La triche

 Par atif hassani  (Prof)  [msg envoyés : 77le 15-06-12 à 18:35  Lu :1111 fois
     
  
 accueil


salut chers collègues
Comment vous avez passé les trois jours de surveillance? pour moi, c'était vraiment un vrai calvaire surtout avec des candidats libres qui vous haïssent de loin avant même d'entrer en classe. Et puis, le duel commence avec le coup d'envoi. Tout le monde veut tricher. Si vous vous obstinez, vous êtes insultés , menacés d'une quelconque violence. Mais ce qui m'a indigné c'est ce directeur qui est venu à la fin de l'examen nous prévenir qu'en cas de tricherie, on est responsable devant je ne sais qui et qu'on pouvait recevoir un avertissement, un blâme... Là, je l'ai arrêté pour lui demander pourquoi il n'avait pas pris la hardiesse de visiter les classes,pourquoi il était toujours loin de tous. J'ai compris alors qu'il voulait rester dans l'ombre comme beaucoup et que seul le professeur doit assumer toute la responsabilité.

  



Vous aimez cet article ?
Partagez-le sur
  Heures sup.
  Tonalité - application-
  Tous les messages de atif hassani


 Réponse N°1 23750

re
  Par   LAKHDER Kenza  (Profle 15-06-12 à 19:37



Un tapage médiatique a précédé les examens du bac interdisant les portables ,les tablettes ...au sein même du centre d'examen mais certains candidats en avaient plusieurs bravant tous les interdits .Personnellement j'ai toujours redouté cet ultime affront avec les élèves qui se métamorphosent et deviennent des Rhinocéros à la Ionesco.





 Réponse N°2 23776

Le calvaire.
  Par   Samira Yassine  (CSle 16-06-12 à 09:49



Oui chers collègues, le calvaire.

J’ai fait le gendarme encore une fois. J'ai réussi à ne pas laisser un seul élève tricher, avec l'aide bien sûr des collègues qui m'accompagnaient dans cette tache vraiment trop pesante sur moi, physiquement et moralement.

Tout d'abord, je n'aime pas faire "la femme ", prendre la chaise et laisser le monsieur, le collègue, debout toute l'heure parce qu'il est galant et n'a pas couru le premier occuper la seule chaise dont dispose les surveillants.

Sur le plan moral, je n'arrive pas à accepter cette réalité amère, nos élèves ne font plus le moindre efforts, je parle des tricheurs.

Figurez-vous qu'un élèves, un grand gaillard a pleuré parce qu'on le privait d'avoir son bac. J'ai eu de la peine, parce qu'il a vraiment pleuré, je lui ai même donné un kleenex, mais quand je suis rentrée chez moi, mon mari a été surpris de voir que l'épreuve était vraiment trop facile que ce même élève devait la travailler facilement.

C'est grave! C’est alarmant, le niveau de nos élèves et leurs conceptions des examens.

Parmi les mesures qui devraient être prises : sanctionner les propriétaires de photocopieurs.

Allez voir ce qui ce passe, des cours miniaturisés, et la queue au point où l'un de ces messieurs a prétendu que son photocopieur était en panne pour que je parte et le laisse finir ses petites photocopies. Je me demande s'ils ne font pas la même chose pour les évaluations qu'on fait photocopier chez eux?





InfoIdentification nécessaire
Identification bloquée par
adblock plus
   Identifiant :
   Passe :
   Inscription
Connexion avec Facebook
                   Mot de passe oublié


confidentialite Google +