La voie n° 30 ou la citoyenneté qui se mesure aux briques

 Par ELHOUSSAINI Lahoussine  (Prof)  [msg envoyés : 68le 17-06-12 à 20:23  Lu :980 fois
     
  
 accueil


Avis aux lecteurs : Cette histoire n’est qu’une fiction. Toute ressemblance avec les personnages n’est que pure coïncidence. Ainsi, toute personne craignant de s’y identifier est tenue de ne pas la lire.
la voie n° 30
ou la citoyenneté qui se mesure aux briques

La voie n° 30 existe effectivement dans un nouveau lotissement de la ville d’Agadir. Et heureusement qu’elle y est, sinon certains urbanistes ne se seraient pas aperçus qu’ils avaient installé un musée ouvert à toutes les dérives archi architecturales. Par exemple, si le hasard vous y conduit, vous trouverez des garages sur parking. Vous trouverez également des jardins suspendus où pullulent les moustiques. Vous ne serez pas étonné de tomber sur une maison pavillonnaire avec un jardin à trois accès, des dalles de maisons vouées à l’habitat qui s’élèvent à 3m50, une maison destinée à l’habitat avec trois garages, une porte qui s’ouvre sur l’extérieur, des fenêtres et des portes décrochées dans des décrochements. Le tout est bien sûr autorisé si ce n’est auto-risée. On dirait que les esprits labyrinthiques ne s’harmonisent qu’autour de l’inharmonie !
Si vous empruntez la voie n°30, vous trouverez un passage piéton qui vous conduira tout droit aux dédales des esprits de certains responsables de l’urbanisme de la ville d’Agadir et de leurs commis …., je veux dire de leurs commissions. Ils semblent trop haleter derrière les briques qu’ils se désintéressent de votre bric-à-brac. Si vous tentez de les rattraper au premier carrefour, ils vous déjouent et vous engagent dans des réseaux inextricables de couloirs administratifs qui finissent en cercle vicieux. Vous tournerez rond !
Normal ! Nous sommes au nouveau Souss où le seul souci serait devenu le sou. Voilà la nouvelle devise qui supplante une citoyenneté qui n’est plus de mise !
L’urbaniste me lorgne du coin de l’œil :
Quoi, la mise ! Vous voulez miser? Je viens de lire dans vos pensées…
Oui, Monsieur l’urbaniste, je mise sur votre citoyenneté.
Il raccroche immédiatement, ajuste l’écouteur sur l’appareil sans me quitter des yeux. Il me dévisage en fronçant ses sourcils touffus. Ses yeux au regard foudroyant s’enflamment d’une colère que ne parvient à dissimuler un large sourire.
Vous dites citoyenneté ?...
Monsieur, je suis citoyen marocain et je fais l’objet de discrimination … Il faut…
Alors il hausse le ton et devient amer :
Vous détestez la discrimination ? On vous applique donc l’incrimination !!
Je vous dis Monsieur que je suis marocain, et je suppose que…
Il grince les dents et devient plus menaçant :
Marocain, tête noire, khal rass, rien de plus. Je vois bien que tu n’es pas suédois.
Au tutoiement je comprends qu’il devient plus direct. Mais je remue la tête et le regarde droit dans les yeux :
Moi, je suis citoyen …
Si toyen ou lalla toyenne, ça c’est pas mon affaire !
Mais Monsieur…
Tu vois bien que je travaille. Tu ne peux pas attendre ?!!!
Cette interrogation formulée sous forme de reproche m’avait souvent donné la rage :
Attendre ? Mais ça fait trois ans que j’attends !
Et pour qui on a fait les sales attentes alors ?!!
Pas pour attendre une éternité. Moi je suis pressé.
Mais, on n’a pas encore goûté de ton jus !
Quel jus ? Je veux dire que je n’ai pas de temps.
Ecoute, tu as tout le temps devant toi. Ceux qui se sont pressés sont morts.
Monsieur, ça fait trois ans que je demande l’autorisation d’ouvrir un garage comme tous les habitants de la voie n°30, mais à chaque fois vous rejetez mon dossier.
Mais c’est pas possiiiiiible, c’est pas nouuuuus c’est euuuuux !! Nouuus, nous traitons touuuus les citoyens sur le mêêêême pied d’égalité. Ici on ne respecte que les rèèèègles !
Il se retourne vers la secrétaire :
- N’est-ce pas Chkilitta ?
Chkilitta, acquiesce de ses longs faux cils avant d’acquiescer de la tête en ébauchant un sourire dont la sincérité fut trahie par des joues rougissantes.
Lahoussine EL HOUSSAINI

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Le crayon et la gomme
  Le travail des enfants
  Tous les messages de ELHOUSSAINI Lahoussine


 Réponse N°1 23881

Très beau texte!
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 18-06-12 à 01:49



On dirait du vécu!

merci pur le partage





 Réponse N°2 23887

Jaafari Ahmed
  Par   ELHOUSSAINI Lahoussine  (Profle 18-06-12 à 02:38



ça mérite taj(g)ine, rfissa ou cornes de gazelles, chef?





 Réponse N°3 23890

Pardon,
  Par   Jaafari Ahmed  (Profle 18-06-12 à 09:13



Je croyais que tout le monde dormait, mais, un tagine, pour moi, est toujours le bienvenu!( surtout à Agadir)!





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +