MÉthode dissertation

 Par  hadj nabil  (?)  [msg envoyés : 5le 29-12-09 à 22:41  Lu :3091 fois
     
  
 accueil

MÉTHODE DISSERTATION 1 Ph. H. 09/2009
La dissertation est une réflexion ordonnée et méthodique contrainte par un sujet précis (ni fourre-tout, ni bavardage à bâtons rompus). Elle est entièrement
rédigée. Elle admet la subjectivité (à ne pas confondre avec l'arbitraire). C'est un discours argumentatif (on défend ce qu'on affirme) orienté vers une conclusion
personnelle. Aux concours des grandes écoles, elle porte toujours sur le programme. Elle doit donc être nourrie de références précises et pertinentes aux 3 oeuvres.
COMPOSITION
· L'INTRODUCTION 1) entre en matière sans détours inutiles (1 ou 2 phrases) ; 2) présente le sujet (en reproduisant
intégralement la citation s'il en comporte une) ; 3) l'analyse et en précise la problématique ; 4) nomme les oeuvres du corpus
étudié ; 5) annonce le plan général – le tout sans commencer à argumenter. (15 à 20 lignes en tout).
· LE DÉVELOPPEMENT (3-4 pages environ) en 3 grandes parties structurées, équilibrées et progressives. Tout doit être en
rapport étroit et explicite avec le sujet (Vérifier avant rédaction : si on ne peut pas préciser ce rapport, on est hors sujet).
· LA CONCLUSION fait un rapide bilan de la réflexion et prend position par rapport à la question initiale, en finissant sur une
idée forte. (10 à 15 lignes). C'est votre dernier mot : il est essentiel qu'il laisse une bonne impression au lecteur.
PRÉALABLES
· Comprendre le sens du sujet très exactement ( notions et relations ). Mots polysémiques : sens pertinent par rapport au sujet ?
· Comprendre son champ d'application et ses limites
· Prendre en considération tous les éléments constitutifs du sujet : phrase introductive ; citation ; rapports logiques ;
implications ; question(s) ; consigne(s).
· Identifier l'attente : S’agit-il de : définir - étudier - analyser - comparer - illustrer - critiquer ou réfuter - illustrer puis critiquer -
exprimer et justifier un jugement personnel - choisir entre deux opinions et justifier son choix … etc.
· Repérer les éléments essentiels du sujet : mots-clés, champs lexicaux, connecteurs logiques, etc. et leurs implications.
· En déduire les idées principales et les noter (Ne pas économiser les feuilles de brouillon, et les numéroter)
RECHERCHE
· Déterminer une problématique (nature et termes du problème ; questions et notions à clarifier ; présupposés et implications…).
LA QUALITÉ DE LA PROBLÉMATISATION DÉCIDE DE LA PERTINENCE DU DEVOIR.
· Accumuler des matériaux : noter toutes les idées sans souci de l'ordre, tous les exemples (dans les limites du sujet ! )
MISE EN ORDRE
· Elaborer un plan approprié au sujet. N.B. : Un plan pertinent découle logiquement d'une problématique pertinente.
· Ordonner chaque partie en 3 ou 4 sous-parties progressives (utiliser 1 feuille de brouillon pour chaque partie du développement )
ILLUSTRATION
· Alléguer au moins une référence précise (identifiable et interprétable) en regard de chaque affirmation importante : la référence
est un argument (ce qui implique qu'elle doit être commentée et articulée avec la réflexion, et non plaquée sur elle).
Il est évidemment permis, et souvent nécessaire, de prendre en outre des références en dehors des oeuvres du programme (histoire ;
actualité ; autres textes) : utilisées à bon escient, elles valoriseront votre culture et enrichiront votre réflexion.
RÉVISION
· Relire le sujet plusieurs fois au cours de l'élaboration et à la fin du travail.
Relire et corriger le plan pour s'assurer de sa pertinence (aucun point hors sujet), de sa cohérence (ni contradiction ni coq-à-l'âne)
et de sa progressivité (enchaînements logiques ; intérêt croissant)
ÉVITER ABSOLUMENT
- la dissertation « déversoir » (où l'on "déverse" tout ce qu'on sait ou croit savoir sans discernement) ou « recyclage »
- les abstractions fumeuses : on a le droit de philosopher, mais avec méthode et pas dans les nuées
- de perdre du temps à démontrer des évidences ou/et de s'égarer dans la métaphysique ou dans la théologie…
- de se défausser de la réflexion sur les auteurs : les jurys attendent un effort de pensée personnelle
- tout catalogue ou inventaire (de définitions, de citations ou de doctrines). La formule : une partie par oeuvre est interdite !
- de disjoindre les faits ou les références et leur interprétation / les questions et les réponses
- les affirmations non argumentées ; les références plaquées sans commentaire ni analyse ni exploitation
- d'oublier de se référer aux textes du programme ou de ne se référer qu'à un seul.
- les propos ou références sans rapport avec le point que l'on prétend traiter : pas de chaussettes dans le tiroir à couverts…
RÉDACTION
Pour les devoirs en temps limité, seules l'introduction et la conclusion peuvent être élaborées au brouillon ; le développement
est rédigé directement au propre à partir du plan détaillé, sous peine de n'avoir pas le temps de finir.
PRÉSENTATION
· Devoir entièrement rédigé sur copie(s) double(s) à grands crx, sans titres ni sous-titres ni abréviations, d'une écriture lisible.
· Sauter une ligne après l'introduction et après chaque grande partie.
· Passage à la ligne et retrait chaque fois qu'on change de sous-partie.
· Titres d'oeuvres soulignés sans guillemets (ex. : Du côté de chez Swann). Citations entre guillemets.
· MARGE à gauche pour la correction.
RELECTURE ET CORRECTION
L'expression doit être aussi correcte et claire que possible.
N.B. : Dans tous les cas, régler ses ambitions sur le temps imparti … et l'employer en totalité.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 2433

merci
  Par   janati lamiae  (CSle 19-01-10 à 00:03

salut M.Hadj Nabil, je tiens à vous remercier d'avoir fourni c'est effort pour nous faciliter la tâche ^^

j'ai un petit problème que j'ai déjà posté dans un autre sujet, et vu qu'il y avait pas de réponse, je vais le publier ici

" salut

J'ai une petite question svp !

D'abord, comment annoncer le plan de la dissertation au sein de l'introduction, est-ce qu'on doit insérer les titres numérotés I-A-1 ... ou bien comment ??

Et puis, je sais qu'il faut écrire des introductions et des conclusions partielles dans la dissertation, mais je ne sais pas où est-ce qu'il faut les mettre ? Est-ce avant et après *chaque paragraphe* ou bien *chaque partie* .. ? Où exactement ! "




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +