Le bonheur et la philosophie. !!!!

 Par elkellouti mohameddiae  (?)  [msg envoyés : 3le 17-11-11 à 14:22  Lu :1677 fois
     
  
 accueil


Le bonheur est le "plaisir en repos" de l'âme (sérénité) qui naît spontanément de la satisfaction des désirs naturels et nécessaires, dont les deux plus importants sont, outre la sécurité et la santé, la sagesse et l'amitié. "Il est impossible d'être heureux sans être sage". C'est en quoi la voie royale vers le bonheur ne peut être que la philosophie. !!!!

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 15147

re
  Par   marocagreg  (Adminle 17-11-11 à 15:51



Selon Schopenhauer et Nietzsche, la seule vérité est que l'homme n'est pas fait pour le bonheur à cause de sa condition tragique. cela ne l'empêche pas d'éprouver la joie, mais le bonheur reste inaccessible ici-bas.





 Réponse N°2 15150

Le bonheur
  Par   Samira Yassine  (CSle 17-11-11 à 17:53

Il n'y a pas de bonheur parfait sinon il ne le sera plus. On est heureux, on vit des moments de bonheur mais si ce bonheur est éternel il ne sera plus nommé bonheur pour la simple raison que la routine est le meilleur ennemi de l'Homme et si un bonheur dure trop longtemps et qu'il n'est pas entrecoupé par de petist événements de tristesse , inquiétude, attente, angoisse, le bonheur ne sera plus bonheur. C'est parce qu'on a vécu des moments de malheurs qu'on se rend compte d'un moment de bonheur.

Le monde spirituel nous offre des moments de bonheur inédits que seules les personnes ayant vécus ces moments savent gouter.

Un bon croyant trouverait son bonheur dans un moment de recueillement à un moment où tout le monde dort alors que lui est en parfaite harmonie avec son créateur, le remerciant pour ses innombrables dons, des moments d'extase que ne peut savourer une personne qui n'a jamais vécu. Par contre certaines personnes seraient bien plus heureuses en grande désobéissantces à leur Créateur trinquant et savourant les mille jouissances interdites.

Dans ce monde , tout est relatif, et chacun de nous a son bonheur à lui.




 Réponse N°3 15155

re
  Par   marocagreg  (Adminle 17-11-11 à 19:37

Si le bonheur est relatif, il se confond avec la joie, s'il est question d'un bonheur absolu, il est inaccessible pour un être soumis aux aléas de sa destinée. Le sens se trouve donc dans la lutte, dans le parcours lui-même. Le reste se passe dans un monde métaphysique qui relève de la foi et non de l'empirisme. Comment peut-on parler de bonheur ici bas, alors qu'on sait ce qui attend chacun de nous au bout, ou même au début et au milieu ? Le bonheur est-il compatible avec l'idée de la mort ? on peut répondre oui uniquement si on revient au sens basique, étymologique du mot : bon heur c'est-à-dire bon augure, autrement dit la dimension fondamentalement conjecturale, contingente de ce bonheur. Il ne faut surtout pas confondre bonheur et félicité ou béatitude.




 Réponse N°4 15161

re
  Par   bensaidi brahim  (CSle 18-11-11 à 00:08



Puisqu'il ne saurait y avoir de bonheur absolu dans la vie,donc le bonheur en tant qu'état parfait permanent de l'esprit et du corps n'existe pas sur la terre.Il s'agit,semble-t-il, de la joie,de l'euphorie,de l'extase... sensations également éphémères.Désabusé,chaque individu vit son réel "bonheur"!





 Réponse N°5 15162

La souffrance
  Par   HAMDANI Youness  (Profle 18-11-11 à 00:30



La souffrance fait l'esprit, l'esprit fait la sagesse et la sagesse rend la vie acceptable.





 Réponse N°6 15654

Le bonheur...
  Par   setri oumayma  (CSle 17-12-11 à 22:51



Il me manque le Bonheur...!! :(





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +