Les figures de style

 Par lamrani abdou  (?)  [msg envoyés : 5le 19-01-10 à 23:09  Lu :2635 fois
     
  
 accueil

Les figures de style
TABLEAU RECAPITULATIF
NOM DEFINITION EXEMPLE
ALLEGORIE n.f. Personnification d'une idée abstraite - Ô Mort, vieux capitaine, il est temps !
ANAPHORE n.f. Répétition d’une même expression ou d’un même mot en début de phrase ou de vers - Partout l’image idée, partout la pensée fleur, partout les fruits
ANTITHESE n.f. 2 termes de sens opposés dans une même phrase - Le navire était noir, mais la voile était blanche
CHIASME n.m. Structure en croix qui associe 2 termes deux à deux sans nécessairement qu’ils aient un rapport de sens - Il regarde longtemps, longtemps cherche sans voir
- Ces murs, maudits par dieu, par Satan profanés
COMPARAISON n.f. Etablir un parallèle entre un comparé et un comparant à l’aide d’un mot-outil (comme, semblable à...) - Tes yeux sont bleus comme le ciel
ENUMERATION n.f.,
ACCUMULATION n.f. Juxtaposition d'une série de termes - Un gros meuble à tiroirs encombrés de bilans, de vers, de billets doux, de procès, de romances
EUPHEMISME n.m. Formulation adoucie d’une idée qui pourrait paraître trop brutale - Les non-voyants (aveugles)
- Il est décédé (il est mort)
HYPERBOLE n.f. Exagération dans le choix des mots - Un bruit à réveiller un mort
IRONIE n.f. Dire le contraire de ce que l’on pense - C’est malin ! (c’est idiot)
- Surtout ne te presse pas !
LITOTE n.f. Utilisation d'une expression suggérant beaucoup plus que ce qu’elle dit réellement - Ce n’est pas mauvais (c’est bon)
- Va, je ne te hais point Le Cid, de Corneille (je t’aime)
METAPHORE n.f. Etablir une assimilation entre un comparé et un comparant qui sont rapprochés sans outils de comparaison - Et tes mains, feuilles de l’automne
- Les étoiles volaient dans les branches des arbres
METONYMIE n.f. Remplacer un élément par un autre élément appartenant au même ensemble logique (contenu  contenant ; partie  tout) - Boire un verre
- Manger son assiette
OXYMORE n.m. Réunir à l’intérieur d’une même expression deux mots aux sens opposés - Une obscure clarté
PERIPHRASE n.f. Remplacer un terme par une expression qui le défini - La capitale de la France
- Le roi des animaux
PERSONIFICATION n.f. Attribuer des qualités humaines à un objet inanimé - Cette rose aimable comme toi
- Un soleil voit naître et mourir la rose
PLEONASME n.m. Répétition de termes superflue - Un géant vraiment grand
- Descendre en bas
SYNECDOQUE n.f. Remplacer un mot par un autre ayant une relation d’inclusion avec celui-ci (la partie pour le tout ou le tout pour la partie). Cas particulier de la métonymie. Le tout pour la partie :
- Metz a gagné la finale (pour «l'équipe de foot de Metz»...)
La partie pour le tout :
- Je quitterai bientôt ces murs (pour «cette maison»)

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +