Lecture (fiche)-le bourgeois gentilhomme - (acte iii, scène xii)

 Par taysire anass  (Prof)  [msg envoyés : 4le 05-02-14 à 09:25  Lu :3600 fois
     
  
 accueil


Prof-: TAYSIRE ANASS

Module : IV

Séquence: III

Activité : Lecture

Support : (Acte III, scène XII) le nœud: Le bourgeois gentilhomme de Molière

Niveau : Tronc commun lettres 2

Durée : 1 heure

Capacité: Etudier une comédie.

Objectif: Etudier l'intrigue secondaire (le nœud)

Déroulement de la séance :

  1. Identification :

Type : texte dialogué.

Genre : Extrait d'une comédie classique.

Lieu: le logement de M. Jourdain

Personnages: M. Jourdain, Mme Jourdain, Cléonte, Nicole…

  1. Situation du passage

Mme Jourdain invite Cléonte à demander la main de Lucile à M. Jourdain.

  1. Questions de compréhension générale:

  • Où se passe l'action?

  • Quels sont les personnages intervenant pour la première fois?

  • Que font les personnagesdans cette douzième scène?

Les axes de lecture:

Axe I: Le portrait de Cléonte: son caractère et son statut social:

  • Cléonte veut demander la main de Lucile la fille de M. Jourdain.

  • C'est un homme modeste, franc, il n'est pas un gentilhomme comme M. Jourdain le veut.

  • Il est refusé par M. Jourdain car il n'est pas noble.

  • Il condamne l'hypocrisie des nobles et il refuse d'être un jour un faux noble hanté par la folie des grandeurs.

 Cléonte le jeune homme condamne l'hypocrisie et le mensonge de M. Jourdain qui se révèlent notamment dans l'usurpation des titres de la noblesse.

Axe II: l'affrontement de deux visions du monde: gentilhomme /honnête homme

M. Jourdain

Cléonte/ Mme Jourdain

Il n'a pas accepté Cléonte comme un gendre.

Je vous prie de me dire si vous êtes gentilhomme...
«vouloir demeurer dans la bassesse»

 M.Jourdain ne rêve que d'acheter un titre de noblesse grâce à son argent et au mariage de sa fille.

- «ce mot ne fait aucun scrupule.»

- «Une imposture est indigne d'un honnête homme.»

- «Ses parents avaient des charges honorables.»

- «Il a servi pendant 6 ans à l'armée.»

 Cléonte condamne l'hypocrisie et le mensonge, qui se révèlent notamment dans l'usurpation des titres de noblesse. Il montre sa franchise, son honnêteté et sa modestie - Chacun devrait accepter la place où il est né dans l'ordre social :

« Il y a de la lâcheté à déguiser ce que le Ciel nous a fait naître »

Mme Jourdain conçoit le gendre idéal comme étant un « mari qui lui

soit propre, et il vaut mieux pour elle un honnête homme riche et bien fait » il doit avoir la même origine sociale que sa fille pour entretenir des rapports simples avec sa belle-famille.

 Pour M. Jourdain, le gendre idéal doit être noble, alors que Mme Jourdain, il doit avoir la même origine sociale que sa fille pour entretenir des rapports simples avec sa belle-famille.

Synthèse:


M. Jourdain refuse d'accepter la demande de Cléonte pour épouser sa fille, car celui-ci n'est point gentilhomme comme le veut le père Jourdain. Molière met en scène cette folie des grandeurs qui menace l'unicité de la famille Jourdain et qui met en doute l'avenir de Lucile qui se voit obligée de se marier avec un noble contre son gré.



  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +