Les minorités dans l'oeuvre au noir de marguerite yourcenard

 Par hasnawi Meriem  (?)  [msg envoyés : 3le 13-06-12 à 19:27  Lu :1178 fois
     
  
 accueil


Les minorités dans l'oeuvre au noir de Marguerite Yourcenard

Introduction

Dans l'oeuvre au Noir, Marguerite Yourcenar brosse un aperçu sur plusieurs minorités dans divers domaines. Elle use Zénon pour ressusciter la Renaissance du XVIe siècle. Cette époque, n'est qu'une rupture avec l'obscurantisme, elle a eu sa naissance à travers l'effort fourni par des minorités propagées pour le but d'améliorer la vie humaine en dépassant les limites imposées par l'Eglise.

A travers Zénon l'enfant naturel, l'athée, l'homosexuel, l'alchimiste et le suicidé. L'écrivaine donne l'exemple d'un héros qui rassemble toutes les contradictions sociales, autrement dit, les minorités du XVIe siècle qui ont osé confronter l'Eglise.

  1. Minorité sociale


  1. l'enfant naturel


Zénon est né d'une relation illégitime entre Hilzonde et Alberico de Numi, abandonné par son père et gardé par sa mère pendant une période limitée. Il est rejeté par sa mère et adopté par son oncle le banquier. Par la suite, il est mis à la disposition de l'Eglise pour qu'il puisse y faire carrière au sein de sa société. « Zénon grandit pour l'Eglise. La cléricature restait pour un bâtard le moyen le plus sûr de vivre à l'aise et d'accéder aux honneurs. »P 34. A ce niveau, on constate le malaise qui a accompagné Zénon dès sa naissance.

C'est un enfant illégitime qui va subir la haine et le rejet de la société pour une faute qu'il n'a pas commise. Zénon est un cas exceptionnel qui marque l'ambiguïté dès le début de sa naissance puisque ce rejet de la société va lui forcer d'acquérir son caractère solitaire.

En voyageant, Zénon espère trouver sa liberté. Par ailleurs, cette dernière lui était constamment menacée « Le clerc se sentait libre comme la bête et menacé comme elle. » P50

  1. La Révolte des ouvriers

Une révolte des ouvriers se déclenche lors d'une fête organisée par Henri en faveur des reines et des régentes. Cette révolte conteste la bourgeoisie qui manipule les ouvriers.

Ces manifestations ont été tenues par Thomas qui était « menacé de la potence pour avoir rompu à coups de marteau les métiers mécaniques montés depuis peu et finalement mis en marche » p : 59

  1. Minorité sexuelle :


1) Le rejet du sexe féminin

Zénon, le solitaire, reste attaché à ses secrets du fait qu'il ne les révèle pas oralement, mais il remet en questions ses idées à travers l'écriture. Cependant, la seule personne qui a la chance d'entendre la voix métaphorique de Zénon est son cousin Henri Maximilien car il vu la relation qui les unit dès leur enfance.

Zénon est toujours l'exemple de « hors norme ». Il est toujours déguisé, caché et unique dans ses actes. En effet, le caractère spécial de Zénon lui intègre dans la partie des minorités ; sociale, scientifique religieuse et même sexuelles.

Zénon avait vécu quelques aventures avec les femmes. Mais, il n'éprouve pas un grand désir charnel envers des femmes des classes aristocratiques qui semblent, pour lui, inaccessibles et même les prostituées ne l'intéressent pas.

« Il avait prudemment ménagé Casilda Perez, se souciant peu de renvoyer cette pauvre fille en Espagne grosse de ses oeuvres. La captive sous les murs de Bude était morte peu après qu'il l'eut prise, et ne s'en souvient que pour cette raison, les autres femmes n'avaient guère été que des ribauds contre lesquelles l'avaient jeté les hasards de la route : il avait peu apprécié ces paquets de jupons et de chair ». (p.384)

A travers la rencontre de Zénon avec la dame de Frôsô qui « s'était montrée différente : elle l'avait aimé pour souhaiter lui offrir un durable asile ; elle avait voulu de lui un enfant, il ne saurait jamais si s'était réalisé ou non ce voeu qui va plus loin que le désir du corps. » p.385 . Nous constatons que Zénon l'avait considéré comme une relation passagère. Or, Frôsô liée à Zénon veut le posséder de manière absolue, autrement dit, elle rêve de l'épouser. Cependant, notre héros solitaire refusera implicitement cette idée gênante.

2) Zénon et l'homosexualité

Comme Zénon avait des aventures avec les femmes, il partage des relations que refusent les dogmes de l'Eglise. Il mène des aventures masculines de temps en temps.

« Moi, dit Zénon, je goûte par-dessus tout ce plaisir un peu secret qu'un autre, ce corps semblable au mien qui reflète mon délice … » (p.152).

A ce niveau, nous constatons que Zénon appartient à la minorité homosexuelle du XVIe siècle. Zénon s'exprime de manière plus charnelle et sensuelle en parlant de ses relations masculines.

Cyprien, ce jeune moine infirmier ébranlera le restant de la vie de Zénon. Il fait des confidences au médecin-philosophe, en essayant d'attirer celui -ci et d'en faire son complice .Ses confessions sur les rencontres des Anges révèlent une imagination poétique.

« La situation des Anges était plus dangereuse encore .Les jeux amoureux avec les filles, qui eussent dû diluer aux yeux de l'homme de la rue ce qu'on jugeait la noiraude de l'aventure, exposaient au contraire davantage ces infortunés (gueux, miséreux) (…) les assemblées nocturnes … » (P. 296)

Cette citation nous montre l'image métaphorique des homosexuels qui sont assimilés à des anges. Mais, ces anges risquent l'hérésie de l'Eglise qui méprise ce goût charnel.

Zénon éprouve un désir pour ce jeune infirmier, devient son confident. Mais l'Eglise qui considère que : « Etre appréhendé pour sodomie ou pour athéisme appelait le même châtiment » p : 289.

L'homosexualité féminine était absente dans le roman. Mais, elle était souvent liée aux rapports de maîtresses et des servantes, des amies et des parentes.

Conclusion :

Dans une époque où les dogmes religieux sont imposés de manière quasi-absolue. Zénon reste l'exemple du cas anormal ou « hors norme », la chose qui fait montrer que les lois canoniques de l'Eglise ne font pas l'objet d'élider, absolument, toute sorte d'hérésie.

Réalisé par Meriem Hasnawi.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 23604

Merci!
  Par   Jeafari Ahmed  (CSle 13-06-12 à 19:49



Pour le partage! du travail bien construit!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +