Les figures de style

 Par Snini Abdellatif  (Prof)  [msg envoyés : 22le 20-10-10 à 10:57  Lu :8271 fois
     
  
 accueil

Les figures d'analogie
Qu'est-ce qu'une figure de style?
Une figure de style est une manière de parler différemment. C'est un procédé d'expression qui vise à produire un effet, une impression : émouvoir, séduire, convaincre, attirer l'attention...
Les figures de style constituent des écarts par rapport aux moyens habituels d'expression. Elles relèvent de l'art de parler, ou rhétorique. On trouve les figures de style aussi bien dans la langue de tous les jours, que dans la presse, la publicité et les textes littéraires.
On distingue plusieurs figures de style, regroupées comme suit:
  • les figures d'analogie: elles établissent des relations entre des éléments;
  • les figures de substitution : elles désignent un élément sous une autre dénomination ;
  • les figures d'opposition : elles mettent en valeur des oppositions ou des contrastes entre des éléments;
  • les figures d'insistance et d'atténuation : elles mettent en valeur un élément.
Les figures d'analogie
A- Corpus :

Figure de style

Figure de style

Exemples

1 - La comparaison

1- Rapprochement de deux réalités ayant au moins un point commun: le comparé et le comparant, à l'aide d'un outil de comparaison explicite

1. Deux jours et demi à vivre comme un prince.
2. La chambre paraît plus accueillante.
3. Une lampe, certes, éclaire mieux qu’une bougie mais elle est moins jolie qu’un chandelier.
2- La métaphore


2- Mise en relation de manière implicite de deux éléments qu'un point commun permet de rapprocher: le comparé (parfois sous-entendu) et le comparant. Il s'agit d'une comparaison sans outil de comparaison.

  1. Ma mémoire était une cire fraîche (… ).
  2. La bouilloire sur son brasero entama timidement sa chanson.


3- La personnification

3- Attribution de caractéristiques ou de comportements humains à des animaux, des éléments de la nature, des objets...

1- Ils (les deux moineaux) discutaient avec passion et je comprenais leur langage.
2- Ils (les deux moineaux)affirmèrent ceci avec conviction(… ).


Exercices d’application :
1- Identifiez les figures de style présentes dans les énoncés suivants (tous les énoncés sont extraits du roman « La boîte à merveilles ») :
  1. (...) et malgré mes larmes, me noya sous un flot d'injures et de feu.
  2. Mon cœur dans ma poitrine heurtait avec force les parois de sa cage.
  3. La Chouafa gémissait, se plaignait, conjurait, se desséchait dans des nuages d'encens et de benjoin.
  4. Çà et là des marchands trônaient derrière leurs pyramides d'oranges.
  5. Viens, mon petit œil.
  6. La longue crinière de son cheval se déployait comme un étendard.
  7. Je me souviens de cette solitude vaste comme les immenses étendues des planètes mortes.
  8. Cela ne te fait rien à toi, qu'on nous traîne dans la boue...
  9. Le bruit de ses narines me rappela le son de la trompette du Ramadan.
  10. Les objets ne reconnaissaient plus, ils m’opposaient un usage hostile .

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Urgent; concours iscae
  A bon entendeur, salut.
  Tous les messages de Snini Abdellatif


 Réponse N°1 6905

avis personnel
  Par   Rochdy Elmostafa  (Profle 20-10-10 à 23:40

Merci M.Snini Abdellatif pour le partage.

J'ai une petite remarque sur l'exemple illustrant selon vous la métaphore.J'y vois une personnification.

entama timidement sa chanson = est un comportement humain attribué à un objet(la bouilloire).

Cordialement.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +