Le double discours des franc-maçons en france !

 Par Mohamed ES SBAI  (?)  [msg envoyés : 58le 08-02-11 à 12:36  Lu :1876 fois
     
  
 accueil


Dès les premières journées de la révolution glorieuse du peuple tunisien, certains media français ont commencé à lancer un signal d’alarme contre le danger probable des islamistes. « Nous sommes tous des citoyens tunisiens, voilées, non voilées, barbus, rasés…ce qui importe maintenant c’est que Benali dégage ! », répond spontanément une jeune fille non voilée, en jeen, en tête de la foule des révoltés du jasmin, à une journaliste française, obsédée par l’épouvantail du mouvement Annahda dont les dirigeants sont actuellement en exil. Ce même Benali qui était courtisé par Chirac qui parlait du « miracle économique » de la Tunisie, puis par Sarkozy qui flattait Benali et le considérait comme le meilleur éradicateur des islamistes ! Mais quand le président traitre est chassé par son peuple, son ami Sarko refuse da l’accueillir ! De même, la Maison Blanche soutenait très fort le dictateur tunisien et ses courtisans corrompus. Une prof de sciences politiques rétorque à Antoine Sfeir, l’expert en franc-maçonnerie en terre d’Islam, que l’échiquier des islamistes est varié en le conseillant de se défaire des clichés faux des islamophobes.
Mais ce qui est frappant, c’est la contradiction flagrante de ce franc-maçon de renommée, considéré en France comme une référence chaque fois qu’il y a un grand événement dans le monde arabe. Sfeir affirme après le succès de la révolution que « c’était affolant… toutes les sociétés privées étaient victimes de la corrompt ion de Benali », alors qu’il avait déclaré quelques mois plus tôt : « je trouve que c’est un pays qui marche, bien entendu toute situation est perfectible, l’évolution de la Tunisie est surprenante… ». La vidéo de ces deux déclarations est publiée par Bakchiche.tv.
C’est vraiment paradoxal pour nous intellectuels francophones ou même francophiles. Nous enseignons à nos élèves avec fierté Voltaire, le siècle des Lumières, la Révolution française de 1789 et ses slogans : liberté, égalité, fraternité. Mais nous sommes choqués par le discours de certains français qui prétendent connaître la réalité dans le monde arabe et avancent des propos faux et malveillants à notre égard.
Le fantasme de l’islamisme brouille la réalité à l’homme européen. La presse islamophobe, manipulée par le sionisme et la franc-maçonnerie, représente tous les arabes comme terroristes. Ils veulent nous imposer un modèle de développement unique : une modernité de façade, pourrie de l’intérieur. Pour certains, il n’ya pas d’autres modèles en islam que le Taliban ou Al Kaïda. Ils détournent l’œil exprès de la Turquie, de la Malaisie ou de l’Indonésie. Je pense que l’Europe a intérêt à tisser de bonnes relations avec le peuple arabe. Elle doit savoir que les attentats ont toujours été une réaction contre la complicité de l’Occident avec la dictature et le sionisme. L’oppression de l’opposition sous les différents prétextes ne durera pas pour longtemps. Chez nous, on ne sait pas qui soutient ce nouveau pseudo parti qui fait main mise sur tout le pays. Alors, cessons de jouer avec le feu !
Mohamed ES SBAI

  



InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +