La triche à l'examen !!

 Par chahid bahaa  (?)  [msg envoyés : 20le 20-06-10 à 22:33  Lu :8662 fois
     
  
 accueil


Pourquoi ces dix dernières années la triche "NAKLA" à l'examen est devenu un DROIT ACQUIS pour nos élèves ?
Qu'est ce qui a permis la propagation de ce phénomène dans nos lycée et chez la majorité de nos élèves?

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur


 Réponse N°1 5093

Du béhaviorisme à la constructivisme ou de la triche à la non triche!
  Par   Idoubiya Rachid  (Profle 21-06-10 à 11:02

Salut M.chahid bahaa,

Vous savez, le problème de la triche ne date pas d'hier! Même à mon époque - et je suis là pour en témoigner- le phénomène de la triche battait son plein! A mon époque, cela veut dire plus d'une VINGTAINE d'années.

Les causes sont multiples à mon avis:

D'un côté, notre système d'enseignement a choisi - malgré les orientations pédagogiques qui prônent l'entrée par les compétences comme choix stratégique- l'entrée par les CONTENUS, qui restent l'objectif essentiel de notre enseignement-apprentissage.

En effet, à l'époque de la réforme, c'est-à-dire il y 'a exactement 9 ans, le ministère a ouvert le marché à la pluralité des manuels scolaires - avant c'était le manuel unique- Beaucoup d'inspecteurs et d'enseignants ce sont penchés sur la besogne et ont produit - je les remercie et les félicite pour ce travail méritoire- des manuels de qualité. Mais cette pluralité de supports didactiques n'a pas atteint son objectif: la possibilité n'a pas été donnée à l'enseignant pour choisir le manuel adéquat pour ses élèves, en fonction de leurs propres besoins...Les manuels qui étaient imposés avant, restent imposés après! Nous avons voulu imiter en THÉORIE les systèmes à pluralité de manuels scolaires, mais en pratique, les choses ce sont avérées plus compliquées que ce qu'on attendait!

Voilà! Les manuels, c'était pour améliorer la qualité du CONTENU et la manière de le présenter!

LE RAPPORT AU CONTENU, LE RAPPORT A L'APPRENTISSAGE, LE RAPPORT ENSEIGNANT/ ÉLÈVE N'A PAS CHANGÉ !

D'un autre côté, un système basé sur l'inculcation des contenus: la manière à enseigner, les leçons à retenir - mémoriser/apprendre par cœur pour les restituer- ne peut qu'encourager le phénomène de la triche! Pourquoi, mais parce que notre système mise sur la quantité non sur la qualité! Un système qui privilégie les têtes bien pleines au lieu des têtes bien faites! Un système qui évalue les contenus au lieu d'apprécier les COMPÉTENCES!

DONC, puisque le contrat est faussé d'avance, puisque dès le départ, il y' a une inégalité de chance entre les élèves: entre Ahmed qui possède une intelligence qui diffère de Leilla et Ali, mais qui sont évalués de la même façon et sont sanctionnés de la même manière!

Maintenant, essayons de voir les solutions à ce phénomène:

1- On ne peut pas demander à un élève de porter en lui la somme extraordinaire de connaissances sur lesquelles on veut l'évaluer, si celui-ci n'y trouve pas de besoin personnel!

2- L'élève n'est pas un vase à remplir, mais une âme à former! C'est une réalité peu connue - sur la base de la pratique- chez nous au Maroc!

3- Pour désacraliser le CONTENU et le rendre aussi banale qu'accessoire, il serait judicieux de diviser d'un coup les programmes d'enseignement toutes disciplines confondues en moitié!

4- Au lieu de travailler POUR le contenu, travaillons AVEC le contenu: le premier vise l'exercice de la mémoire, le deuxième l'exercice de l'intelligence!

5- Le contenu devient des données à mobiliser au lieu de données à restituer!

6- L'élève vient pour réfléchir, analyser, synthétiser au lieu de venir avec des " HJAB" pour redonner à Sézare ce qui appartient à Sézare!

7- Le jour de l'examen, on vient tout en laissant - DICTIONNAIRES, CAHIER DE NOTES/ DOCUMENTS PERSONNELS, RESSOURCES DIVERSES- à la portée de l'élève et en lui demandant de les mobiliser en fonction de sujets COMPLEXES, pour voir s'il est capable d'utiliser ses connaissances en situation ou non!

NB- J'utilise le pronom possessif SES CONNAISSANCES car ce dont je parle, c'est des COMPÉTENCES, DES CAPACITÉS, DES HABILITES qui vont rester pour toujours dans sa mémoire - à long terme!

8- Il faut désacraliser les évaluations certificatives/classificatrices/sommatives!

9- L'examen devient évaluation formative pour l'enseignant, qui révise ses stratégies d'enseignement et formatrice pour l'élève, qui révise ses stratégies d'apprentissage!

10- !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Cordialement.

NB- Que pensez-vous de ce que je viens de dire madame Kerzazi Fatiha? Pourrions-nous lutter contre la triche?





 Réponse N°2 5153

si on s'éloignait de la politique de l'autruche? Possible!
  Par    Bilil Fatima zohra  (CSle 22-06-10 à 11:06

Bonjour,

Tout ce que vous avez avancé est" malheureusement"une réalité qu'il faut absolument affronter.

Loin d'excuser l'élève,le système éducatif que prône notre gouvernement lui donne le plein droit de tricher, d'ailleurs actuellement un élève s'étonne,bien heureux s'il ne se révolté pas, lorsqu'on lui retire ses" hjab". Le pire, c'est que maintenant les parents s'y mettent aussi(le pauvre petit n'a pas le temps de tout apprendre!) et que dire lorsque ces parents sont des enseignants!

Revenons à la possibilité de lutter contre ce phénomène,un enseignant peut tenter l'expérience dans sa classe en donnant comme épreuve à ses élèves des questions sur lesquelles ils ne pourront pas répondre en copiant la réponse.Mais pour arriver à ce stade, il doit lui même "bosser" car on ne peut pas demander à un élève de réfléchir ,d' analyser et de commenter si on ne lui apprend pas à le faire dans des séquences de lectures,d'activités orales(séquence très importante et pourtant éliminée par plusieurs professeurs que Dieu leur pardonne) de productions écrites, de langue aussi (car les élèves construisent souvent des phrases grammaticalement justes mais de sens faux sinon absurde) . Lorsqu'on travaille avec conscience en classe, on a le droit d'exiger un effort(même inhabituel de la part de l'élève, il s'y habituera!)

Mais que faire avec les mentalités des adultes responsables de l'éducation de nos chers élèves? faut -il les amener en classe , eux aussi, et leur donner des leçons de morale ?Leur dire que celui qui triche maintenant trichera toujours? qui vole un œuf vole un bœuf?Parce que la triche c'est du vol,c'est un acte infâme, c'est de la trahison...Qui ose dire le contraire?




 Réponse N°3 5180

les causes de la triche
  Par   daki mohamed  (CSle 23-06-10 à 02:59

certes la nature du programme encourage parfois la triche parcequ'on insiste pas sur les les transferts mais sur la restitution coute que coute des savoirs

mais a mon avis le probleme est trop enraciné dans les moeurs de la société:(opportunisme l(arrivisme la corruption l'egoisme sont monaies courantes, bref tout notre système de valeur est menacé ) la triche revendiquée par les eleves n(est qu'un petit ilot dans ce desert de corruption et de malhonneteté

انما الامم الخلاق ما بقيت ان دهبت اخلاقهم دهبوا

je vous donnerai chers collègues trois exemples plus récents et plus eloquents a ce sens:

1j'ai un fils qui a passé il ya quelques jours l'exam de 9eme année le jour du francais et puisque j(ai révisé avec lui afin qu'il passe bien l(epreuve

lorsqu'il est revenu chez lui il m'a dit que tout le monde copiait alors qu'ilétait le seul à remuer les méninges et ce dans toutes les matieres confondues

un autre exemple:tout à l(heure j(etais au café ou dans cyber du quartier voilà ce quest j'ai entendu dire à à un jeune garcon devant un poste en train de visualiser les résultats du bac:"Xa tout copié du téléphone le jour de philo et il a un 14/20"

un autre exemple je l'ai entendu de la bouche d'un prof de l'université

que à meknes par exemple les eleves des familles aisées de cette ville quittent le lycée publique pour le privé dès qu'ils passent le régional parce en privé on lmeur donnera un 20/20 pour toute les matières comptant au controle continu sans qu'ils assistent meme à une seule séance





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +