Le temps d'un marocain

 Par fatih brahim  (Prof)  [msg envoyés : 288le 26-07-11 à 18:49  Lu :1434 fois
     
  
 accueil

Suivons,un peu à la manière d'un réalisateur de films documentaires,un marocain ordinaire pour l'observer durant quelques moments de sa vie quotidienne.On partira de l'idée que c'est un type qui mérite bien nos observations et nos remarques ,car,en fin de compte,il pourra nous offrir une palette de portraits très révélateurs de certains de nos défauts comportementaux propres à nous marocains.
D'abord,chez lui,disons le soir,pendant une journée de vacances d'été.On le surprend collé à son poste de télévision se livrant à son activité favorite :le zapping.Mais que cherche-t-il? A s'informer ? A développer sa culture générale?Non.Son seul souci: tuer le temps.
Ensuite,on le voit dehors.Supposons qu'il désire prendre un bus ou un taxi, enfin n'importe quel moyen de transport en commun.Il le fait d'une manière insolite c'est-à-dire marocaine.Il a l'intention de d'être le premier à y monter même si il voit que quatre ou cinq de ses concitoyens se sont déjà précipités à la porte du véhicule.Et aussitôt qu'il prend place,le voilà à la recherche du meilleur moyen de profiter de son temps .Bravo; vous avez deviné:lire quelque chose.Faux.il préfère pivoter sa tête dans toutes les directions afin de filmer tout ce qui bouge.Et si par hasard,il remarque un passager tenir un journal,il le prend pour un extra-terrestre.
On peut le voir également ,à l'instar de plusieurs de ses semblables,s'attabler dans un café devant une consommation.Là encore il s'ingénie à perdre du temps.Ainsi,il peut passer de précieuses heures à jouer le rôle d'un drôle de spectateur.Ses yeux ne quittent pas l'écran de cette longue avenue qui s'étale devant lui.Il scrute tous ceux qui passent -comme si c'était le plus beau spectacle du monde.IL ne réfléchit pas un seul instant à ce qu'il peut gagner en faisant un bon usage de son capital temps.La maxime qui dit:"Le temps c'est de l'argent"n'est marocaine.
Entrons,enfin, dans un cybercafé,pour découvrir ce qui intéresse notre type dans la toile.Cette fois-ci vous avez deviné juste:le chat.A la recherche de rencontres virtuelles.Pour ce faire,il se cache derrière un faux nom.Et cela depuis quelques années.Il est devenu un accro du net qui se résume pour lui au seul chat.Il est déconnecté de la vie réelle-de sa vie.
Pour clore ce billet ,espérons bien que les types qui s'identifieront à notre type prendront conscience de l'urgence de procéder à des modifications de leurs comportements.Heureusement pour eux et pour nous que c'est très possible...

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Johon steinbeck/des souris et des hommes /résumé
  Dino buzzati,pauvre petit garÇon-résumé
  Tous les messages de fatih brahim


 Réponse N°1 13709

..
  Par   Youmna youmi  (CSle 28-07-11 à 14:03



C'est l'une des réalités navrantes qui envahissent notre société marocaine.. Alors que faire a l'egard de cette situations ? quelle est la solution?





 Réponse N°2 13712

re
  Par   bensaidi brahim  (CSle 28-07-11 à 18:15



Salut,

Si j'ai bien compris le billet, l'auteur veut parler d'un marocain appartenant à "la classe moyenne"comme elle est définie par la planification de M.lahlimi.Il a droit aux vacances,il est lettré,il zappe..Ce type de personne représente la majorité(je ne généralise pas) des fonctionnaires qui,au lieu d'organiser son temps pour en consacrer une partie à la lecture,se livre à des activités oiseuses vides de sens.L'habitude de la lecture s'apprend en général dès l'enfance et au début de la jeunesse.La lecture, à la différence du zapping, demande un grand effort intellectuel.Or,la majorité de cette catégorie sociale se confine dans l'idée du moindre effort.Pour la queue devant les taxis ou autres services,c'est la loi de l'individualisme aveugle qui prévaut;c'est la devise de"après moi le déluge". Le tbarguig par les yeux ou par la langue ou par l'oreil est monnaie courante chez ces types-là.Cette couche de la société aspire à devenir bourgeoise mais elle n'en a pas les moyens.Alors elle est hésitante entre la position convoitée et la classe qui se trouve au dessous d'elle.D'où son indécision,son malaise.Afin de surmenter ses défauts,ces gens-là devraient s'imprégner de valeurs de l'effort,de la solidarité,de l'abnégation pour les justes causes de la société.Il seraient obligés de dépasser le prétexte de "tout le monde est comme ça"et de commencer par le changement de leurs propres tares s'ils voulaient vraiment réaliser du progrès.





 Réponse N°3 13725

re
  Par   bougoula said  (Profle 30-07-11 à 00:03

chacun de nous peut se reconnaître dans l'un ou l'autre aspect de ce marocain de "consommation" qui n'a pas assez de temps tout en n'ayant rien à faire.

merci de nous rappeler qu'il est encore temps pour récupérer son "capital temps"




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +