les trois sortes de personnes

 Par OMARI Abdellatif  (Prof)  [msg envoyés : 176le 04-05-12 à 10:38  Lu :1324 fois
     
  
 accueil


OMARI Abdellatif (Prof)
Les trois sortes de personnes
C’était il y a des années, on avait préparé un mémoire de licence intitulé  Du vide physique au vide métaphysique dans Les Pensées de Blaise Pascal . Mais il semble que  Les Pensées  renaissent de leurs cendres avec 'La justice'. Le sujet du mémoire avait ses motivations et ses raisons : deux des pensées de Pascal, et qui se complètent, nous avaient ébranlés, comme tant d’autres. J’aimerais partager ces deux pensées avec ceux qui les connaissent et ceux qui les ignorent, avant de poser une interrogation.
Dans ces deux pensées Pascal classe les hommes en trois catégories et les met en rapport avec deux extrémités de sciences : La première est la pure ignorance naturelle où se trouvent tous les hommes en naissant, la seconde est celle où arrivent les grandes âmes, qui, ayant parcouru tout ce que les hommes peuvent savoir, trouvent qu’ils ne savent rien , et se rencontrent en cette même ignorance d’où ils étaient partis ; mais c’est une ignorance savante qui se connaît. Ceux d’entre deux, qui sont sortis de l’ignorance naturelle, et n’ont pu arriver à l’autre, ont quelque teinture de cette science suffisante, et font les entendus. Pour Pascal, les premiers, qui se trouvent dans l’ignorance naturelle, sont heureux et déraisonnables ; les derniers, qui se trouvent dans l’ignorance savante, sont heureux et raisonnables ; ceux du milieu, qui se trouvent dans l’ignorance inconsciente, sont malheureux et déraisonnables, et ce sont ceux-là qui troublent le monde et jugent mal de tout.
Ne doit-on pas s’interroger à quelle catégorie d’hommes on appartient ? Peut-être la réponse à cette interrogation nous rendra-t-elle…


  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  A propos de la description réaliste
  Bac - examen régional de français-2012 -grand casablanca
  Tous les messages de OMARI Abdellatif


 Réponse N°1 20872

Remarquable!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 04-05-12 à 12:19



M. Elomari, vous m'avez devancé comme toujours, notoriété oblige,!

J'étais en train de rechercher cette citation, et comme je n'ai pas un clavier arabe, que je ne maitrise pas d'ailleurs, et le lexicilogos, me joue des tours,j'ai renoncé, et me suis dit à ce soir!

Je voulais poser la question des universaux de la connaissance et du savoir; Se peut-il que Pascal ait lu cela, ou y-t-il une sagesse chez tous les peuples de la terre? Parce que cette citation date de l'époque juste après notre prophète si je ne me trompe!

M. Omari avait dit une fois, que c'était grâce à Pascal qu'il avait retrouvé l'islam?!

Bien à vous illustres collègues! de la première catégorie du classement arabe!





 Réponse N°2 20874

Top classement!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 04-05-12 à 12:46



Pour répondre volontiers à M. Omari, (même s'il ne le demande pas), je me situerais bien dans le deuxième classement de Pascal.

Mais au regard de M. ELomari, qui offre plus de choix, je dirais plutôt, un savant mélange ente le 2 et le 3.

Je suis très objectif, et j'aime bien me prêtrer à cette auto-analyse .

PS: ce n'est qu'un intermède de sincérité.





 Réponse N°3 20878

Pascal des citrouilles
  Par   Adi Lachgar  (CSle 04-05-12 à 14:20



Salut à vous chers collègues et amis.

j'aimerais vous faire part de mon sentiment profond et de ma profonde aversion pour tout ce qui est "classement" des hommes, quelle qu'en soit la règle et la référence.C'est parfois même au nom de Dieu que je rejette ces "taxinomies" débiles et "débilisantes": n'est-ce pas faire injure à la Création que de vouloir ramener des millions d'années d'humanité à quelques catégories? Ni la rhétorique pascalienne, souvent ch... à mourir ni celle de tout l'Orient ne m'en convaincront. J'aime croire à la diversité des hommes, à leur pouvoir de séduction, d'invention et de surprise.

Voici d'ailleurs ce que je répondais à une personne qui prétend classer les types de personnes qu'on trouve sur les forums.

Classer les hommes n'est pas seulement illusoire mais aussi illusionniste. Il est toujours très facile de chercher, sur une matière déjà présente, à faire de la taxinomie. C'est d'ailleurs le mal de ce siècle en mal de pensée. Trop de savants, d'experts ne font que ça et ils finissent par nous avoir. Car réfléchissons bien: le monde de la pensée humaine, depuis toujours, n'a été qu'un grand forum. Pensez à tous les hommes et à toutes les femmes qui "l'ont ramené" sur ce grand forum. Dans quelle catégorie les rangeriez-vous, sinon tous, du moins la grande majorité d'entre eux? Je les mets, personnellement, dans la deuxième. Oui, quand on y pense, Platon, Aristote, Rousseau, Sartre, H. Arendt, Freud, M. Yourcenar... ont tous un petit côté agaçant avec leur manie de s'interroger sur tout et d'apporter des réponses à tout. Imaginez maintenant que les catégories aient toujours existé et que quiconque prétend à la parole doive d'abord se situer quelque part, annoncer la couleur. Qu'aurions-nous eu? Un monde que se partageraient quelques clergés et leurs nègres bien pensants, modestes et sans ego, mais très intéressés, à défaut d'être intéressants.

Oui, nous avons chacun nos névroses. Mais chercher à mettre absolument de l'ordre partout, à tout "psychanalyser", à tout déclarer, à tout classer, on ne fait que le jeu de ceux qui, justement, voudraient qu'il n'y ait de forum que dans les maisons de dieu ou des dieux. On y va malade, sujet à l'hybris, et on en revient guéri de soi. Alléluia!

Voici pour mon ami abderahman un petit exercice de style pour dire qu'une argumentation purement "élucutoire" est forcément spécieuse et dangereuse. Posons-nous la question: qui est ce "vous" qu'on "invite" à agir? Vous imaginez un peu l'horreur de ce type de fatwas ?

1 / رجل يدري و يدري أنه يدري فذلك مريض مغرور فاجتنبوه .

2 / رجل يدري و لا يدري أنه يدري فذلك مرتاح البال فاتركوه .

3 / رجل لا يدري و يدري أنه لا يدري فذلك حر فاحترموه .

4 / رجل لا يدري و لا يدري أنه لا يدري فذلك شاعر فاحبوه





 Réponse N°4 20888

Formidable sagesse!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 04-05-12 à 19:22



Oui, mais au moins vous pouvez accepter un compliment?! n'est-ce pas!

Vous avez raison, Parce que il y a surement dans chaque zigoto un peu des quatre: une sorte de Schizo doblo! enfermé dans un cube dont les parois internes sont des miroirs!





 Réponse N°5 20893

Le secret
  Par   Adi Lachgar  (CSle 04-05-12 à 21:26



Vous savez, il y a une faiblesse majeure dans les pensées de ces messieurs et les Pensées: c'est qu'elles oublient la Femme, ou alors elles lui réservent un petit rôle condescendant du type "derrière tout grand homme, nia nia nia...". Ces petits cons le font toujours exprès parce qu'ils savent qu'elles savent et que si elles parlaient, Pascal cesserait de trop la ramener sur la morale et les types d'hommes. Je ne serais pas surpris outre mesure d'apprendre un de ces quatre qu'il en était, le Saint homme.





 Réponse N°6 20897

Justement...
  Par   Adi Lachgar  (CSle 04-05-12 à 22:06



Vous avez raison sur le fond. Un philosophe que j'apprécie particulièrement, et à titre personnel, Kant, par exemple, dans "Qu'est-ce les Lumière" considère que l'accès au "Sapere aude" n'est possible que pour une minorité d'hommes, mais qu'il impossible pour TOUTES les femmes, qui doivent rester intellectuellement mineures. La misogynie était et demeure monnaie courante. Cependant, j'ai commencé à soupçonner chez beaucoup de philosophes une réelle volonté d'éviter la femme. Je crois, en effet, que rien ne peut rendre un système intellectuel plus fragile que cet être qui a su ou qui a été obligé de se faire tout petit pendant des dizaines de siècles.

Question pour te taquiner: au moment ou toi et moi nous échangeons sur M. Pascal, que fait Madame? Quel que soit ce qu'elle fait à l’instant, tu y trouveras une sagesse qui dépasse, et de très très loin la sagesse toute truistique de cet homme que je préfère mathématicien.





 Réponse N°7 20898

"Ils sont fous, ces romains!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 04-05-12 à 22:12



Mes chers amis!

Voici une petite synthèse d'un article que j'ai pioché d'un numéro d'Historia, qui était consacré à l'identité et à l'altérité!

Et je crois sincèrement , qu'il renferme beaucoup de sagesse sur la tolérance, et l’acceptation du droit à la différence (surtout d'opinions)

Comprendre et accepter les autres avec leurs différences sans se renier.Ce n’est pas simple. Les débats sur l’identité, qui agitent l’opinion mondiale témoignent de la difficulté de cet exercice vieux comme l’homme. « L’autre » c’est la femme, l’homo, le Noir, l’Arabe, l’étranger. C’est le barbare pour les Grecs de l’Antiquité, l’infidèle pour les croyants, le « sauvage » ou le « primitif » pour l’Européen. L’autre, on le rejette, on l’aliène, on le massacre, ou le soumet, on l’admire aussi. C’est dans l’opposition aux autres que l’homme se définit le plus aisément.

Nombreux ceux qui ont essayé d’approcher l’homme dans tous ses aspects, convaincus que tout ce qui est humain est digne de connaissance et de reconnaissance. La sociologie, l’ethnologie et l’anthropologie, étudient l’homme (et la femme) dans tous les milieux et toutes les situations, cherchant à résoudre les problèmes de tolérance, d’intégration et d’inégalité.

Toute société, toute culture, toute civilisation a toujours une certaine appréciation d’elle-même, de ses pratiques, de ses coutumes, des ses institutions. Et une appréciation généralement positive, sans quoi elle en aurait changé. Ce qu’elle fait, elle le trouve « normal », et pas ce que fait le voisin. C’est ce que traduit Astérix lorsqu’il répète : « Ils sont fous, ces romains ! » Et ce que, dans les sciences sociales, on appelle l’ethnocentrisme. Il consiste à trouver étranges, bizarres, ou cocasses les mœurs qui ne sont pas les siennes. IL s’assortit souvent d’un jugement défavorable, au mieux d’une certaine condescendance, au pire d’un mépris. Dans tous les cas, d’une incompréhension.

Pour approcher l’autre, il faut impérativement dépasser l’obstacle de l’ethnocentrisme. Pour échapper à cette tendance à se voir comme le centre, à partir duquel le reste est jugé, il faut adopter les conceptions de l’autre. D’une société à l’autre, les conceptions diffèrent, que ce soit celles des dieux, de la propriété, ou de l’honneur. Pour comprendre l’autre, il faut se décentrer.

Mais comment prend-on conscience de l’autre ? D’abord, la notion de l’autre, est utilisée pour se définir soi-même. Parce que l’autre, c’est celui qui ne fait pas comme nous. L’autre devient un marqueur naturel de l’identité. L’homme a toujours besoin, pour se nommer de désigner la différence d l’autre.

L’idée que l’on ne peut comprendre l’autre dans son altérité, découle de deux tendances opposées : Une première consiste à vouloir ramener l’autre au même, comme a voulu le faire la politique d’assimilation, des administrations coloniales. IL fallait éradiquer la différence de l’autre, qui n’étant pas dans la même raison, ne pouvait être que dans les ténèbres. La seconde, à l’inverse, consiste à présupposer l’autre tellement « autre » qu’on se met à l’inventer comme tel. Rappelons ici, Les Lettres Persanes, où Montesquieu montre comment ces Persans en visite à Paris, soulignent le caractère « bizarre » des mœurs qu’ils y découvrent. La leçon des ces faux Persans s’extasiant devant de fausses différences, est bien de montrer à quel point il est facile de se rendre étranger ce qui ne l’est pas.

En réalité, c’est la dramatisation inutile des différences qui pose problème. Nous devrions revenir à la vieille sagesse humaniste. Étant humain, rien de ce qui est humain ne m’est étranger.

Pour aller vers l’autre, il faut négocier, comme un traducteur face à une langue étrangère ; il lui est impossible d’opérer par simple déplacement à l’identique d’une langue à l’autre, mais en recherchent des équivalents, il arrive toujours à traduire. Les rencontres ont lieu sur fond de condition humaine identique, et c’est cet arrière fond qui fait qu’elles sont possibles. La rencontre avec l’autre est une négociation permanente.

Bonne lecture!





 Réponse N°8 20900

Lire aussi
  Par   Adi Lachgar  (CSle 04-05-12 à 22:17



Les Identités meurtrières d'Amin Maalouf.





 Réponse N°9 20901

Salut à vous, Madame
  Par   Adi Lachgar  (CSle 04-05-12 à 22:23



Je me permets de vous saluer, en haine de Pascal et de tous les penseurs qui n'ont pas eu le courage de dire, non merci, ce serait trop facile, mais que sans ces Dames, il ne seraient pas. Alors Pascal peut aller se rhabiller avec son infiniment grand et son infiniment petit. Pour se convaincre de la grandeur de Dieu, et de celle de l'univers, et en être saisi: la FEMME.

Merci.





 Réponse N°10 20907

LA FEMME EST L'AVENIR DE L'HOMME,Jean FERRAT
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 05-05-12 à 07:41



Le poète a toujours raison

Qui voit plus haut que l'horizon

Et le futur est son royaume

Face à notre génération

Je déclare avec Aragon

La femme est l'avenir de l'homme

Entre l'ancien et le nouveau

Votre lutte à tous les niveaux

De la nôtre est indivisible

Dans les hommes qui font les lois

Si les uns chantent par ma voix

D'autres décrètent par la bible

Le poète a toujours raison

Qui détruit l'ancienne oraison

L'image d'Eve et de la pomme

Face aux vieilles malédictions

Je déclare avec Aragon

La femme est l'avenir de l'homme

Pour accoucher sans la souffrance

Pour le contrôle des naissances

Il a fallu des millénaires

Si nous sortons du moyen âge

Vos siècles d'infini servage

Pèsent encore lourd sur la terre

Le poète a toujours raison

Qui annonce la floraison

D'autres amours en son royaume

Remet à l'endroit la chanson

Et déclare avec Aragon

La femme est l'avenir de l'homme

Il faudra réapprendre à vivre

Ensemble écrire un nouveau livre

Redécouvrir tous les possibles

Chaque chose enfin partagée

Tout dans le couple va changer

D'une manière irréversible

Le poète a toujours raison

Qui voit plus haut que l'horizon

Et le futur est son royaume

Face aux autres générations

Je déclare avec Aragon

La femme est l'avenir de l'homme





 Réponse N°11 20909

En amour de
  Par   Adi Lachgar  (CSle 05-05-12 à 10:49



Abderrahmane,mon ami, tu es injuste , snif!snif! C'est même pas vrai que je me nourris de haine et ceux des écrivains que j'aime sont plus nombreux que ceux que je n'aime pas.

Je ne ferai pas la liste mais j'aimerais quand même rendre hommage à ceux qui m'ont nourri sans me gaver: Naguib Mahfoud, hana Mina, Mounif, Jabran, Nouaïma, Tizini, Arkoun, Maalouf, Chraïbi, Jabra, Zaïdane, Hesse, Tourgeniev, Nabokov, Faulkner, Montaigne, Montesquieu, Voltaire, Valéry, Baudelaire, Flaubert, Maupassant, Schakespeare, Yourcenar, Assayab, Abou Nouas, Arendt, Rimbaud, Barthes (le dernier), Verlaine (le premier), Dard...

Ceux que j'ai lus et qui ne m'ont rien apporté, ni en termes de plaisir, ni en terme de développement ou de profondeur intellectuelle ou morale, ils ne sont que 4, et Pascal arrive à leur tête. C'est un protégé de la République comme l'est Rousseau. Faut surtout pas dire du mal d'eux!

Quant à écrire, j'ai bien en chantier, depuis deux ans un récit qui tarde à prendre forme. C'était parti pour être une nouvelle, ça a pris des proportions qui me dépassent. Je t'adresserai, à titre privé un extrait, et tu me diras ce que tu en penses. Si tu me dis que tu ne l'achèteras pas à sa sortie, chez l'Harmattan, qui le veut, je l'abandonne.

Merci pour ce beau poème Si Ahmed. 






 Réponse N°12 20915

pas colère du tout
  Par   Adi Lachgar  (CSle 05-05-12 à 11:34



Je ne sais pas comment tu m'imagines, mais je n'ai pas la tête de quelqu'un qui se met facilement en colère. Ma dernière colère remonte à 4 ou 5 ans contre un collègue qui avait insulté des élèves. Il les les avait appelés "kidar".Sinon, quand je te lis, j'ai la banane. Quand il y a des échanges un peu chauds, impliquant des positions idéologiques, je n'en fais jamais une affaire d'état. Alors, même quand mes mots semblent énergiques et violents, ça s'arrête aux mots. L'expression "en haine de" est une formule que j'aime depuis le fameux "En haine du roman."

Merci de m'encourager à reprendre mon chantier. Il s'agit en fait du roman d'une femme qui vivait dans le patelin où je suis né. L'ouvrage s'intitule "Le Chat de Zaïna Omar." Tiens, je vais mettre sur le forum un chapitre que j'ai mis à la poubelle il y a deux jours. Trop faible et trop "boîte à merveilles"





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +