Ma vie : cartoon américain !

 Par Sassine FatimaEzzahrae  (?)  [msg envoyés : 34le 09-02-13 à 20:55  Lu :915 fois
     
  
 accueil


* A 17 ans, là et aujourd'hui .. je me rends compte que j'aurais pas dû croire mes parents, j'aurais pas dû croire aux histoires, aux contes,aux idées débiles qu'on m'injectait chaque fois que je voulais dormir. Ces idées jadis rose, aujourd’hui sans couleur, plutôt blanches, d'une blancheur hostile, engloutissante. Ces contes fallacieux qui recrachaient à tout bout de champ que : " le bien l'emporte sur le mal " " si je fais de mon mieux, mon travail sera récompensé " " ça finit toujours mal pour ceux qui trichent, mentent et trahissent " ... et surtout que " LA JUSTICE est bien réelle, qu'elle existe " .. En grandissant, chaque enfant est contrarié, chaque enfant essaie de raisonner et de trouver un espace commun entre ce qu'on lui a appris et ce qu'il voit dehors .. Les plus intelligents sont ceux qui s'adaptent, ceux qui rangent les contes d'enfant dans un tiroir, qui glissent tout sous le tapis et acceptent la vie comme elle est .. les moins intelligents, les dupes dont je fais partie, continuent à y croire naïvement, se convainquent que " la justice, existe quelque part, qu'il faut accepter le fait que le soleil ne brille pas tous les jours " .. Ceux ci continuent de donner le meilleur d'eux même, de travailler plus qu'aux autres, ils voient le monde, tricher mentir .. ils choisissent débilement de continuer à croire qu'il existe cette sorte de loi suprême par laquelle le bien finit toujours par l'emporter .. ils font tout, suivant les règles et les critères de la justice .. le moment venu pour dévoiler les résultats, ils sont sûrs, JE suis sûre, Je ne m'en doute pas, pas une minute, pas une seconde .. Et hop, je reçois ce coup de poing dans le ventre " J'avais tort " .. ma vie ressemble aux cartoons américains, quand la mèche se consume jusqu'au bout du tube de la dynamite... puis silence ..  l'explosion prévue ne se produit pas .. J'avais envie que ça se passe autrement, j'avais envie de réussir, de leur prouver que mes idées roses, mes idées dites naïves ne le sont pas vraiment. J'avais envie de leur rappeler leurs contes d'enfant, j'avais envie de leur donner envie d'ouvrir ce tiroir après tout .. plus simplement peut être, je voulais croire à la justice, à cette loi suprême...que je n'étais pas naïve ..maintenant, j'ai le souffle coupé, le coeur en compote, l'estomac écrabouillé. Une douleur physique insoutenable. Mais je n'ai pas hurlé. Ce que je ressens maintenant, c'est que la douleur est toujours là, mais qu'elle ne m'empêche plus de parler ou de marcher. C'est une sensation d'impuissance et d'absurdité totales. Alors c'est comme ça ? Tout d'un coup, tous les possibles d'éteignent ? Toutes les idées que j'ai soutenu jusque là sont fausses ? .. J'ai l'impression que c'est toute ma vie qui me revient dans la figure, c'est tellement dur d'ouvrir les yeux pour réaliser que tout s'écroule... Eh oui, L’INEXISTENCE de la justice, est de ces réalités que je n'étais pas prête à recevoir et qui rendent toute tentative de bien être illusoire.
* Je sais tout au fond de moi que c'est moins grave que le laisse croire ma douleur actuelle. Je suis triste, c'est vrai, mais ma tristesse ne range pas mes racines, ne détruit pas mes ancrages, la colère qui déferle en moi tombe injustement sur ceux qui m'entourent. La violence qui m'habite est juste de passage, elle provoque des dégâts, ça me fait mal parce qu'elle fait remonter les vieilles blessures à la surface. J'oscille entre désespoir et révolte, entre défaitisme et déprime, mais tout cela c'est la surface. J'ai eu des jours meilleurs, j'en aurai d'autre. Car aujourd'hui j'ai appris une leçon : il n'y a pas de justice, pas d'absence d'injustice, y'aura toujours quelqu'un quelque part qui se plaint de quelque chose, y'aura toujours quelqu'un qui dort pied nu sous les averses, y'aura toujours ceux qui sont mort très jeune. J'apprends que les gens n'ont pas ce qu'ils méritent mais simplement ce qu'ils ont et on peut rien y faire. C'est pourquoi il est tellement important de laisser certaines choses disparaître. De s'en libérer, s'en défaire. Vous devez clore des cycles. Non pas par fierté, par incapacité ou par orgueil, mais simplement parce que ce qui précède ne fait plus partie de votre vie. Fermez la porte, changez la serrure, changer le disque, faites le ménage, secouez la poussière. Cessez d'être ce que vous étiez et de devenez ce que vous êtes.
Message aux parents, aux chaines télévisées, aux professeur .. aux adultes: N'aspergez pas vos enfants de contes sur la Justice, racontez leur vos vies pour que vous leur évitiez le choc !

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  57 kilos de peine
  La tasse de thé de papa ..
  Tous les messages de Sassine FatimaEzzahrae


 Réponse N°1 29707

Ma chère Fazo
  Par   Samira Yassine  (CSle 10-02-13 à 11:44



Un pseudo que je préfère garder ma chère Fatima zohra.

Tu sais hier, je n'ai pas pu lire ton sujet tellement j'étais déprimée. Mais, je n'imaginais pas un tel contenu . Peut être que si je l'avais lu, je me serais sentie mieux, ma chère fille.

Fazo, une élève aussi bonne que toi , à l'avenir radieux, ne doit pas se faire des soucis pour quoi que ce soit.

Tu es forte, je te connais bien. Tu es résolue à aller jusqu'au bout , à réaliser tous tes projets , tu arriveras malgré toutes les injustices du monde.

Courage , ma chère Fazo !

Ton écrit a soulagé ma peine et m'a motivée pour aller de l'avant et négliger tout ce qui peut entraver la réalisation de mes projets d'avenir.





 Réponse N°2 29709

Tata :)
  Par   Sassine FatimaEzzahrae  (CSle 10-02-13 à 12:31



Si les gens proclament qu'il est toujours préférable de "dire les choses", je crois que c'est un leurre. Parler revient seulement à formuler le mal qui vnous ronge, non à l'expulser. Ce n'est pas comme de vomir un repas indigeste, une réaction naturelle qui nous laisse purgé, lavé et prêt à nous remettre à table. Tout ce que j'ai pu penser, après m'être confiée, après avoir publié ce message c'est "Voila, je l'ai dis et... rien n'a changé.

Aujourd'hui en lisant votre commentaire, le fait de savoir que mon écrit a pu en quelque sorte soulagé votre peine, me fait du bien. Pour cela, je vous remercie

Comme je l'ai dit hier, j'i eu des jours meilleurs, je suis convaincue que j'en aurai d'autres. C'est juste que j'étais sous l'effet du choc, la douleur ne s'est pas dissipé avec le temps, et les réalisations d'hier m'ont fait l'effet d'une douche froide. Je me suis mise à écrire .. et voilà ! J'ai toujours mal, mais je vais fermer la porte, je me relève et je continue. Je ne suis plus sure que le travail mène forcément au succès. Je ferai de mon mieux, ça vaut le coup après tout ;) !





 Réponse N°3 29710

Un peu trop fataliste
  Par   Bouazza_ Hicham  (CSle 10-02-13 à 13:40



Après avoir lu ton sujet , j'ai compris que tous cela était une production qui reflétait des douleurs enfouies et cachées .....

Mais sache une chose , rejeter la faute aux parents ou à n’importe qui d’autres , est une preuve de lâcheté . Penses tu qu’un enfant est prêt a entendre toutes les horreurs que ce monde cache et cachera encore ?

Ce que tu appelle justice , n’existe pas … C’est une notion humaine parmi tant d’autres . Le cours de l’histoire ne suit pas un plan schématisé , il ne suit pas un fil conducteur …. Tous ce qui a résulté jusqu'à aujourd’hui n’est qu’une mixture d’évènements … Le gentil ne sera pas toujours récompensé comme il se doit ici bas sur terre , et le méchant ne sera pas toujours puni ……

Cependant , c’est les plus déterminés qui y sont arrivés au final , mais comme à toute règles , il y a des exceptions , et on y peut pas faire grand-chose actuellement, à part digérer silencieusement ….

Nous ont-ils posé la question avant naissance : « Voudriez vous existez ? » . Bien sûr que non , on est là , puis c’est tous …

Parfois , dire qu’il n y’a pas de réponses à des questions , est aussi une réponse . Mais , on cherche des réponses qu’on veut entendre , non pas les plus justes , mais les plus apaisantes .

Nous vivons dans une société , et je me suis toujours dis qu’elle est à l’image de la nature : «La loi du plus fort » , tous le reste , ce n’est que principes .

Alors remets toi de ton choc « émotionnel » , et continue d’avancer . Si on t’arrête , pousse plus fort , si on t’arrache les pieds , marche avec tes mains , si on t’arrache les mains , rampe ! mais ne t’arrête surtout pas d’avancer ,car le jeu en vaut la chandelle ;)





 Réponse N°4 29713

Heureuse
  Par   Samira Yassine  (CSle 10-02-13 à 14:12



de vous lire mes chers élèves .

fazo et Hicham, je suis très impressionnée de vous voir discuter , proposer des solutions , s'encourager les uns les autres et pourtant , vous ne vous connaissez peut être pas étant dans de niveaux différents et dans deux lycées différents aussi.

J'aimerais voir tous les autres élèves intervenir . On a besoin de vous écouter de vous connaitre, de savoir ce qui ne va pas chez vous. Pourquoi vous n'êtes pas satisfaits, nos chers enfants. Peut pêtre qu'on saura faire quelque chose pour nous rapprocher de vous.





 Réponse N°5 29718

JE ne vois pas ce que vient faire le fatalisme dans tout ça
  Par   Sassine FatimaEzzahrae  (CSle 10-02-13 à 18:49



Slow down ;) Vous m'attaquez, me traitez de lâche . C'est un peu trop, vous ne trouvez pas ?

Ne vous inquiétez pas, je plaisante. Vous êtes libre à tout dire .

Je comprends que vous n'appréciez que médiocrement les manifestations émotionnelles, et je ne peux vous contredire là dessus. J'avoue qu'après avoir publié et relu le message, je voulais le supprimer aussi ! Sachez bien que je ne blâme pas mes parents autant que je ME le fais pour avoir choisi d'être dupe, pour avoir choisi de croire en ce qui n'existe pas .. Que puis je dire ? .. Idéaliste, je le suis ! .. Je l'étais ! Et puis je n'ai pas dit qu'il fallait étaler les horreurs du monde aux enfants, mais seulement ne pas leur remplir la tête par des histoires, des espoirs qui ne font pas ou plus partie de notre monde ! Ce que je veux dire est simple, pourquoi ne pas leur éviter le choc ? puisque c'est possible ! Pourquoi ne pas les préparer à ce qui les attend .. Pourquoi ne pas leur dire de croire et soutenir le bien, mais ne pas y accrocher leur vie toute entière ? Pourquoi ne pas leur apprendre qu'il faut travailler, s'offrir coeur et âme à leurs projets .. mais de s'attendre au pire aussi ? Que même en donnant le meilleurs d'eux même ils risquent toujours de piquer du nez dans la fossé, l'important c'est d'avoir le courage de se relever ! Que tout n'est pas toujours simple, qu'il y'a des jours ou l'on ne vit pas, qu'il y 'a des jours comme ça où rien ne va .. des jours de pleins soleil où l'on a plein froid .. Leur apprendre de s'attendre à ce que les gens, la vie se moque d'eux parce qu'ils rêvent, elle les gronde, les fustige et leur remet le nez dans la réalité, elle leur montre qu'elle est moche, grise, qu'il n y a pas d'avenir, pas de place pour l'espérance. ... Elle leur tape sur la tête pour être sure qu'ils ont retenu la leçon .. Elle les maintient prisonniers, les enferme à double tour, leur interdit de rêver .. Et pourtant .. et pourtant, si on n'a pas de rêve,pas de but, on est rien que de pauvres humains avec des bras sans force, des jambes qui courent sans but, une bouche qui avale l'air, des yeux vides. Le rêve, c'est ce qui va les rendre grands, ce qui va les rapprocher des étoiles .. leur apprendre de croire à leur rêve même quand tout va mal, même quand  le monde est injuste ! Qu'ils s'y s'attendent !!

:)





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +