Les techniques de recherche de l'emploi

 Par Jaafari Ahmed  (Prof)  [msg envoyés : 943le 27-04-13 à 20:39  Lu :2302 fois
     
  
 accueil


à partir du quatrième semestre à la fac, nous travaillons en langue communication, les techniques de recherche de l'emploi et les écrits professionnels parce que, à ce stade, les étudiants commencent à songer au marché de l'emploi
Voici une synthèse-révision pour le partiel qui aura lieu la semaine prochaine.


Les techniques de recherche de l’emploi


A- La recherche :


1- La candidature spontanée :

La candidature spontanée fait gagner un temps précieux à l’employeur et lui permet de faire l’impasse su un recrutement pas annonce, qui monopolise du temps et de l’argent.
Elle représente aussi, pour vous deux avantages. D’abord, vous êtes libre de vous intéresser aux entreprises qui vous plaisent. Ensuite, ce type de candidature volontariste est le signe d’une certaine motivation, puisque vous avez choisi de vous adresser à cette entreprise. Votre recruteur sera sensible à cette marque d’intérêt. Vous partez donc avec quelques bons points à votre actif.
Si vous êtes bien documenté, vous pouvez également amener l’entreprise à identifier un domaine critique de son activité. Votre lettre a alors des chances d’aboutir à la création d’un poste.
Il ne faut cependant pas oublier que la candidature spontanée est aléatoire. Vous ne savez pas si vous tombez au bon moment et faites le pari qu’une opportunité se présentera. À ce propos, certains recruteurs affirment que la meilleure période de recrutement se situe généralement en avril et juin.
Cette technique est également couteuse en effort. Vous devrez en effet vous renseigner sur l’entreprise pour envoyer une lettre personnalisée. Il vous faudra connaître ses produits, ses besoins, sa notoriété, sa place sur le marché, etc.
Rassurez-vous : si l’entreprise n’a pas besoin de vos compétences dans l’immédiat, elle archivera bien souvent votre candidature. Elle reprendra alors contact avec vous le jour où un poste adapté à votre profil se présentera.

Enquêtez !

Si vous décidez d’envoyer une candidature spontanée, il vous faut d’abord sélectionner les entreprises. Les offres publiées dans la presse nationale ou régionale, sur les sites Internet sont autant d’indices prouvant qu’une entreprise se développe. Afin de ne pas fourvoyer, ne retenez que celles qui sont susceptibles de vous offrir un poste à la mesure de vos compétences.
L’autre piste reste celle du « marché de l’emploi ». Il s’agit des entreprises qui recrutent sans passer par le circuit classique des offres d’emploi par annonce. C’est le cas , notamment des PME, et PMI(Au Maroc, Il n'y a pas aussi de définition légale et officielle de la PME. A l’instar des institutions internationales, la sous-commission chargée de la PME dans le cadre du Plan de Développement Économique et Social 2000-2004, a retenu les critères suivants pour la définition de celle-ci :.Moins de 200 personnes comme effectif employé ;Un chiffre d'affaires inférieur à 4 millions de DH en phase de création, à 20 millions de DH pour la phase de croissance et à 50 millions de DH pour la phase de maturité.).Ce vivier représente la plus grosse manne du marché de l’emploi.
À vous de déceler tous les indices d’un gisement prometteur, en lisant la presse avec soin. Vous découvrez dans un article qu’une société envisage de développer son réseau commercial. Sautez sur l’occasion ! Dans une démarche de recherche d’emploi, un homme informé vaut deux. Et, de son côté, l’entreprise appréciera que vous la contactiez à ce moment précis. D’emblée, vous marquerez des points. Cette petite attention prouve que vous portez un intérêt particulier à cette société. Ceci pourra d’ailleurs figurer en accroche de votre lettre, sous la forme d’une phrase percutante.
Ensuite, il vous faudra mener une enquête sur l’entreprise pour décrocher l’adresse du siège et des succursales, les noms du directeur du personnel et des responsables des différents services susceptibles de vous intéresser. Vous devez également mettre la main sur des informations capitales qui permettront de vous faire une idée sur son fonctionnement. L’entreprise a-t-elle réduit récemment des effectifs ou, au contraire, envisage-t-elle de créer des filiales. A-t-elle lancé de nouveaux produits ? La concurrence est-elle sévère.
Votre connaissance d’une société vous permettra d’aborder le recruteur avec confiance et, dans le même temps, d’amorcer votre lettre. Cette recherche vous aidera, en outre, à préparer un éventuel entretien.

Trouvez l’interlocuteur idéal

Au risque de vous choquer, sachez que la DRH n’est pas forcément l’interlocuteur le plus approprié, pour une candidature spontanée. Vous pouvez proposer vos services à l’un des personnages clés :
- Le DRH d’une grande entreprise,
- Le directeur d’une grande entreprise,
- Le directeur d’une PME.
Vous n’adopterez pas la même démarche avec chacun d’entre eux. Vous n’obtiendrez pas non plus la même attention.
Si l’entreprise à laquelle vous vous adressez à une taille importante, mieux vaut écrire directement au directeur du département qui vous intéresse. Si vous avez eu connaissance d’un poste en passe de se libérer, contactez le chef du service concerné : pour un poste technique, tournez vous vers le directeur technique : pour un poste de commercial, vers le directeur commercial, le directeur des ventes ou le directeur du marketing, etc. Votre lettre de motivation insistera alors davantage sur vos compétences pour le poste.
Enfin, si vous adressez votre candidature à une PME, il faut de préférence s’adresser à son directeur générale. C’est lui qui, dans la plupart des cas, gère lui-même le recrutement de ses nouveaux collaborateurs.

2- Le réseau relationnel :

Si vous avez la chance d’avoir dans votre entourage professionnel un certain nombre de relation, n’hésitez pas à faire appel à elles. Les recrutements par coopération ont le vent en poupe. Les entreprises privilégient ce mode de recrutement car il ne rien et apporte de bon résultat.

3- Les cabinets de recrutement .


4- L’annonce :

La lecture des annonces de Recrutement (Petites annonces) , publiées dans la rubrique « Marché de l’emploi » sous forme d’encadré ou « offre d’emploi » sur une colonne des pages de la presse quotidienne , des hebdomadaires nationaux, de la presse spécialisée , ou de la presse économique , nécessite intelligence et beaucoup d’attention des candidats désirant présenter un CV ciblé et une lettre de motivation accrocheuse . Les annonces de recrutement doivent être décryptées et lues avec minutie.
Le type de rédaction de ces petites annonces donne souvent une idée sur l’entreprise , son importance et sa stratégie de recrutement. Ainsi, certaines entreprises profitent de ce moyen pour offrir une image de marque sur le marché de l’emploi et attirer le maximum de candidats. D’autres procèdent par ce même moyen en vue de faire de la publicité et de tester l’importance de leur réputation.

Les informations figurant dans la petite annonce sont :

- L’entreprise ;
- Le poste proposé ;
- Le profil recherché (cursus et qualité du candidat) ;
- La mission demandée ;
- Les propositions offertes (perspectives de carrières, salaire…)
- Des informations pratiques pour envoyer votre annonce.
Une annonce d’emploi peut être diffusée : soit directement par l’entreprise, soit par le biais d’un intermédiaire qui se chargera d’une partie des opérations de recrutement, telle la présélection des candidats, soit par l’intermédiaire d’une « boîte aux lettres » qui ne fera que transmettre le courrier reçu.
Bon nombre de responsables du recrutement cherchent à embaucher, outre les candidats présentant les performances techniques requises, des candidats ayant de fores potentialités, c’est-à-dire les qualités relatives :
- À la personnalité : dynamisme, ambition, sens de l’organisation.
- Aux comportements : capacité d’adaptation, esprit d’équipe, élocution, autonomie.
- Aux dispositions : créativité, esprit d’analyse.
- Aux aptitudes : aptitude à vendre, à diriger, à communiquer…

• Quelques définitions :

- Dynamisme : être plein de vitalité.
- Ambitions : vouloir réussir, obtenir une position sociale meilleure, de hauts revenus…
- Sens de l’organisation : ordonner, planifier ses activités.
- Capacités d’adaptation : Savoir faire face aux imprévus.
- Élocution : s’exprimer aisément en public.
- Autonomie : aimer travailler en parfaite liberté.
- Créativité : avoir un tempérament artiste, ne pas se cantonner dans la routine.
- Esprit d’analyse : savoir observer, décrypter, expliquer situation et événements.
- Aptitude à diriger : être capable d’entraîner et de motiver les autres pour atteindre des buts communs, en un mot, être meneur d’hommes.
- Aptitude à communiquer : ou faire passer des messages oraux et écrits clairs précis et adaptés à votre auditoire ou votre lectorat.

• Annonce :
les questions à se poser pour ne pas se tromper :

Exemple d'annonce:


(1) Centre de formation
(2) Colombes
Recherche
(3) ATTACHÉ COMMERCIAL (H/F)
(4) 30/35 ans,
(5) de formation école de commerce ,
 (6)Vous avez une expérience significative dans la vente de service.
(7)Vous êtes vigoureux, déterminé, organisé, vous avez le sens du contact et vous savez convaincre. 
(8)Votre mission : gagner des parts de marché, prospecter de nouveaux clients, suivre la clientèle. 
Envoyez CV lettre photo à….

(1)- Identité de l’entreprise : l’annonce indique les coordonnées du centre de formation…mais vous devez vous renseigner pour obtenir le nom exact du recruteur. D’ores et déjà, ce type d’entreprise vous attire-t-il ?
(2)- Implantation : Ce lieu de travail vous convient-il ? N’est-il pas trop éloigné de votre domicile ?
(3)- Poste : ce poste correspond-il à votre profit ?
(4)- Âge : Vous pouvez éventuellement élargir cette fourchette entre 26 et 40 ans maximum. Votre âge correspond-il à cette moyenne ?
(5)- Formation : Le terme « diplôme » n’apparaît pas. Cette absence laisse à penser qu’il n’est pas obligatoire. Le niveau suffit. Avez-vous suivi cette formation?.
(6)- Expérience : le mot « significative » indique, la plupart du temps, une expérience de trois à cinq ans. L’avez-vous ?
(7)- Qualités : Possédez-vous ces qualités comment les avez-vous exprimées dans votre vie professionnelle et privée ?
(8)- Fonctions : Avez-vous déjà exercé ces fonctions ? Quand ? Où ? Pendant combien de temps ? Et avec quels résultats?.

• À retenir :

- Sélectionnez les annonces qui vous intéressent et pour lesquelles vous êtes un(e) candidat( e) possible.
- Confrontez les annonces retenues avec vos propres connaissances, aptitudes et expériences professionnelles, et aussi avec vos objectifs.
- Ne vous censurez pas si votre expérience correspond à trois critère sur quatre, vos chances existent.
- Lorsque c’est l’entreprise qui recrute elle-même, essayez de vous renseigner sur ses caractéristiques : raison sociale, chiffre d’affaires, secteur d’activité, effectifs, place sur le marché, image de marque.
- Vous devez avoir à l’esprit en lisant une annonce que :

1- l’entreprise qui émet cette annonce :

• Exprime un besoin
• S’efforce d’attirer l’attention des lecteurs
• Souhaite faire passer une » bonne image de marque »

2- Le lecteur effectue :

• Une lecture approfondie et objective
• Sélectionne les exigences et les rapproche de ses propres critères de recherche.
- Pour répondre à une petite annonce, ne perdez pas de temps. En règle générale, vous pouvez envoyer votre dossier dans la semaine qui suit le jour de parution. Mais, si vous trouvez une annonce datant de trois semaines qui correspond à votre profil, n’hésitez pas à y répondre, le recrutement n’est peut être pas terminé.

B- Les documents à rédiger.


I- Le CV (Curriculum Vitae)

Il y a trois modèles :

- Le CV chronologique
: qui respecte la chronologie des formations et des expériences, mais ce genre de CV est dépassé.

- Le CV anti-chronologique
: c’est le plus utilisé. On commence par les dates les plus récentes, et on remonte vers les plus anciennes. On l’utilise en cas de candidature spontanée.

- Le CV thématique ou par compétences
: on met en valeur les compétences requises d’un côté, et de l’autres on les réunit par thèmes ; et c’est le plus efficace, quand on répond à une petite annonce.

Nb
: ici, il y a plusieurs exemples sur le net ! Il n’y a de présentation-type, mais la sobriété et une bonne mise en page aérée sont de mise.il est saisi sur Word. Caractère Times New Roman, taille 12 sur du papier Format A4, de couleur blanche. La photo n’est pas obligatoire, sauf si on le demande, et dans ce cas, elle doit être de bonne qualité. Les fautes d’orthographe sont impardonnables.

II- La lettre de motivation :

C’est elle qui donne vie au CV, et le personnalise. Elle porte en effet le nom du destinataire, la date, le lieu… et permet de mettre en valeur les objectifs et la motivation du postulant. C’est dans une lettre de motivation qu’on met l’accent sur les qualités relatives citées plus haut ! Elle est manuscrite, d’une belle écriture, ou du moins harmonieuse, sinon la faire écrire par quelqu'un qui écrit mieux.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Djc: chapitre xiii!
  Mettre la production écrite à l'esprit du temps
  Tous les messages de Jaafari Ahmed


 Réponse N°1 31040

re
  Par   marocagreg  (Adminle 27-04-13 à 21:13



sujet très intéressant.

merci





 Réponse N°2 31042

Si je me permet !!!!
  Par   Isaoui Achraf  (CSle 27-04-13 à 21:33



Bonjour,

J'ai juste lu le dernier paragraphe concernant La lettre de motivation, je ne sais pas pourquoi cette consigne: "sinon la faire écrire par quelqu’un qui écrit mieux" m'a attiré mon attention. Recourir à quelqu'un d'autre pour vous faire valoir aux yeux des recruteurs ce n'est pas une sorte de fraude et de tricherie!?

Merci





 Réponse N°3 31043

Mon cher Isaoui!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 27-04-13 à 21:40



Il y a des gens très compétents, mais qui écrivent très mal! le fait de recourir à quelqu'un qui écrit bien, peut palier cette lacune, , d'autant plus, qu'une fois embauché, le candidat n'aura peut-être plus l'occasion d'écrire à la main. Donc, pourquoi, considérer cela comme de la triche,surtout qu'on ne précise pas au candidat d'écrire lui-même!





 Réponse N°4 31044

Une mine d'or !
  Par   Samira Yassine  (CSle 27-04-13 à 22:14



Oui ! Vous l'êtes , M Jaafari.

Je ne sais pas comment vous faites pour être omniprésent, du collège à la fac passant par le lycée, sans oublier les différents sujets débattus sur le site.

Chapeau !





 Réponse N°5 31045

Madame Yassine!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 27-04-13 à 22:26



Vous êtes très aimable! je ne fais que suivre vos traces un peu partout!

mes hommages Madame!





 Réponse N°6 31637

chercher un travail est un boulot
  Par   khrazi Ahmed  (CSle 09-06-13 à 13:48



Un sujet très intéressant .J'ajoute que la lettre de motivation ,entant que document nécessaire dans la recherche d'emploi,acquiert de plus en plus un autre statut.Elle n'est plus un document qui consiste à montrer ses propres motivations mais de montrer concrètement qu'elle valeur ajoutée apportera le candidat à l'organisme .Ceci dit que le demandeur d'emploi doit avoir au prime abord des amples renseignements sur l'entreprise cible et il doit être aussi quelqu'un qui comprend les vrais enjeux de poste auquel il postule .Il s'agit alors d'adresser, en quelque sorte ,un adieu à la lettre de motivation type française et de souhaiter la bienvenu à la lettre de motivation type américaine.Un résultat logique puisque aujourd'hui les entreprises sont à la recherche des candidats compétents qui peuvent créer la différence.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +