Lecture (tc) - le texte descriptif

 Par SALIM Mounir  (?)  [msg envoyés : 15le 16-11-14 à 19:24  Lu :930 fois
     
  
 accueil


Prof : SALIM. Mounir

Activité : la lecture

Niveau : tronc commun

Module : 1 /timing1

Texte :

Ils venaient de s'arrêter aux deux tiers de la montée, à un endroit renommé pour la vue, l'on conduit tous les voyageurs. On dominait l'immense vallée, longue et large, que le fleuve clair parcourait d'un bout à l'autre, avec de grandes ondulations. On le voyait venir de là-bas, taché par des îles nombreuses et décrivant une courbe avant de traverser Rouen. Puis la ville apparaissait sur la rive droite, un peu noyée dans la brume matinale, avec des éclats de soleil sur ses toits, et ses mille clochers légers, pointus ou trapus, frêles et travaillés comme des bijoux géants, ses tours carrées ou rondes coiffées de couronnes héraldiques, ses beffrois, ses clochetons, tout le peuple, gothique des sommets d'églises que dominait la flèche aiguë de la cathédrale, surprenante aiguille de bronze, laide, étrange et démesurée, la plus haute qui soit au monde. Mais en face, de l'autre côté du fleuve, s'élevaient rondes et renflées à leur faîte, les minces cheminées d'usines du vaste faubourg de Saint-Sever.

Maupassant : Rouen vu de Canteleu, Bel Ami

La phase pré-pédagogique :

Les capacités du cours : être capable de déterminer les caractéristiques d’un texte descriptif ; et pouvoir les exploiter à l’écrit comme à l’oral.

La phase pédagogique :

La situation de passage : ce texte est extrait de Bel Ami, de Guy De Maupassant. Dans ce texte, le narrateur décrit la ville de Rouen et son fleuve en utilisant la position de ces personnages qui se trouvent à un endroit renommé pour une vue panoramique.

Les caractéristiques d’un texte descriptif :

A : le temps verbal dominant :

Le narrateur raconte en utilisant l’imparfait à valeur descriptive : {venaient, dominait, apparaissait, s’élevaient, parcourait, voyait}. Le verbe voir est un verbe de perception. Il rappelle le point de vue duquel le narrateur voit et décrit la ville de Rouen.

B : les adjectifs :

Ce texte contient beaucoup d’adjectifs qualificatifs qui viennent préciser les formes, la géométrie, la quantité et le temps.

  • Adjectifs de la forme : l'immense (vallée), longue et large/ grandes (ondulations)/ des (îles) nombreuses/ (bijoux) géants/ (tours) carrées et rondes/rondes et renflées, minces (cheminées).

  • Adjectifs de temps : (brumes) matinales

  • Adjectifs juxtaposés : ses mille clochers légers, pointus ou trapus, frêles/ aiguille de bronze, laide, étrange et démesurée.

C : les figures de style :

  • Ces milles clochers travaillés comme des bijoux géants. {comparaison}

  • La ville apparaissait un peu noyée dans la brume matinale. {métaphore}

  • Ces tours carrées ou rondes coiffées de couronnes. {métaphore}

D : Les indicateurs spatiaux :

{à un endroit/là-bas/sur la rive droite/en face, de l’autre côté du fleuve/…} Ces expressions de l’espace (lieu) montrent le schéma de description adopté par le narrateur. Le narrateur a une vision panoramique sur la ville de Rouen, sur son fleuve et ses édifices.

E : le point de vue du narrateur :

Le narrateur n’est pas un personnage de l’histoire ; il observe le décor général et le décrit comme une photocopieuse. Il fait une description neutre, sans jugements ou opinions, il utilise la troisième personne du pluriel :{ils}. Il a un point de vue externe.

  • Synthèse globale :

  • D’après l’activité faite, quelles sont les caractéristiques d’un texte descriptif ?



  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +