Massar ingéniosité défaillante

 Par LAKHDER Kenza  (Prof)  [msg envoyés : 190le 20-01-16 à 20:32  Lu :430 fois
     
  
 accueil


Il est vrai que ce système a facilité le travail, il permet la saisie et la gestion des notes de contrôles continus et des examens; mais au terme d'un semestre où l'enseignant est obligé d'achever les modules au programme de faire les dernières évaluations et de les corriger; il doit faire face à Massar gui ne répond plus: à chaque fois c'est la même phrase: "Veuillez patienter" et cette patience n'est pas sans limites.
Je me demande comment ce système informatique gui veut moderniser la gestion scolaire soit aussi lacunaire et vacillant.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Évaluation : tronc commun
  Examen régional-français-bac 2013-meknès
  Tous les messages de LAKHDER Kenza


 Réponse N°1 36192

Quoi que llacunaire et vacillant ...
  Par   Fatiha Kerzazi  (Profle 20-01-16 à 22:32



Certains collègues trouvent que cela présente quand même des avantages :). Oui , ayant attendu vainement toute la nuit, ils ont dû se réveiller à l'aube pour pouvoir accéder à Massar . "Certes , on en souffre, de ce système défaillant , de cette demande de patienter qui dépasse toutes les limites, mais on gagne au moins une chose : on fera la prière de l'aube à l'heure en attendant de faire la saisie hhh " a dit un collègue , ce matin.

Figurez-vous que le proviseur de notre lycée ne pouvait même pas afficher les dates des conseils de classes. Il fallait attendre que tous les professeurs puissent enfin accéder au fameux Massar.

Je me demande si c'est le cas dans d'autres regions du Maroc.





 Réponse N°2 36193

re
  Par   marocagreg  (Adminle 21-01-16 à 10:28

Notre problème dans ce pays, c'est l'amateurisme. Un service comme Masar exige un serveur professionnel, des applications fonctionnelles qui facilitent le travail au lieu de le compliquer... quand même gaspiller une journée pour saisir 30 notes, c'est de l'absurde ! et puis il faut une bande passante conséquente durant les périodes de grande affluence et surtout des ingénieurs compétents qui doivent assurer la maintenance permanente du service. or, qu'est-ce qu'on a chez nous : un serveur fait maison suffisant pour un particulier mais ridicule pour un service étatique, aucune maintenance, des gens incompétents et je parie même qu'il y a des services étatiques qui éteignent ce serveur modeste pendant le week-end et les vacances, alors qu'un serveur web par définition doit fonctionner 24h/24, 7j/7. Et je ne dirai rien des services étatiques qui vous mettent un site en construction pendant des lustres ou des sites bâclés, alors que des budgets faramineux sont consacrés à ce volet!





 Réponse N°3 36194

re
  Par   LAKHDER Kenza  (Profle 21-01-16 à 10:35



l enseignant n est pas obligé de travailler ni la nuit comme fait notre proviseur depuis plus d une semaine ni à l aube non plus :mais avant de lancer un programme aussi ambitieux il faudrait mesurer ses limites ;réviser les défaillances et prévoir des solutions gui sont a mon avis d ordre financières ;ils devraient déployer un budget pour couvrir le réseau indispensable pour faire réussir le système:les conseils de classes devraient se faire avant les vacances;





 Réponse N°4 36196

re
  Par   marocagreg  (Adminle 21-01-16 à 13:24

pourquoi le serveur bloque ? pour répondre à cette question donnant un exemple : supposer qu'un stade contient 30000 spectateurs. ce stade a une seule porte qui ne laisse passer que deux ou trois personnes à la fois. quand le match se termine, les 30000 spectateurs se ruent sur la porte, au bout d'une minute, la porte est bloquée et personne ne peut plus passer. Notre porte sur le net, on l'appelle bande passante ! et notre logistique, on l'appelle puissance de calcul,des processeurs plus puissants. Quelle est la solution ? Des portes plus grandes et plus large et une meilleure organisation des foules. c'est-à-dire plus de serveurs, plus de bande passante et plus de maintenance, car même avec du matériel hight tec, on a un médiocre résultat si le programme est médiocre. sur n'importe quel serveur professionnel, il suffit d'envoyer un fichier excel, sql ou csv à la base de données et voilà les résultats introduits. Pour les programmes comme ceux de Masar ou le portail des cpge, il faut faire un travail très fastidieux, introduire une à une chaque note... c'est barbant. ce qu'on fait en 30 secondes ailleurs, on doit lui consacrer des journées entières comme si on n'avait rien d'autre à faire ! Pour le budget, je suis sûr que des sommes colossales sont consacrées à l'informatique, mais qui dépense ces sommes, comment et en quoi... that's the question !





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +