Le 20 fifi ou la jeunesse manipulée ?

 Par Rhaoulati Chouaib  (?)  [msg envoyés : 13le 01-06-11 à 14:08  Lu :1769 fois
     
  
 accueil


Le mouvement du 20 Fév est- il un mouvement spontané ? Est-ce une mode que la jeunesse suit comme toutes les modes ? les jeunes veulent (…) et rêvent mais ils doivent aussi soupçonner ce que veulent leurs instigateurs…
Le facebook aurait-il le mérite de rassembler cette jeunesse sous les mêmes slogans ou est-ce l’argent d’un puissant lobby marocain qui tente de remodeler le paysage politique national pour pouvoir profiter des conséquences économiques ?
Les enjeux ne sont –ils pas ailleurs ? Ne serait –on pas en train de vivre un printemps arabe orchestré par l’occident ? Et puis pourquoi les occidentaux sont-ils si généreux envers les pays qui sont en révolution ( sachant que le temps est celui de la crise économique mondiale) ? Si c’est la cas ,ne serait-on pas les cibles d’un nouveau plan Marshall ?
De toutes ces questions je tire probablement deux conclusions :
- le grand enjeu du printemps arabe n’est pas tant les valeurs de démocratie et de dignité , mais bien un enjeu économique qui profite à l'élite mondiale plus qu'aux pauvres diables .
- le mouvement du 20 Fifi importe un discours réformiste juste par endroit mais souvent maladroit .
Qu’en pensez-vous ?

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 11915

re
  Par   Boulahnine Khalid  (CSle 01-06-11 à 16:24



Salut M. Chouaib

Je ne vais pas être complaisant dans ma réponse. Doit-on comprendre comme vous le dites que chaque fois que l'on défend ses droits on est maladroit? La notion de droit est tout d'abord une prise de conscience et je pense que le prof doit être le premier à s'en rendre-compte. Un prof doit se montrer toujours méfiant vis-à-vis du discours qui circule. nous devrions prendre nos distances même face à ce qu'on lit dans les œuvres pour mieux comprendre, que dire alors des paroles des gens qui manquent de crédibilité! Réclamer sa dignité n'a jamais été un pêché, je pense. Mais nous avons appris à vivre dans la servitude au point qu'aujourd'hui, il nous est difficile de comprendre ce que l'on entend par être un "homme libre" Laboétie en a parlé au XVI ème siècle et Spinoza au XVII ème. Mais malheureusement, nous, nous sommes au XXI ème siècle et nous ne distinguons pas encore le noir du blanc. Excusez-moi! Je n'ai pas l'habitude de m'exprimer de cette manière, mais dignité oblige.

Cordialement





 Réponse N°2 11923

re
  Par   Rhaoulati Chouaib  (CSle 01-06-11 à 20:19



Je n’ai pas dit que réclamer la dignité est un péché !!! J’ai dit que certains slogans sont maladroits dans la forme et que ledit mouvement doit prendre conscience des enjeux sous-jacent à l’idéologie qui l’anime avant qu’elle ne l’envenime… au fond, nous disons la même chose M. KHALID .Vous pouvez constater que j’en appelle à raisonner la contestation et je n’ai aucunement dévalorisé le principe... puis vous devez enquêter (comme je l'ai fait) sur ce mouvement qui n'est pas si innocent qu'il parait .





 Réponse N°3 11940

Remise en cause et modernité
  Par   assalman ibrahim  (CSle 02-06-11 à 14:59



Je me range du côté de Mr Rhaoulati et affirme que la modernité va en pair avec un esprit de remise en cause qui s'éloigne des sentiers battus, et appelle à revoir la toile de fond du mouvement en question, infiltré par des partis de la gauche extrême et des sujets d'Abdessalam Yassin, dont les intentions ne sont nullement inconnues. Par ailleurs, le mouvement ne peut pas contrôler les dérapages, aussi bonnes et désintéressées trouverons-nous ses intentions. Ceci est arrivé dans pas mal de villes où plusieurs slogans montraient de l'irrespect à l'égard du roi, la seule personne qui fait son travail comme il se doit. Je ne dirai pas dérapage dans ce cas car j'ai constaté que certains jeunes dudit mouvement cédaient eux aussi à cet enthousiasme vidé de bon sens, car s'attaquant non à un problème essentiel, mais à des choses accidentelles qui ont trait à un simple protocole royal. Et qu'on ne vienne plus me dire qu'ils parlent à mon nom !





 Réponse N°4 11944

Ce que veulent tous les marocains!?
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 02-06-11 à 17:03



Le mouvement du 20 février a le grand mérite de bousculer les choses au Maroc. Personne ne savait la réaction des autorités face à ce mouvement. Les personnes sorties ce jour-là risquaient, le moins pire le bâton, ou la prison. Le pire: la mort...

Un grand remerciement à ses jeunes qui voulaient et veulent toujours abattre la corruption dans notre société.

Hier à la chaîne 2M, dans l’émission "moubacharattoun Maâkoum" trois parties ont été invitée pour parler du projet de la nouvelle constitution et les attentes des marocains. Il y était encore invité une journaliste, une militante associative et un universitaire.

Parmi les points qui ont attiré mon attention, j'en retiens trois:

1- Le choix entre la monarchie constitutionnelle et la monarchie parlementaire;

2- L'encadrement des jeunes, via les partis politiques dans les lycées et les universités,

3- L'égalité des deux sexes dans la prise des décisions politiques, via la représentativité des femmes: équité et parité...

Commentaires:

Pour la prise de position sur la égalité, je suis pour les deux listes: hommes/femmes. Les femmes ont un grand rôle à jouer dans notre vie politique, économique et sociale. Il faut leur donner la possibilité de démontrer de quoi elles sont capables. Nous voulons une révolution oui ou non? Alors, même les femmes doivent avoir la leur!

Pour l'encadrement des jeunes politiquement, je dis que les partis politiques doivent impérativement se démocratiser. La démocratisation des partis politiques ne pourrait se faire que par la réforme totale des statuts: la loi des partis et leur loi interne.

Pour le genre de monarchie, le Maroc doit trancher: actuellement, nous avons un système politique de deux Pouvoirs exécutifs: celui du conseil du gouvernement, présidé par le premier ministre; et celui des ministres, présidé par notre Sa Majesté le Roi.

Or, dans un système de contrôle, de suivi et de reddition des comptes, il faut un seul responsable! Chose qui n'est pas possible dans le système actuel.

Moi, je suis pour un système qui confère toutes les rétributions au premier ministre et son gouvernement, avec les moyens légaux de contrôle ferme et limpide! Une très grande transparence doit avoir lieu dans les prises des décisions et l'obligation de rendre des comptes aux représentants du peuple au sein du parlement...C'est ce système là qui assurera au Maroc sa vraie transition démocratique.

Une démocratie à quatre pouvoirs: législatif, exécutif, judiciaire et de contrôle! ( le contrôle et l'arbitrage entre les mains de notre Roi.)

Encore une chose: si je me rappelle très bien, deux présidents de deux partis ont dit que les réformes constitutionnelles ne pourront porter leurs fruits que d'ici vingt à trente ans! Je ne suis pas du tout d'accord avec cette analyse très restrictive! Les réformes doivent s'exprimées ici et maintenant!

En effet, pourquoi la jeunesse du mouvement est sortie dans la rue? Maintenant tout le monde connaît les slogans affichés: " on veut abattre la corruption", "on veut vivre dans la dignité", "on veut une vraie justice", "On veut une justice sociale", " on veut que le système d'impunité cesse!"etc.

Or la nouvelle constitution doit répondre de façon directe à ces revendications légitimes! Attendre vingt ou trente ans, c'est attendre une nouvelle constitution!

- Sur le terrain et dans le concret, une grande tranche de la société sera heureuse si les corrupteurs et les corrompus sont jugés et condamnés! Les marocains veulent une justice libre et indépendante de l'exécutif! Une grande tranche de la société sera heureuse si on entend un juge d'instruction ou un procureur général menant un ancien ou un actuel haut commis de l'Etat devant le tribunal et jugé pour non respect de la loi, qui s'appliquera désormais sur monsieur tout le monde. Une grande tranche de la société sera heureuse lorsqu'une grande partie de la richesse, générée au profit de certains à cause de l'économie et la politique de la rente, leur soit redistribuée. Une grande tranche de la société sera heureuse lorsque la cour des comptes, la cour suprême de la magistrature, l'instant centrale de la prévention de la corruption, les commissions d'investigation parlementaire, la caisse de compensation, les organisations non gouvernementales, les partis politiques démocratiques, les recommandation de l'instance de l'équité et de la réconciliation, le conseil national du droit de l'homme fonctionnent de façon harmonieuse et réelle dans le cadre de la loi! Une grande partie de la société sera heureuse lorsque la langue amazigh soit reconnue comme langue nationale, lorsque les travailleurs soient traités comme des partenaires, non comme une marchandise, lorsque les différentes institutions de services communs soient compétitives et au service des citoyens dans le sens fort du terme! Une grande tranche de la société sera heureuse lorsque le Maroc ne soit pas une paradis fiscale pour les uns et un enfer fiscal pour les autres! Une grande tranche de la société sera heureuse lorsque la légalité d'accès aux postes des services publics soit un droit et non un privilège, lorsque le jeune citoyen append en ayant la certitude qu'il va avoir les mêmes chances devant l'accès aux concours et les métiers!

Voilà ce que veulent tous les marocains: pas de corruption, pas d'injustice, pas de privilèges, pas d'impunité, pas d'injustice sociale, pas d’hégémonie d'une langue sur une autre, pas de privation de liberté d'expression, pas de manipulation de l'opinion via des moyens de communication prisonniers!

Voilà ce que je pense de la nouvelle réforme de la constitution!

NB- Le mouvement du 20 février est sorti spontané, il doit le rester. Mais il existe certains parasites, qui sont très loin de la démocratie et qui veulent l’utiliser à des fins personnelles et pour des raisons obscurantistes! Il faut s'en méfier!

Plus de vigilance donc!





 Réponse N°5 11945

re
  Par   marocagreg  (Adminle 02-06-11 à 17:19



dans l'émission en question, il y avait un ex-ministre qui a fait passé la plupart des projets de construction de son ministère à son frère l'architecte sans appel d'offres (dixit Rachid Niny) ... et là il n'a pas cessé, tout au long de l'émission de dire : il faut combattre la corruption et l'argent sale. Pour combattre la corruption, il faut commencer par soi-même. les loups se déguisent toujours facilement en grands-mères, mais les téléspectateurs ont-ils la mémoire courte pour se faire passer en petit chaperon rouge ? Un autre invité, chef d'un parti cocotte-minute a critiqué la ministre istiqlalienne de la santé qui aurait, dit-il, empêché la bastonnade des médecins si elle avait ouvert un dialogue avec les blouses blanches, mais ce que ce chef de parti a omis de dire, c'est qu'un ministre de son propre parti a fait pire et le résultat : les têtes de beaucoup d'enseignants ont été fracturées par les matraques.





 Réponse N°6 11948

La démocratie a un prix!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 02-06-11 à 18:22



C'est ça ce que les mouvements de la jeunesse veulent: non à la corruption, non aux mensonges!

Mais une autre chose: beaucoup de cette même jeunesse ne s'est pas inscrite dans les listes électorales et ne va pas aller voter!

La démocratie est une bataille acharnée! Ne pas se battre pour la faire triompher, c'est mériter le sors que cela engendre!!

C'est claire non?





 Réponse N°7 11950

re
  Par   marocagreg  (Adminle 02-06-11 à 18:37



Ne pas s'inscrire aux listes électorales c'est laisser le champ libre aux corrompus, mais, cette inscription ne doit pas être volontaire, mais obligatoire comme payer l'impôt, car s'inscrire sur les listes électorales, c'est faire preuve de citoyenneté et donner une valeur à sa voix, c'est exister politiquement. maintenant, quand on est inscrit sur les listes électorales on est pas obligé d'aller forcément au bureau de vote si on ne trouve pas la personne convenable pour nous représenter, et même là il faut au moins minimiser les dégâts, si on n'a pas la personne convenable, il faut voter sur la personne la moins pire pour couper le chemin aux têtes de la corruption.

nb. si on avait consacré le 10% du tapage médiatique consacré à Mawazine pour l'opération électorale, les résultats seraient certainement meilleurs.





 Réponse N°8 11953

C'est la démocratie!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 02-06-11 à 19:07



Comme je viens de le dire à maintes reprises, la démocratie ne se donne pas, la démocratie ne s'arrache pas, la démocratie s'exerce!

Pourquoi les marocains, dans une très grande majorité: les élections législatives à 70% et les élections communales un peu moins, ne vont-ils pas voter?!

Ne pas s'inscrire dans la bataille démocratique et venir pleurer par la suite m'est insupportable! Les évènements derniers, avec le printemps arabe et les matraquages d'une chaîne comme "Aljazira" est suffisante pour donner des idées au peuple! Mais rien à faire!

Je ne comprends pas comment on veut que les choses changent alors qu'on ne bouge pas le petit doigt!

Une discussion a eu lieu avec un de mes amis et collègues, à qui j'ai demandé s'il s'est inscrit dans la liste électorale car il vient d'aménager - un nouveau enseignant: âgé de quarante ans, juste comme moi! - contractuel du 3 Août.

Il m'a dit non! Je lui ai posé la question: pourquoi! Il m'a répondu: tout le monde est corrompu! Je lui ai dis: si je me présentais pour les élections, est-ce que vous allez vous inscrire pour voter sur moi ? Il m'a répondu: oui! Alors, je lui ai dis qu'il y'a un très grand nombre de citoyens honnêtes, qui auront besoin de sa voix - pour contrer les corrupteurs- mais ils ne trouveront personne pour les soutenir!

Quel a été sa réponse: moi je vous connais vous, mais pas les autres!

Voilà un des aspects de notre démocratie!

NB- La personne amie, avec qui j'entretiens de longues discussions dans plusieurs domaines, avec qui j'échange des idées et des pensées les plus remarquables, qui possède une très large culture, avec qui j'ai eu cette conversation est un enseignant d'anglais. Il a deux licences: de la langue anglaise et allemande et parle et écrit six langues: c'est un traducteur polyglotte!

Qu'est-ce que vous pensez de cela marocagreg?





 Réponse N°9 11955

re
  Par   marocagreg  (Adminle 02-06-11 à 19:24



je suis tout à fait d'accord avec toi Rachid : ne pas s'inscrire aux listes électorales sous prétexte que tout le monde est corrompu et que les élections sont toujours truquées (avec l'argent sale qui court), c'est adopter l'attitude de l'autruche qui plante sa tête dans le sable pour fuir le danger. Je dirai même, que refuser de participer activement à l'opération électorale c'est aussi une forme de corruption. (corruption du sens politique et civique) il vaut mieux aller au bureau de vote et jeter un bulletin vide que de rester chez soi et attendre les autres décider à ma place. cette désertion ne profite qu'aux corrompus qui accèdent aux postes de responsabilité d'une manière plus facile.





 Réponse N°10 12013

re
  Par   Rhaoulati Chouaib  (CSle 03-06-11 à 22:54



Si nous croyons à l’hypothèse de l’exception, dans ce cas voter serait synonyme de chercher une personne honnête parmi plusieurs personnes malhonnêtes, je dirais même parier sur une personne, non pas voter sur un programme et des projets comme le veut la démocratie moderne …





 Réponse N°11 12029

Pour Rhaoulati Chouaib
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 04-06-11 à 08:27



La participation citoyenne aux élections est un droit et un devoir. Voter n'est donc pas un privilège. C'est une nécessité pour le fonctionnement effectif de la démocratie, qui veut que le peuple se gouverne de lui-même et par lui-même. Maintenant, c'est ce vote massif qui va contrer les personnes vireuses qui achètent la conscience de certains citoyens véreux!

Les citoyens qui vendent leur honneur à 100 ou 200 dhs sont pareils aux citoyens qui vendent leur honneur en n'allant pas voter! Ne pas aller voter est non un geste irresponsable, mais un geste lâche car il nuit de façon déterminante au processus démocratique dans nôtre pays! Ne pas aller s'inscrire dans les listes électorales, c'est casser en deux tous les citoyens qui se battent pour que la corruption cesse dans nôtre pays!

Les personnes honnêtes dans nôtre pays sont très nombreuses. Or, en n'allant pas voter, ces personnes sont mises à l'écart, laissant les autres -la majorité profiter de la grande vache!

Pour ce qui est de projet, je doute qu'un parti en possède un! - Je parle de ceux à l'instar des vraies démocraties dans les pays occidentaux. Mais c'est parce que le Maroc n'est pas un pays démocratique! Le Maroc est toujours entrain de construire sa démocratie! Le jour où les partis politiques accèdent à la vraie démocratie, le jour où il y'aurait une réelle/ vraie séparation des pouvoirs, le jour où les leaders des partis cèdent la place à d'autres leaders porteurs de projets, là on pourrait parler de la première pierre bâtissant la démocratie! Mais la démocratie se construit réellement par tous les citoyens, car la démocratie est une pratique qui sollicite la participation et la contribution de tous les citoyens!

De plus, le discours du 9 mars a ouvert la porte à une vraie révolution! Vous savez qu'est que cela veut dire que la justice régie comme pouvoir / au rang de pouvoir indépendant ? Que la régionalisation avec un conseil autonome élu par vote direct / suffrage universel direct des citoyens? Que l’élargissement du champ des libertés individuelles et collectives et la garantie de leur exercice? Que les rétributions du premier ministre en tant que chef d’un pouvoir exécutif effectif, responsable du gouvernement, de l’administration publique, et de la conduite et la mise en œuvre du programme gouvernemental? Que la consolidation de la suprématie de la loi et l’égalité de tous devant elle?

La démocratie est désormais "donnée " au peuple! L'enjeu politique a changé! C'est au peuple de la gérer comme bon lui semble! C'est à lui que revient: soit maintenir la démocratie au rang de pratique, soit la laisser à la spéculation dépourvue de tout bon sens!





 Réponse N°12 12042

Au nom de la liberté,je ne vote pas.
  Par   KEBIR Jihane  (CSle 04-06-11 à 15:01



je n'ai jamais voté

je ne voterai jamais

je ne veux pas voter

je suis un(e) citoyen(n)e qui vend son Honneur!!! je ne vois pas de relation logique entre vote et honneur!!!!

je suis un(e) citoyen(n)e LIBRE : j'ai le droit ,tous les droits des cieux et de toutes les terres de voter ou de ne pas voter .C'est une affaire de personnelle.

S'abstenir de s'inscrire aux listes électorales, de voter ne fait de mal ni à X ni à Y au Maroc ,en France ou partout ailleurs.

Au nom de la liberté laissez-nous exprimer notre conviction LIBREMENT svp sans nous incriminer.

Ne pas voter n'est pas un délit ou un crime.





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +