Le prologue

 Par brahim el harfi  (Prof)  [msg envoyés : 234le 16-01-12 à 15:32  Lu :6293 fois
     
  
 accueil


ANTIGONE
LE PROLOGUE
Situation de communication
-Emetteur ? : Le prologue
-Récepteur ? : Le public, les personnages
-De qui ? : Des personnages d’Antigone
-De quoi ? : Présentation des protagonistes et de l’intrigue
-Quand ? : Après la mort des deux frères et la prise de pouvoir par leur oncle Créon
-Où ? : Thèbes
2-L’identification du passage
-Genre du texte ? : Tiré d’une pièce de théâtre Antigone : une tragédie rénovée (moderne)
-Type du texte ? : Monologue
-Type de l’énonciation ? Récit
Travail préparatif pour la construction des axes d’étude
Les présentatifs : « voilà » « c’est » ainsi que les démonstratifs « cet homme » « ce garçon » sont fréquemment utilisés dans le Prologue; aussi remarquerons-nous les noms des protagonistes : Antigone, Créon…avec leurs traits de caractère et le rôle qu’ils vont assumer
Présentation des protagonistes
Personnages Portrait Mission
Antigone Maigre, petite, elle
regarde droit devant elle,
noiraude, renfermée,
personne ne la prenait
au sérieux Antigone va surgir
soudain, et se dresser
seule face au
monde, seule face
au Créon. Elle va
mourir.
Créon Robuste, aux cheveux
blancs, il médite. Il a pris
la place d’Œdipe et
ses fils.
Le roi de THEBES
Ismène
Bavarde, rit de nous
tous, blonde, belle,
heureuse
Sœur
d’Antigone
Hémon
Il aime la danse,
la réussite, sensuel
comme Ismène.
Le fils de Créon et le fiancé d’Antigone.
Il va
mourir.
Quel rôle joue le prologue?
Le prologue joue le rôle de la scène d’exposition. Dans le théâtre classique, le prologue figurait au début de la pièce, il était écrit. Jean Anouilh l’a personnifié.
Les indices du genre : une Tragédie rénovée
Tout est connu d’avance : le suspense est absent : ceux qui vont mourir comme Antigone, Hémon, Eurydice et ceux qui vont rester en vie.
Le mythe d’Œdipe constitue la toile de fond de l’intrigue; en effet, Anouilh a réécrit Antigone de Sophocle.
Des personnages nobles : roi, prince, princesse
Les indices de la rénovation (modernité)
Les anachronismes : « « les belles reliures, les petites antiquaires » « comme un ouvrier » « une vieille dame qui tricote » « jouent aux cartes » « l’ail, le cuir, le vin rouge »
Quel est le rôle de ces anachronismes?
Ils actualisent le mythe et le modernise; le héros tragique /mythique dépasse les frontières du temps. En plus, le public se sent plus proche de la pièce.
Le niveau de langue est familier :
La pièce est écrite en prose alors que les tragédies sont en vers.

  




 Réponse N°1 36244

un éléve
  Par   walid amzou  (CSle 07-02-16 à 15:49



merci





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +