Le nouveau maroc ancien!

 Par brahim el harfi  (Prof)  [msg envoyés : 234le 07-04-11 à 23:00  Lu :1652 fois
     
  
 accueil


Le nouveau est vanté par tous les média "réforme constitutionnelle" dont les sept piliers allaient changer à jamais le visage du Maroc; d'aucuns parlent de décision courageuse qui met le pays sur la voie de la démocratie et la modernité: "révision de la constitution, élargissement du champ des libertés individuelle et collectives et la garantie de leur exercice…."
Le nouveau est mis à l'épreuve:Le dimanche 13 mars, était l'occasion de tester la fiabilité de ce produit et la publicité qui en est faite par l'intelligentsia marocaine . En réponse à l'appel lancé par le Mouvement 20 février, les jeunes marocains, sont sortis manifester pacifiquement, dans la plupart des villes du royaume.
Les manifestants étaient surpris par l'intervention musclée de la police qui veut, à tout prix, faire taire les voix et disperser les rassemblements dont la voix s'est élevée encore une fois " manifestation pacifique" manifestation pacifique".
Or, L'appareil répressif n'entend qu'une seule voix" bastonner, matraquer, fracturer et hospitaliser ". Suite à cette intervention brutale des forces de l'ordre, qui confond protestataires, journalistes et passants, des centaines de blessés et d'arrestation sont enregistrées à travers le pays.
Le 15 mars, Khouribga voudrait vérifier la pureté de ce produit. Le résultat ne se fait pas attendre. Le nouveau refait surface à 3 heures du matin, il surprend les manifestants en plein sommeil, il démantèle leur tente, et sème la terreur dans la ville en incendiant les voitures et les biens publics.
Le 24 mars, les enseignants de l'école publique ont goûté le produit et étaient intoxiqués de ses effets secondaires. Ils étaient emmenés d'urgence en soins intensifs: l'un des enseignants est dans un état très critique.
le 1er Avril, le gouvernement du nouveau ne respecte pas ses engagements à appliquer les résultats du dialogue avec les professeurs non intégrés.ces derniers se sont immolés par le feu. le bilan est lourd: plus de 71 cas se trouvent dans des états plus ou moins graves, dont cinq cas avec des fractures, à la suite d’une intervention makhzenienne très musclée
Durant tous les sit-in, le nouveau saisit les caméras, les portables des protestataires et des journalistes. Il a peur que son peuple et le monde sachent sa vérité et son identité. Une seule version des faits doit être communiquée. Facebook , youtube, twiter, la presse électronique sont sommés de ne pas contredire sa "sainte" version officielle démocratique.La démocratie est plurielle, mais le nouveau Maroc la veut unique.
.
Ainsi Les promesses en l'air que le nouveau Maroc donne au peuple via les média, ne verront jamais le jour et les dégâts causés par le produit ne seront jamais révélés. Promettre la liberté d'expression et mettre les protestants pacifiques dans les prisons, relève de la propagande politique qui tue la démocratie. C'est le degré zéro de démocratie!
La nouvelle pseudo démocratie du Makhzen date donc des années de plomb. les journalistes marocains et étrangers ainsi que le peuple marocain, n'étaient pas choqués de voir ce nouveau Maroc répressif qui fait l'écho de l'ancien.

  




 Réponse N°1 9970

l'être et le paraître
  Par   Boulahnine Khalid  (CSle 08-04-11 à 00:28



Salut M. Brahim. Votre travail me semble très intéressant et devrait être lu, surtout, par un grand nombre de ceux qui applaudissent sans savoir de quoi il s'agit. la dénonciation dans votre discours s'appuie sur l'opposition de l'être au paraître.

le premier point est illustré par les multiples fausses notes qui ont suivi le discours du roi et effectivement sèment le doute chez tout le monde. Elles peuvent être lues malheureusement, comme l'essence du système. le second(le paraître) vous donne l'illusion que vous n'êtes pas ce que vous êtes et vous vivez dans le meilleur des mondes possibles. Et je pense, personnellement, que c'est un discours destiné aux interlocuteurs étrangers.

Merci pour le partage!

Cordialement!





 Réponse N°2 9972

pas tout à fait vrai
  Par   atif hassani  (Profle 08-04-11 à 11:01



Salut chers collègues

Je viens de lire l'intervention de notre collègue Brahim et l'analyse de M. Khalid, et je trouve que les deux avis sont identiques. Or, ce n'est pas tout à fait juste. C'est vrai que le Maroc n'a pas rompu entièrement avec les pratiques de nos ancêtres, mais on ne saurait nier qu'un changement a eu lieu ces dernières années. Cette intervention ne vise pas les détails de ce changement mais invite les observateur à critiquer avec plus d'équité, c'est de cette manière qu'on peut avancer. Concernant le projet des réformes, si vous voulez, on peut l'avoir comme objet d'un débat.

Cordialement





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +