Le bien et le mal dans le chevalier double

 Par khrazi Ahmed  (?)  [msg envoyés : 33le 21-02-10 à 21:36  Lu :6388 fois
     
  
 accueil

Le Mal et le Bien dans Le Chevalier double
En lisant Le Chevalier double, je sens que nous sommes devant une réalité humaine : « la complexité de l’être humain ».Si Oluf venu au monde avec deux tendances contradictoires, une tendance de bon Oluf et une seconde tendance de mauvais Oluf, chacun de nous aussi fera un face à face à une querelle troublante entre les forces de Mal et celles de Bien .Ceci dit que le trajet de la vie d’une personne n’est qu’une période où chaque personne cherche farouchement à vaincre son Mal. Notons que dans notre religion l’Islam, il n’y a qu’un seul Dieu et il est bon, sa création, le monde, est une création harmonieuse. Ainsi, l’être humain est le seul qui sème le Mal dans l’univers, un Mal que le Dieu combat par l’amour et le pardon. Cependant, nous remarquons également que l’Homme aime, par nature, le Bien : il désir une belle maison, une belle voiture, une belle femme…et jamais une mauvaise chose .Alors , à mon avis , c’est à la recherche de parfait , de bien qu’on devient mauvais. Les uns arrivent à battre relativement leur Mal et les autres sont, malheureusement, vaincus par le Mal.
Ainsi, à mon avis, Gautier nous apporte des réponses à un ensemble de questions pourquoi ce mal existé, depuis toujours, dans le monde ? Pourquoi ces guerres ? Pourquoi des agresseurs ? Pourquoi des malfaiteurs ….

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  (kant), la vérité, la connaissance, l'objet
  Quelle est la vérité de la vie?
  Tous les messages de khrazi Ahmed


 Réponse N°1 3407

le combat eternel
  Par   ABOUHAJAR RACHID  (Profle 06-04-10 à 18:48

Depuis que le monde est monde le bien a toujours affronté le mal dans un combat sans merci et sans relâche.Théophile Gautier dans sa nouvelle a essayé de nous montrer qu une simple inattention un simple geste même anodin peut causer notre perte.C est pour cela que nous devons être sur nos gardes et ne pas nous laisser abuser par ce qui brille.




 Réponse N°2 3412

une question de représentation
  Par   Maftah El kheir Moulay Youssef  (CSle 06-04-10 à 22:41

Je ne sais pas si nous pouvons voir les choses de cette manière manichéenne, où le bien et le mal s'opposent. Les grecs appelaient le moment heureux l'instant où il arrivaient à créer des contraires dans le monde des représentations: amour/haine, droit naturel/ droit culturel, féminité/masculinité..procédé nécessaire pour appréhender le monde mais simpliste. En effet, les choses sont plus complexes que cela, car toute création de concept passe par l'élimination des différences. Or il n'existe pas de mal parfait ni de bien à l'état pur, tout s'entremêle, s'enchevêtre pour créer la complexité humaine. C'est ce qu'on apprend de la nouvelle de Gautier, le destin d'Oluf est en effet général : on est tous double, avec un mélange subtile de mal et de bien, mais avec des degrès variés, ce qui garanti notre différence.




InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +