Mesure de "men"pour combattre la triche aux examens du baccalauréat.


Rochdy Elmostafa  (?) [117 msg envoyés ]
Publié le :2012-06-07 15:13:29   Lu :1388 fois
Rubrique :Espace enseignants  
  • stars
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5



Dans une initiative jamais vue dans le paysage éducatif marocain, le ministère de l’éducation nationale va procéder ,lors des examens du baccalauréat, à la concrétisation de certaines mesures pour contrecarrer la triche.

« L’une de ces mesures est la signature d’un accord avec les fournisseurs de réseau mobile afin de brouiller les appels téléphoniques à l’intérieur des centres d’examen, en isolant les salles d’examen des réseaux téléphoniques. Cette mesure de brouillage sera appliquée dans environ 500 centres d’examen en les mettant hors réseau pendant les jours d’examen. »






Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
TAGS:
#mesure#combattre#triche#examens#baccalauréat


 Réponse N°1 23149

et cobattre les agrégés
  Par   abdeslam slimani  (Profle 2012-06-07 15:22:03



Hier le ministre disait sur la chaine radio nationale que les agrégés étaient des bons à rien qui demadent à ne travailler que 8 h pour ensuite se cosacrer au privé!!!





 Réponse N°2 23152

quelles mesures...
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 2012-06-07 15:44:46



contre les techniques traditionnelles de la triche?

Comment brûler toutes les amulettes...?

Encore une fois: si on concevait autrement l'examen, on n'aurait pas besoin de tels moyens, bien des économies seraient faites en ces temps de crise...





 Réponse N°3 23167

re
  Par   marocagreg  (Adminle 2012-06-07 16:48:11



devant la camera "lbaqq ma izhaqq", dans les coulisses "matkounouch qas7in bzzaf, rahom oulidatna"...espèces d'hypocrites !





 Réponse N°4 23171

ET.
  Par   Rochdy Elmostafa  (CSle 2012-06-07 18:10:27



Certains enseignants ont une grande responsabilité dans le déferlement de la tricherie dans nos écoles ; ils adoptent un comportement permissif vis-à-vis des élèves filous. Or, ils oublient consciemment qu'ils agissent en complicité avec ces soi-disant élèves puisqu'ils brisent par leur manœuvre  le principe de parité des chances.





InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +