Le bénévolat


Dounia Azouz  (Autre) [624 msg envoyés ] - 15-04-12 à 16:07  Lu :1524 fois

Des personnes du troisième âge,en Suisse, aident les enfants à faire leurs devoirs. Nous nous plaignons du niveau des élèves. Pourquoi ne pas entreprendre des actions semblables dans nos quartiers? Aider ceux qui sont en difficultés scolaires et sociales. N'avons-nous pas du temps à consacrer à ces enfants désoeuvrés qui passent leur journée dans la rue à taper sur un ballon?

Cet article est apprécié par :   Marocagreg - Idoubiya rachid - Loumatine abderrahim - 



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 19918

monologue
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 15-04-12 à 21:02



Hayat, ton message a été lu par cinquante deux personnes. Aucune réponse mais aucune! Tu veux jouer à la mère Thérésa, c'est ton affaire! Va faire la "bénévolance" comme dirait une prof d'anglais.





 Réponse N°2 19919

tricher.............
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 15-04-12 à 21:06



je voulais tricher en m'envoyant des mercis mais je n'ai pas réussi. Il n' y a pas que les élèves qui trichent.





 Réponse N°3 19935

Elle fait partie de notre culture.
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 15-04-12 à 23:04



Salut aziz hayat,

Le bénévolat fait certainement partie de notre culture! Malgré ce qu'on croit généralement! Il suffit de compter le nombre d'associations qui visent à soutenir et à aider les personnes les plus démunies et qui se trouvent dans des situations de précarité...

Pour les enseignants, les formes de bénévolat sont très nombreuses: les cours de soutient gratuits c'est du bénévolat, les activités parallèles sont du bénévolat - la note administrative est malheureusement accordée à tout le monde, abstraction faite du mérite ou des compétences -...

Votre sujet est très important dans la mesure où cette culture, malgré sa présence dans notre société, reste insuffisante et demande plus d'encadrement et d'effort!

Merci aziz hayat d'avoir soulevé cette question.





 Réponse N°4 19940

C'est une question de convictions personnelles ...
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 16-04-12 à 07:31

Vous avez bien fait M.atmane elmostafa de donner un peu de votre temps pour les autres. C'est un acte généreux de votre part. Il y' a certainement au niveau des associations des personnes qui font des sacrifices pour aider les gens autour d'eux. C'est une question de convictions personnelles, mais aussi de représentations!

Je vais vous raconter une anecdote:

Au début de l'année, un professeur a proposé d'organiser des cours de soutient pour lutter contre la déperdition scolaire: aider les élèves les plus menacés et qui souffrent de difficultés à suivre les rythmes scolaires... Peu de réactions de la part des enseignants. Chacun d'eux se préoccupe de ses propres affaires.

J'ai pris à part l'enseignant qui veut être bénévole et je lui ai demandé ce qu'il compte faire et qu'est-ce qu'il suggère...Il m'a dit exactement ce que je voulais entendre de lui: préparer à la fin de la semaine des révisions pour les élèves en générale et pour les élèves à difficultés en particulier. J'ai proposé cela dans le conseil éducatif sous forme d'activités parallèles où il s'agit d'animer des ateliers : théâtre, concours de dictée, récitals poétiques ( les activités sont simples pour attirer le plus grand nombre d'élèves)

Finalement, nous avons, cet enseignant avec d'autres qui se sont rejoints à nous, organisé des activités de soutient scolaire et programmé une semaine culturelle pour les élèves de notre établissement. Ce sera juste une semaine après la rentrée des vacances.

Le bénévolat fait bel et bien partie de notre culture, mais cette culture commence malheureusement à reculer!





 Réponse N°5 19944

De l'espoir...
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 16-04-12 à 11:17



Je vous remercie chers collègues d'avoir réagi à mon sujet. Sincèrement, je vous félicite pour le travail que vous accomplissez à travers le soutien et les activités parallèles. S'il vous plaît, continuez.

Dans mon lycée, une expérience ,que je trouve intéressante, est menée depuis le début du premier semestre. Les meilleurs élèves des troncs communs ont été choisis. Leur mission est de jouer le rôle de médiateurs. De quoi s'agit-il?

- Initier ces élèves à intervenir pour régler les problèmes de tension;

- Repérer dans leur classe les professeurs qui ont les aptitudes pour générer des projets d'écriture, de théâtre et les impliquer pour les encadrer;

- Créer un club "environnement";

- Repérer les élèves qui souffrent d'isolement, notamment ceux qui ont un handicap physique, les valoriser, les impliquer dans des activités diverses;

- Assurer le soutien scolaire...

Les premiers "cours" ont été dispensés notamment en mathématiques par des élèves doués et les réactions sont positives. Il est vrai que le professeur reste irremplaçable mais si un élève peut réussir et aider à réussir, je pense que l'expérience mérite d'être tentée.

Pour les élèves souffrant d' handicap et d'isolement, ces petits médiateurs ont accompli un grand travail: ils ont réussi à intégrer un élève qui était tout le temps seul parce que physiquement, il n'était pas comme les autres. Ce jeune garçon a beaucoup de talent. Même s'il bégaie, on a envie de l'écouter: il a un certain charisme. Donner confiance, c'est très important.

Comme vous l'avez dit, chers collègue, si on peut intervenir pour aider, orienter, guider, écouter, ne serait-ce qu'une fois toutes les quinzaines, on sera les premiers à tirer satisfaction.





 Réponse N°6 19953

Associations et bénévolat
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 16-04-12 à 13:31

Bonjour,

Le bénévolat fait partie de notre culture;"fi sabilli allah" est une expresion qu'on trouve dans toutes les bouches. Mais concernant beaucoup de grandes associations, elles préfèrent plutôt un "bénévolat rémunéré" et ce pour motiver les bénévoles et pour les "obliger" si je puis dire" à accomplir leur "mission". Ceci rejoint ce dont a parlé notre collègue M.Atmane. La rémunération est symbolique certes.Mais Quand on fait un travail purement bénévole,beaucoup de gens ne respectent pas leur engagement, et personne ne peut les y obliger.

Respectueusement




 Réponse N°7 19954

merci à vous encore une fois
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 16-04-12 à 14:22



Il est vrai que certaines associations oeuvrent fissabilillah. Leur travail est louable! Mais la majorité font leur campagne comme les partis politiques. Souvent, elles se servent de la misère des gens pour qu'on parle d'elles. Pour faire du vrai bénévolat, on n'est pas censé faire partie d'une association. La rémunération quand elle est d'ordre moral, elle n'a pas de prix. Puisque tous, vous avez lié le sujet au cadre scolaire, un autre problème se pose: votre action si noble soit-elle n'est pas sans vous attirer des réflexions du genre:" il veut se montrer" ou "la pauvre n'a rien à faire"ou "ces imbéciles s'ils n'ont pas compris pendant les cours, c'est pas maintenant qu'ils le feront"...Ces commentaires empêchent la plupart d'entre nous d'entreprendre quoi que ce soit. Que fait-on? Les plus déterminés laissent jaser les langues et continuent jusqu'au bout. D'autres s'arrêtent en chemin... On est une culture de la solidarité mais on est un peu défaitiste.





 Réponse N°8 19958

Partout
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 16-04-12 à 17:05



Excusez- moi, mais il ne faut pas trop généraliser. Les idées toutes faites nuisent à tout le monde. Vous l'avez dit vous-mêmes ;Quand on se souci trop de ce que disent " les autres", sachez qu'on ne fera plus rien. Il faudrait qu'on se libère un peu des"critiques"négativistes et bienvenue au critiques "contructivistes"qui vous poussent à vous dépasser, il faudrait faire ce que vous avez à faire en laissant les autres parler si cela peut les soulager de leur inertie. Le bénévolat se fait partout, mais lorsqu'il est organisé il porte ses fruits et ce que tout le monde cherche.

Mes respects





 Réponse N°9 19959

Apologie du bénévolat
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 16-04-12 à 17:13

Je pense que beaucoup d'actions bénévoles peuvent faire énormément de bien pour la société. Les personnes qui ne croient pas à cet acte généreux doivent connaître ces réalités...Le bénévolat est un acte volontaire et réfléchi, motivé par le besoin de venir en aide à des gens qui ont en besoin...

1- Définition: Le bénévolat est une activité non rémunérée qui s'accomplit dans une large mesure au sein d'une association. La personne bénévole s'engage donc dans un travail utile pour la société. C'est le principe de solidarité qui anime tout acte bénévole. " Est bénévole toute personne qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui, en dehors de son temps professionnel et familial ». Le Conseil économique, social et environnemental, France.

Un bénévole est donc une personne qui participe à des activités de façon gratuite. Elle peut donner de son temps et de ses connaissances, sans contrepartie.

2- Le profil de la personne bénévole: C'est une personne qui aime l'action humanitaire. Elle apprécie l’entraide dans un milieu organisé et structuré. Elle préfère travailler en équipe...Le bénévolat n'a pas d'âge! Le bénévolat n'a pas de sexe!

3- Le champ d'action du travail bénévole: Les actions bénévoles sont très nombreuses. Elles touches différents domaines: l'on pourrait agir au niveau culturel, artistique, sportif, égalitaire, religieux, ou environnemental. L'on pourrait agir contre l'ignorance, contre la faim, contre les maladies, contre les injustices sociales et les inégalités scolaires...

4- Importance: "Le bénévolat présente non seulement une valeur économique mesurable, mais permet aussi aux services publics de réaliser des économies considérables. Il contribue par ailleurs au développement personnel et social des individus."Wikipédia

5- Comment agir: La personne bénévole pourrait donner de son temps, de son savoir, de ses compétences et de son énergie...

6- Le travail bénévole demande des frais: Son activité associative ne peut pas l'enrichir, financièrement ou matériellement. Néanmoins ses frais peuvent être remboursés, ou être cédés à l'association sous forme de don.

7- Le Soutien scolaire et bénévolat: le soutien scolaire gratuit est une vraie forme de bénévolat! Il requiert plusieurs formes. De l'aide aux devoirs, vers les révisions des notions de bases favorisant l'adaptation des élèves aux rythmes scolaires, en passant par les activités parallèles, tout cela entre dans le cadre d'actions volontaires gratuites, donc bénévoles.

8- Fiche signalétique de bénévoles:

X - Homme/ Femme - 37 ans - Tinghir

X et Y souhaitent :

- aider un seul enfant ou un groupe d'enfants

- dans des locaux associatifs

Études : PROF d'anglais

Motivation : Se rendre utile pour des jeunes qui sont en difficultés en langue anglaise et française.

Expérience : Plus de 10 ans de pratiques effectives en tant qu'enseignant.

Informations complémentaires : Préférence pour le travail d'équipe.

Points forts : Anglais, Français.

Disponibilité : 2 à 3 heures par semaine

Dispose d'un ordinateur portable et d'un data show.

Annonce créée le 15/09/2011

9- Proposition d'activités bénévoles au sein d'une établissement scolaire:

- Améliorer les compétences de lecture et d'écriture chez les élèves.

- Apporter des solutions palpables à certains élèves atteints de troubles de concentration: jeux, théâtre, ateliers: cinéma...

- Rendre la bibliothèque vivante.

- Initier les élèves aux différents sports collectifs: foot, basket, etc.

10- Une dernière chose: " Plus de 100 millions d’Européens participent à des activités bénévoles, mettent en pratique le principe de solidarité et, ce faisant, apportent une contribution significative à la société. Afin de faire valoir cet engagement civique, la Commission européenne a décidé de faire de 2011 l'année européenne du bénévolat et du volontariat."Wikipédia




 Réponse N°10 19960

Merci à vous
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 16-04-12 à 17:52



Je tiens à vous féliciter pour vos convictions. M. Idoubiya, merci pour les informations car elles sont précieuses. Comme je l'ai dit auparavant, il y a de l'espoir tant qu'il y a des personnes comme vous. Mes respects.





 Réponse N°11 19980

BENEVOLAR ET BENEVOLOR
  Par   Adi Lachgar  (CSle 17-04-12 à 16:30

Il était une fois deux jeunes gens, Bénévolar et Bénévolor, qui décidèrent de voyager ensemble. Ils s’entendirent pour que tout soit partagé en route. Ils devaient emporter chacun son boire et son manger. Le premier jour, quand ils eurent marché quelques heures, Bénévolor dit : « J’ai soif. » -Bois donc, lui répondit Bénévolar. – Je vois que tu as ta gourde autour du coup. L a mienne est au fond de mon sac, que j’ai sur le dos. Buvons donc d’abord ton eau, et quand tu n’en auras plus, on boira la mienne. – Tu as bien parlé, frère Bénévolor, dit Bénévolar en tendant sa gourde à Bénévolor.

Le soir venu, ils décidèrent de s’installer pour la nuit. Bénévolor dit alors : « Et si on commençait par manger ta nourriture avant d’entamer la mienne. Ainsi, nous n’aurons pas à ouvrir chaque fois de nouveaux bocaux et notre nourriture sera mieux conservée. » Bénévolar n’y vit aucun mal et partagea sa nourriture de bon cœur. Il alla même, séduit par la logique de son ami, jusqu’à proposer qu’ils partageassent la même literie, « ainsi, nous n’userons pas tous nos effets et nous irons beaucoup plus loin. »

Le lendemain, ils rencontrèrent un autre voyageur. Il était perdu : « Voulez-vous, s’il vous plaît m’indiquer, la direction de l’Ouest. » Bénévolar tendit le bras pour lui indiquer le chemin quand Bénévolor l’arrêta. « Que nous donnes-tu en échange ? » dit-il au voyageur.- « Oh ! Monsieur ! Je ne suis qu’un pauvre vagabond qui n’ai rien à vous donner. Je n’ai pour tout bien que ce bâton qui me soutient. » -« Donnez-le moi et je vous montre le chemin. »

Le voyageur donna le bâton et Bénévolor dit à Bénévolar : « Maintenant, tu peux l’affranchir. » Bénévolar, qui ne comprenait pas du tout le comportement de son ami, dit au voyageur : « Le soleil se lève à l’Est. En tournant le dos au soleil, tu iras vers l’Ouest. » -« Ah, s’emporta Bénévolor, voilà que tu as fait une bonne affaire. Maintenant tu sais comment trouver ton chemin sans poser de questions. Et contre un misérable bâton ! Ca, c’est une bonne affaire et tu m’as bien eu ! Mon imbécile d’ami ne fera jamais fortune.»

Quelques jours plus tard, après une marche soutenue, Bénévolor dit : « tend-moi ta gourde, j’ai soif. »

- Je crois bien qu’il est temps que nous buvions ton eau cher ami. Ma gourde est vide. D’ailleurs je n’ai plus rien à manger et ma couche est toute usée.

- Voilà qui est fâcheux, car je crois bien que ma gourde est trop petite pour désaltérer deux grands gaillards. Quant au manger, je n’ai guère que de quoi tenir quelques jours moi-même. Et pour la couche, elle n’est faite que pour une personne, hélas !

- Bénévolor, tu veux dire que tu m’abandonnes ?

- Non, quelle idée ! Tu peux venir avec moi tant que tu ne me demandes ni à boire ni à manger ni à partager ma couche.

- Merci, mon frère.

Ce petit conte ne dit pas s’ils finirent le voyage ensemble.





 Réponse N°12 19988

Eh oui!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 17-04-12 à 17:42



Je suis d'accord avec vous M. atmane elmostafa !





 Réponse N°13 19990

une question...
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 17-04-12 à 18:00



M. Adi, savez-vous si Benevolor et Benevolar sont les cousins paternels de Benevolat?





 Réponse N°14 19991

Parents très proches
  Par   Adi Lachgar  (CSle 17-04-12 à 18:04



Ce sont ses propres enfants, de deux femmes différentes.





 Réponse N°15 19993

merci pour l'information
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 17-04-12 à 18:39



Que dire sinon que dans chaque famille il y a celui qui "sort du côté"! Mais inchaallah, si nous joignons nos efforts, nous réussirons à le remettre sur le droit chemin. Parmi les bénévoles de notre association, il y a un fkih. Que Dieu l'assiste, il a aidé beaucoup de voleurs à voler de leurs propres ailes, je veux dire de leurs propres mains. Si vous les voyez maintenant , vous ne les reconnaitrez pas! Des notables...





 Réponse N°16 19996

Déçu
  Par   LOUMATINE Abderrahim  (Profle 17-04-12 à 18:49



???





 Réponse N°17 19997

gagné
  Par   Adi Lachgar  (CSle 17-04-12 à 18:53

Il aura gagné sa place au paradis, le saint homme. Vous savez, "bénévoler" voudrait dire voler bien. Inutile de commencer par l’œuf, il faut tout suite voler le bœuf, ou mieux, tous les bœufs. Au moins, au pluriel, il font moins de bruit, puisque le [f] se tait!




 Réponse N°18 20006

"bénévoler"
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 17-04-12 à 19:58



"bénévoler" veut dire avoir des ailles! Les bénévoles volent très loin dans le ciel, comme des aigles! Ils savent voler comme ils savent voir, mais de loin, très loin! Les aigles comme les bénévoles ont toujours une longueur d'avance sur le reste des mortels: ils savent se rendre utile, et de leur force tranquille aider les pigeons et les colombes! Ce sont aussi des prédateurs vulnérables, comme les justiciers de la table ronde: ils aiment donner et parfois prendre!





 Réponse N°19 20023

Donner des ailes
  Par   Dounia Azouz  (Autrele 18-04-12 à 12:51



Aidons nos élèves, donnons-leur des ailes pour voler. Servons les bonnes causes. Allons jusqu'au bout de nos rêves. Agissons, agissons. Gardons espoir de jours meilleurs. Partageons nos expériences. Ce site sera notre flambeau.





 Réponse N°20 20024

re
  Par   marocagreg  (Adminle 18-04-12 à 12:56



bénévole, étymologiquement, signifie béné (bien) et volo (je veux): être bénévole, c'est bien vouloir faire une action sans attendre une contrepartie, c'est aussi, en inversant les termes : vouloir du bien.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +