Le nouveau code de la route: que-sais-je?

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1316le 26-07-10 à 00:27  Lu :4543 fois
     
  
 accueil


Le nouveau Code de la route : Que-sais-je?
Étape 1 ( Apprendre en répandant à un QCM)
1- Une durée limitée :
A- La durée de validité du permis de conduire sera de 10 ans.
B- La durée de validité du permis de conduire sera de 05 ans.
C- La durée de validité du permis de conduire sera de 15 ans.
2- Les conducteurs de plus de 65 ans :
A- Les conducteurs de plus de 65 ans devront passer une visite médicale tous les deux ans.
B- Les conducteurs de plus de 65 ans devront passer une visite médicale tous les cinq ans.
C- Les conducteurs de plus de 65 ans devront passer une visite médicale tous les six ans.
3- Le crédit points maximal pour un permis provisoire et définitif.
A- Le crédit maximal pour un permis provisoire est de 20 points et de 30 pour le définitif.
B- Le crédit maximal pour un permis provisoire est de 15 points et de 24 pour le définitif.
C- Le crédit maximal pour un permis provisoire est de 10 points et de 20 pour le définitif.
4- Le renouvellement du permis est obligatoire, notamment lors de tout changement d’informations sur l’identité ou l’adresse de son titulaire ou encore des informations concernant les catégories du permis de conduire.
A- Le non-respect de ces dispositions est passible d’une amende administrative de 500 DH avec une majoration de 10% du montant de l’amende par mois de retard.
B- Le non-respect de ces dispositions est passible d’une amende administrative de 1000 DH avec une majoration de 15% du montant de l’amende par mois de retard.
C- Le non-respect de ces dispositions est passible d’une amende administrative de 1500 DH avec une majoration de 25% du montant de l’amende par mois de retard.
5- Permis provisoire :
A- deux ans au lieu d’un an
B- trois ans au lieu d’un an
C- quatre ans au lieu d’un an
6- Le capital de points épuisé = le permis est automatiquement annulé.
A- son détenteur ne peut postuler aux épreuves d’obtention d’un nouveau permis qu’après une durée de (six mois) au minimum. S’il repasse l’examen, il détient un permis provisoire d’une année avec un capital de 10 points.
B- son détenteur ne peut postuler aux épreuves d’obtention d’un nouveau permis qu’après une durée de (un an) au minimum. S’il repasse l’examen, il détient un permis provisoire d’une année avec un capital de 10 points.
C- son détenteur ne peut postuler aux épreuves d’obtention d’un nouveau permis qu’après une durée de (deux ans) au minimum. S’il repasse l’examen, il détient un permis provisoire d’une année avec un capital de 10 points.
7- La récidive :
A- le titulaire du permis provisoire est interdit de concourir pour l’obtention d’un nouveau permis pendant une période de (deux ans) Et s’il repasse avec succès l’examen, la période probatoire est d’une année avec un capital de 20 points.
B- le titulaire du permis provisoire est interdit de concourir pour l’obtention d’un nouveau permis pendant une période de (trois ans) Et s’il repasse avec succès l’examen, la période probatoire est d’une année avec un capital de 20 points.
C- le titulaire du permis provisoire est interdit de concourir pour l’obtention d’un nouveau permis pendant une période de (cinq ans) Et s’il repasse avec succès l’examen, la période probatoire est d’une année avec un capital de 20 points.
8- Le capital points :
A- est susceptible d’être diminué par des retraits de points. Ceux-ci sont effectués automatiquement à l’issue du paiement d’une amende transactionnelle et forfaitaire ou d’une décision judiciaire de condamnation. Le nombre de points à retirer est fonction de la gravité des infractions. Le retrait de points est confirmé à l’intéressé par (simple courrier postal).
B- est susceptible d’être diminué par des retraits de points. Ceux-ci sont effectués automatiquement à l’issue du paiement d’une amende transactionnelle et forfaitaire ou d’une décision judiciaire de condamnation. Le nombre de points à retirer est fonction de la gravité des infractions. Le retrait de points est confirmé à l’intéressé par le policier verbalisateur.
C- est susceptible d’être diminué par des retraits de points. Ceux-ci sont effectués automatiquement à l’issue du paiement d’une amende transactionnelle et forfaitaire ou d’une décision judiciaire de condamnation. Le nombre de points à retirer est fonction de la gravité des infractions. Le retrait de points est confirmé à l’intéressé par (le tribunal).
9- Retrait des points ( contraventions)
- Quatre points à retirer, c’est le plafond fixé dans cette catégorie de fautes. Cette sanction concerne :
µ le non- respect de l’arrêt pour un stop ou pour un feu rouge ;
µ le dépassement de la vitesse de plus de 30 à moins de 50 km/h au dessus de la vitesse autorisée ;
µ le dépassement non réglementaire ;
µ la circulation en sens interdit.
- Trois points de moins sont prévus pour la conduite de nuit sans éclairage hors agglomération ; la conduite en absence du certificat de contrôle technique ; la circulation sur une bande d’arrêt d’urgence d’une autoroute ou arrêt injustifié sur l’autoroute; et l’arrêt ou le stationnement de nuit sans éclairage ni signalisation sur une chaussée ou lieu non éclairés.
- Deux points sont à débiter du compte de tout conducteur ayant effectué un dépassement de la vitesse de plus de 20 à 30 km/h au dessus de la vitesse autorisée; ou de celui qui dépasse de plus de 20% à 40% le poids total en charge autorisé. Idem pour les conducteurs de motocycles, tricycles ou quadricycles à moteur, non carrossés, sans port de casque homologué.
- La loi prévoit le retrait d’un point pour le non-respect de l’obligation du port de la ceinture de sécurité ainsi que pour l’embarquement d’enfant de moins de 10 ans sur le siège avant d’une voiture.
10- Retrait des points (délits)
* Pour les délits : jusqu’à 14 points en cas d’homicide avec circonstances aggravantes
- L’infraction la plus pénalisée est celle qui résulte d’un accident de circulation produisant un homicide involontaire avec circonstances aggravantes. Si le permis n’est pas annulé, le crédit du permis est réduit de 14 points.
- Dans le cas d’homicide involontaire sans circonstances aggravantes, on retire 6 points au titulaire de permis.
-Six points sont également réduits lors d’accidents ayant produit des blessures involontaires avec circonstances aggravantes ; ainsi que dans le cas de la conduite d’un véhicule sous l’emprise d’un état alcoolique ou sous l’effet de substances stupéfiantes. Même pénalité lorsque le conducteur refuse de s’arrêter après avoir occasionné un accident de la circulation.
- Dix points sont à débiter du compte du permis de conduire lorsque son titulaire cause des blessures involontaires entraînant une infirmité permanente avec circonstances aggravantes lors d’un accident de la circulation. Cette pénalité est réduite à 4 points quand les circonstances sont jugées non aggravantes.
- Pour des blessures involontaires sans circonstances aggravantes à cause d’un accident de la route, le permis de conduire est débité de 3 points.
- Quatre points sont retirés lors de la conduite d’un véhicule malgré une suspension administrative ou judiciaire du permis de conduire ou pendant la durée de la rétention de ce document.
- Deux points sont supprimés lorsque l’usager de la route conduit sous l’effet de médicaments contre-indiqués pour la conduite.

  




 Réponse N°1 5690

Dix points à comprendre :
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 26-07-10 à 20:39



Dix points à comprendre :

1- Le fichier national du permis de conduire :

Toutes les données concernant le permis de conduire (identité du titulaire, décisions administratives et judiciaires, procès-verbaux des infractions, paiement des amendes, retraits et reconstitutions des points…) sont enregistrées sur le fichier national du permis de conduire.

2- Les délais de réhabilitation:

Les informations sur les amendes et les condamnations sont effacées une fois écoulés les délais de réhabilitation.

3- La rectification des données erronées :

Le titulaire du permis a le droit de consulter les données le concernant et de demander la rectification des données erronées.

4- Le permis pour tout le monde

Tracteurs, motos, engins de BTP : permis pour tout le monde

5- Ils doivent être titulaires d’un permis de conduire

Conducteurs de véhicules agricoles à moteur ou forestiers ainsi que des engins de travaux publics ou spéciaux à moteur doivent être titulaires d’un permis de conduire lorsqu’ils empruntent la voie publique.

6- Le permis de conduire de catégorie A1 :

Usagers de motocycles légers, de tricycles légers à moteur et de quadricycles lourds à moteur doivent être munis de permis de conduire de catégorie A1;

7- Le permis de conduire de catégorie A.

Les conducteurs de motocycles et de tricycles à moteur d’un permis de conduire de catégorie A.

8- La formation de sensibilisation à la sécurité routière.

Dans le cas où le titulaire du permis provisoire perd plus de la moitié de son crédit, il doit subir une formation de sensibilisation à la sécurité routière.

9- L’annulé automatique du permis :

Lorsque le capital de points est épuisé, le permis est automatiquement annulé. Dans ce cas, son détenteur ne peut postuler aux épreuves d’obtention d’un nouveau permis qu’après une durée de six mois au minimum. S’il repasse l’examen, il détient un permis provisoire d’une année avec un capital de 10 points.

10- La récidive :

En cas de récidive, le titulaire du permis provisoire est interdit de concourir pour l’obtention d’un nouveau permis pendant une période de deux ans. Et s’il repasse avec succès l’examen, la période probatoire est d’une année avec un capital de 20 points.





 Réponse N°2 5695

code pour qui ?
  Par   marocagreg  (Adminle 27-07-10 à 12:00

A mon avis, ça n'a jamais été un problème de code, mais un problème d'application, et ce nouveau code taillé sur mesure pour un pays européen, non seulement ne limitera pas les dégâts, mais conduira à deux conséquences désastreuses :

- la bourse de la corruption va se revigorer et celui qui se contentait de 50 dh ne sera plus satisfait par un billet bleu. ceux qui sont capables de falsifier les pv auront un bon coup de pouce et on assistera à l'émergence d'une nouvelle classe sociale riche qui suce le sang et la sueur des conducteurs.

- ça va causer des drames sociaux : les gens qui vont perdre leur travail pour ça, d'autres qui seront jetés dans les prisons, d'autres encore seront (comme c'est le cas en France) amenés à conduire sans permis , car leur vie en dépend.

mais la question que je me pose si le fils de l'auteur de المعلم علي est pris lui-même en flagrant délit pensez-vous qu'on va appliquer ce code à son cas, si oui alors pourquoi on trouve des milliers de voitures dont le pare-brise est orné ces badges de passe-droit (moi je suis de l'intérieur ne pensez même pas à m'arrêter... moi je suis officier, gare à vous, si vous oser m'arrêter, je sortirai de ma voiture et je vous donne une gifle ... moi je suis juge, c'est moi qui décide ... moi je travaille au palais... moi j'appartiens aux chérifs de ... moi je suis avocat renommé, moi je suis journaliste), sans compter ceux qui mettent leur béret ou leur uniforme derrière bien visibles à tous comme ces bestioles venimeuses qui avertissent par leur couleur criarde ceux qui les approchent.

le pauvre citoyen ordinaire comme moi et comme vous, qu'est-ce qu'on va mettre sur le pare-brise, je vous propose chers collègues de l'enseignement de mettre un auto-collant représentant un stylo, parce que désormais on vous considère avec les chauffeurs de camions de marchandises comme les proies favorites, la gazelle de Thomson des savanes africaines.





 Réponse N°3 5696

Code pour Nous mais pas pour Eux!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 27-07-10 à 14:13



En effet,

Je m'attendais à une pareille réaction...

Le code de la famille, le code de la route...

Ce dernier est le reflet d'une certaine vision: une vision qui sanctionne au lieu d'éduquer, une vision qui va dans le sens du non SENS!

Imaginons un seul instant les résultats désastreux que peut causer un tel code:

1- Des conducteurs qui vont conduire sans permis;

2- Des conducteurs qui vont être astreints au chômage imposé;

3- Des conducteurs qui vont résister à l'oppression de la route: on les voit déjà - des conducteurs qui vous signalent la présence ou la non présence des gendarmes dans les routes;

4- Des conducteurs qui augmenteront - obligés- les tarifs de pots de vin ( corruption) ;

5- Des conducteurs qui seront amenés à utiliser la violence face à des agents verbalisateurs peu scrupuleux...

6- Ces mêmes agents verbalisateurs qui contracteront des crédits pharamineux car ils savent pertinemment qu'ils ont maintenant de "quoi" rembourser les banques...

7- Des conducteurs qui peuvent laisser un voiture qui coûtent 300000 Dhs à ces mêmes agents au cas où ils seront obligés de perdre leur permis ( six mois pour la première fois et 2 ans pour la seconde!!!) - Il vaudrait mieux donner une voiture de lux que de ne pas conduire du tout!

8- Des conducteurs qui seront amenés dans les prisons car ils auraient entre temps perdu leur travail, et n'auront pas de quoi rembourser les banques: les crédits immobiliers ou de consommation...

9- Des conducteurs qui perdront femmes, travail, et seront en marge de la société!

10- Des conducteurs qui feront tout pour respecter le code de la route? - c'est impossible de respecter ne serait-ce que 90% du code de la route!!! Alors que vous êtes obligé de payer 700 dhs pour les contraventions les plus insignifiantes: franchir une ligne continue par exemple.

- Imaginez combien de fois il NOUS arrive de le faire chaque fois que nous prenons notre tortue!

11- Des conducteurs qui abandonneront leur voiture - surtout ceux habitant dans les petits patelins, dans lesquels tout le monde connait tout le monde!!!- pour prendre les moyens de transport en commun: ils auront une peur noire de voyager avec leur voiture et de perdre leur permis dans la route! ( ou de payer des passes-routes: une somme réservée exclusivement à la corruption)

Voilà cher marocagreg la réalité de ce code qui dit tant sur notre façon de gérer le BIEN public dans notre pays!

NB- Et si on NOUS dit que cette loi sera appliquée à tout le monde, il suffit donc de faire une petite enquête pour voir combien sont les dignitaires de l'État qui ont payé une contravention pendant les dix, vingt ou trente années dernières...00%

Combien seront ceux qui vont perdre ne serait-ce qu'un point! de ce nouveau permis à points! ( je ne parle pas bien sûr du retrait pur et simple du permis) : c'est une affaire de chimère...

Cordialement.





 Réponse N°4 5697

re
  Par   marocagreg  (Adminle 27-07-10 à 14:44

il y a pire encore : on peut se dire qu'on va devenir des as de la bonne conduite, même si quelques fois on vous met exprès des panneaux illogiques pour vous faire tomber dans le panneau (exemple : un jour j'étais sur l'autoroute Meknès- rabat, à un moment donné je suis arrêté par la gendarmerie à côté de khmisset : cause j'ai dépassé la vitesse réglementaire : 60 km sur l'autoroute. en effet ces gendarmes ont planté un panneau de 60 km sur l'autoroute pour piéger des gens qui payent pour aller un peu plus vite. c'était une arnaque pure et dure ... la preuve quelques jours plus tard plus signe de ce panneau !!!). un autre exemple, vous circulez tranquillement quand un coupe-route (policier za3ma) vous arrête et vous dit, vous avez brûlé le feu rouge qui se trouve à 5 km plus loin, et que son collègue a donné votre signalement par tolky. ça n'a jamais été le cas, mais comme le coupe-route a toujours raison, alors tu paies (le policier bien sûr et non la contravention) et tu encaisses, tu n'as pas le choix, c'est comme ça que ça se passe. Il se peut qu'un jour une fierté religieuse te prend et tu refuses de corrompre car tu te dis : c'est un péché, après quelques mois, un papier du tribunal tu reçois et tu apprends que puisque tu es intègre et tu n'a pas voulu donner 100 dh, le juge dans sa grande magnanimité te condamne à payer 1000 dh (da3ira bi 3achrati amtaliha) et tu te dis, ça m'apprendra à être intègre dans un pays qui récompense les corrupteurs et qui punit ceux qui ne le sont pas.

Je ne dis pas que nous marocains ordinaires on n'a pas de défauts, qu'on ne mérite pas quelques fois d'être punis, mais si on arrête un conducteur qui a tué quelqu'un parce qu'il conduisait en état d'ébriété, est-ce qu'il suffit de condamner cet ivrogne et laisser des milliers de bistrots pulluler dans chaque ville pour faire plaisir à Zniber et ses semblables ! Et que dire quand un gendarme vous arrête et vous découvrez en vous approchant de lui qu'il pue le vin rouge : un ivrogne qui juge les conducteurs et qui les verbalise !

En Europe, on a des codes sévères mais aussi des gens intègres et la loi s'applique à tout le monde et en plus si j'habites une ville européenne je n'ai même pas besoin d'avoir une voiture puisque les transports en commun sont très confortables et très accessibles et très variés. Chez nous, la loi ne s'applique qu'à ceux qui n'ont pas un badge de passe-droit sur le pare-brise, ou ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas corrompre les coupe-jarrets qui veillent sur l'application qui considère le code de la route comme un code de la route vers la fortune.

Vous vous rappelez l'impôt qu'on a appliqué il y a quelques années sur la parabole et qui est déclarée ensuite comme une loi anticonstitutionnelle : le but c'était d'empêcher le marocain moyen et ordinaire de respirer, de découvrir d'autres cieux où l'on ne suffoque pas des commentaires, aux fleuves d'inepties de Mustapha el 3alaoui ou des infos toxiques de nachrat al akhbar.

Eh bien maintenant, le code de la route de karim Ghellab aura la vertu de transformer la conduite en un privilège des hight classes, car les autres seront amenés petit à petit à délaisser leurs caisses et leurs tortues et prendre les bus qui puent pour éviter d'être déplumés et karim ghellab et sa clique auront les routes marocaines à eux seuls pour s'y promener avec leurs grosses cylindrées payées par le peuple, et peut-être qu'alors, ils penseront à un code de conduite pour les piétons. Chaque piéton doit payer la vignette qu'il doit se mettre sur le front au risque d'une amende, sinon il ne peut circuler sur la voie publique. Il doit marcher à droite et s'il descend du trottoir ou double un autre piéton il sera passible d'une amende.

Une autre chose, on nous casse les oreilles dans les médias qu'on doit changer la carte d'identité pour adopter la carte biométrique et quand on fait un vrai parcours de combattant pour amasser la tonne de documents qu'il exige on se présente au commissariat on vous demande de revenir dans deux mois car kayen bazzaf del bachar et pendant ce temps, les documents amassés sont périmés et tu dois encore recommencer comme un Sisyphe pris pour un con. qu'est-ce qui nous empêcherait de sombrer dans une noire tristesse dans ce beau pays !

M. idoubiya avec ton message tu as fait bouger en moi un vrai étang stagnant et quelques fois, on ne peut plus et on a besoin de dire des choses pour ne pas exploser...




 Réponse N°5 5698

Il reste beaucoup à faire!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 27-07-10 à 19:33



Salut cher marocagreg,

Votre réaction n'est que plus légitime. Personne au monde, qui aime son pays ne pourra avoir autre que la rage entre les dents...

Vous savez, je me suis promis de faire trois recherches en marge de mon projet des manuels scolaires interactifs!

Je viens de terminer le premier: autour du code de "la famille", je suis en cour de me focaliser sur le second: le code de "karim Ghellab"!

Pour m'arrêter à ce dernier, il y' a deux ans, j'ai étudiais "son projet de loi" avec mes élèves du 2 Bac - ceux qui n'ont pas à passer les examens- Nous avons analysé des dizaines d'articles...

Finalement, j'ai confectionné un ppt où je donne des alternatifs à "son projet de loi..."

J'ai voulu ce matin vous l'envoyer via le site mais ça n'a pas marché.

Je vais vous l'envoyer par mail et je veux que vous l'éditiez à marocagreg.

C'est un code très simple mais en même temps très efficace...

NB- Vous savez, je suis sûr qu'ici 4 ou 5 ans, la corruption atteindra un taux record au Maroc, à cause même de ce fameux code aveugle...

NB- Au risque de faire une petite digression, vous vous rappelez des fameux livres interactifs et du concours des enseignants innovants qui m'ont pris du temps et de l'énergie, sans savoir les résultats mêmes de ce concours? Croyez-moi qu'il y' a une semaine, notre directeur du lycée m'a appelé par téléphone pour m'annoncer qu'il vient de recevoir une lettre " honorifique" où -les personnes chargées du dit concours par le nom du directeur du centre de l'innovation pédagogique et de l'expérimentation- m' ont dit qu'ils ont trouvé mon travail "intéressant" et qu'ils m'encouragent à continuer pour l'année prochaine!

Cela une dizaine de jours après la signature du PV!

Cela après plus que quatre mois de l'annonce des résultats!

Des questions que je me suis posées:

- pourquoi la "lettre honorifique" n'est pas datée: car elle ne contient aucune date!

- pourquoi envoyer une lettre de cette façon? De cette manière?

- pourquoi pas plutôt quinze, ou un mois après l'annonce des résultats?

NB- J'ai beau cherché les travaux primés et leurs propriétaires sur le net, mais en vain, je n'ai rien trouvé!

C'était question de faire une petite comparaison avec le travail que j'ai proposé et les travaux des " GAGNANTS"!

- Une parmi les réponses possibles que je me suis inventée: peut-être qu'ils ont fini - plus tard ou trop tard ou par hasard- par lire mon travail et par le découvrir pour la première fois! C'est géniale comme " invention"!

- D'ailleurs, têtu comme je suis quant il s'agit de lancer les défis de ce genre: je viens de terminer le premier livre interactif niveau 2 Bac. Il contient tous "les ingrédients" pour donner au Maroc un travail de qualité, afin de rehausser le niveau médiocre dont souffre la grande tranche de nos élèves: et ce n'est pas à cause d'eux!

NB- Pour l'instant, il me reste quelque ' UN MOIS ET DEMI" pour achever le travail...

NB- Le fameux code de la route (d'alternative) vous sera envoyé par mail d'ici peu...

Cliquez dessus pour se déplacer dans le diaporama




Cordialement.




 Réponse N°6 5699

re
  Par   marocagreg  (Adminle 27-07-10 à 20:43

je viens de publier ton diapo. quelques remarques dans l'email que je t'ai envoyé.

A propos de la lettre honorifique que tu viens de recevoir : mieux vaut tard que jamais comme on dit. même si le centre d'innovation ne communique pas à propos des critères de sélection, de l'identité et la compétence du jury chargé de cette sélection, au moins ça reste une initiative à encourager. tu dois seulement persévérer et améliorer dès maintenant ton projet et tu auras certainement la consécration que tu mérites. Je l'avoue, tu as fait un boulot énorme sur le code de la famille et le code la route. Il nous faut aussi un code déontologique pour l'école marocaine qui clarifie les responsabilités et les droits de chaque acteur.




 Réponse N°7 5700

Un code déontologique...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 27-07-10 à 22:35



Salut marocagreg,

Pour le projet des manuels interactifs, comme je l'ai déjà dis je suis très têtu quand il s'agit de travaux dont j'ai foi...

Je viens donc de terminer le premier livre interactif et je suis entrain de mettre à jour les deux autres qui seront opérationnels - grâce à l'aide de Dieu- d'ici un mois et demi...

Pour les remarques que vous avez formulées par mail, voilà ma réponse: ( pour les 10 dhs)

* Pour le bonus de dix dhs, c'est une façon très opérationnelles pour contrer tout acte de corruption: le conducteur trouva du plaisir à payer 100dhs, alors qu'il doit payer 700 Dhs dans ce nouveau code. Pour l'agent verbalisateur, le seul élément de la sûreté nationale qui doit verbaliser - dans la zone urbaine- il fera de son mieux pour surveiller les contrevenants au code de la route: ils sont très très nombreux les marocains qui ne respectent pas ou méconnaissent largement le code de la route...

Je serai heureux si 'l'un de ces agents verbalisent 200, 300 ou même 500 contraventions par jour...Car, ces contrevenants seront conduits à réfléchir leurs actes et à le rectifier... Si non, ils seront encore une fois devant les mêmes agents, et ainsi de suite...

Quant aux points, et pour rendre la tâche encore plus commode à tout le monde, j'ai opté pour dix points: un point pour chaque contravention - toutes les contraventions se valent-

En effet, dire qu'une contravention est moins dangereuse qu'une autre est une erreur grave, et stupide en même temps! Car on peut aussi faire/ commettre un accident mortel en faisant un excès de vitesse de 20 Km, qu'en faisant un excès de vitesse 60 Km! D'autant plus que les conducteurs de voiture ne doivent minimiser aucune contravention au code de la route.

NB- Imaginez, marocagreg, que si on dit à certains agents verbalisateurs VÉREUX qu'ils auront 10 Dhs pour chaque contravention, ils s'arracheront les cheveux! Eux, ils veulent 250 dhs pour chaque contraventions!

Eux, ils veulent vous menacer d'annuler votre permis si vous ne leur donnez pas ce qu'ils désirent!

Alors, que les citoyens n'arrivent pas à joindre les deux bouts, comment voulez-vous qu'ils donnent 700 dhs?

Imaginez que si les professionnels et mêmes les parlementaires prennent connaissance du code de la route que je propose, il sera voté à unanimité! Car il sera juste, équitable, facile à appliquer et très commode...

Les agents véreux apprendront à ne plus l'être ( un code éducatif pour tout le monde): mieux vaut gagner 2500 dhs par jour Halal ( 15j sur 30) que de gagner 10000dhs par jour Haram!

NB- Pour les collègues qui me diront que c'est trop, qu'on va faire gagner à ces personnes des fortunes, qu'ils sont pays pour un service qui ne mérite pas une telle récompense...Je dirais: maintenant, si vous êtes arrêté pour un oui ou un non par ces agents, vous devriez payer 700 dhs net! Les plus simples fautes peuvent vous être fatales: ne pas porter de ceinture = 700 dhs; mauvais stationnement= 700dhs; parler au portable = 700 dhs; franchir une ligne continue = 700 dhs; passer au feu clignotant = 700 dhs; conduire à 50 kms/h en ville=700 dhs....Et la liste est très longue...

Il y' a une très grande différence entre la réalité et la pratique! 10 dhs + 100 Dhs vaut mieux que 700 dhs + 4 points ou 250 dhs + merci! (corruption!!)

Alors, vous serez obligé de négocier les points qui seront perdus = perte/annulation du permis. Et la négociation peut prendre l'allure de 300 jusqu'à 500dhs, avec un GRAND MERCI pour l'agent gentil qui doit être "ouald naass"!!!!

=====================================================================

NB- Je viens de découvrir une très bonne chose: la possibilité d'éditer des ppt dans le forum...Ce qui me donne une idée:

Puisque vous avez parlé du code déontologique...au niveau enseignement, je vous dis une chose marocagreg...Je vous enverrai à chaque fois un ppt autour d'une question d'ordre pédagogique et didactique: parce que je trouve que le ppt est très facile à lire et très lisible.

Pour ce qui est du code de la déontologie, imaginez que NOUS SOMMES arnaqués depuis le tout petit bout de pied jusqu'au dernier muscle de notre corps par le fameux Xavier Rogiers, qui vient nous voler - avec intelligence!!!-

NB- Vous savez qu'il nous a vendu un dossier qu'il a déjà vendu à nos voisins les Algériens?

Un dossier texto signé Algérie en 2007 et puis signé par le Maroc en 2010!!!Je dispose des deux sites où est déposé le dossier en question! Le même dossier est signé: République démocratique d'Algérie et Royaume du Maroc!

Mais ce qui est étonnant, c'est l'exactitude du contenu: aucune rectification n'est opérée!!!

Je vais d'ailleurs - dès que possible- envoyer les deux adresses web pour l'honnêteté intellectuelle et déontologique...

Je vais aussi envoyer un ppt pour expliquer l'apport de ce Xavier et sa façon d'arnaquer les peuples!!!

Cordialement.

NB- Je vais chercher les adresses web qui seront envoyées d'ici peu!!!




 Réponse N°8 6529

Voir ci-dessus....
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 29-09-10 à 10:16

Voir ci-dessus le code de la route que je propose...




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +