Les connecteurs logiques

 Par Hamza Abdellatif  (Prof)  [msg envoyés : 10le 11-09-15 à 10:41  Lu :1034 fois
     
  
 accueil


Les connecteurs logiques


I. Les connecteurs : définition

Les connecteurs sont des mots ou des locutions invariables, appartenant à différentes classes grammaticales qui marquent un rapport de sens entre des propositions, des phrases ou des parties d'un texte.


II. Les connecteurs temporels et spatiaux

Les connecteurs temporels établissent un rapport chronologique. Ils organisent généralement le récit dont ils soulignent les étapes : le début du récit (d'abord, au début, au commencement …), les péripéties (puis, ensuite, alors…), la fin du récit (finalement, enfin, au bout du compte…).

Ils permettent d'indiquer les différents aspects du temps, ancrent les événements dans le temps, situent les événements les uns par rapport aux autres.

1. On les trouve principalement dans les discours : narratif, explicatif (marquer les étapes d'une expérience…)

2. Ils ont plusieurs valeurs, plusieurs rôles :

- la date et le moment : hier, la veille, au mois d'août, bientôt, tôt, tard…

- la succession : d'abord, puis, ensuite, enfin, alors…

- la fréquence : jamais, toujours, parfois, souvent, à chaque fois…

- la durée : longtemps, depuis, durant, pendant ce temps, toute l'année…

Les connecteurs spatiaux organisent généralement la description. Ils marquent le plus souvent des oppositions par rapport à un repère dans l'espace : à droite/à gauche, en haut/en bas, ici/là-bas…

Ils organisent l'espace, situent les actions dans l'espace.

1. On les trouve principalement dans le discours descriptif.

2. Ils ont plusieurs rôles, plusieurs valeurs :

- lieu où l'on est : ici, là …

- lieu où l'on va : à Marseille, en France, vers la forêt…

- lieu d'où l'on vient : de France…

- lieu par où l'on passe : par la forêt…

III. Les connecteurs logiques

Les connecteurs logiques sont les plus nombreux. Ils marquent un rapport logique entre deux phrases ou deux propositions. Ils soulignent les étapes d'une explication (texte explicatif) ou d'un raisonnement (texte argumentatif), mais aussi parfois d'un récit.

Ils appartiennent à différentes natures/classes grammaticales et expriment plusieurs valeurs :

Nature

Cause

conséquence

Hypothèse

But

Opposition

Concession

Addition

Exemple

Alternative

Conjonctions

de

coordination

car

donc



Mais, or

Et, ni…ni…

ou

Adverbes et

locutions

adverbiales

En effet

De fait

Aussi ( reprise du sujet),

Alors,

En conclusion,

En conséquence,

Par conséquent

Dès lors,

D'où

En ce cas,

Sinon,

Pour un peu

Dans ce but,

A cette fin

Cependant

Néanmoins, Pourtant,

Par contre,

Du reste,

D'ailleurs,

Au contraire,

En revanche,

Toutefois,

Bien sûr,

Soit,

Certes

D'abord,

Premièrement,

D'entrée de

jeu,

En outre,

D'une part…,

d'autre part…

Puis,

Ensuite,

De plus,

Par ailleurs,

Enfin,

C'est-à-dire,

Ainsi,

Par exemple,

Notamment,

En effet,

citons

Soit…, soit…

Ou bien…, ou

bien…

Conjonctions

et locutions

conjonctives

de

subordination

Parce que,

Du fait que,

Etant donné

que,

Puisque,

Sous

prétexte

que,

comme

De sorte que,

Si bien que,

Tellement que…,

Si… que…,

De telle manière

que…

Si,

A condition

que,

A supposer

que,

Pourvu que,

Au cas où,

A moins que…

Pour que,

Afin que

Quoique,

Bien que,

Il est

vrai/certain

que,

Même si,

Nul doute que,

Encore que,

Quand bien

même,

Alors que


Soit que…, soit

que…



  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +