Les registres de langues

 Par jirari sophia  (?)  [msg envoyés : 2le 03-06-10 à 16:19  Lu :6409 fois
     
  
 accueil

Le registre pathétique
Il tire son sens du mot grec pathos, signifiant "passion, souffrance", et cherche à provoquer l’émotion du lecteur en recourant à des thèmes liés à la souffrance, comme la mort, la maladie, la séparation, la douleur. On peut le reconnaître par :
• Les champs lexicaux de la souffrance et de la mort.
• Les métaphores et les comparaisons qui renforcent l’expression des sentiments.
• Les hyperboles et oppositions qui intensifient l’émotion.
• Les ellipses narratives qui laissent deviner l’horreur de la situation.
• La ponctuation expressive : questions oratoires, exclamations…
Le registre tragique
Il est lié au genre théâtral de la tragédie, mais on peut également le rencontrer dans le roman ou la poésie. Proche du régistre pathétique, il met en scène des situations où lhomme est écrasé par une instance supérieure à lui (Dieu, l’État, la morale…).
On peut le reconnaître par :
• Un niveau de langage soutenu.
• Les champs lexicaux de la fatalité, du devoir, de la faute…
• Les allusions à l’autorité de Dieu.
Le registre comique
Le registre comique est associé au genre de la comédie. On distingue différentes formes de comique : le comique de mots (jeux de mots, calembour, polysémie, jeu sur les sonorités) ; le comique de répétition (le dialogue de sourds, répétitions d’expressions, de situations) ; le comique de caractère ou de geste (on peut alors être attentif à la rapidité du rythme) ; le jeu sur les niveaux de langage (attribuer à un personnage un niveau de langage décalé par rapport à son origine sociale).
Le registre ironique
L’ironie consiste à exprimer le contraire de ce que l’on veut dire et repose sur l’implicite. Il convient alors au lecteur de s’interroger sur la réelle intention du locuteur par :
• Les antithèses : opposition entre deux idées.
• Les oxymores qui réunissent dans une même expression deux termes réellement opposés.
• Les antiphrases qui expriment une idée par son contraire.
Le registre lyrique
Associé à la lyre d’Orphée, prince des poètes, le registre lyrique vise à traduire les émotions et les passions du locuteur, comme la mélancolie, la nostalgie, les regrets, la douleur, mais aussi la joie, le bonheur, l’ enthousiasme. C’est pourquoi on retrouve les thèmes de l’amour, de la fuite du temps, de la solitude, de la nature, de la désillusion. On peut reconnaître le registre lyrique par une :
• Rhétorique amoureuse : personnifications, anaphores, comparaisons, métaphores.
• Musicalité : rythme binaire/ternaire, allitérations/assonances…
• Ponctuation expressive : exclamations, points de suspension…
Le registre épique
Associé au mot "épopée", le registre épique exalte les valeurs héroïques liées à de grandes actions comme la guerre, le sacrifice de victimes, la gloire de Dieu. On peut le reconnaître par :
• Une forme de récit descriptif : point de vue omniscient et parfois recours au merveilleux.
• Des figures de style : hyperboles, effets de gradation et d’ accumulation, répétitions.
• Des formes elliptiques : il s’agit de passer sous silence certaines situations pour pouvoir théâtraliser la scène.
Le registre fantastique
Il est défini par Tsvetan Todorov comme "l’intrusion de l’irréel dans la vie réelle". Le lecteur hésite entre une explication irrationnelle et une explication rationnelle. On peut le reconnaître par :
• Les différents champs lexicaux du surnaturel, de la mort, de la peur, de la folie, les verbes de perception, de sensation.
• La narration à la première personne et le choix de la focalisation interne : ce qui permet au narrateur de faire partager au lecteur ses doutes.
• Les modalisateurs liés à l’expression du doute.
• Les modes et les temps verbaux de l’irréel.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 4615

Merci infiniment ma soeur
  Par   Chouaf Mourad  (CSle 03-06-10 à 21:41

Merci bcp ma soeur pour les explications , je vais l'imprimer incha2alah




 Réponse N°2 4634

ne pas confondre « registres de langue » et registres littéraires
  Par   Abdelmonaim Bouazza  (CSle 05-06-10 à 17:55

Salut Sophia

Je vous félicite pour cet effort précieux qui aidera certainement nos chers élèves de la première année du cycle secondaire toutefois il ne faut pas confondre « registres de langue » et registres littéraires ; les registres de langue sont les niveaux de langue à savoir soutenu ,courant,familier, argotique tandis que "registres littéraires" ou tonalités c'est l'objet de votre participation ci-dessus.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +