Le discours et le récit.

 Par Idoubiya Rachid  (Prof)  [msg envoyés : 1355le 23-09-09 à 12:58  Lu :8973 fois
   
  
 accueil


Le discours et le récit.
Le récit et le discours peuvent coexister dans un même texte. C’est le cas du récit autobiographique où le narrateur fait une pause et laisse à l’auteur la parole. Celui-ci apporte des précisions extérieures au récit, pour mieux le comprendre, présente une explication, un commentaire, ou son point de vue à l’intérieur du récit.
Le bain maure
-Ma mère me calma
- Je t’emmène prendre un bain, je te promets une orange et un œuf dur et tu trouves le moyen de braire comme un âne !
Toujours hoquetant, je répondis :
-Je ne veux pas aller en Enfer.
Elle leva les yeux au ciel et se tut, confondue par tant de niaiserie.
1. Le discours :
Je crois n’avoir jamais mis les pieds dans un bain maure depuis mon enfance. Une vague appréhension et un sentiment de malaise m’ont toujours empêché d’en franchir la porte. A bien réfléchir je n’aime pas les bains maures. La promiscuité, l’espèce d’impudeur et de laisser-aller que les gens se croient obligés d’affecter en de tels lieux m’en écartent. Même enfant, je sentais sur tout ce grouillement de corps humides, dans ce demi-jour inquiétant, une odeur de péché. Sentiment très vague, surtout à l’âge où je pouvais encore accompagner ma mère au bain maure, mais qui provoquait en moi un certain trouble.
2. Le récit :
« Je retirai mes vêtements et je restai tout bête, les mains sur le ventre, devant ma mère lancée dans une explication avec une amie de rencontre. Il y avait bien d’autres enfants, mais ils paraissaient à leur aise, couraient entre les cuisses humides, les mamelles pendantes, les montagnes de baluchons, fiers de montrer leurs ventres ballonnés et leurs fesses grises. » Ch.1.
Dans le passage qui va du début du texte jusqu'à « niaiserie » le narrateur raconte comment il réagissait quand sa mère lui demandait d’aller avec elle au bain maure. Puis le narrateur s’arrête pour donner un commentaire sur le bain maure. Le passage du récit, c’est-à-dire de l’histoire racontée par le narrateur vers le discours, le commentaire de l’auteur a été accompagné de plusieurs modifications :
Au niveau temporel :
1- Le passé simple se transforme au présent.
2- les autres temps comme l’imparfait n’ont connu aucun changement.
3- il y’a utilisation du présent de l’énonciation, du passé composé et du futur.

  




 Réponse N°1 2137

Remerciements
  Par   Samira Yassine  (Profle 25-12-09 à 16:09



Je tiens à remercier vivement M.Rachid Idoubiya pour sa remarquable participaton dans ce site qui est d'une grande importance pour tout le monde enseignants aussi bien qu'apprenants.

Mes sincères remerciements à cet enseignant dont la participation témoigne d'un grand dévouement pour l'enseignement. Bonne continuité à Marocagreg et grand merci à tous les paticipants.




InfoIdentification nécessaire
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +