Lire une image (1)

 Par marocagreg  (Admin)  [msg envoyés : 2213le 05-04-12 à 20:16  Lu :1365 fois
     
  
 accueil

Cette image ça vous inspire quoi ? Quelle est sa signification pour vous ? quelle est le message qu'elle vous transmet ? A quoi elle vous fait penser ?

  




 Réponse N°1 19468

Première impression
  Par   ISLI HAMID  (CSle 05-04-12 à 20:39



Ma première impression?

Le ciel est pa dessus le toit,

Si bleu, si calme.

Un arbre par dessus le toit,

Berce sa palme

(Paul Verlaine)

Notre contact avec la nature se limite à la regarder comme un tableau à travers le cadre de la fenêtre.





 Réponse N°2 19477

Comment voir cette image?
  Par   bensaidi brahim  (CSle 05-04-12 à 21:35



Je ne réussis pas à voir cette image.Je n'aperçois qu'une image publicitaire sur ma droite,en dessous du message de M.Marocagreg.





 Réponse N°3 19480

Page
  Par   ISLI HAMID  (CSle 05-04-12 à 21:57



Voir la page d'accueil, en bas, à gauche du message





 Réponse N°4 19488

Image-inspiration!
  Par   ELMALEK HOUDA  (CSle 06-04-12 à 00:25



-Le mur"noir"-(dissocié du monde) : désolation, désespoir, pessimisme, dépression, prison, piège, obscurité, les pires servitudes de la vie moderne...

-La main qui s'accroche à l'ouverture: effort, résistance, entrevoir le bout du tunnel, espérance, espoir...

-Le paysage de l'autre coté du mur: nature, un lambeau de paradis égaré dans l'immensité terrestre, éden, lumière, liberté, bonheur...





 Réponse N°5 19494

re
  Par   marocagreg  (Adminle 06-04-12 à 08:22



Cette main qui gêne c'est justement ce qui donne à cette image tout son sens, car l'univers qu'on entrevoit au-delà de la brèche, grâce au regard subjectif du propriétaire de la main, n'a de sens que grâce à cette présence humaine. Même le paradis serait insensé si on ignore sa présence. le mur décrépi contraste avec la nature dehors et la main crispée semble vouloir griffer ce mur qui l'empêche d'accéder à cet arbre de la vie. On peut voir dans cette composition iconique une allégorie de la vie humaine.

Bien sûr le thème de la fenêtre est aussi important, c'est même l'un des lieux communs de la littérature réaliste et naturaliste, la fenêtre est l'équivalent de l'oeil, de l'ouverture sur le monde et installe par conséquent ce rapport souvent problématique entre l'intérieur et l'extérieur, entre la fermeture et l'ouverture...





 Réponse N°6 19506

Après
  Par   ISLI HAMID  (CSle 06-04-12 à 10:45

Après la première impression,un petit essai

1- deux mondes cotrastés:

a) Un espace clos:, gris qui suggère l'enfermement,mais un enfermement voulu: absences de grilles. Description dévalorisante. Cette absence de couleurs vives contraste, même à l'intérieur de ce monde avec la couleur de la main dont les lignes tendent vers l'extéieur: Conflit intérieur?

b) Un monde ouvert: le jeu de couleurs et de lumière est très suggestif: couleurs vives qui connotent la vie: dominance du vert. lignes à dominante horizontale:connotation de calme et de sérénité. la lumière blanche montre que c'est le matin. le soleil encore bas; en témoigne l"ombre de l'arbre dont les branches s'élèvent à la rencontre du ciel presque bleu: parallélisme:(l'arbre et le ciel / la main et le monde extérieur) .C'est une nouvelle journée, c'est l'espoir

Conclusion( hative?):

Malgré les difficultés(monde gris) l'espoir subsiste en nous, et c'est cela notre nature ( main au mêmes couleurs que la nature!)

Le jeu de lumière et de couleur ainsi que les lignes peuvent être développés. Ils représentent le mode d'expression et la richesse de toute image.




 Réponse N°7 19508

évasion
  Par   marocagreg  (Adminle 06-04-12 à 10:54



le choix du plan subjectif (regard avec la caméra) est très important à mon sens, car quiconque regarde la photo devient propriétaire de la main, quiconque regarde la photo devient prisonnier de cette cellule et tenté par l'évasion, par un retour à la nature, au paradis perdu. L'arbre qui occupe le centre du tableau dont le cadre est dessiné par la fenêtre peut très bien figurer l'arbre de la connaissance. La photo est une invitation... il faut briser la carapace qui nous enferme en nous-mêmes pour fusionner avec ce monde ouvert qui se détache sur un ciel bleu paisible. Si j'ai à titrer ce tableau, je l'appellerai [ÉVASION]





 Réponse N°8 19511

Titre
  Par   ISLI HAMID  (CSle 06-04-12 à 13:07



Paradis inaccessible





 Réponse N°9 19513

Un autre titre.
  Par   ELMALEK HOUDA  (CSle 06-04-12 à 14:38



Le Paradis en apanage naturel.





 Réponse N°10 19514

vision
  Par   amina ossoule  (CSle 06-04-12 à 15:44



cette main n'est pas celle d'un etre calme et tranquille qui contemple paisiblement la nature à travers la fenetre. je la vois celle de quelqu'un qui jette un regard anxieux sur l'extérieur, quelqu' un de crispé qui se cache car il a peur de quelque chose,de quelqu'un...J'imagine que la veille de cette matinée était bien remplie d'aventures dans cette foret si dense. il ya peut etre des etres qui geuttent l'inconnu caché derrière la fenetre.

il n'ya personne à l'extérieur, un calme total,un calme qui fait peur, qui ne donne aucun signe de vie des etres.la solitude est mortelle malgré la présence de cette verdure...la verdure peut etre symbole de la vie ... elle peut désigner les jeunes qui ne savent pas profiter de sa beauté...





 Réponse N°11 19515

"les fenêtres" de Baudelaire
  Par   bensaidi brahim  (CSle 06-04-12 à 16:57



Cette petite fenêtre me fait penser au poème en prose de Baudelaire intitulé"les fenêtres" où il évoque une fécondité de l'imagination plus riche devant une fenêtre fermée que devant une fenêtre ouverte.Dans un sens,je trouve sa remarque poétique et visionnaire:si cette fenêtre est fermée elle nous inspirera des visions à l'infini!Puisqu'elle s'ouvre sur un champ visuel restreint elle limite notre fiction à cet arbre en premier plan puis à la forêt ,à la colline et au ciel sur l'arrière plan.C'est par ailleurs cette main qui pourrait susciter plus de connotations.





 Réponse N°12 19517

re
  Par   marocagreg  (Adminle 06-04-12 à 20:45



je partage la remarque d'Amina Ossoule. Il y a quelque chose qui dérange dans cette composition : le paysage paisible contraste avec le lieu lugubre où se trouve la main qui décroche des morceaux du mur pour s'évader. La solitude est pesante, d'autant plus que la fenêtre n'a pas de vitres qui reflèterait à la personne son image... Et si ce paysage n'est qu'un leurre ? Vous-même, là assis devant une fenêtre, l'écran, regardant vos mains écrire, qu'est-ce que vous faites, sinon chercher un au-delà meilleur, mais peut-être trompeur, un vrai malaise non ?





 Réponse N°13 19521

Fenétre.
  Par   ELMALEK HOUDA  (CSle 06-04-12 à 22:27



Cette petite fenétre qui donne sur ce paysage magnifique,c'est aussi la lueur d'espoir à laquelle s'accroche cette main qui s'attache encore à la vie ( la nature, la verdure, l'arbre, tous ces éléments naturels ),malgré la réalité apparemment misérable, sordide(solitude?) dans laquelle elle baigne(l'état du mur délabré et nu) .Pas de découragement certes, mais une force convulsive (morceaux arrachés du mur ,dans la main) et une démonstration admirable de la facon dont on cultive le gout de l'effort.On ne laisse rien entrevoir de cette personne sauf une partie de sa main et c'est le secret de cette image,et ce qui dérange , comme vous dites,en meme temps.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +