Les candidats libres et l'examen 2015.

 Par Samira Yassine  (?)  [msg envoyés : 2089le 13-12-14 à 14:29  Lu :797 fois
     
  
 accueil

" De nouvelles mesures" ont été prises concernant la passation de l'examen national par les candidats libres.
Je me demande si c'est la bonne solution .
En avez-vous une idée ?
Qu'en pensez-vous ?
Certains collègues proposaient un tarif de 500 dhs pour dépos du dossier vu que certains professeurs souffrent le martyre dans l' accomplissement de cette tâche :La surveillance des ccandidats libres , la bête noire de tous les professeurs et ce qu' elle entraîne comme insultes , menaces, voire agression.
Un échange là-dessus nous aiderait à y voir clair.

  




 Réponse N°1 34855

re
  Par   marocagreg  (Adminle 13-12-14 à 19:38

A mon avis, les nouvelles conditions imposées aux candidats libres du baccalauréat sont judicieuses et raisonnables. Un candidat qui épuisent ses trois chances pour obtenir ce diplôme est sans doute un candidat qui n'a pas le niveau requis ou le volonté nécessaire pour avoir ce diplôme. Celui qui s'inscrit, réserve une place pour ne pas se présenter le jour de l'examen (sauf en cas de justification valable) est sans doute quelqu'un qui ne mérite pas de repasser cet examen. Enfin, il est complètement absurde qu'un candidat se présente en tant que candidat libre pour obtenir un diplôme qu'il possède déjà (dans la même spécialité) seulement pour avoir un document plus récent !!!. Quant aux frais, je crois que c'est logique de demander des frais (pas trop élevés quand même) pour les candidats libres ne serait-ce que pour les empêcher de prendre l'examen à la légère.Ils déboursent bien une fortune pour avoir un TCF ou un Dalf, pourquoi pas le bac qui leur ouvre la voie des études supérieures ?




 Réponse N°2 34866

Tout à fait d’accord !
  Par   Samira Yassine  (CSle 13-12-14 à 22:36



Bien renseigné !





 Réponse N°3 34877

oui pour payer...
  Par   HANINE SALMA  (CSle 15-12-14 à 19:42



bac libre..! en effet le candidat libre se sent libre de toute obligation. Il est libre de se présenter tant de fois qu'il le souhaite, il est libre de se présenter ou non le jour de l'examen, il est libre de tricher ou d'insulter tout le monde.... Il est donc temps de lui imposer certaines mesures. payer 500 dh de frais c'est tout à fait logique... un candidat qui s'absente sera suspendu pour deux ans consécutifs. celui à qui à son encontre on a rédigé un rapport soit pour tricherie ou mauvaise conduite sera éliminé pour trois à cinq ans de suspension..





 Réponse N°4 34922

Un événement historique
  Par   BENDEROUECH LOUBNA  (CSle 21-12-14 à 10:53



Bonjour,

C'est un événement historique. Ses dernières années, le bac libre est devenu un fardeau pour le pays. Il était temps de prendre ces mesures révolutionnaires. Soit prendre le bac avec le sérieux et le respect, soit il faut prendre un autre chemin. Le comportement de la grande majorité des candidats c'est la tentative ( si ce n'est pas cette l'année, l'année prochaine et ainsi de suite).

Merci.





 Réponse N°5 34933

Il y a des honnêtes gens parmi ces candidats honnis
  Par   AitBaaya Mohamed  (Profle 22-12-14 à 11:09



Il est vrai qu'il y a des candidats libres qui profitent pleinement de leur statut de libre pour semer la zizanie sur leur passage, et ce pendant toute cette période des examens du Bac, sous le nez des professeurs et des services de l'ordre. Ces candidats malintentionnés étaient toujours derrière ces scandales qui entichent notre dignité, notre crédibilité et notre fierté d'être enseignants, ils étaient toujours derrière ces fraudes, ces tricheries qui renflouent les poches des marchands de " réponses à toutes les épreuves du Bac, toutes filières confondues". leurs comportements sont inqualifiables...

Cependant, il faut toujours positiver et relativiser un phénomène quelle que soit son ampleur, et dire qu'il y a des gens ambitieux et honnêtes qui veulent améliorer leur savoir ou leur situation financière, grâce à ce sésame qu'est ce fameux Bac. Il y a donc des gens qui se présentent à ces examens, et qui sont animés de bonne foi ...

A mon avis, il y a une solution qui ne coûtera rien de plus que ce qui est prévu comme budget spécial pour les candidats libres : un simple changement de date et l'organisation des examens dans 2 ou trois centres par AREF ( Mois de MAI, par exemple, et non loin de leur AREF )

Je suis pour cette participation payante, elle allègera les dépenses de l'Etat et réduira l'effectif des candidats ( les candidats qui comptent sur ces vacances de la période des examens feront leurs calculs et se désisteront... )





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +