous remercie pour votre intéret , mes chers collègues.





 Réponse N°4 34376

L'avis d'une collègue.
  Par   Samira Yassine  (CSle 09-10-14 à 22:26

Je me suis habituée à parler d'inspecteur au masculin pourtant, nous avons cette année une inspectrice. J'ai une amie qui vient de lire notre débat sur ce sujet, et bien qu'inspectrice n'a pu intervenir , puisque j'ai intitulé mon post"M l'inspecteur" :) . Elle m'a envoyé son avis , je vous le soumets.

Qu'en pensez-vous ?

La tenue d’une fiche pédagogique obéit à une double logique : de forme

(législative/administrative) et de fond (pédagogique/didactique).

L’aspect législatif est réglementé par la note ministérielle n°65 du 9 mars 1981.

Le contenu est dicté par des considérations éducatives et pédagogiques. L’ensemble

est encadré par une logique pratique, ergonomique, méthodologique, … qui consiste à

ne pas faire un travail aussi délicat, aussi insaisissable (comme semblent le dire les

collègues infra) aussi complexe, aussi imprévisible, sans une préparation préalable.

En principe, une fiche, ainsi définie, est une feuille de route qui permet de

concrétiser des intentions, d’opérationnaliser des choix didactiques qui varient, qui

se multiplient, qui se modifient, etc. en fonction, comme l’ont confirmé les

collègues, des réalités des classes, changeantes et protéiformes.

La fiche, telle qu’elle est élaborée, est le produit d’une longue réflexion, le

fruit d’une longue recherche. Elle ne peut donc reprendre tout « le brouillon

pré-pédagogique » qui est censé intervenir avant toute activité. Mais, tout

pédagogue perspicace et averti prendrait connaissance de cet effort de préparation. La

fiche, rappelons-le, est un contenu didactique qui devrait faire l’objet d’une

discussion, d’un débat (entre enseignants, ou entre l’inspecteur et enseignants) en

vue d’en améliorer l’organisation, d’en structurer les composantes, etc. dans le

cas contraire, la tenue de la fiche restera confinée, à défaut d’un feed-back

restructurant, dans des pratiques et des schémas de pensée stéréotypées et

inféconds.

Sur un autre plan, l’inspecteur est chargé de plusieurs missions dont : le contrôle

et l’encadrement. Si la première mission lui impose de contrôler la tenue de la fiche

(logique de forme) conformément à la note ministérielle susmentionnée, la deuxième

mission lui offre l’occasion d’encadrer la tenue de la fiche et d’aider

l’enseignant à en réguler la préparation (logique de fond). Si l’inspecteur, selon

son « pouvoir discrétionnaire », décide de ne pas contrôler et d’encadrer ce

document administrativo-pédagogique, c’est surement grâce à un quelconque contrat

professionnel ou à une certaine confiance éducative, explicites ou implicites, qui le

lient à certains enseignants.

Récapitulons :

1. La fiche pédagogique est un document officiel que les enseignants sont tenus de

préparer.

2. La fiche est personnelle ; il revient à l’enseignant d’en concevoir la

présentation et le s contenus en fonction des réalités de ses classes.

3. La fiche pourrait faire l’objet d’un débat pédagogique qui permet à

l’enseignant de défendre ses choix didactiques.

4. L’inspecteur est tenu de contrôler la fiche, sauf s’il décide autrement.

5. La tenue de la fiche pourrait être retenue comme l’un des critères dévaluation du

travail de l’enseignant.

6. Il n’y a pas de modèle formel ou référentiel da la fiche puisqu’il n’ ya pas

une seule réalité de classe
.

Infiniment merci, madame l'inspectrice.




 Réponse N°5 34377

Mon avis
  Par   Samira Yassine  (CSle 10-10-14 à 13:39

Je trouve le raisonnement de cette inspectrice logique dans la mesure où la fiche n'est pas un but en elle même.La fiche est certes un document nécessaire dans le travail , mais si le professeur travaille le plus consciencieusement du monde, que l'inspecteur s'en rend compte , il ne va surement pas la lui demander. D'ailleurs ce qui me plait dans les propos de cette jeune inspectrice, c'est qu'elle avoue , elle même, qu'il n' y a pas de fiche modèle. C'est de cela qu'il s'agit, je peux jeter quelques idées sur la fiche, sortes de points essentiels à aborder. Mais, je ne ferai jamais le schéma que je vois en tête de certaines fiches, j'ai peut être tort mais le plan en tête , les objectifs aussi. A quoi bon les noter au tableau. Est ce que l'élève doit lire et se dire "voilà ce qu'elle doit nous expliquer  voilà l'objectif qu ell doit atteindre"; pourtant,je fais la leçon et j'atteins l'objectif sans être capable de le formuler.

La question que j'aimerais poser à nos chers jeunes collègues, avez-vous déjà souffert de l'obligation d'avoir une fiche ou est-ce au contraire une tâche des plus faciles, puisque vous avez un schéma que vous suivez automatiquement sans le moindre problème ?




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +